Quelles sont les causes de la douleur dans l'abdomen, donnant dans le rectum?

Que de traiter

La douleur dans le rectum peut être floue, pas clairement prononcée, ou, inversement, assez forte. Ils peuvent être accompagnés d'une gêne au niveau de l'anus, de la diarrhée, de la constipation. Avec de tels sentiments, il peut y avoir une décharge sanglante ou muqueuse, des démangeaisons dans la région périnéale, des ballonnements. En même temps, une personne éprouve un malaise, une faiblesse générale et une envie de déféquer. Il est souvent possible de développer une anémie.

La perturbation du processus métabolique dans le corps humain se produit avec diverses inflammations, infection dans l'intestin, tumeurs malignes. Douleur donnant au rectum peut également être causée par un dysfonctionnement des organes génitaux. Pour différencier la cause de la douleur, vous devrez examiner et faire des tests.

À la réception, le médecin peut prescrire une étude biochimique des selles, des tests sanguins, ainsi que d'autres méthodes de diagnostic de la maladie. Seulement après avoir identifié les causes de la douleur, vous pouvez établir un diagnostic précis de la maladie.

Causes de la douleur

  • Fissures anales

Souvent, la douleur peut se produire s'il y a des fissures dans le passage anal. Cette pathologie est caractérisée par des douleurs de forte intensité, des coupures, des saignements dans les fèces. Les fissures anales peuvent également être accompagnées de constipation fréquente ou de diarrhée. Pour établir le diagnostic, le médecin procède à la palpation de l'anus.

Les dommages à la muqueuse peuvent être détectés sur les parois du canal anal. Les fractures chroniques peuvent nécessiter une intervention chirurgicale. Les fissures anales au stade initial sont traitées avec une certaine thérapie, que le médecin nommera après l'examen. Les bains chauds d'herbes médicinales aideront à éliminer la douleur dans les fissures anales.

Le processus inflammatoire, caractérisé par une douleur intense dans le rectum, peut être causé par une inflammation des glandes anales (paraproctite). La douleur est le principal symptôme de cette maladie. Le dos de l'intestin est particulièrement douloureux à la palpation. Souvent, la maladie est accompagnée d'une affection fébrile. Sentant le canal rectum peut également sentir une formation dense sur les tissus. La paraproctite est traitée chirurgicalement.

  • Hémorroïdes

Les hémorroïdes enflammées dans les hémorroïdes sont souvent blessés et endommagés, ce qui peut causer des douleurs dans le rectum. L'intérieur de la confiture hémorroïdaire est pincé, ce qui peut causer des douleurs dans le rectum. Au fil du temps, la douleur est encore intensifiée. Le compactage douloureux avec les hémorroïdes peut être détecté par la palpation de la paroi rectale. Les hémorroïdes sont souvent accompagnées de douleurs intenses, de constipation, de diarrhée.

La douleur survient à la suite de spasmes dans les muscles de l'anus. Dans ce cas, la région postérieure du rectum n'a aucun dommage organique. Le symptôme de cette maladie est une douleur intense dans le rectum ou une douleur douloureuse. Souvent, la douleur est accompagnée de contractions. Cette pathologie peut être causée par des causes héréditaires, un traumatisme et une intervention chirurgicale.

Un traumatisme du coccyx peut également provoquer le développement d'une douleur dans le rectum. Une telle douleur est souvent ressentie en position assise. Son intensité est différente. Habituellement, le syndrome de la douleur dans le rectum après les dommages au coccyx passe dans quelques jours.

La prostatite peut également être accompagnée de douleurs qui sont données au rectum. La maladie elle-même est caractérisée, avec la douleur dans le rectum, avec la douleur pendant la miction. L'image générale de la maladie sera précisée par l'urologue et prescrira le traitement approprié.

  • Maladies gynécologiques

Douleur dans le rectum chez les femmes peut être causée par une inflammation dans les organes pelviens, ainsi que le kyste de l'ovaire. Des maladies similaires et l'inflammation des appendices du système reproducteur provoquent l'irradiation de la douleur dans le rectum. Avec les troubles gynécologiques, la douleur dans le rectum peut être accompagnée d'un écoulement sanglant.

Ce symptôme nécessite une attention médicale urgente. Souvent, la douleur dans le rectum peut être un symptôme d'une grossesse extra-utérine ou d'une apoplexie ovarienne. Les problèmes de santé des organes génitaux féminins devraient être traités par le gynécologue.

La nature des sensations douloureuses

La douleur peut être de nature très diverse. Il peut être douloureux, pressant, apparaissant dans les parties inférieures ou supérieures, accompagné de coupures. Une douleur aiguë dans le rectum indique une maladie. Une telle douleur intense provoque l'épuisement du corps, perturbe le métabolisme et le travail des organes. La douleur aiguë peut être les symptômes d'une tumeur.

La douleur aiguë dans le rectum peut être accompagnée de spasmes du péritoine, ce qui indique la présence d'une maladie grave.

L'augmentation de la douleur après la défécation suggère la possibilité d'une thrombose des hémorroïdes ou de la paraproctite. En outre, la douleur dans le rectum après être allé aux toilettes est causée par des fissures anales. Dans ce cas, le mucus, le sang ou les masses purulentes sont libérés de l'anus. L'intestin irritée se manifeste souvent par des sécrétions muqueuses de l'anus. Le sang dans les selles, qui est combiné avec la douleur, suggère:

La douleur est également le principal symptôme du processus inflammatoire de la muqueuse.

Une douleur sourde dans les intestins peut être causée par un abcès. L'œdème autour de l'anus peut être accompagné par l'écoulement du pus de l'anus. La douleur sourde s'accompagne également de constipation ou de diarrhée. En s'asseyant, en éternuant, en toussant, les douleurs sourdes dans le rectum s'intensifient. Gonflement de l'intestin, sensation de constriction dans la région anale peut être observée.

La douleur pulsatoire est particulièrement caractéristique dans les manifestations de la paraproctite. Ses formes aiguës et chroniques s'accompagnent généralement d'une élévation de température, d'une inflammation du tissu rectal et de douleurs palpitantes dans le rectum. Les infections peuvent provoquer une hypothermie, un stress physique sévère, une mauvaise alimentation, le tabagisme et l'abus d'alcool.

La douleur pulsatoire est également possible en tant que symptôme d'un abcès rectal. Avec une telle maladie, une personne ne peut pas être en position assise à cause de la douleur et de l'inconfort intenses. L'inflammation est caractérisée par des dommages à la membrane muqueuse du canal anal.

La douleur collante est un symptôme de la thrombose des hémorroïdes. Une telle douleur est caractérisée par un sentiment de présence d'un corps étranger dans le rectum. La douleur peut être accompagnée d'une pulsation et amplifiée par le mouvement, la toux, la visite aux toilettes. Parfois, une douleur éclatante indique la présence d'une tumeur dans le rectum. La douleur peut passer à d'autres organes, se propager aux hanches, au périnée, aux organes génitaux. La nature violente de la douleur peut également être observée avec le kyste de l'ovaire.

Douleur dans le rectum

La douleur dans la région du rectum se produit dans le cas de certaines pathologies. La douleur peut provoquer une inflammation de la vessie. Processus inflammatoire dans la région sigmoïde peut également donner de la douleur à d'autres départements. Dans les processus digestifs, le côlon sigmoïde exerce une certaine fonction, et avec son inflammation, la douleur apparaît. Le processus s'accompagne de nausées, de grondements dans l'abdomen, de constipation, de diarrhée.

En outre, la douleur peut être donnée au rectum et à l'appendicite. C'est pourquoi un examen rectal est effectué. Avec des spasmes et des douleurs dans la situation de la proctalgie, la douleur survient la nuit. Pendant la nuit, il peut y avoir plusieurs attaques douloureuses. Douleur dans le rectum la nuit est également causée par l'abaissement du canal anal.

En cas d'attaques nocturnes fréquentes, il est urgent de consulter un médecin pour un diagnostic précis. Après la douleur de nuit brûlante, il y a parfois un refroidissement, une augmentation de la transpiration, un désordre intestinal, la diarrhée, la constipation. Aide à faire face aux attaques douloureuses de la nuit sera en mesure de réchauffer les bains d'herbes médicinales.

Une douleur aiguë dans le rectum peut être déclenchée par l'exacerbation d'une maladie chronique résultant du stress ou du stress émotionnel. Avec le développement de la maladie chronique de la douleur - en particulier un symptôme fréquent. Dans ce cas, la douleur dans le rectum peut être accompagnée de douleurs cardiaques, d'une violation de la miction, d'une douleur aiguë dans le sacrum.

Douleur dans le rectum chez les femmes

Douleur dans le rectum avec les menstruations est un phénomène assez commun. Douleur forte, courte, perçante, sourde - le syndrome peut avoir une intensité différente. Ce symptôme se manifeste souvent dans diverses maladies des organes génitaux.

L'endométrite, l'inflammation chronique des organes génitaux, l'annexite, la salpingoophorite, le fibrome utérin, les ganglions myomateux sont la cause de la douleur dans le rectum. Avec diverses maladies gynécologiques, l'utérus peut légèrement augmenter en taille, provoquant des douleurs d'intensité variable et d'inconfort dans les parties inférieures du rectum.

Processus adhésif, obstruction des trompes de Fallope, l'infertilité est également caractérisée par la douleur pendant la menstruation. Pour déterminer le diagnostic et le traitement approprié, il est nécessaire de consulter un gynécologue qui, après avoir déterminé la cause de la douleur, prescrira un traitement approprié pour le système génito-urinaire.

