Qu'est-ce que l'hypotension artérielle, ses causes, ses symptômes et son traitement?

Que de traiter

L'hypotension artérielle, que les médecins appellent l'hypotension artérielle, peut agir comme un symptôme qui accompagne diverses maladies. De plus, cette condition peut être considérée comme une pathologie indépendante, provoquée par certains facteurs. Ci-dessous, nous allons examiner ce qui est l'hypotension artérielle, les causes de son développement, les principaux symptômes, le traitement, les complications possibles.

Le concept d'hypotension artérielle

L'hypotension artérielle est une affection pathologique fréquente qui se manifeste par un indicateur régulier et persistant d'un tonomètre inférieur à 100/60 mm. gt; Art. Cette maladie peut se développer chez les personnes de différents âges, des bébés aux personnes âgées. Dans la CIM-10 de cette pathologie, le code I 95 a été attribué.

Important: Les experts attribuent l'hypotension artérielle à la catégorie des maladies poly-tyologiques. Cela signifie que l'hypotension peut se développer en cas d'exposition simultanée à divers facteurs (physiologiques, pathologiques).

La symptomatologie dans cette pathologie est assez spécifique. Chez la plupart des gens, cette condition s'accompagne de vertiges sévères, d'acuité visuelle, d'inconscience, de somnolence constante. Pour faire un diagnostic précis, il est nécessaire d'effectuer une surveillance quotidienne de la pression artérielle.

Classification et formulaires

La maladie peut survenir sous de telles formes:

  • pointu. Cette forme de pathologie est dangereuse et se développe en raison d'une réaction anaphylactique, d'un empoisonnement, d'un dysfonctionnement cardiaque, d'une grave perte de sang. Le développement de cet état se produit en quelques minutes, heures, il est accompagné d'une violation de la circulation sanguine;
  • chronique Le développement de cette forme est progressif, tous les systèmes du corps ne réagissent pas brusquement à une diminution de la pression. Au cours d'une longue période de l'évolution de la maladie, ils se sont déjà adaptés à une réduction constante de la pression artérielle. Le plus souvent, une hypotension chronique est observée chez les personnes vivant dans des conditions climatiques défavorables (nord, tropiques). Les médecins diagnostiquent également cette forme de maladie chez les athlètes. Ceci est dû au fait que, en raison de lourdes charges, il y a une restructuration du corps (le muscle cardiaque est moins susceptible de se contracter, ce qui est la cause de l'hypotension).

Compte tenu du facteur étiologique, il est d'usage d'identifier de telles formes d'hypotension:

  • physiologique;
  • primaire;
  • secondaire (symptomatique).

La forme physiologique est la prédisposition génétique du patient, le sport professionnel. On l'observe aussi chez les habitants des régions subtropicales, des hauts plateaux.

L'hypotension primaire est considérée comme une maladie indépendante. Selon les experts, dans presque tous les cas, le patient a une dystonie neurocirculatoire (VSD). Ce type de maladie se développe en raison d'un stress sévère, d'une fatigue constante, d'un manque de sommeil, de traumatismes psychologiques, de chocs et de l'utilisation de médicaments.

L'hypotension secondaire apparaît comme un symptôme d'une autre pathologie. Les spécialistes ont fourni une liste de maladies dans lesquelles une pression réduite peut être observée:

  • ulcère gastrique;
  • insuffisance cardiaque;
  • les néoplasmes;
  • infection;
  • ostéochondrose du rachis cervical;
  • troubles de la glande thyroïde.

Une liste plus complète est donnée dans la section sur les causes de la pression réduite.

Comme un type distinct d'hypotension, les médecins considèrent l'hypertension orthostatique (postural), qui se produit quand une personne change brusquement, passant à une position verticale de l'horizontale. Habituellement, il est de sévérité modérée et ne dure pas longtemps.

Causes

Une basse pression peut se produire sous l'action simultanée de plusieurs facteurs. Provoquer l'hypotension peut:

  • dystonie neurocirculatoire (végéto-vasculaire) (cette condition dans près de 80% des cas entraîne une diminution de la pression artérielle);
  • l'adhésion à un régime strict, un refus total de manger;
  • traumatisme psychologique;
  • hypovitaminose (le plus souvent une diminution de la pression provoque un manque de vitamines C, B, E).

Des listes séparées doivent être considérées comme des causes pathologiques et non pathologiques d'hypotension artérielle.

Les raisons pathologiques sont:

  • infection;
  • maladie cardiaque;
  • saignement
  • maladies neurologiques;
  • prendre certains médicaments (analgésiques, antidépresseurs).

Pour des raisons non pathologiques de pression réduite comprennent:

  • âge
  • la présence de fièvre;
  • l'adhérence au repos au lit pendant une longue période;
  • faire du sport;
  • grossesse
  • transition de mentir à la position debout.

Les causes de l'hypotension artérielle secondaire sont beaucoup plus grandes. Ils sont représentés par de telles conditions pathologiques:

  • l'anémie;
  • syndrome de dumping;
  • hémorragie massive;
  • ulcère de l'estomac;
  • pathologies cardiovasculaires (cardiomyopathie, arythmie, myocardite);
  • l'hypothyroïdie;
  • diabète sucré;
  • cirrhose du foie, hépatite chronique;
  • ostéochondrose du service cervical;
  • maladie pancréatique;
  • lésion de la moelle épinière;
  • néoplasmes bénins et malins;
  • réactions allergiques;
  • maladies métaboliques;
  • septicémie;
  • déshydratation, intoxication aiguë;
  • Le syndrome de Guillain-Barré, la maladie de Parkinson;
  • purpura thrombocytopénique;
  • choc anaphylactique;
  • hémorragie interne.

Les symptômes de l'hypertension

Hypotension artérielle peut avoir une image clinique assez diversifiée, qui dépend de la nature de l'évolution de la maladie. L'hypotension de l'aspect physiologique se passe souvent sans signes distinctifs. Le patient ne ressent presque aucune gêne.

Si la forme aiguë de l'hypotension se développe, le patient présente de tels symptômes:

  • la pâleur de la peau;
  • l'instabilité de la marche;
  • vertiges sévères (crises fréquentes);
  • l'anxiété;
  • état d'évanouissement;
  • irritabilité;
  • une augmentation de la sensibilité au métabolisme;
  • violation de l'acuité visuelle (insignifiant à court terme).

Dans la forme chronique de l'hypotension artérielle, le patient présente les symptômes suivants:

  • déficience de la mémoire;
  • faiblesse, fatigue;
  • instabilité émotionnelle;
  • désordre de thermorégulation;
  • céphalées fréquentes (le syndrome douloureux est ressenti dans la région fronto-pariétale, frontotemporale);
  • somnolence persistante;
  • augmentation de la transpiration (surtout visible dans la paume, les pieds);
  • impuissance temporaire;
  • douleur dans le coeur;
  • violation du cycle menstruel;
  • susceptibilité accrue au bruit, à la lumière.

Pour développer la forme orthostatique de l'hypotension artérielle, les symptômes suivants sont indiqués:

  • évanouissement (avant la perte de conscience, il peut y avoir du bruit dans les oreilles, "effrayant" devant les yeux, une faiblesse grave);
  • changement de la fréquence cardiaque;
  • essoufflement;
  • attaques de nausées, compagnie;
  • le déclin des forces;
  • douleur intense dans l'abdomen;
  • la propension au mal des transports;
  • augmentation de la transpiration;
  • bâillements fréquents;
  • gazage copieux;
  • éructations avec de l'air;
  • une condition pré-inconsciente.