Pour se débarrasser de la douleur dans le rectum avec la menstruation, l'élimination complète du processus inflammatoire chronique dans la région génitale est nécessaire. Kyste du corps jaune, l'inflammation des organes pelviens, l'élimination des tumeurs des organes génitaux peuvent causer des douleurs dans le rectum.

La douleur peut s'intensifier vers le soir, accompagnée de sécrétions abondantes qui n'ont pas de couleur et d'odeur ou, inversement, qui sont caractérisées par des sécrétions avec une odeur désagréable.

Le diagnostic exact de la douleur dans le rectum sera en mesure d'établir seulement un spécialiste qualifié. Il faudra procéder à certaines études et passer les tests nécessaires, et après avoir identifié les causes de sensations douloureuses, il est nécessaire de suivre un traitement prescrit par le médecin.

Comment faire face à la douleur dans le rectum?

Le traitement de la douleur dans le rectum dépend du diagnostic du médecin. Avec des sensations douloureuses qui sont causées par des hémorroïdes internes, la ligature de la formation avec des anneaux de latex est utilisée. Cela bloque l'écoulement du sang vers le noeud hémorroïdaire. À la suite de telles interférences, il se dessèche et est éliminé.

Les hémorroïdes externes sont traitées avec des médicaments spéciaux qui ont un effet analgésique. Ces médicaments comprennent généralement la lidocaïne.

La douleur qui provoque des fissures rectales est traitée avec des suppositoires rectaux et des onguents qui sont injectés dans l'anus. Les bougies éliminent efficacement le processus inflammatoire et guérir les fissures anales, et par conséquent, la douleur dans le rectum disparaît. Dans le traitement des fissures anales, afin de se débarrasser de la douleur, il est nécessaire de sélectionner des médicaments ayant un puissant effet analgésique. Bien adapté pour éliminer le syndrome de la douleur:

  • préparation Anestezol;
  • Soulagement;
  • l'argousier, les suppositoires d'ichtyol.

Les suppositoires rectaux sont recommandés pour être utilisés une ou deux fois par jour. Avant de les utiliser, il est nécessaire de vider les intestins. L'onguent médicinal est introduit dans le rectum au moyen d'une pointe spéciale. Pré-il doit être lubrifié avec de la vaseline ou une petite quantité de crème.

Après l'introduction du suppositoire dans l'anus, le mouvement actif doit être évité. Il est préférable de rester dans la position allongée environ une demi-heure pour que le contenu du médicament ne s'écoule pas de l'ouverture anale et pourrait avoir son effet thérapeutique dans le rectum.

La douleur, qui est causée par le processus inflammatoire de la muqueuse intestinale, doit être traitée avec un régime spécial. Le régime correct aidera à restaurer rapidement la microflore du rectum. Le régime est recommandé par les médecins avec de nombreuses maladies proctologiques. Il est nécessaire d'exclure du menu la nourriture frite, épicée, salée et fumée. Pour prévenir la constipation, il est important d'inclure les aliments riches en fibres et boire abondamment.

Les sensations douloureuses provoquées par la proctalgie sont éliminées par l'utilisation de sédatifs. En cas de rechute, le médecin peut prescrire un blocus à la novocaïne. Également dans le traitement sont appliqués des lavements huileux qui enveloppent la membrane muqueuse du rectum. La physiothérapie et le massage sont effectués. Ce traitement vous permet d'éliminer les spasmes douloureux des parois du rectum.

Dans la paraproctite, qui provoque une douleur sévère dans le rectum, une intervention chirurgicale est indiquée. Le chirurgien ouvre l'abcès et neutralise l'ouverture de la fistule. Après l'opération, il est nécessaire d'adhérer à toutes les recommandations médicales, d'éviter les efforts physiques intenses, de soulever des poids, d'observer une alimentation douce pour les intestins. La période de récupération postopératoire passera sans douleur et rapidement tout en observant toutes les mesures nécessaires.

La douleur causée par l'ulcère du canal anal est traitée avec un régime spécial et des laxatifs. En outre, le médecin prescrit un certain médicament. En cas de résultat négatif, une intervention chirurgicale est indiquée.

Les douleurs en cocciogénie sont guéries à l'aide de diverses procédures physiothérapeutiques, applications UHF, applications de paraffine sur le bas du dos, boue curative. Avec un fort syndrome douloureux, des blocus à la lidocaïne et à la novocaïne sont prescrits.

Ne pas oublier les moyens populaires pour éliminer la douleur dans le rectum. Les bains sessiles chauds de décoctions d'herbes médicinales aideront dans les plus brefs délais pour éliminer le syndrome de la douleur et empêcher le développement ultérieur de la maladie. Dans l'élimination des sensations douloureuses, suppositoires sur la base d'extraits de plantes, le miel, la propolis aidera. De tels suppositoires peuvent être faits à la maison par vous-même en utilisant un cône de papier.

Décoctions d'herbes médicinales devraient être versées dans des moules en forme de cône et gèle les bougies dans le réfrigérateur. Avant l'application, l'emballage doit être retiré en abaissant la bougie rectale pendant quelques secondes dans l'eau chaude. Il aidera à éliminer la douleur sévère et un bain chaud avec des décoctions de plantes médicinales. Pour les décoctions sont utilisés:

  • ortie;
  • écorce de chêne;
  • la camomille;
  • millefeuille;
  • Le millepertuis;
  • menthe;
  • Pochechuiny des hautes terres.

Avant de commencer le traitement, consultez votre médecin.

Causes de la douleur dans le rectum

Le rectum est la partie terminale de l'intestin, dans laquelle les masses de selles s'accumulent et à travers lesquelles le corps est excrété. Ce processus ne devrait pas causer d'inconfort. L'apparition de la douleur dans le rectum - c'est une raison sérieuse de consulter un spécialiste, car il peut être un symptôme de maladies très dangereuses. Selon les statistiques, les sensations de douleur dans la région du canal anal apparaissent 1,5 fois plus chez les femmes que chez les hommes en raison de la structure du corps.

Causes et manifestations cliniques

Les raisons qui causent des sensations désagréables et parfois douloureuses dans la partie directe de l'intestin sont nombreuses, et toutes ne sont pas inoffensives dans la nature. Très souvent, cette symptomatologie indique diverses pathologies des organes internes, en particulier chez les femmes.

Les causes principales de l'apparition de la douleur dans le rectum chez les femmes sont les facteurs défavorables et les conditions pathologiques suivantes:

  • les maladies proctologiques (rectalgia, les polypes, les hémorroïdes, le coccyx de kystes, fistules intestin, prolapsus rectal, abcès, maladie de Crohn);
  • les maladies du système urinaire (cystite, calculs dans la vessie et les reins);
  • les maladies gynécologiques (endométriose, annexite, kyste de l'ovaire);
  • syndrome prémenstruel;
  • néoplasmes malins et bénignes dans le rectum et d'autres organes pelviens.

Dans ce cas, pour diverses maladies, les sensations douloureuses se manifestent de différentes manières. Ils peuvent se produire comme avec l'apparition de symptômes supplémentaires, et sans eux.

Beaucoup de femmes pendant la grossesse éprouvent une douleur sourde dans le rectum. Cela peut être causé par une faible mobilité et la position assise prolongée dans une position, et de violations graves dans le travail des organes internes, ce qui peut nuire à la santé de la future mère et le bébé. Par conséquent, afin d'éviter toutes sortes de complications avec l'apparition de la douleur dans l'anus, consultez un médecin.

Douleur aiguë et vive

Douleur douloureuse

Douleur sourde dans le rectum

Diagnostics

Avec les sensations de douleur qui se produisent dans la région rectale de l'intestin, vous devriez d'abord consulter un proctologue, car diverses pathologies peuvent causer cette condition.

Immédiatement devrait chercher de l'aide médicale dans les cas où une douleur aiguë dans le rectum est accompagnée d'une détérioration rapide de l'état général, a un caractère à long terme ou s'intensifie après un certain temps. S'il y a une symptomatologie supplémentaire sous forme de saignement interne, le mucus, le pus ou le sang provenant de l'ouverture anale peuvent être examinés par un chirurgien.

Dans d'autres cas, les activités de diagnostic commencent avec la collecte d'une anamnèse spécialisée:

  • la nature de la douleur;
  • le lieu de sa localisation;
  • fréquence d'apparition d'attaques douloureuses;
  • intensité.

À la deuxième étape, le médecin effectue une série d'études cliniques. Ils comprennent:

  • inspection visuelle du patient;
  • percussion de l'abdomen (diagnostic en tapotant la paroi abdominale antérieure et analyse issue de ces manipulations de sons);
  • palpation de l'abdomen;
  • anoscopie ou sigmoïdoscopie;
  • la coloscopie;
  • tests de laboratoire d'urine, d'excréments, de sang.

Ce n'est qu'après l'obtention des tests et des résultats que le médecin sera en mesure d'établir un diagnostic précis et de choisir les meilleures techniques de traitement.

Caractéristiques du traitement

Le traitement pour éliminer la douleur dans le rectum est prescrit, basé sur les résultats obtenus après le diagnostic.

Ainsi, le traitement de la forme interne des hémorroïdes dépendra du stade de développement de la maladie et de la gravité des complications. Aux premiers stades il y a assez de traitement conservateur avec l'ensemble des préparations médicinales: les onguents et les crèmes, les comprimés, les suppositoires rectaux. Lorsque les hémorroïdes tombent, avec une thrombose sévère des veines hémorroïdaires, des procédures peu invasives sont utilisées pour le traitement.