Caractéristiques de la maladie chez les enfants et les femmes enceintes

Les médecins croient que la prédisposition à la maladie est formée chez le fœtus avec certaines violations pendant la grossesse. Habituellement, des signes d'hypotension sont observés chez les enfants pendant l'adolescence en raison de:

  • le surmenage constant à l'école;
  • infections transférées;
  • changements hormonaux;
  • manque de nutrition, troubles de l'alimentation;
  • faible activité physique.

Les enfants hypotendus peuvent se plaindre de maux de tête, de nausées et d'étourdissements. Pour faciliter l'état aidera:

  • sommeil supplémentaire;
  • marcher dans l'air frais;
  • casser la charge.

Les enfants sont plus susceptibles d'avoir une hypotension orthostatique. Des vertiges sont observés après une forte augmentation. Abaisser la pression contribue à certains changements dans la nature de l'enfant. Il devient distrait, larmoyant, offensé, méfiant, la performance scolaire peut décliner. Chez les élèves du secondaire, il y a des douleurs lancinantes dans le cœur, une augmentation de la fatigue dans l'éducation physique.

Une attention particulière devrait être accordée à l'hypotension chez les femmes enceintes. Si la pathologie se développe avant la grossesse, elle est référée à la forme primaire. Lorsque l'hypotension est survenue pendant la grossesse, elle est classée comme un type secondaire.

En plus du mécanisme principal de développement de la pathologie sont ajoutés:

  • la libération d'hormones placentaires, abaissant les spasmes des vaisseaux sanguins;
  • augmentation de la pression cardiaque;
  • un système circulatoire placentaire supplémentaire.

Les femmes se plaignent de fatigue, de larmes, de faiblesse, de constipation, de nausée, de diminution de l'appétit, d'irritabilité, peuvent être gênées par des maux de tête, des douleurs dans le cœur.

Diagnostics

Pour établir un diagnostic précis, pour établir la cause de l'hypotension, le médecin devra effectuer toute une gamme de mesures de diagnostic.

Le diagnostic primaire, réalisé par un cardiologue, vise à:

  • l'étude des antécédents médicaux du patient, ses proches. Ceci est nécessaire pour confirmer / exclure l'influence de la prédisposition génétique sur le développement de l'hypotension;
  • interroger le patient. Il aide le médecin à faire une image symptomatique du patient, à déterminer la gravité de l'évolution de la maladie, à établir la cause fondamentale pathologique de l'hypotension;
  • examen physique (mesure du sang à trois reprises à laquelle l'intervalle est maintenu pendant 5 minutes, surveillance quotidienne de la pression artérielle, écoute du patient à l'aide d'un phonendoscope).

Un rôle particulier dans l'étude est donné aux diagnostics instrumentaux:

  • dopplerographie des vaisseaux;
  • Échographie du coeur, cavité abdominale;
  • Échocardiographie;
  • cardiointervalographie;
  • l'électroencéphalographie;
  • ECG (au repos, avec exercice).

Des méthodes de laboratoire de l'utilisation de la recherche:

  • la biochimie du sang;
  • analyse clinique générale du sang;
  • analyse générale de l'urine;
  • test orthostatique.

Si toutes les méthodes de diagnostic utilisées empêchaient le cardiologue de déterminer avec précision le facteur prédisposant, le patient devrait être examiné par des médecins spécialisés:

  • oculiste;
  • pédiatre;
  • obstétricien-gynécologue;
  • neurologue;
  • gastro-entérologue;
  • endocrinologue.

Traitement de l'hypertension artérielle

Important: Si un enfant, un adulte, une femme enceinte a les symptômes indiqués ci-dessus, vous devriez demander l'aide d'un professionnel plus tôt. Si le patient perd conscience, il a besoin de premiers soins.

Les soins d'urgence pour la perte de la conscience hypotonique consistent en ce qui suit:

  1. Appelez une ambulance à la maison.
  2. Fournir au patient de l'air frais.
  3. L'affaiblissement des vêtements serrés.
  4. Position correcte pour le patient (les jambes doivent être au-dessus du haut du corps);
  5. Provision avec boire (l'eau froide est donnée quand une personne vient à elle-même).

Le traitement des médecins commence après avoir déterminé la cause exacte de la diminution de la pression. Si une hypotension secondaire est établie, les spécialistes commencent une thérapie visant à éliminer le provocateur de la maladie.

Avec un type physiologique d'hypotension artérielle, aucun traitement spécifique n'est nécessaire, car cette pathologie n'est pas considérée comme une pathologie. Quand une forme primaire orthostatique de la maladie est détectée, le médecin prescrit un traitement avec des méthodes médicamenteuses non médicamenteuses.

Thérapie non médicamenteuse

Pour éliminer l'hypotension, les médecins peuvent prescrire de telles méthodes de traitement non médicamenteux:

  • massage d'aromathérapie;
  • psychothérapie;
  • gymnastique thérapeutique;
  • l'acupuncture;
  • hydromassage, diverses formes d'hydrothérapie;
  • aromathérapie;
  • douche de contraste;
  • massage thérapeutique de la région du cou et du col;
  • Procédures physiothérapeutiques (électrophorèse, électro-sommeil).

Thérapie médicamenteuse

Le traitement de l'hypotension est plus souvent effectué avec l'utilisation de médicaments. Habituellement les médecins nomment:

  • antidépresseurs, tranquillisants;
  • les cholinolytiques;
  • cerebroprotectors;
  • médicaments hypertensifs;
  • adaptogènes végétaux;
  • substances nootropes;
  • des antioxydants;
  • vitamines

Si le patient a une forme aiguë d'hypotension, on lui prescrit l'administration intraveineuse de ce qui suit:

  • les vasoconstricteurs;
  • les glucocorticoïdes;
  • sel, solutions colloïdales;
  • cardiotonique.

Médecine traditionnelle

En plus de la thérapie médicamenteuse non médicamenteuse de l'hypotension, la médecine traditionnelle peut également être utilisée. Mais les méthodes de thérapie alternative peuvent être appliquées qu'après consultation avec le médecin traitant. Les méthodes folkloriques très efficaces de traitement sont:

  • tourner + mélisse;
  • réglisse + racine de valériane;
  • pustuleux + aubépine;
  • jus de grenade + chocolat;
  • origan + panacée;
  • romarin + chardon-Marie;
  • achillée + cônes de houblon;
  • absinthe + fleurs de l'immortelle;
  • feuilles de fraise + gui blanc.

Complications possibles

Si le patient ignore pendant longtemps les symptômes de l'hypotension, ne subit pas de diagnostic et ne débute pas une thérapie appropriée, des complications peuvent survenir.

Les complications les plus fréquentes de l'hypotension artérielle sont:

  • crise cardiaque;
  • la privation d'oxygène du fœtus;
  • septicémie;
  • l'anémie;
  • coma;
  • AVC;
  • choc anaphylactique;
  • choc cardiogénique.

Prévention

Afin de ne pas souffrir des symptômes désagréables de l'hypotension, il est préférable d'empêcher le développement de la maladie. Pour cela il suffit de suivre de telles recommandations de spécialistes:

  1. Repos complet
  2. Alimentation correcte et équilibrée.
  3. Utilisez uniquement les médicaments prescrits par le médecin traitant.
  4. Passage de l'examen préventif complet par les médecins plusieurs fois par an.
  5. Élimination des surmenages émotionnels et physiques.
  6. Mode de vie sain.

En ce qui concerne l'hypotension physiologique primaire, orthostatique, ces pathologies entraînent une récupération complète du patient. Mais après la récupération, il est nécessaire de subir des examens réguliers d'un cardiologue.

Si le patient a une maladie hypotonique secondaire, le pronostic dépendra du moment du diagnostic, de l'adéquation de la thérapie, de la sévérité de la maladie sous-jacente.

Hypotension artérielle

Hypotension artérielle - abaissement persistant ou régulier de la pression artérielle en dessous de 100/60 mm. gt; Art. Hypotension se produit avec des vertiges, des troubles visuels, la fatigue, la somnolence, la tendance à l'évanouissement, la violation de la thermorégulation, et ainsi de suite. D. Diagnostic de l'hypotension artérielle est basée sur la détermination du niveau de la pression artérielle (en vol. Surveillance H. BP), l'examen du cardio-vasculaire, systèmes endocrinien et nerveux (ECG, EchoCG, EEG, analyse sanguine biochimique, etc.). Dans le traitement de l'hypotension utilisé non médicamenteux (thérapie, massage, hydrothérapie, FTL, acupuncture, aromathérapie) et les méthodes médicaments (cerebroprotectors de adaptogènes à base de plantes, médicaments nootropiques, tranquillisants).

Hypotension artérielle

Hypotension (hypotension) - faible syndrome de la pression sanguine, caractérisé par des indices persistants de systolique (haute) pression inférieure à 100 mmHg et diastolique (inférieur) - moins de 60 mm de Hg L'hypotension artérielle est plus susceptible d'affecter les jeunes femmes et les adolescents. À un âge plus avancé, dans le contexte de l'athérosclérose vasculaire, hypotension artérielle athéroscléreuse se produit en raison d'une perte de tonus vasculaire en raison des changements athérosclérotiques.

En raison du développement multifactoriel de cette affection, l'hypotension artérielle fait l'objet d'études en cardiologie, en neurologie, en endocrinologie et dans d'autres disciplines cliniques.

Classification de l'hypotension artérielle

En raison du fait que l'hypotension artérielle peut survenir chez des individus en bonne santé, accompagner le cours de diverses maladies ou être une forme nosologique indépendante, une classification unifiée des conditions hypotoniques est utilisée. Il distingue l'hypotension artérielle physiologique, pathologique (primaire) et symptomatique (secondaire).

Pour les options d'hypotension physiologique comprennent l'hypotension comme un taux individuel (ayant un caractère constitutionnel héréditaire), hypotension adaptative compensatoire (les habitants des hauts plateaux, les régions tropicales et subtropicales) et l'hypotension physique accrue (fréquent chez les athlètes).

hypotension artérielle primaire pathologique comme une maladie indépendante, comprend les cas hypotension idiopathique et de l'hypotension orthostatique neurocirculatory instable avec un écoulement réversible ou des symptômes persistants (hypotension).

Parmi symptomatique (secondaire) examine l'hypotension artérielle aiguë (pendant l'écrasement, aux chocs), et les formes chroniques résultant pathologie organique du système cardiovasculaire, nerveux, système endocrinien, des maladies hématologiques, l'intoxication etc.

Causes de l'hypotension artérielle

L'hypotension artérielle doit être considérée comme un état multifactoriel, reflétant la diminution de la pression artérielle dans le système artériel dans diverses conditions physiologiques et pathologiques. La cause de l'hypotension artérielle primaire dans 80% des cas est la dystonie neurocirculatoire. Selon les théories modernes, l'hypotension primaire représente une forme particulière de névrose des centres vasomoteurs du cerveau, dans le développement de laquelle le rôle principal est donné aux stress et aux situations psychotraumatiques prolongées. Les causes immédiates de production peuvent être un traumatisme psychologique, une fatigue chronique et le manque de sommeil, la dépression.

L'hypotension secondaire est un symptôme d'autres maladies existantes: l'anémie, des ulcères gastriques, le dumping syndrome, l'hypothyroïdie, la cardiomyopathie, la myocardite, l'arythmie, la neuropathie diabétique, l'arthrose cervicale, les tumeurs, les maladies infectieuses, l'insuffisance cardiaque et d'autres.

L'hypotension artérielle aiguë peut être la conséquence d'une hémorragie massive en une seule étape, d'une déshydratation, d'un traumatisme, d'un empoisonnement, d'un choc anaphylactique, d'une perturbation aiguë du cœur entraînant le déclenchement de réflexes hypotensifs. Dans ces cas, l'hypotension artérielle se développe en peu de temps (de plusieurs minutes à plusieurs heures) et entraîne des violations prononcées de l'apport sanguin aux organes internes. L'hypotension artérielle chronique tend à se prolonger; ainsi l'organisme s'adapte à la pression baissée, à la suite de qui manquent les symptômes exprimés du trouble circulatoire.

Hypotension artérielle peut également se développer dans le contexte d'un manque de vitamines B, C, E; le respect de l'alimentation, le surdosage de médicaments, par exemple, dans le traitement de l'hypertension. Hypotension artérielle physiologique peut être observée chez les personnes en bonne santé avec une prédisposition héréditaire à une pression réduite, chez les athlètes entraînés, dans des conditions d'adaptation à un changement brutal de conditions météorologiques ou climatiques.

Pathogenèse de l'hypotension artérielle

Malgré l'abondance des causes possibles, le mécanisme de développement de l'hypotension artérielle peut être associé à quatre facteurs principaux: une diminution du débit cardiaque minute et choc; réduction de BCC; diminution de la résistance des vaisseaux périphériques; une diminution de l'afflux veineux de sang vers le coeur.

La réduction de la course et le débit cardiaque se trouve à un dysfonctionnement du myocarde sévère au cours du myocarde, infarctus, troubles du rythme graves surdoses ß-bloquants, etc. D. diminution du tonus et des vaisseaux de résistance périphériques (principalement artérioles et précapillaires) provoque le développement de l'hypotension lors de l'effondrement toxique ou de la nature infectieuse, choc anaphylactique. Hypotension comme une conséquence de la réduction se produit à la bcc (en gastro-intestinal) externe ou des hémorragies internes (par ovaire apoplexie, la rupture de la rate, de rupture d'anévrisme de l'aorte, et d'autres.). exsudat rapide d'évacuation avec ascite massive ou pleurésie peut provoquer une hypotension artérielle due à une diminution du retour veineux au cœur, comme une grande partie du Cci est retardé dans les plus petits vaisseaux.

Dans diverses formes de hypotension peut être détectée violations régulation vasculaire centres autonomes supérieur, réduit mécanisme de régulation de la pression artérielle du système rénine-angiotensine-aldostérone, la sensibilité du récepteur de trouble vasculaire aux catécholamines, des troubles du afférents ou efférents baroréflexe portion d'arc.

Les symptômes de l'hypotension artérielle

Dans la plupart des cas, l'hypotension physiologique ne provoque pas d'inconfort particulier. La forme aiguë d'une hypotension se produit avec la famine sévère d'oxygène du tissu cérébral, et de développer ainsi des symptômes tels que des étourdissements, une vision trouble transitoire, démarche chancelante, la peau pâle, des évanouissements.

Avec l'hypotension artérielle secondaire chronique, les symptômes de la maladie sous-jacente viennent au premier plan. De plus, les patients présentent de la faiblesse, de l'apathie, de la somnolence, de la fatigue, des maux de tête, une labilité émotionnelle, des troubles de la mémoire, des troubles thermorégulateurs, une transpiration des pieds et des paumes, une tachycardie. Un cours prolongé d'hypotension artérielle provoque des irrégularités menstruelles chez les femmes et une activité chez les hommes.

Lorsque l'hypotension orthostatique en raison de changements dans la position du corps à l'horizontale à verticale vagal état développé. Avec l'hypotension artérielle, des crises végétatives, généralement de nature vagousulaire, peuvent survenir. Ces paroxysmes se produisent avec adynamie, hypothermie, transpiration abondante, bradycardie, chute de la pression artérielle jusqu'à la syncope, des douleurs abdominales, des nausées, des vomissements, essoufflement en raison de spasmes du larynx.