Les abrasions anales sont traitées avec succès avec des pommades et des crèmes à usage externe, qui accélèrent la régénération et la restauration des tissus, et ont également des effets antiseptiques.

À koktsigodinii au patient fixent le cours de la physiothérapie, les applications sur la base de la paraffine. Avec une douleur très sévère dans la région du rectum, des blocus avec des anesthésiques (principalement de la novocaïne) sont effectués.

Lorsque l'inflammation du tissu de la muqueuse intestinale, en plus de médicaments que le patient est prescrit des antibiotiques et un régime alimentaire spécial, normalise l'activité du tractus gastro-intestinal entier et exerçant un léger effet sur les organes du système digestif, y compris les intestins.

Pour le traitement d'un patient, rectalgia nécessairement dirigé vers le psychothérapeute pour l'analyse et la normalisation des états émotionnels et mentaux, on croit que la principale cause de l'état de la maladie est le stress fréquent et la dépression. De plus, le patient est prescrit une sédation de cours, avec exacerbation faire blocage novocaïne pour la douleur et microclysters avec des solutions d'anesthésiques, massage.

Dans tous les cas, le traitement de la douleur des organes pelviens et du tractus gastro-intestinal est effectué uniquement dans un complexe et seulement après un diagnostic approfondi. Pour une récupération complète, il faut d'abord éliminer les facteurs qui provoquent l'apparition de ce symptôme ou la maladie elle-même. C'est pourquoi, avec des douleurs récurrentes dans le rectum, il est très important de consulter un spécialiste en temps opportun. Le diagnostic précoce et la détection précoce des maladies augmentent les chances d'une guérison complète, réduisent la durée du traitement et aident à prévenir le risque de développer des complications dangereuses.

Tout à propos de la douleur dans le bas-ventre et dans le rectum

Les processus pathologiques qui apparaissent dans l'un des organes conduisent à des dysfonctionnements dans le travail de certains systèmes du corps. À cet égard, les douleurs commencent à apparaître dans le lieu de la maladie des organes voisins.

L'apparition de sensations désagréables dans le bas-ventre est avertir le corps de nombreuses maladies, qui affectent le système digestif, génito-urinaire. Douleur dans le bas-ventre donnant dans le rectum est un mauvais signe, l'ignorant conduit souvent à des conséquences graves si la cause de ces phénomènes n'est pas diagnostiquée à temps. Le plus souvent, les plaintes concernant ces symptômes viennent des femmes, bien que les hommes ont parfois des pathologies dans lesquelles de telles douleurs sont ressenties.

Causes de la douleur

Fissures anales

Si des fissures apparaissent dans l'anus, elles conduire à une douleur intense. Les signes de cette pathologie sont rez, dans les excréments peuvent être repérer. Cette pathologie s'accompagne d'une constipation fréquente, il y a de la diarrhée. La principale méthode de diagnostic dans ce cas est la palpation de l'anus. Il y a des cas de dommages à la muqueuse des parois du canal anal, qui conduisent à de tels symptômes. Les fissures de nature chronique doivent souvent être enlevées chirurgicalement. Si elles commencent juste à apparaître, vous pouvez faire avec certaines méthodes thérapeutiques de traitement, que le proctologue nomme après l'examen.

Soulager la douleur au stade initial de la maladie (jusqu'à 1 mois) peut être fait avec des bains chauds fabriqués à partir de plantes médicinales et de laxatifs.

Paraproctite

C'est un phénomène inflammatoire dans lequel Les glandes anales sont enflammées. Cette pathologie s'accompagne de fortes douleurs pulsatiles dans le rectum, qui sont le signe le plus évident de cette maladie. Pendant la palpation, le patient ressent une douleur intense à l'arrière de l'intestin. La paraproctite peut être accompagnée de fièvre, de fièvre et les fibres rectales peuvent être enflammées. Lorsque vous sentez le canal rectal dans ses tissus, une formation serrée est déterminée. Cette pathologie est traitée chirurgicalement. Le stade initial de la maladie peut être traité par des moyens thérapeutiques.

Proctalgie

Avec la rectalgie à l'arrière du rectum il n'y a pas de dommages organiques, les muscles de l'anus sont spasmodiques avec de fortes douleurs parfois des crampes dans la région rectale. Cette maladie peut être de nature traumatique, elle peut être le résultat d'une intervention chirurgicale, de l'hérédité. Éliminer la douleur, si diagnostiqué avec la procalgie, peut être des sédatifs. Lorsque les rechutes nomment un blocus avec de la novocaïne.

Koktsigodiniya

Une lésion du coccyx peut entraîner des douleurs dans le rectum. Le plus grand inconfort se ressent dans une posture assise. L'intensité de la douleur varie, habituellement elle dure plusieurs jours.

Le syndrome de la douleur est traité avec de la physiothérapie, l'UHF est faite, des applications de cire de paraffine sont appliquées au bas du dos et de la boue est également utilisée. Si la douleur est sévère, la lidocaïne ou la novocaïne est prescrite pour le blocus.

Décharge sanglante en cas de douleur

La douleur dans le bas-ventre et dans le rectum avec la présence de sécrétions sanguines peut être une conséquence de nombreuses maladies.

Hémorroïdes

Inflammation du noeud hémorroïdaire conduit à leurs blessures et dommages. Les douleurs apparaissent dans le rectum, deviennent plus fortes au sujet de la défécation, deviennent plus fortes avec le temps. Le nœud hémorroïdaire commence à être coincé, ce processus conduit à une douleur dans le rectum. Vous pouvez détecter un nodule par palpation. Les hémorroïdes se manifestent: constipation, diarrhée, écoulement sanguinolent. Le patient se plaint de brûlures, de démangeaisons, qui apparaissent dans l'anus. Marcher et s'asseoir renforce la douleur. Avec cette pathologie, vous devez contacter un spécialiste de la proctologie.

Colite

Lorsque la colite est douloureuse, il y a une sensation de lourdeur dans le bas-ventre gauche. La défécation se produit souvent et douloureusement. Dans les excréments, du sang peut apparaître, ainsi que du pus. La colite est traitée avec un régime, un régime fractionné, une boisson abondante. Selon le type d'agent de la colite, des médicaments appropriés sont prescrits. Les infections du type bactérien sont traitées avec des antibiotiques, des sorbants.

La maladie de Crohn dans le gros intestin

Ceci est maladie très dangereuse Tractus gastro-intestinal, qui est difficile à traiter. Les symptômes de la maladie de Crohn au stade initial sont très similaires aux symptômes de la colite. Les sensations douloureuses sont récurrentes, similaires à la douleur associée à l'appendicite. Il y a de la diarrhée, de la fièvre, de la fièvre élevée, l'état général s'aggrave. Le sang dans les fèces apparaît si une fistule ou un ulcère perforé est formé.

Le patient reçoit un régime spécial, dont la composition dépend de la forme de l'évolution de la maladie - aiguë ou rémission. Le traitement médicamenteux consiste à utiliser des salicylates, des hormones, des glucocorticoïdes, des immunosuppresseurs. Le cours du traitement est sélectionné individuellement pour

résultats de l'enquête. Si le traitement est inefficace, une opération est programmée - de routine ou d'urgence, dans laquelle la partie de l'intestin (résection) est enlevée avec réhabilitation ultérieure. Cette maladie est traitée par un chirurgien viscéral ou général.

Fissures rectales

Dans ce cas, la douleur dans l'anus est ressentie lors d'une selle difficile. Dans les fèces, il est possible de remarquer l'attribution de sang, donc les spasmes d'ouverture anale. Le proctologue nomme une diététique et des médicaments qui soulagent les spasmes, des bains sédentaires sont utilisés.

Troubles gynécologiques et pathologies

Les femmes ont souvent un abdomen inférieur. Avec certaines maladies féminines, la douleur est donnée au rectum. Les sensations douloureuses sont fortes, courtes, contondantes. Ces symptômes peuvent être des signes de pathologies:

  • endométrite;
  • fibromes utérins;
  • inflammation chronique des organes génitaux;
  • annexite;
  • miom;
  • grossesse extra-utérine;
  • rupture de l'ovaire, etc.

Au bas du rectum, il y a un malaise. Pour diagnostiquer correctement, vous devez consulter un gynécologue.

Avec la menstruation peut également blesser dans le rectum. Pour se débarrasser de ce problème, vous devez guérir complètement l'inflammation chronique dans les organes féminins. Dans le cas des kystes du corps jaune, l'inflammation des organes situés dans la région pelvienne, après l'élimination des formations tumorales, des douleurs dans le rectum peuvent apparaître. Ils deviennent plus forts plus près de la nuit, ils sont accompagnés d'une décharge significative avec ou sans odeur.

Pour déterminer quelle maladie provoque directement la douleur, il est nécessaire d'examiner les organes du petit bassin, faire des tests. Seulement après cela, le médecin peut prescrire un certain traitement.

Chez les hommes

Les hommes sont moins susceptibles d'avoir des douleurs dans le bas-ventre, de sorte qu'ils abandonnent dans le rectum. Habituellement, ces symptômes sont une conséquence des maladies de la cavité abdominale, du tractus gastro-intestinal, du foie et de la vessie. Souvent se manifeste ainsi prostatite dans les premiers stades de la maladie. Si la douleur commence à augmenter, il est nécessaire d'établir la cause, éventuellement associée à la pathologie des testicules, de la prostate ou des appendices.