Le diagnostic de l'hypotension artérielle

Dans le processus de diagnostic, il est important non seulement d'établir le fait de la présence de l'hypotension artérielle, mais aussi de découvrir les raisons pour lesquelles il est causé. Pour évaluer correctement le niveau de pression artérielle nécessite une mesure triple de la pression artérielle avec un intervalle de 3-5 minutes. La surveillance quotidienne de la pression artérielle permet de déterminer les fluctuations de l'amplitude et du rythme quotidien de la pression artérielle.

Pour exclure ou confirmer l'hypotension artérielle secondaire doit être un examen complet des systèmes cardio-vasculaire, endocrinien et nerveux. A cet effet, étudié les paramètres biochimiques du sang (électrolytes, le glucose, les fractions de cholestérol et de lipides), l'ECG est effectuée (au repos et avec le test d'exercice), le test orthostatique, échocardiogramme, électroencéphalographie et t. D.

Pour déterminer la nécessité d'un examen plus approfondi, les patients souffrant d'hypotension artérielle doivent être consultés par un cardiologue, neurologue, oculiste, endocrinologue.

Traitement de l'hypotension artérielle

Pour le traitement de l'hypotension artérielle ne passent qu'après l'établissement de la raison précise de la défaite de la pression artérielle. Avec hypotension symptomatique secondaire, la maladie principale sera l'objet de l'exposition. L'hypotension artérielle de la genèse neurovégétative, tout d'abord, nécessite une correction du déséquilibre végétatif avec l'utilisation de méthodes médicamenteuses et non médicamenteuses.

Le complexe des activités médicales et récréatives peut inclure la normalisation du régime du jour et de la nutrition, diverses options pour la psychothérapie; massage de la zone du cou et du col, massage aromathérapie; hydrothérapie (douche écossaise, douche circulaire, douche Vichy, hydromassage, bains aromatiques et minéraux); l'acupuncture, la physiothérapie (électrophorèse sur la zone du collier, électrosupport); aromathérapie, aéroionothérapie, thérapie par l'exercice.

Le traitement médicamenteux est effectué des préparations de l'hypotension de divers groupes: adaptogens végétales (Teinture Schisandra, aralia, ginseng); holinolitikami, cerebroprotectors (cinnarizine, vinpocetine); médicaments nootropes (glycine, pyracétam); antioxydants et vitamines (acide succinique, vitamines A, B, E); antidépresseurs et tranquillisants. Dans une hypotension aiguë afin d'augmenter rapidement et de stabiliser la pression artérielle introduit cardiotoniques et vasoconstricteurs (phényléphrine, dopamine), des glucocorticoïdes, porté perfusion de solution saline et des solutions colloïdales.

Prévention de l'hypotension artérielle

Les principes généraux de la prévention de l'hypotension artérielle primaire sont réduits à observer le régime du jour, maintenir un mode de vie sain et actif, faire du sport (natation, marche, gymnastique), de la nutrition, de l'exclusion du stress. Procédures utiles qui renforcent les vaisseaux (douche de contraste, durcissement, massage).

Prévention de l'hypotension artérielle secondaire est la prévention des maladies endocriniennes, neurologiques, cardiovasculaires. Les patients souffrant d'hypotension artérielle sont recommandés surveillance continue du niveau de pression artérielle, suivi régulier par un cardiologue.

Hypotension artérielle

Hypotension artérielle Est un symptôme caractéristique qui reflète les degrés particuliers d'abaissement de la pression artérielle. Chez l'homme jusqu'à l'âge de trente ans, la présence d'hypotension artérielle est déterminée par les indices de pression artérielle en mm Hg. en dessous de 100/60, après trente - en dessous de 105/65, et dans le groupe des enfants plus âgés - la pression systolique peut être inférieure à quatre-vingts. En règle générale, toutes ces limites conditionnelles peuvent être observées chez les personnes qui sont en bonne santé, les athlètes, ainsi que ceux qui sont engagés dans un travail de nature physique. Par conséquent, cette catégorie de personnes tombe dans le groupe de l'hypotension artérielle, qui se développe en conséquence de facteurs physiologiques étiologiques, et tous les autres se réfèrent à des troubles hémodynamiques pathologiques qui provoquent une diminution de la pression dans le système artériel.

Dans la pratique médicale, il existe deux types d'hypotension artérielle. D'abord, il peut se manifester sous forme aiguë ou avoir une évolution pathologique chronique.

Pour une hypotension aiguë est caractérisée par l'effondrement du développement (chute rapide de la pression) en raison de l'état de la nature critique dans le contexte d'une hémorragie aiguë ou la perte de plasma, l'insuffisance cardiaque, les infections graves qui se produisent, les toxines d'empoisonnement, choc, choc thermique, la réception incorrecte de certains médicaments qui sont impliqués dans la réduction des la pression.

Mais la forme chronique peut manifester une hypotension artérielle primaire, ainsi que secondaire (symptomatique). Dans le premier cas, des troubles fonctionnels de l'hémodynamique du CNR sont observés. Certains experts considèrent cette forme d'hypotension artérielle comme une pathologie indépendante, telle qu'une maladie hypotonique. Cependant, dans la pratique de la médecine, le diagnostic de l'hypotension primaire est à peine utilisé et la plupart du temps considéré comme le type cardiopsychoneurosis hypotenseur. La forme chronique secondaire est caractérisée par le développement à la suite de pathologies organiques de SS, de systèmes endocriniens et / ou nerveux, d'intoxications d'origine infectieuse, non infectieuse et médicamenteuse, ainsi que par irradiation. Dans ce sous-groupe comprennent l'hypotension, qui se développe en raison d'un dysfonctionnement de la névrose de système végétatif-vasculaire.

Hypotension artérielle

Cette affection est de nature multifactorielle, caractérisée par une diminution simultanée de la pression artérielle systolique et diastolique inférieure à la normale. En règle générale, l'hypotension artérielle est classée selon NS. Molchanov sur le physiologique et pathologique, et ce dernier est divisé en primaire (essentiel), secondaire (symptomatique) et orthostatique.

Avec l'hypotension artérielle physiologique, la pression sanguine diminue dans des variantes telles que l'individualité de l'organisme, l'entraînement accru des athlètes, l'adaptation de l'organisme dans le processus de la vie haut dans les montagnes, les tropiques et les régions subtropicales.

L'hypotension artérielle primaire pathologique est une maladie fonctionnelle de S.S.S. les troubles résultant de la régulation du tonus vasculaire primaire du système neuroendocrinien, et se caractérise par une diminution de la pression sanguine au-dessous de la norme, qui est exprimé caractère syndrome asthénique origine cardiaque et les symptômes subjectifs de l'insuffisance cardiaque congestive.

Les principaux facteurs prédisposants et étiologiques de l'hypotension artérielle primaire en développement comprennent l'infériorité héréditaire et constitutionnelle des centres vasomoteurs supérieurs; une sorte de constitution vasculaire asthénique héritée; divers stress d'origine psycho-affective et psychosociale; surmenage mental durable; traumatisme du cerveau et du crâne.

De plus, l'infection au nasopharynx, qui sont souvent exacerbées par un enfant, a une influence constante de la nature toxique du cerveau et aide à réduire la pression. Aussi l'hypotension artérielle peut être causée par des maladies infectieuses graves, la malnutrition, des facteurs tels que le bruit intense, les vibrations, la chaleur excessive, les rayonnements ionisants, ainsi que le stress physique et la surcharge dans le sport. Ainsi, 80% de l'hypotension artérielle primaire causée dystonie neurocirculatoire ainsi que la dépression, la fatigue, le manque de sommeil et continue.

Le développement de l'hypotension artérielle secondaire est affecté par diverses maladies existantes. Parmi ces pathologies peut noter l'anémie, la maladie de l'ulcère gastrique, l'hypothyroïdie, troubles du rythme, insuffisance cardiaque, les maladies infectieuses, la neuropathie diabétique, la myocardite, les tumeurs, la lombalgie, et d'autres.

La condition pathologique aiguë qui en résulte révèle une perte de sang massive en une étape, de graves violations du cœur, un choc anaphylactique, un traumatisme, une déshydratation. Dans le même temps, la pression diminue dans les plus brefs délais et est une conséquence de violations prononcées de l'approvisionnement en sang aux organes somatiques.

La forme chronique de l'hypotension artérielle est caractérisée par une évolution prolongée, dans laquelle le corps s'adapte à de faibles taux, de sorte que les symptômes marqués de la circulation sanguine altérée sont pratiquement absents.

La pression peut diminuer en raison d'un manque de vitamines du groupe B, E, C dans le corps; l'adhésion à un régime strict; surdosage avec des médicaments.

Symptômes d'hypotension artérielle

Un tel état pathologique comme une hypotension se produit surtout chez les enfants et les jeunes générations jusqu'à 25 ans. Dans ce cas, les patients font de nombreuses plaintes. En règle générale, ils ont une faiblesse, une diminution des performances mentales et physiques, la tolérance significativement réduite au stress de nature prévisionnelle, qui est, ces personnes sont incapables de se concentrer leur attention, mise au point rapide, ils sont difficiles à apprendre du nouveau matériel d'enseignement, ce qui détériore la mémoire.

Avec l'hypotension artérielle primaire, une personne devient rapidement fatiguée, devient irritable, émotionnellement labile avec des signes de dépression. De plus, ces patients dorment mal la nuit et sont éveillés le matin, et pendant la journée ils se sentent complètement brisés et somnolents. Plus près de l'heure du jour, se comporter quelque peu actif, mais encore 16-17 heures, l'activité émotionnelle et physique est en déclin et à ce moment les patients sont léthargiques, somnolents et ont besoin de repos urgent.

Un signe caractéristique d'hypotension artérielle est le mal de tête, qui survient chez 95% des patients avec une localisation, une intensité et une durée différentes. Fondamentalement, il a un caractère constant, intense, pressant ou pulsant avec une localisation à la nuque, souvent sur le front et les tempes.

La majorité des patients ressentent la nature constante de la lourdeur dans leur tête. Dans certains cas, la douleur apparaît le matin, puis s'accumule lentement, à midi un peu affaiblissant avec un renforcement dans l'après-midi, vers le soir. La cause d'une telle douleur est une sortie perturbée du sang veineux du cerveau en raison de la faible tonalité des veines du cerveau. Parfois, les douleurs ressemblent à celles de la migraine avec l'apparition de nausées et de vomissements.

En outre, 30% des patients se plaignent de contractions cérébrales avec douleur caractéristique. Le vertige est observé principalement le matin après une forte montée du lit ou une forte augmentation de la tête. Mais au cours de la journée la tête peut commencer à tourner à la suite d'une longue date, l'exécution des activités physiques, Voyage dans les transports publics, tout en dégonflant le métro, sur l'arrière-plan de la respiration rapide, dans une chambre étouffante, le sauna et le long terme sans repas. En même temps, il y a du bruit dans les oreilles, peut assombrir dans les yeux, il commence à se sentir malade, et il pouvait arracher.

Un autre symptôme caractéristique de l'hypotension artérielle primaire est la douleur dans le cœur. Il est noté chez presque la moitié des patients à la suite d'une diminution de la pression dans les vaisseaux coronaires, et peut également être de nature névrotique. Typiquement, ces douleurs sont douloureuses, piquantes et de nature moins compressive, tout en dérangeant les patients pendant la majeure partie de la journée avec une localisation au sommet du cœur. Parfois, la douleur irradie vers le bras gauche et l'omoplate.

La majorité des patients présentant une hypotension artérielle sont marqués par le rythme cardiaque, et certaines perturbations dans ce domaine sont ressenties dans le contexte de stress émotionnel et physique. De plus, ces patients n'ont pas assez d'air en ce moment, en particulier sous certains efforts physiques ou en restant à l'intérieur, ce qui est mal ventilé; leurs mains et leurs pieds deviennent froids au contact et engourdis; souvent les muscles et les articulations commencent à faire mal. En outre, il peut y avoir un trouble des selles, et les hommes ont un trouble de l'érection et l'éjaculation est notée à l'avance.

L'hypotension artérielle se manifeste également sous la forme d'une syncope. Lors de l'examen de ces patients ont hyperhidrose, les mains et les pieds mouillés et froids au toucher, peut être présent akrozianoz mineures apparaissent des taches rouges caractéristiques sur la poitrine et le cou, qui est exprimé autographism.

Dans l'étude de S.S.S. révèlent une impulsion labile avec une bradycardie caractéristique, une arythmie respiratoire et parfois une arythmie extrasystolique. Normalement, les limites cardiaques sont définies, et les tons sont clairs, bien qu'un faible bruit de la systole sur le sommet du coeur ou de sa base soit parfois écouté. Assez souvent, l'arythmie est entendue, et 7% ont une tachycardie paroxystique. La pression artérielle est fortement réduite.

Très rarement peut provoquer un dysfonctionnement du tractus gastro-intestinal et la vésicule biliaire sous la forme d'une douleur dans la douleur épigastrique, la flatulence, la douleur au moment de la palpation de l'hypocondre droit, la vésicule biliaire et du côlon. Tout cela est dû à la dyskinésie du tractus gastro-intestinal et de la vésicule biliaire. Mais l'hépatomégalie et la splénomégalie ne sont pas notées.

Assez souvent, avec hypotension artérielle primaire, apparaît une néphroptose du premier et du second degré à droite, surtout dans le type de construction asthénique. Et après l'examen du système nerveux les réflexes tendineux se révèlent, on exprime un syndrome de faiblesse de caractère irritable, anxiété due à l'incurabilité de cette maladie.

En outre, près de 20% des patients souffrant d'hypotension développent des complications telles que des évanouissements et des crises d'hypertension. Au cours de l'évanouissement du patient tourne brusquement pâle, perles de sueur apparaissent sur le front, les yeux sombres, peut faire du bruit dans les oreilles, les muscles des jambes considérablement affaibli, ce qui peut entraîner une perte de conscience avec une diminution supplémentaire de la pression artérielle. L'évanouissement peut durer de vingt secondes à plusieurs minutes avec un évanouissement profond.

Pour la crise hypotensive caractérisée en perfectionnant le processus de la maladie, qui est relié à l'impact psycho-émotionnel négatif, les charges intenses, les propriétés tranchantes de la douleur nedosypaniem et al. Cette hypotension d'expression caractérisée par l'apparition de faiblesse aiguë, la transpiration, des maux de tête sévères, ont exprimé leur tête tourbillonnant émergence yeux noirs, douleur dans le coeur, troubles dyspeptiques, abaissement de la pression artérielle. En outre, il peut être libéré dans le sang d'insuline et la transpiration se manifeste symptomatiquement, une sensation de faim est parfois tics transitoires des muscles individuels, engourdissement de la langue et des lèvres.

Le tableau symptomatique de l'hypotension artérielle chez l'enfant est caractérisé par des symptômes variables et divers. En même temps, les enfants se plaignent souvent de symptômes caractéristiques qui reflètent des changements dans le système nerveux central, S.S.S. et tractus gastro-intestinal. Dans certains cas, les enfants ne peuvent tolérer le voyage dans les transports, il est possible d'élever la température à des silhouettes subfébriles, de développer des accès de manque d'air, de myalgie et d'arthralgie. Les plaintes les plus fréquentes chez les enfants dans 90% des cas sont la céphalée, 70% sont la faiblesse et la fatigue, et la labilité émotionnelle est de 72%.