Si la douleur n'est pas vive, il y a un léger malaise, ce qui peut indiquer un stade aigu de la prostatite. L'exacerbation de la maladie peut être accompagnée d'une douleur aiguë dans le bas-ventre, dégageant dans le périnée, le scrotum. Le rectum devient douloureux, la miction est également accompagnée de douleurs, le pus peut apparaître de l'urètre, le patient a des symptômes d'empoisonnement.

Établir la cause exacte de la douleur aidera la consultation de l'urologue et la recherche clinique qui lui est assignée. Il est nécessaire de passer une analyse d'urine, de sang, de subir une échographie, un examen rectal, une urofluométrie, de faire des tests d'infections sexuellement transmissibles, d'enquêter sur le secret de la prostate. Si une prostatite est détectée, des antibiotiques, des immunomodulateurs, des anti-inflammatoires, des vitamines sont prescrits.

Conditions nécessitant des soins médicaux urgents

Si les douleurs deviennent intenses (quelle que soit leur nature), elles ne s'arrêtent pas, du sang, des sécrétions purulentes avec ou sans odeur se trouvent dans les selles, et la température du corps augmente, vous devez d'urgence consulter un médecin. Cela permettra un diagnostic rapide de la maladie, arrêtera la douleur et prescrira un traitement adéquat.

Pour soulager la douleur sans aller chez le médecin, si la douleur n'est pas forte et ne se manifeste pas souvent, vous devez utiliser des médicaments anesthésiques. Mais il est important de comprendre ce que ces douleurs sont causées par.

Un bain chaud préparé avec l'utilisation de décoctions de diverses herbes peut aider à éliminer la douleur sévère.Pour cela, vous pouvez utiliser:

Prévention

Pour éviter les maladies dont les symptômes sont une douleur dans le bas-ventre, donnant au rectum, il est souhaitable commencer à renforcer l'immunité, utiliser des vitamines, adhérer à la nutrition fractionnée.

Conclusion

Ne pas ignorer la douleur qui se produit dans le bas-ventre avec l'implication du rectum dans ce processus. C'est toujours est associé à des maladies localisées dans les organes pelviens, intestins. La douleur auto-soulageante est permise s'ils ont été avant, leur cause est connue.

Douleur dans le rectum et dans le bas-ventre: comme en témoigne la nécessité et quand l'aide du médecin est nécessaire

La douleur associée aux pathologies du système digestif peut être qualifiée de la plus désagréable. L'apparition du syndrome de la douleur peut parler de divers processus pathologiques, avec la douleur peut être émoussée, coupante, couper ou tout autre caractère.

Seul un médecin peut identifier la cause de l'inconfort et prescrire la bonne thérapie. Douleur dans le rectum et le bas-ventre peuvent apparaître avec différentes maladies - de la prostatite à l'oncologie intestinale. L'apparition constante de sensations désagréables nécessite un diagnostic immédiat.

Comment se débarrasser de la douleur?

Quelle est la preuve d'une telle douleur?

La douleur abdominale peut être causée par de nombreux facteurs.

Douleur dans le rectum et dans le bas-ventre peut avoir une source pathologique ou plusieurs différents.

Lorsque nous parlons de douleur rectale, nous entendons un malaise dans la région anale. La douleur abdominale inférieure décrit un groupe plus large de sensations qui peuvent être associées à la fois aux organes digestifs et aux organes génito-urinaires.

La douleur rectale peut survenir dans un contexte d'augmentation de la motilité intestinale. Les sensations peuvent aller d'une douleur légère, s'aggravant avec le temps, à une douleur intense qui ne donne pas de repos.

La douleur rectale a de nombreuses causes, dont la plupart sont triviales et faciles à traiter. Cependant, si la douleur rectale ne disparaît pas dans les 24-48 heures, il est important de consulter un médecin. L'apparition de la fièvre indique également l'apparition d'une pathologie grave.

La douleur dans le bas-ventre peut également être associée au rectum, mais souvent la sensation est causée par des pathologies de la vessie, des zones sus-jacentes de l'intestin, des maladies de la prostate, de l'utérus et d'autres organes génitaux.

Le médecin a besoin d'autres données cliniques pour établir un diagnostic précis. La cause la plus fréquente de douleur rectale est les hémorroïdes chroniques. Une telle douleur peut augmenter en position assise et avoir un caractère tranchant ou même coupant.

D'autres symptômes d'hémorroïdes chroniques comprennent la décharge de sang avec une selle et la constipation.

Caractéristiques de la douleur rectale

La douleur dans le rectum peut durer d'une minute à une demi-heure.

La douleur rectale est soudaine et intense, la sensation dure habituellement moins d'une minute. Dans certains cas rares, l'inconfort de la douleur peut durer jusqu'à une demi-heure.

Les patients décrivent cette sensation comme une douleur aiguë, piquante ou convulsive qui se produit dans l'anus.

Une telle douleur peut réveiller une personne même pendant un sommeil profond, la privant de repos pendant une longue période. La douleur peut être chronique et apparaître tous les jours, puis disparaître pendant plusieurs semaines ou mois.

La douleur peut être associée à un muscle qui soulève l'anus. Une telle sensation apparaîtra dans la cavité rectale et sera perçue comme une forte pression. La douleur augmente en position assise et diminue avec la marche. L'inconfort dure habituellement de 15 à 20 minutes ou plus et a tendance à réapparaître.

La plupart des formes d'hémorroïdes ne provoquent qu'une légère douleur, mais l'apparition de la thrombose hémorroïdaire augmente considérablement le cidre douloureux. Cela se produit lorsque le sang dans les veines du rectum devient visqueux et forme des caillots infranchissables.

Les symptômes de la thrombose hémorroïdaire sont des sensations douloureuses douloureuses agaçantes ou piquantes, débutant soudainement et continuant pendant plusieurs jours.

La fissure anale provoque une douleur aiguë et coupante immédiatement après le début et se développe progressivement en une douleur sourde pendant plusieurs heures. Les dommages à la peau dans la région rectale peuvent causer de légers saignements et l'apparition de sang dans les selles.

Chaque mouvement des intestins irrite la peau endommagée, créant une douleur brûlante. La douleur peut être si intense que de nombreux patients tentent en vain d'empêcher les mouvements intestinaux.

Causes du syndrome de la douleur

La fissure anale est l'une des causes de la douleur rectale.

Nous avons découvert que la douleur rectale et abdominale basse peut avoir la même origine et la même origine, mais le plus souvent nous parlons de la pathologie des organes digestifs et urogénitaux. Laissez-nous analyser les principales causes de cette douleur.

  1. Fissure anale. C'est une blessure dont la source peut être un tabouret ou un sexe anal trop dur. Lorsque la pathologie se produit, des dommages à la peau dans la zone rectale, ce qui conduit à un saignement et le syndrome de la douleur. L'inconfort augmente en position assise et pendant la défécation. Dans ce cas, l'apparition de sang écarlate dans les excréments.
  2. Hémorroïdes. La maladie est caractérisée par une stase veineuse dans l'anus, ce qui conduit à une protubérance douloureuse des vaisseaux. Les hémorroïdes peuvent être accompagnées d'une douleur coupante tout en étant assis sur un tabouret et en déféquant. Les hémorroïdes peuvent également être accompagnées de constipation, et la douleur s'intensifiera.
  3. Fistule anale. La maladie est associée à l'apparition d'un petit tunnel reliant la cavité du rectum à la peau autour de la zone rectale. En substance, c'est un canal pour la sécrétion de pus qui se produit dans le contexte du processus infectieux. Les symptômes de la pathologie comprennent une douleur lancinante aiguë dans la région anale, une sensation de brûlure, l'apparition de pus sanglant dans les selles. Souvent, une telle maladie nécessite une intervention chirurgicale.
  4. Maladie inflammatoire de l'intestin. En plus de la douleur abdominale et rectale inférieure, une telle maladie peut être accompagnée de crampes abdominales et de diarrhée sanglante.
  5. Prostatite. C'est une pathologie de la glande de la prostate, accompagnée non seulement de douleurs dans la région rectale, mais aussi de fausses envies de déféquer. En outre, la maladie peut causer des douleurs dans l'abdomen et la région pubienne.
  6. Oncologie du rectum. La maladie a des signes similaires avec des hémorroïdes et une fissure anale, mais les symptômes sont plus prononcés.

La sensibilité non spécifique au bas-ventre est souvent associée à des maladies de l'utérus et des ovaires chez la femme. En outre, chez les femmes, une telle douleur accompagne souvent les menstruations.

Chez les hommes, la douleur dans le bas-ventre peut parler d'une infection urétrale.

Quand le médecin est-il nécessaire?

Pour soulager la douleur, vous pouvez utiliser un onguent ou une crème.

Douleur dans le rectum et le bas-ventre ne signale pas nécessairement un processus pathologique grave, mais certains signes nécessitent des soins médicaux. Le patient devrait consulter un docteur si les symptômes suivants sont trouvés:

  • La douleur rectale devient plus prononcée, il y a une fièvre et une faiblesse dans le corps.
  • La douleur se propage du rectum au vaste abdomen.
  • Avec les excréments, dégage plus de caillots de sang.
  • Des symptômes communs de malaise apparaissent, y compris des vertiges et une peau pâle.
  • Il y a un sentiment d'avoir un corps étranger dans le rectum ou une suspicion de prolapsus du rectum.