Traitement d'hypotension artérielle

Dans le traitement de l'hypotension artérielle utiliser des méthodes de traitement non médicamenteuses et avec l'utilisation de médicaments. Dans le premier cas, le traitement repose sur la normalisation du régime quotidien, la physiothérapie, l'alimentation, le massage, les herbes diurétiques, les sports dynamiques et l'utilisation de méthodes psychologiques de traitement.

En règle générale, le sommeil de toute personne, en particulier souffrant d'hypotension artérielle, devrait durer au moins neuf heures, et pour la formation d'amines pressives, il est nécessaire de fournir une tête de lit surélevée. Il devrait être quotidiennement à l'air frais jusqu'à deux heures. Il est important de ne pas prendre de bains chauds, d'éviter l'hyperventilation et de rester longtemps à l'écart du soleil. Assurez-vous de faire des exercices matinaux avec un contraste et une douche de ventilateur le matin. En outre, de tels patients sont recommandés pour patiner, faire du ski et du vélo. Vous pouvez courir lentement, jouer au tennis, nager, danser, pratiquer la gymnastique rythmique et marcher vite.

En outre, le corps entier ou certaines zones, telles que la zone du col, les mains, les muscles du mollet, les pieds à l'aide de brosses à cheveux, ont un effet positif. Bien sûr, l'alimentation doit être inclus fortifiants sous forme de café ou de thé, herbes action diurétique (bourgeons de bouleau, busserole, feuille de canneberge). De bons résultats sont montrés par des moyens tels que la physiothérapie, les procédures avec une action stimulante, l'électrophorèse avec le bromure de sodium, la caféine, la brom-caféine, la phényléphrine; électrosleep, acupuncture, bains de sel, aiguilles de pin, sauge, radon, ainsi que douche de Charcot.

Les méthodes psychologiques de traitement de l'hypotension artérielle comprennent l'identification obligatoire des causes de stress psychologique et émotionnel avec la possibilité d'indiquer des moyens d'éliminer les situations de conflit à l'école et dans la famille.

Le facteur pathogénétique principal du développement de S.S.S. est considéré comme une souche chronique, à la fois psychique et émotionnelle. L'utilisation de la psychothérapie aide à éliminer ou réduire la gravité de ce stress, ce qui améliore l'état des systèmes végétatifs et humoraux.

Dans le cas où il n'est pas possible d'obtenir une dynamique positive avec des méthodes de traitement non médicamenteuses, une thérapie de base est montrée en fonction des manifestations symptomatiques caractéristiques.

Médicaments pour l'hypotension artérielle

Un certain nombre de médicaments sont utilisés pour traiter cette pathologie. En premier lieu, des adaptogènes dérivés de plantes sont prescrits pour stimuler modérément le système nerveux central. Parmi eux, on peut distinguer une teinture de magnolia chinois, Ginseng, Zamanikhu, Eleutherococcus spiny. Tous excitent le système nerveux central, stimulent les SS, aident à éliminer le surmenage mental et physique, augmentent la somnolence, augmentant ainsi la tension artérielle. Le dosage de ces médicaments est calculé dans le calcul: une goutte du médicament pour une année de vie le matin et le soir, avant de manger.

Indications Aux fins nootropics et substances GABAergiques hypotension artérielle peut être l'insuffisance cérébrale disponible, l'immaturité des structures cérébrales en fonction des résultats de l'EEG et la perte de mémoire. Les préparatifs d'action nootrope activent directement les mécanismes du cerveau qui aident à résister à diverses influences nature agressive, d'améliorer la communication des propriétés cortico-corticales.

Dans ce cas, le piracétam prescrit, ce qui est très similaire à himstrukture sur l'acide gamma-aminobutyrique. Il a un effet positif sur les processus métaboliques et l'approvisionnement en sang du cerveau, tout en encourageant les processus d'oxydation et de réduction, l'augmentation de l'utilisation du glucose en améliorant le flux sanguin dans les régions du cerveau ischémique. le potentiel d'énergie est augmentée en raison du roulement de l'ATP rapide augmentation de l'activité de l'adénylate cyclase. Piracétam contribue à améliorer l'activité cérébrale d'intégration, renforce la mémoire et facilite le processus d'apprentissage.

L'acide gamma-aminobutyrique est indiqué pour les processus d'énergie d'activation, d'améliorer l'activité respiratoire du cerveau, améliorer la pensée, la mémoire, l'affaiblissement des troubles vestibulaires, au même doux effet stimulant sur le psychisme. Un effet positif est obtenu en présence de dépressions endogènes, où prédominent les événements asthéno-pulmonaires.

L'utilisation de l'acide aminophénylbutyrique aide à soulager la tension, l'anxiété, la peur, et ayant l'effet d'un tranquillisant, le médicament améliore les processus de sommeil. En règle générale, le médicament donné est utilisé à l'hypotension artérielle exprimée sur le fond des manifestations névrotiques.

Le pyrithinol, utilisé pour le traitement de l'hypotension artérielle, active les processus métaboliques dans le système nerveux central et, en cas de formation excessive d'acide lactique, le réduit et aide le cerveau à résister à l'hypoxie. Fondamentalement, ce médicament est utilisé pour traiter les dépressions peu profondes, les états asthéniques, la migraine, les troubles de type névrose. Cependant, il excite l'esprit et la motricité humaines, perturbe le sommeil, l'irritabilité et provoque l'apparition des convulsions est contre-indiqué dans.

Pour améliorer les processus métaboliques prescrits Cerebrolysin ayant un effet neuroprotecteur d'empêcher la destruction des neurones au cours de l'hypoxie a un effet positif sur l'évolution de la fonction cognitive, l'amélioration de l'attention, la mémorisation, la reproduction de l'information, l'humeur, le travail mental.

Aux médicaments pour le traitement de l'hypotension artérielle sont également des anticholinergiques et des stimulants biogéniques. La première variante est Bellataminale, qui réduit l'excitation du SNC dans la périphérie, ainsi que Bellaspon avec des actions pharmacologiques similaires. Les stimulants biogéniques comprennent l'aloès en association avec la thiamine.

Pour traiter les troubles orthostatiques et la syncope, des alpha-adrénomimétiques sont prescrits. Parmi eux, Midodrin largement utilisé, qui a un effet sympathomimétique direct. Ce médicament augmente le tonus des vaisseaux sanguins, la pression artérielle et empêche les processus stagnants de sang dans les veines dans le contexte de troubles orthostatiques. C'est ce qui maintient la tension artérielle et la tension artérielle au même niveau, augmente la distribution d'oxygène aux tissus et aux organes, éliminant ainsi la faiblesse matinale, la somnolence constante et la rotation de la tête. La midodrine n'affecte pas le cœur dans son ensemble, mais elle peut réduire de manière réflexe la fréquence cardiaque. En outre, il n'excite pas le système nerveux.

Les déclarations pour le rendez-vous des tranquillisateurs dans l'hypotension artérielle s'expriment symptomatique de l'origine névrotique, l'intensité du caractère émotionnel, l'hypocondrie, la peur, l'anxiété. La plus grande préférence est donnée à Tofizopama et Triosazin. Dans le premier cas, le médicament a un effet anxiolytique sans actions sédatives myorelaxantes et anticonvulsivantes. Le tofizopam régule le système psychovégétatif et le stimule modérément. La trioxazine est prescrite en présence de troubles névrotiques, où prédominent les manifestations hyposthéniques.

Aussi pour le traitement de l'hypotension artérielle, des médicaments sont prescrits pour améliorer l'hémodynamique du cerveau et de sa microcirculation. C'est la Winkamine, qui améliore la circulation dans les vaisseaux du cerveau, augmente le flux sanguin et utilise l'oxygène par le cerveau, réduit et stabilise la résistance vasculaire, tout en améliorant l'efficacité et en améliorant la mémoire.

Ainsi, le pronostic de l'hypotension artérielle dépendra du but de la thérapie complexe et du régime de la journée. En outre, ce symptôme pathologique tout au long de la vie peut être observé comme une limite entre la norme et la maladie.

Hypotension artérielle - qu'est-ce que c'est? Symptômes et traitement

Qu'est-ce que c'est - l'hypotension artérielle? Hypotension en grec signifie littéralement un ton réduit, à la fois musculaires et dans les vaisseaux sanguins, ce qui conduit à une pression artérielle basse.

Description

Si nous parlons d'hypotension dans la musculature des vaisseaux sanguins, alors généralement cette condition est appelée hypotension artérielle. Dans le même temps, il y a une diminution régulière de la pression artérielle de 20% et plus par rapport à la valeur normale de 110/70 mm Hg. Art.

Les principaux signes d'hypotension: assombrissement des yeux, faiblesse générale du corps.

Le principal danger de l'hypotension artérielle est la privation d'oxygène des tissus, des organes et du cerveau, car le sang circule très lentement, n'ayant pas le temps de délivrer les nutriments en temps opportun.

L'hypotension est plus une maladie de femme. Il y a aussi des côtés positifs, les personnes souffrant de cette maladie, vivent en moyenne 15 ans de plus qu'une personne ordinaire. Parce que la forme chronique ou congénitale ne permet pas le développement de l'artériosclérose des vaisseaux.

Voyons plus en détail ce que c'est - l'hypotension artérielle. Les symptômes et le traitement seront présentés ci-dessous.

  • Hypotension aiguë.
  • Hypotension artérielle (chronique).
  • Hypotension chronique primaire.
  • Hypotension chronique (secondaire).

L'hypotension aiguë est très dangereuse, car elle est associée à une forte chute de pression et, par conséquent, l'apport d'oxygène au cerveau diminue, ce qui peut provoquer un accident vasculaire cérébral. Une forte baisse de pression nécessite des médicaments.

Les causes de l'hypotension artérielle aiguë: empoisonnement, perte de sang importante, infection, sepsis, déshydratation.

Hypotension artérielle chronique - qu'est-ce que c'est?

La forme chronique de l'hypotension est appelée physiologique, puisqu'elle accompagne une personne tout au long de sa vie. Habituellement, il est rencontré par les résidents des régions montagneuses, les tropiques, les athlètes. C'est l'adaptation du corps à un certain mode de vie. Dans de tels cas, l'hypotension artérielle n'est pas considérée comme une maladie.

Le principal danger réside dans l'hypotension chez les personnes âgées, car le risque d'AVC ischémique augmente.

Hypotension (ICD10 I95) sous la forme chronique sert souvent pas la meilleure façon pour les jeunes, par exemple. A. En raison de la perte de résistance permanente ne peut pas être productif, et donc difficile de réaliser des progrès sur l'échelle de carrière.

L'hypotension essentielle (primaire) est appelée une maladie. Comme il est originaire, il n'est pas connu à l'heure actuelle, mais la plupart des médecins sont enclins à ce que cette maladie se développe en raison de surmenage prolongé ou de stress.

L'hypotension secondaire est un effet secondaire d'autres maladies, y compris l'ostéochondrose cervicale, l'arythmie, les troubles circulatoires, le diabète, les maladies gastro-intestinales.

Dans les ouvrages médicaux de référence, l'hypotension orthostatique est également distinguée. Dans ce cas, l'hypotension est habituellement temporaire et apparaît avec une forte augmentation après s'être assise sur ses hanches ou allongée sur le lit. Une telle hypotension artérielle chez les enfants est plus probable. Ce syndrome accompagne de nombreuses maladies neurologiques et somatiques. Quand une position horizontale est prise de la position verticale, le sang commence à s'accumuler dans les veines des membres et les organes qui sont situés dans la partie inférieure du corps, sous l'action de la gravité. En conséquence, le volume de sang qui retourne vers le cœur diminue, ce qui entraîne une baisse de la pression artérielle.

Causes de l'hypotension

Les causes pathologiques de l'abaissement persistant de la pression artérielle peuvent être des facteurs différents, qui peuvent être très difficiles à établir. Ainsi, l'hypotension primaire se développe.

La présence de cette forme explique:

  • prédisposition héréditaire;
  • caractéristiques de la constitution (asthénie);
  • cours défavorable de la grossesse et de l'accouchement;
  • la période de la puberté;
  • caractère du patient (hypochondrie, dépression, attitude négative à la vie);
  • facteurs sociaux (stress, perturbation de la routine quotidienne, fatigue, activité physique réduite).

Essayons de comprendre ce qui peut provoquer une hypotension artérielle chez les adultes.

  1. Maladies de l'appareil circulatoire: arythmie cardiaque.
  2. Maladies gastro-intestinales: empoisonnement, ulcère de l'estomac.
  3. Infractions dans le travail du système immunitaire.
  4. Avitaminose, manque de vitamines C, E.
  5. Neurologie. Dépression, fatigue mentale, fatigue chronique.
  6. Certaines autres maladies: traumatisme de la moelle épinière ou du cerveau, septicémie, réactions allergiques, hépatite, ostéochondrose du rachis cervical.
  7. Adaptation de l'organisme aux nouvelles conditions climatiques: froid, humidité, hautes terres.
  8. Adaptation aux charges. Chez les athlètes, l'hypotension est une réaction protectrice aux surcharges afin de réduire le rythme cardiaque.
  9. Grossesse La baisse du tonus des vaisseaux au cours de cette période conduit également à l'hypertension.
  10. Hérédité

Les causes de l'hypotension artérielle sont importantes à déterminer en temps opportun.

Les symptômes de l'hypotension artérielle

Qu'est-ce que c'est et comment le définir?

Le signe principal est que la pression artérielle est inférieure à 90/60 mm Hg. Art.

D'autres attributs incluent:

  • fatigue, faiblesse;
  • somnolence, décomposition matinale;
  • peau pâle, cernes sous les yeux;
  • vertiges fréquents;
  • évanouissement;
  • des maux de tête;
  • bourdonnement dans les oreilles, bruit;
  • irritabilité due à l'impossibilité de percevoir l'information entrante;
  • douleur cardiaque;
  • mauvaise tolérance à tout changement: chaleur, froid, humidité, effort physique accru;
  • la distraction, l'incapacité à traiter une grande quantité d'informations;
  • cycle menstruel inopportun;
  • violation de la puissance;
  • refroidissement des membres (pieds, mains);
  • sueur froide sur les paumes et les pieds;
  • le mal des transports;
  • nausées fréquentes, troubles du tractus gastro-intestinal;
  • bailler en raison du manque d'oxygène dans les organes et les tissus.

C'est ce que l'hypotension artérielle est. Les symptômes sont assez désagréables et peuvent se manifester de différentes manières.

Les complications de l'hypotension

Dans toute forme d'hypotension attention particulière à leur état doit payer enceinte, t. Pour. Le manque d'oxygène dans le sang peut entraîner une croissance insuffisante du foetus ou d'une formation incorrecte des organes et des membres.

Rarement avec hypotension incorrecte ou auto-médiation, cette maladie peut aller à l'hypertension (hypertension), et déjà de retour à l'état primaire sera extrêmement difficile.

Dans l'hypotension artérielle aiguë, le pouls d'une personne peut être affaibli, conduisant à l'évanouissement. Si vous savez qu'une personne a de l'hypotension, elle se sent malade et n'a aucune pression, alors avant l'arrivée de l'ambulance, vous devez mettre le patient dans une position horizontale, ouvrez les fenêtres.

La complication la plus grave de l'hypotension est un accident vasculaire cérébral ou une crise cardiaque, entraînant une issue fatale.