Le patient doit immédiatement consulter un médecin s'il suspecte une thrombose hémorroïdaire. Le blocage prolongé des veines peut entraîner de graves conséquences. En outre, une attention médicale immédiate est nécessaire en cas de suspicion de saignement abondant ou de cancer du côlon. Une perte de sang importante peut s'accompagner de vertiges, d'une peau pâle et d'une perte de conscience.

Comment traiter la fistule du rectum, vous apprendrez de la vidéo:

Comment se débarrasser de la douleur?

La douleur dans le rectum et dans le bas-ventre, comme nous le savons déjà, est associée à des causes différentes, donc le traitement est prescrit uniquement par le médecin. Cependant, si le patient connaît déjà la source de la douleur, alors vous pouvez essayer d'atténuer la maladie vous-même. Les méthodes suivantes peuvent aider:

  • Prenez un bain chaud pendant 15 minutes deux à trois fois par jour.
  • Utilisez une crème ou une pommade pour soulager les hémorroïdes.

Prendre des émollients fécaux ou manger des aliments avec des fibres alimentaires pour réduire la douleur tout en déplaçant les intestins. L'alimentation est également importante dans la prévention et le traitement des douleurs rectales et abdominales basses. Nous avons expliqué l'origine de la douleur dans le rectum et dans le bas-ventre, et nous avons aussi parlé de la technique pour se débarrasser de l'inconfort.

Trouvé une erreur? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée, pour nous informer.

Douleur dans l'abdomen donne dans le rectum - qu'est-ce que c'est?

Souvent, l'émergence d'un processus pathologique dans un organe entraîne une perturbation du fonctionnement ou l'apparition de sensations douloureuses dans d'autres organes situés côte à côte. Des sensations désagréables dans le bas-ventre se retrouvent dans de nombreuses maladies du système digestif et génito-urinaire. Douleur abdominale basse, donner dans le rectum, est un symptôme alarmant, ce qui n'est pas souhaitable d'ignorer. Particulièrement souvent avec une telle plainte s'appliquent aux femmes expertes, mais les hommes peuvent développer une pathologie, accompagnée d'un tel caractère de la douleur.

Si vous avez une douleur dans la région hypogastrique avec irradiation dans le rectum, vous devriez consulter un chirurgien ou un proctologue. Les femmes en premier lieu doivent être examinées par un gynécologue.

Étiologie

La douleur dans l'abdomen, qui donne dans le rectum, est typique pour diverses pathologies du tractus gastro-intestinal et génito-urinaire. Le degré de la douleur et la présence d'autres symptômes peuvent indiquer indirectement la maladie qui s'est produite, mais un examen approfondi de l'organisme entier est nécessaire pour confirmer avec précision le diagnostic. Les maladies les plus communes accompagnées d'un tel symptôme sont:

  1. Inflammations des organes reproducteurs féminins: le développement d'un processus inflammatoire aigu dans les organes génitaux s'accompagne de l'apparition de douleurs intenses. L'inflammation des ovaires ou des appendices de l'utérus se caractérise par l'apparition d'un tableau clinique typique. Les femmes ont une douleur qui donne au rectum. La douleur est généralement forte, a un caractère douloureux. Le développement des processus inflammatoires dans la sphère reproductive se produit généralement en raison de la pénétration des agents pathogènes dans le processus du sexe dans le corps. Sans traitement rapide, ces pathologies inflammatoires deviennent chroniques et peuvent souvent se reproduire;
  2. Dysménorrhée chez les femmes: l'une des plaintes les plus fréquentes lors de visites à un gynécologue est la douleur pendant la menstruation. Cette condition se produit dans le contexte de divers troubles du système hormonal chez les jeunes filles (jusqu'à 25 ans). Chez les femmes plus âgées, l'évolution douloureuse de la menstruation est souvent associée à la présence de maladies gynécologiques. Douleur avec mensuelle donne dans le rectum, a un caractère douloureux, crampes. Se produit peu avant le début des saignements menstruels et dure les deux premiers jours. Dans les jours restants de la menstruation, l'intensité de la douleur est considérablement réduite. En outre, des périodes douloureuses peuvent survenir dans un contexte de stress psycho-émotionnel fort;
  3. Inflammation de la glande de la prostate chez les hommes: si vous remarquez dans votre estomac dans le bas-ventre, donnant au rectum, alors la cause de cette condition peut être le développement de la prostatite aiguë. Cette maladie est très fréquente chez les hommes en âge de procréer (en particulier après 40 ans). En plus de la douleur, un homme se plaint d'une violation de la fonction sexuelle (problèmes d'érection, d'éjaculation, de désir sexuel), de troubles de la miction. Le facteur étiologique de l'apparition de la prostatite est la pénétration dans la prostate de pathogènes de diverses infections sexuelles. Si vous remarquez un ou plusieurs des symptômes ci-dessus, vous devriez contacter l'urologue bientôt. Initiation inopportune de la thérapie conduit souvent à la chronologie du processus pathologique;
  4. Grossesse extra-utérine: apparition de douleurs au bas de l'abdomen pendant la grossesse en aucun cas ne peut être ignoré. La douleur aiguë, donnant au rectum pendant la grossesse, est l'un des signes que l'ovule fœtal est attaché à l'extérieur de l'utérus. Cette condition peut conduire à la rupture de la trompe de Fallope et est considérée comme un danger pour la vie d'une femme. D'autres symptômes comprennent l'apparition d'une décharge sanglante du vagin, la faiblesse, la nausée, des vomissements sur le fond du syndrome de la douleur. À l'apparition d'une telle symptomatologie il est nécessaire de provoquer d'urgence une brigade de premiers secours;
  5. Pathologies du tractus gastro-intestinal: les maladies inflammatoires du côlon sont dans la plupart des cas accompagnées par l'apparition de douleurs abdominales. Dans certains cas, l'irradiation de la douleur dans le rectum est notée. La colite se développe dans de nombreuses infections intestinales (shigellose, salmonellose, amibiase), empoisonnement avec des produits avariés. Il existe également des maladies du gros intestin résultant de troubles auto-immuns dans le corps (colite ulcéreuse, maladie de Crohn);
  6. Inflammation de la vessie: une maladie comme la cystite est considérée comme très fréquente dans la population féminine. Dans de rares cas, cette pathologie est observée chez les hommes. En plus de l'apparition de divers troubles de l'urination (envie fréquente d'uriner, de brûlure et de douleur en urinant), les patients se plaignent également de douleurs au bas-ventre. L'irradiation de la douleur dans le rectum dans la cystite est expliquée par l'emplacement anatomique proche de ces organes. Même si les symptômes de la cystite ne sont pas prononcés, vous devez toujours contacter un spécialiste qualifié. La maladie tend à être prolongée et est considérée comme une source d'infection pour d'autres organes urogénitaux;

Image clinique

Selon la cause qui a conduit à l'apparition de la douleur irradiant dans le rectum, les manifestations cliniques peuvent différer. La nature de la douleur est variée: forte, piquante, douloureuse, permanente ou crampes. Il est également important de prêter attention aux facteurs qui aggravent l'état du patient et aggravent la douleur. Avec les maladies inflammatoires des organes génitaux, tant chez les femmes que chez les hommes, il y a une augmentation de la douleur pendant les rapports sexuels. En outre, la douleur peut s'aggraver avec la défécation, les éternuements, la toux (en raison de l'augmentation de la pression intra-abdominale).

D'autres manifestations de la maladie aideront à déterminer la localisation du processus pathologique. Les excrétions pathologiques des organes génitaux chez la femme permettent de soupçonner la présence d'inflammation chez elles. La violation de l'activité sexuelle chez les hommes et la douleur au bas-ventre sont des signes caractéristiques d'une prostatite aiguë. Une tendance à la diarrhée ou à la constipation peut indiquer la présence d'une colite. Cependant, la symptomatologie clinique ne suffit pas pour un diagnostic précis. Par conséquent, tous les patients souffrant de douleur, donnant dans le rectum, montre le passage d'un examen complet des spécialistes.

Diagnostics

Ne pas retarder la visite chez le médecin, car toute maladie est mieux traitée dans les premiers stades.

Si la douleur est donnée dans le rectum pendant la grossesse, le médecin doit être contacté le plus rapidement possible pour éviter l'apparition de complications dangereuses pour la mère et le fœtus.

Toutes les femmes avec des plaintes de douleur dans le bas-ventre avec l'irradiation dans le rectum en premier lieu besoin de visiter un gynécologue. Un examen gynécologique des organes génitaux externes et internes est obligatoire. En cas de suspicion de pathologie infectieuse, des prélèvements du vagin et du col de l'utérus sont prélevés pour un examen microscopique et bactériologique ultérieur. Pour évaluer l'état des ovaires, de l'utérus et de son appareil annexe, l'échographie transvaginale est utilisée.

Les hommes soupçonnés de prostatite devraient être examinés par un urologue. Un certain nombre d'études de laboratoire sont réalisées: spermogramme, analyse de la sécrétion prostatique. Prendre des frottis de l'urètre pour identifier les agents responsables des infections sexuelles. L'échographie des organes du scrotum est également effectuée.

Pour diagnostiquer les pathologies du tractus gastro-intestinal, échographie des organes abdominaux, coloscopie (pour évaluer l'état du gros intestin). Assignez un coprogramme, analyse des excréments pour les œufs de vers.