L'hypertension artérielle et l'hypotension peuvent changer l'un l'autre.

Diagnostics

Il existe les méthodes suivantes pour diagnostiquer l'hypotension artérielle:

  • examen primaire, entrevue avec un patient, identification de la cause de la maladie;
  • définition, hypotension héréditaire ou acquise;
  • analyse quotidienne de la pression artérielle;
  • direction du patient sur l'ECG;
  • Échocardiographie Doppler.

Traitement

Traitement de l'hypotension - c'est un complexe complet, y compris la correction du mode de vie avec une utilisation minimale de médicaments visant à maintenir le tonus des vaisseaux sanguins. Si, cependant, l'hypotension est une conséquence d'une maladie, alors ils essaient d'éliminer la cause, c'est-à-dire la maladie primaire.

Les changements de style de vie comprennent:

  • journée de travail permanente avec un temps de repos stable;
  • couché pour rétablir le sommeil;
  • une bonne nutrition;
  • se débarrasser des mauvaises habitudes;
  • thérapie par l'exercice;
  • être en plein air dans les zones du parc;
  • douche durcissante ou de contraste.

Étape 1: Travail / loisirs. Apporter un rythme clair du rapport entre le temps de travail et le repos est la base du traitement de l'hypotension. Si le corps est soumis à un stress constant, la fatigue est une contrainte pour le cœur, le sang et les systèmes nerveux. Si vous ne restaurez pas votre force pendant le sommeil ou le repos, l'organisme s'épuise lentement, et par conséquent la résistance à diverses maladies diminue.

Étape 2: Sommeil complet. Le problème avec les médicaments hypotenseurs est qu'ils n'ont pas assez de 6-8 heures pour récupérer, pour eux la norme est de 10-11 heures, surtout si la pression atmosphérique est basse ou hors saison. Après votre réveil, vous ne devez pas sauter du lit, vous devez vous allonger quelques minutes, vous étirer et vous asseoir pendant quelques minutes sur le bord du lit. Dans cet ordre, il n'y a pas de forte chute de pression, il est donc possible d'éviter les vertiges, l'obscurité dans les yeux.

Étape 3: manger en temps opportun Devrait être 3-5 fois une partie minimum. Avant d'aller au lit, il n'est pas souhaitable de manger. Il est nécessaire de manger des aliments riches en vitamine C, E et groupe B, calcium, potassium, magnésium et phosphore. Il est même recommandé aux personnes souffrant d'hypotension artérielle d'utiliser des aliments épicés, épicés et salés. Particulièrement recommandé sel, levure, café, thé fort, rose de chien, cornouiller, agrumes.

Ceci est également vrai pour l'hypotension artérielle orthostatique.

Étape 4: Évitez les mauvaises habitudes. La dépendance à la nicotine et l'alcool exacerbent la situation, affaiblissant les parois des vaisseaux sanguins.

Étape 5: Exercices de physiothérapie avec des charges modérées. Améliore le métabolisme du corps, ce qui facilite l'élimination rapide de tous les scories. En outre, l'oxygène est fourni aux organes en grandes quantités, le travail de l'ensemble du système cardio-vasculaire s'améliore.

Exercice du matin recommandé, faire du jogging, de préférence le soir, nager sans charges, marcher, jeux sportifs, un vélo dans la zone du parc forestier.

Étape 6 et 7: Lentement marcher et tempérer le corps sont les meilleures mesures pour combattre l'hypotension artérielle. Ils renforcent les parois des vaisseaux sanguins et protègent le corps contre les effets de l'environnement et de diverses bactéries et virus.

Vous devez toujours être capable de tempérer correctement. Pour commencer - une douche de contraste, se terminant par de l'eau chaude. Ensuite, vous pouvez ajouter des douches matinales avec de l'eau glacée avec la tête, cela comprend un sauna et un sauna. La différence de température ne doit pas dépasser 20 degrés, sinon il peut y avoir des courses.

Médicament

Les médecins prescrits pour hypotension (ICD10 I95) «Kofetamin », « tsitramon » si la baisse est accompagnée de maux de tête et des acouphènes « Saparal », « Askafen ».

La dose optimale de caféine est de 0,2 g / jour. En cas de surdosage, le processus inverse peut se produire: mauvais sommeil, anxiété, palpitations cardiaques, mictions fréquentes.

Les médicaments nootropes sont utilisés en cas de troubles de la mémoire, de réduction de la capacité mentale. Ils réduisent le besoin de cellules et de tissus en oxygène et rétablissent tous les processus vitaux pour le fonctionnement normal du cerveau et du corps dans son ensemble. Ces médicaments comprennent "Tanakan", "Caviton", "Nicoroglin", "Nootropil".

Avec un manque d'oxygène, le cerveau est consommé avec "Glycine", "Citrullin". Avec une déficience en acides aminés et en protéines, "Cerebrosyl" est prescrit.

Traitement de l'hypotension artérielle à la maison

  • Café avec du miel et du citron. Je dois dire tout de suite que ce n'est pas une boisson. Il sera nécessaire de prendre 50 grammes de café torréfié moulu, 500 grammes de miel, presser le jus d'un citron à la main. Mélangez bien. Mangez 1 cuillère à café 2 heures après avoir mangé. Gardez au réfrigérateur.
  • Schisandra chinoise. Teinture, pour la préparation de laquelle vous aurez besoin d'un verre de fruits Schizandra. Il doit être écrasé et versé avec de la vodka dans un rapport de 1:10. Insister dans des conteneurs fermés dans un endroit frais et sombre pendant deux semaines. Il est pris 30 minutes avant les repas de 25-40 gouttes avec une cuillère à soupe d'eau froide.
  • La racine du gingembre. En vente il y a une poudre de gingembre et des racines. Bien sûr, la poudre est beaucoup plus pratique, mais elle est préparée en utilisant des réactifs chimiques, il est donc préférable de frotter la racine de gingembre vous-même. Il faudra une cuillère à café pour 1 verre de thé sucré fort. Il est pris 3 fois par jour pendant une semaine.
  • Racine dorée (rhodiola rosea). Il y a une vente libre dans n'importe quelle pharmacie. Il faut un extrait de 5-10 gouttes dissous dans de l'eau froide 15 minutes avant les repas. Le cours dure 10-20 jours selon l'état de santé.

C'est ce que c'est - l'hypotension artérielle. Les symptômes et le traitement sont souvent interdépendants.

Conclusion

La pathologie peut être à la fois congénitale et acquise. Lorsque le besoin inné de surveiller en permanence leur condition, d'avoir avec eux les médicaments nécessaires, t. Pour. Pour le cerveau de l'hypotension, les organes et les tissus ne reçoivent pas suffisamment d'oxygène, donc si le temps ne dispense pas de symptômes, il peut être un accident vasculaire cérébral. Avec l'hypotension acquise, vous devez d'abord identifier les causes de cette maladie et les éliminer, peut-être changer complètement votre style de vie. En outre, l'hypotension peut être un symptôme secondaire d'une maladie. Consulter votre médecin pour identifier la cause et le traitement approprié, t. Pour. L'automédication peut conduire à l'hypertension, à partir de laquelle il sera impossible de récupérer. Nous avons examiné ce que c'est - l'hypotension artérielle.

Vous Êtes Intéressé Varices

Et si la constipation et les hémorroïdes sont enflammées en même temps?

Que de traiter

Dans le monde d'aujourd'hui, la constipation est un problème commun non seulement les personnes âgées, mais aussi d'âge moyen et même les jeunes....

Comment mettre ou chausser correctement les chaussettes de compression?

Que de traiter

Les produits de compression sportive occupent le marché depuis longtemps, et la question de savoir comment mettre correctement les chaussettes de compression excite l'esprit des acheteurs....