Traitement

La thérapie principale devrait viser à éliminer la maladie sous-jacente. Si vous avez mal au ventre et donnez au rectum, alors ne pas automédication. Dans la détection des maladies inflammatoires des organes génito-urinaires et de la colite bactérienne chez les hommes et les femmes, l'accent est mis sur la thérapie antibactérienne.

Le groupe du médicament et son dosage sont choisis en fonction du résultat du test du pathogène révélé sur la sensibilité aux antibiotiques. Avec le traitement etiotropic prescrire des médicaments pour éliminer les principaux symptômes désagréables (anti-inflammatoire, analgésique).

Le traitement de la dysménorrhée vise à rétablir l'équilibre hormonal normal dans le corps. Pour faciliter la condition, les femmes sont prescrit un traitement symptomatique. Habituellement, avec un syndrome douloureux sévère, l'utilisation de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens sous la forme de suppositoires rectaux est recommandée.

Douleur dans l'abdomen donne au rectum

Douleur dans l'abdomen apporte toujours beaucoup d'inconvénients et d'angoisse. Et surtout une douleur aiguë insupportable dans le bas-ventre, et donnant au rectum. Pour se débarrasser des symptômes douloureux des gens vont à toute mesure en utilisant des coussins chauffants, les antispasmodiques, les analgésiques, les laxatifs, lavements, et ainsi de suite.

Beaucoup de gens sont enclins à trop manger, d'autres font de grandes pauses entre les repas, et il y en a d'autres qui meurent de faim pour obtenir la forme désirée. En conséquence, le corps humain reçoit le stress, après quoi il y a une gêne dans le tube digestif et une douleur aiguë qui donne même au rectum.

Cela est dû aux nombreux problèmes inhérents non seulement au tube digestif, mais aussi aux organes féminins.

Après tout, lors de la création de l'œuf dans le corps féminin, les processus qui créent une certaine tension dans la région pelvienne commencent. En outre, avant le cycle menstruel, la femme a une douleur désagréable et douloureuse dans l'abdomen. Dans certains cas, pendant la menstruation, il peut donner à l'abdomen inférieur et au rectum.

Causes de la douleur

Pour aujourd'hui, il existe une grande liste de causes, à cause de laquelle il peut y avoir une douleur aiguë dans la cavité abdominale. Dans la plupart des cas, cela est dû à des maladies du système digestif, avec la présence de vers, infarctus du myocarde, les maladies de la vessie, inflammation des poumons à cause de la grippe et les maux de gorge. Assez souvent, la douleur peut être déclenchée par la suralimentation ou diverses situations stressantes.

La nature des symptômes de la douleur dans l'abdomen est d'une importance primordiale, et en particulier lorsque des soins d'urgence ou une intervention chirurgicale est nécessaire. Certes, les symptômes de la douleur peuvent être présents sans maladies graves. Mais dans tous les cas, vous devez établir les raisons possibles pour éviter des situations dangereuses.

L'une des maladies les plus courantes et très dangereux est l'appendicite, comme la douleur dans cette maladie commence autour du nombril, et pénètre ensuite dans la partie inférieure du côté droit, ce qui rend la douleur plus étendue, forte. Si la cause de la douleur dans le rectum et dans l'abdomen est la vésicule biliaire, alors cela indique que la bile s'est accumulée ou que des calculs se sont formés. Habituellement, dans ce cas, la douleur est localisée dans le secteur supérieur du côté droit, mais peut être donnée au rectum et au bas-ventre.

Lorsque l'estomac ou l'intestin grêle est devenu la cause de symptômes désagréables, il indique la présence d'un ulcère qui provoque des saignements, une douleur intense. Il y a des cas où il y a une perforation des parois de l'intestin, ce qui entraîne l'ingestion de suc gastrique dans la cavité abdominale. Très souvent, les sensations de douleur sont localisées sur le nombril et peuvent être transmises au rectum.

Une autre raison pour les symptômes désagréables sont les maladies du pancréas, parce que son secret peut endommager les organes internes si elle pénètre dans la cavité abdominale. Si la maladie du gros intestin s'est développée, des symptômes douloureux peuvent apparaître dans n'importe quelle région de l'abdomen. Mais avec des maladies aussi graves que la diverticulite, elles sont localisées dans le secteur inférieur du côté gauche. Dans les cas où les symptômes de la douleur dans l'estomac et du rectum durant plus de 10 minutes, aggravée par la palpation lorsque le patient pas d'appétit, il y avait un vomissement, il y a du sang dans les selles ou les sécrétions ont des vertiges, vous devez consulter immédiatement votre médecin.

Douleur dans le bas-ventre donne dans le rectum, qu'il peut être

Les douleurs dans le bas-ventre chez les femmes, donnant au rectum, peuvent être causées par un grand nombre de maladies. Y compris:

Par conséquent, afin de vous mettre au moins approximativement le bon diagnostic, vous devez comprendre la nature des sensations désagréables.

Dans environ 50% des cas, l'inconfort dans l'organe susmentionné est associé à la formation d'une fissure anale. Les causes de cette maladie sont:

  1. De grandes charges de travail.
  2. Traumatisme à la naissance.
  3. Dommages à la membrane muqueuse du rectum.
  4. Affaiblissement des muscles du tube digestif.
  5. Un certain nombre de maladies chroniques.

Symptômes caractéristiques de la fissure anale:

  1. Inconfort aigu à tout moment de la journée, augmentant pendant les fèces.
  2. Dysfonctionnement du cycle mensuel.
  3. Douleurs cardiaques.
  4. Une autre raison de l'apparition du symptôme décrit ci-dessus est la proctalgie (inconfort aigu causé par un spasme musculaire). Cette affection provoque une douleur spontanée avec spasme, pas associée à la défécation. Le stress, le redémarrage, les problèmes mentaux provoquent souvent une aggravation de ce problème. L'inconfort presque similaire livre au patient une forme aiguë d'hémorroïdes. Enfin - la douleur dans le bas-ventre, qui donne dans l'intestin, apparaît au cours du développement d'un certain nombre de maladies moins connues mais non moins dangereuses pour la santé.

Ce sentiment indique souvent que la femme souffre de paraproctite (inflammation de la cellulose). Cette maladie a les symptômes suivants:

  1. Augmentation de la température;
  2. La formation de pus (dans la phase aiguë de la maladie);
  3. Rougeur dans l'anus.

En outre, la douleur lancinante peut être causée par un abcès colorectal. Une caractéristique de cette maladie est la formation d'un gonflement solide dans la région de l'anus.

Dans de nombreux cas, il se produit en relation avec le développement d'un abcès (formation rouge purulent). Cette affection est déterminée par les signes suivants:

  1. La présence d'une formation de couleur rougeâtre oedémateuse près de l'ouverture anale.
  2. Inconfort prolongé, dont l'intensité augmente le sommeil, l'éternuement ou la toux.
  3. Diarrhée, constipation, masses purulentes.

Beaucoup de gens ne peuvent pas dormir à cause de l'inconfort aigu dans le bas-ventre, ce qui donne à l'intestin. La raison de ce problème est le plus souvent la proctalgie déjà mentionnée, causée par un mauvais état émotionnel. Par exemple, son apparence peut être associée à un traumatisme mental, à une dépression ou à un redémarrage banal du corps. Quant à la nature de la douleur, elle est intense et léthargique, longue et courte. Tout dépend des circonstances spécifiques.

Comment puis-je identifier la maladie dont je souffre

Pas moyen. La seule personne qui peut faire face à cette tâche est un médecin. Et seulement si vous lui avez donné tous les tests nécessaires.

Pourquoi ai-je besoin de toutes ces informations?

Pour comprendre quel danger peut menacer votre corps. Beaucoup de gens sont gênés d'aller chez le médecin si la douleur se produit dans le bas-ventre, redonnant à l'anus. Pour une raison quelconque, ils croient qu'il y a quelque chose de honteux à propos de ce symptôme. En fait, ce signe de la maladie est pour notre corps aussi naturel que la toux ou une forte fièvre.

Est-il possible d'éviter de telles maladies?

Oui, mais pas tous. En général, près de la moitié des maux mentionnés ci-dessus sont associés à une mauvaise alimentation, en mangeant des aliments gâtés. Une bonne alimentation dans plus de 50% des cas peut vous sauver d'un tel malheur.

Nous découvrons toutes les raisons pour lesquelles le bas-ventre fait mal

L'inconfort dans le bas-ventre apparaît pour diverses raisons. Dans la région pelvienne, le nombre de terminaisons nerveuses est faible, et le système nerveux central est difficile à détecter les différences dans les symptômes. En outre, le fil peut irradier, ou se manifester après l'élimination des causes, survenir après l'alcool, la nourriture, l'exercice. Et pour déterminer pourquoi ça fait mal au bas-ventre n'est pas facile. Étant donné que même les causes les plus communes sont très variés et comprennent: l'inflammation dans le tractus gastro-intestinal, la grossesse, les maladies des reins, de la prostate, une mauvaise alimentation. Par conséquent, lors de l'examen médecin doit tenir compte des spécificités de l'inconfort (sensation de brûlure, courbatures, pressage), leur emplacement exact (à droite, à gauche, en bas, sur le côté, encerclant), la présence de symptômes associés. Beaucoup dépend de quand l'inconfort est survenu: il ya 2-3 heures, aujourd'hui ou le troisième jour, une semaine, un mois dure. Regardons cet article avec toute cette variété de symptômes afin que vous puissiez mieux comprendre les signaux de votre corps.

Douleur sur le côté droit

Quand il y a des sensations douloureuses dans ce domaine le plus souvent diagnostiqué:

  • Appendicite aiguë. Quand une maladie se produit, il y a une douleur de couture pointue dans le bas-ventre. Il diminue périodiquement, mais ne disparaît pas complètement. Au mouvement il amplifie, cesse, s'il s'allonge du bon côté. En outre, avec l'inflammation de l'appendice du caecum, les symptômes suivants apparaissent au stade initial: spasmes, nausées, vomissements uniques, diarrhée, fièvre.
  • La maladie de Crohn. maladie chronique complexe d'étiologie inconnue, ce qui nuit souvent le bas-ventre sur le côté droit et il ne sont pas fondées, la perte de poids, ballonnements, sang dans les selles, la diarrhée, la fièvre, des nausées. Et aussi l'arthrite et / ou les maladies de peau peuvent empirer.

Douleur sur le côté gauche

Les plaintes du patient sur l'inconfort dans ce domaine peuvent indiquer de telles pathologies de la digestion:

  • Colite - Inflammation du gros intestin. L'inconfort commence dans la région iléale gauche et s'accompagne d'un spasme des muscles. La maladie est caractérisée par une chaise instable, un besoin fréquent pour vider le rectum, ne pas apporter un soulagement, les changements cal à l'odeur forte, fétide, il détecte des stries de sang ou purulentes. Apparaît flatulence, avec le temps il est accompagné de douleurs de couture dans le bas-ventre, la fatigue augmente, la température augmente.
  • Polypose du côlon sigmoïde. Pendant longtemps, il reste inaperçu, puisqu'il ne se manifeste pas du tout tant qu'il ne dépasse pas 5 mm. Quand il est tordu, il est à l'étroit, l'abdomen est très douloureux, dans les cas restants le sentiment est terne, les selles sont cassées, le mucus suinte de l'anus. S'il y a une décharge de sang, le patient doit immédiatement voir un médecin, car cela signifie la progression de la maladie. Si vous n'agissez pas, le cancer peut se développer.

Sensation désagréable dans l'abdomen et le rectum

C'est un symptôme très vague, il est donc important de considérer tous les symptômes associés. Très probablement, le patient a développé l'une des maladies suivantes:

  • Courbure sigmoïdale. Il est caractéristique des personnes âgées, avec une élasticité réduite des ligaments. Dans ce cas, cela fait mal au bas-ventre, mais les sensations peuvent être réduites au coccyx. Les signes supplémentaires qui aident à identifier la maladie incluent: ballonnement asymétrique, absence de défécation, nausée, respiration lourde, palpitations. Dans quelques jours, si vous n'allez pas chez le médecin, les vomissements commencent par les excréments.
  • Saignement intrapéritonéal a une menace immédiate pour la vie humaine. Dans ce cas, il y a des douleurs diffuses ou locales pire avec le mouvement, si elles s'assoient elles diminuent. En outre, il y a la pâleur, la transpiration, le vertige, le pouls rapide et une forte baisse de la pression artérielle, évanouissement. Plus les symptômes sont prononcés, plus tôt vous avez besoin d'aide médicale.
  • Proctitis - une maladie plutôt désagréable, accompagnée d'une démangeaison et d'une brûlure caractéristiques. Dans le rectum apparaît une sensation de corps étranger, l'excrétion de l'anus avec des fèces de mucus, de pus ou de sang, l'envie fréquente de la toilette. De plus, un faible seuil de fatigue est observé chez une personne, l'irritabilité augmente, la migraine se développe.
  • Hémorroïdes. Au premier stade, il se déroule de manière asymptomatique. Au 2ème démangeaison commence, il y a un dérangement dans l'anus, un sentiment de plénitude du rectum, des nœuds se forment, de la constipation, des ballonnements, une défécation accompagnée d'une coupure. Dans de rares cas, l'abdomen souffre d'hémorroïdes, ainsi que des jambes et du bas du dos. Parce que ce sont des symptômes atypiques, ils peuvent rendre difficile de faire le bon diagnostic.

Douleur liée au sexe et à l'âge

Causes de malaise chez les hommes et les hommes

Les représentants de la moitié forte de l'humanité cachent souvent qu'ils ont des problèmes, surtout s'ils se rapportent au système reproducteur. Et en vain! Après tout, ignorer les symptômes peut entraîner des conséquences très graves. Considérez seulement quelques unes des maladies les plus communes:

  • Torsion testiculaire. Il est plus fréquent dans l'enfance, le garçon devient agité pendant cela. il y a des douleurs de couture aiguës dans le bas-ventre, des nausées, des vomissements. Le scrotum gonfle et devient rouge.
  • Varicocèle. Elle se manifeste par une sensation de brûlure, des douleurs au niveau du bas de l'abdomen, des testicules, de l'aine, des cuisses, qui s'intensifient avec le mouvement et l'effort physique. Dans ce cas, la taille du testicule affecté change, les reins commencent à faire mal et l'incontinence urinaire se développe la nuit. Une caractéristique de la pathologie - si un gars se trouve ou soulève un scrotum, ce sera beaucoup plus facile et vous pourrez vous détendre.
  • Orchite - c'est une pathologie désagréable, son premier symptôme est une douleur prononcée dans le testicule, qui donne à l'os sus-pubien, au périnée, au bas du dos. Comme une manifestation supplémentaire de la maladie - rougeur du scrotum oedémateux condensé. Pendant le mouvement, l'inconfort, tourmentant un homme ou un adolescent brusquement, se lève. De plus, il y a des signes d'intoxication.
  • Vésiculite - caractérisé par une douleur dans l'aine et au-dessus, donnant dans le coccyx avec une vessie pleine, urination, défécation. Comme les signes supplémentaires de l'homme observé: le sperme avec le pus et le sang, la fièvre élevée, la migraine.
  • Avec prostatite, la maladie se produit souvent chez les hommes, commence à tirer dans le périnée, donnant dans l'aine. Si vous ne commencez pas le traitement, l'inconfort apparaîtra sous le nombril et dans le dos, la fonction sexuelle diminuera. En urinant, la presse inférieure commence à apparaître et à gémir. Par conséquent, si le mari a régulièrement des douleurs abdominales basses, la première chose à faire est de consulter un urologue.
  • Adénome de la prostate - commence par une envie fréquente d'uriner la nuit, ce qui entraîne des inconvénients importants. Ce processus provoque des douleurs et des brûlures, qui sont réduites dans le dos.
  • Tumeurs malignes peut fournir de nombreux problèmes. Ils provoquent une augmentation du volume des tissus des organes génitaux, une modification de la couleur des muqueuses. Dans le même temps, l'abdomen et les organes génitaux sont constamment et durement blessés. Les sensations désagréables s'amplifient à la palpation, pendant le certificat ou l'acte sexuel. Il y a une augmentation des ganglions lymphatiques, un homme devient mince sans raison apparente, devient faible, léthargique.

Causes du malaise chez les femmes

Il existe un certain nombre de maladies caractéristiques exclusivement de la femme, nous considérerons les principaux signes spécifiques de maladies à l'origine de la morbidité:

  • Adnexitis (Inflammation des trompes de Fallope et les ovaires, à savoir l'utérus) a prononcé le début du développement, ce qui est difficile à ignorer, parce qu'il brûlent et forte, une douleur lancinante dans l'abdomen, le flanc, l'extension du périnée, le dos, l'anus. Augmente à 39 C la température, il y a une fièvre. Il y a une décharge de mucus et de pus du vagin. Le cycle menstruel est cassé. La paroi abdominale est tendue, uriner ou déféquer cause d'inconfort. Le développement de la maladie peut être provoqué par des pieds glaçants.
  • Endométriose difficile à traiter. Dans ce cas, la douleur aiguë dans la région sus-pubienne est d'abord cyclique, mais pendant la progression devient constante, l'épuisement se propage dans tout le bassin. L'inconfort augmente pendant la visite aux toilettes, les rapports sexuels.
  • Avec myome utérin tire le bas de l'abdomen. Et aussi le cycle est brisé, la quantité de sang menstruel devient beaucoup plus grande. Les manifestations supplémentaires comprennent: constipation et mictions fréquentes, une augmentation de la taille, avec un poids constant.
  • Kyste. Si c'est petit, cela ne dérange généralement pas. Une exception est une visite au solarium, qui conduit à une exacerbation - le cycle menstruel est brisé, le coccyx fait mal et tire le bas du ventre. Les symptômes sont aggravés par le contact sexuel, l'activité physique, la miction. Si ces manifestations sont ignorées, une croissance rapide du kyste menaçant de se rompre est possible. En raison de laquelle il y a une douleur sévère forte extension au rectum, la jambe est fortement réduite, la pression, la fièvre, des vertiges, il y a des saignements utérins, des nausées, des vomissements et des évanouissements possible. La fille a besoin d'une aide médicale d'urgence.
  • Dysménorrhée - caractérisé par des sensations désagréables sous le nombril, ayant un caractère tirant, douloureux. Il peut y avoir une fille de 14-17 ans et une femme de l'âge de Balzac. Il convient de garder à l'esprit qu'après un bain chaud, l'estomac fait plus mal. La douleur peut être rendue, la jambe, accompagnée de faiblesse, de vertiges, d'attention distraite, de nausée, de troubles du sommeil. Le stress physique aggrave l'état de santé. Le plus souvent, le traitement n'est pas nécessaire, car les sensations désagréables commencent la veille de la menstruation et durent entre 1 et 4 jours. Pour soulager la condition, il est acceptable de prendre des antispasmodiques ou des pilules contre la douleur.

La grossesse et la puerpéralité

Un groupe spécial se compose des conditions d'une femme survenant pendant la grossesse et après l'accouchement. Parfois, les sensations désagréables sont physiologiques, parfois un signe de danger. En outre, à ce moment, le corps est doublement sensible aux infections et sujettes à des maladies qui peuvent nuire à l'enfant et à la santé de la mère, vous devriez donc être particulièrement attentif à votre santé. Et ainsi,

  • S'il y a de petites douleurs de couture dans l'abdomen pendant la grossesse, cela s'explique le plus souvent par le fait que les muscles de l'utérus s'étirent, mais les fibres individuelles résistent au processus. Si cet événement se produit rarement et que son intensité est faible, le traitement n'est pas nécessaire.
  • Si la contraction de l'utérus est observée après l'accouchement, il s'agit généralement d'un processus naturel. Les spasmes résultants ressemblent à des douleurs de travail, mais l'intensité est beaucoup moins. Normalement, la disparition de l'inconfort devrait se produire dans quelques semaines.
  • Si le test de grossesse est positif, mais la deuxième bande vu mauvais, alors qu'il ya les nausées matinales et un retard de règles, se fait sentir la douleur dans la région sus-pubienne en essayant d'impliquer l'estomac, il y a des douleurs, aggravées par le mouvement, on peut supposer une grossesse extra-utérine. Il est dangereux, si le temps ne prend pas des mesures, comme le développement du fœtus peut briser les trompes de Fallope ou des ovaires, puis une colique aiguë soudaine et une hémorragie qui menace la mort d'une femme, sinon au moment de l'assistance médicale qualifiée sera fournie.
  • Si au cours d'une grossesse, une situation critique est créée, accompagnée de la libération de sang du vagin, de lombalgies sévères, dans la région sus-pubienne, de convulsions, une hospitalisation urgente est nécessaire. l'un des diagnostics peut être un détachement du placenta.
  • Si le postpartum tirant sentiment se produit en dessous du nombril irradiant vers le sacrum ou le bas du dos, qui est accompagné par des pertes vaginales, ont une odeur désagréable, la fatigue, la faiblesse, la fièvre, alors il peut être une inflammation de l'utérus.
  • Si le bas-ventre fait mal après l'accouchement, tire et pleure, c'est peut-être une symphysite. L'inconfort se manifeste pendant le mouvement et au repos. Il est plus facile de se déplacer avec une "démarche de canard". Avec la progression, l'inconfort apparaît dans le périnée, le bas du dos, les jambes.
  • Si 2 à 4 semaines après la naissance ont passé, mais l'inconfort sous la forme de spasmes tirant sous le nombril et parfois apparaissent saignements utérins reste, alors il est nécessaire de savoir dès que possible pourquoi cela se produit. Une cause possible est la présence d'un polype placentaire. Si vous ignorez les signaux du corps, après un certain temps, les symptômes de la pathologie apparaîtront de plus en plus lumineux.

Les causes du malaise chez un enfant

La complexité du diagnostic des maladies chez les enfants est qu'ils ne peuvent pas expliquer leur état, et les manifestations externes ne sont pas toujours les mêmes que chez les adultes. Voici quelques maladies qui sont le plus souvent exposées aux bébés:

  • Infection à rotavirus, ou la maladie des mains sales, a une étiologie vague. Dans le contexte de la fièvre, le vomissement, la diarrhée, la flatulence, une forte intoxication générale commence à sévèrement piquer dans la région sus-pubienne, rougit la gorge, développe une conjonctivite.
  • Worms. La présence d'entre eux dans le corps est indiquée par la démangeaison de la nuit autour de l'anus, la perte de poids, la diarrhée, les crampes abdominales chez les enfants.
  • La maladie de Hirschsprung congénitale, consiste en l'absence de cellules nerveuses dans une certaine partie du gros intestin. Alors que cette partie est plus longue, les symptômes plus tôt et plus forts se manifestent par une constipation permanente, une augmentation de la formation de gaz, avec des attaques dont la paroi abdominale commence à gonfler, des douleurs dans l'abdomen. Tout cela conduit au fait que l'enfant après un repas devient agité, pleure, se presse les jambes.

Douleur liée aux actions

Habituellement, l'inconfort émergent signifie des problèmes dans le système urinaire:

  • Urétrite. Le signe le plus prononcé - un voyage à la toilette accompagnée de sculpture, brûlant dans la zone sus-pubienne et l'aine. Comme la maladie se développe dans l'urine, vous pouvez voir des flocons de pus. Si elle n'est pas traitée, les symptômes peuvent presque disparaître, mais le développement de l'inflammation se poursuivra.
  • Cystite. Ses symptômes comprennent une miction fréquente, accompagnée de brûlures et de démangeaisons, de la coupe, tandis que les muscles de la douleur de la presse inférieure, l'urine trouble.
  • Pierres de rein. Souvent sur leur présence, la personne le découvre au moment le plus inopportun. Dans le fond de la bonne santé se pose brusquement la ceinture de poignard dans le bas-ventre. Il augmente avec la miction, la couleur de l'urine acquiert une teinte rose. Le signe caractéristique de la colique rénale - une personne ne trouve pas une position pour soulager la souffrance. Il est nécessaire de prendre un médicament antispasmodique (2 comprimés No-shpy) et d'appeler une ambulance.
  • Jade. Il a beaucoup de variétés, y compris l'alcool. Mais pour tous une douleur sourde caractéristique de la vessie est pleine, ce qui peut se produire sur un ou deux côtés (en fonction des lésions étendues - 1 immédiatement ou 2 reins), des frissons, des sueurs, de la fièvre jusqu'à 40 ° C, le gonflement dans le corps. La sensation de traction dans la zone sus-pubienne apparaît et s'intensifie après l'alcool ou l'utilisation d'un grand volume de liquide.

Après le mouvement de l'intestin

Si l'abdomen fait mal après l'acte de défécation, dans ce cas, identifier le plus souvent de telles anomalies:

  • Ulcère du gros intestin - diffère douleurs aiguës, donnant à la gauche, après la défécation. En outre, dans les selles il ya du sang, la constipation alterne avec la diarrhée, il y a une faiblesse générale, augmente à 39 ° C de température.
  • Avec une fissure anale de l'anus il y a de la brûlure, des démangeaisons, des démangeaisons, une intensification pendant la défécation et une continuation après. Il peut y avoir une douleur reflétée dans les intestins dans le bas de l'abdomen, la vessie, le coccyx, le dos. Dans les cas avancés, le saignement se développe, signifiant les tissus mous blessés.
  • Diverticulite. Avec cette maladie, on ressent un inconfort ponctuel dans la région iléale gauche. Il augmente avec la toux, le rire, le mouvement actif ou la palpation. L'attaque dure de 1 heure à 2-3 jours. Les symptômes supplémentaires incluent: le sang dans les fèces, la nausée, la fièvre, la fièvre, les troubles digestifs, la diarrhée alterne avec la constipation. La particularité de la diverticulite - après la vidange des symptômes de l'intestin s'intensifient.

Après l'exercice

Les causes de l'apparition de sensations douloureuses dans ce cas sont d'une nature très différente. Mais plus souvent diagnostiquer:

  • Surmenage des muscles abdominaux. Associée à l'apparition de l'inconfort avec un faible développement de la presse, ce qui dans l'exercice de son homme de mouvements inhabituels (accroupie fréquents, pliage, monter les escaliers, etc.) la douleur. Chez de nombreux patients, cette surtension peut se produire pendant le froid, et donc la question se pose souvent: « Si j'ai mal au ventre quand je tousse - il est dangereux » Dans cette situation, la panique n'est pas nécessaire, la douleur est un effet secondaire et ne nécessite pas de traitement. Vous pouvez vous aider avec un massage facile avec des onguents qui soulagent les spasmes et les tensions musculaires.
  • Problèmes avec la colonne vertébrale ou les articulations de la hanche. Vous pouvez suggérer ce problème si les douleurs dans le bas-ventre sont apparues après avoir soulevé des poids et le deuxième jour ne passe pas.
  • Hernie inguinale. Il apparaît comme l'apparition d'un tubercule sous le nombril du côté droit ou gauche, qui commence à faire mal. En position couchée, les symptômes disparaissent et le patient peut se détendre. Lors de l'effort, en soulevant des poids, la taille du gonflement augmente, l'inconfort se manifeste plus fortement. Le développement de la maladie s'accompagne de constipation, de troubles de l'urination.

Douleur accompagnée de diverses conditions

L'apparition de cette caractéristique supplémentaire indique de telles déviations:

  • Pointes. Dans ce cas, une personne ressent une douleur dans le bas-ventre, qui devient intense après avoir mangé, fait de l'exercice, soulevant ses jambes. En état de repos, les sensations deviennent attirées. Avec cette maladie, il y a augmentation des gaz, constipation, la cavité abdominale commence à gonfler.
  • Prolapsus génital. C'est le plus commun chez les femmes âgées. Dans ce cas, il y a une sensation de traction dans la région sus-pubienne, une sensation dans le vagin d'un corps étranger, une incontinence urinaire et un manque de selles.
  • Syndrome du côlon irritable. Ses symptômes sont: constipation chronique, gonflement, écoulement de l'anus du mucus. Ventre estomac quand il essaie de l'attirer, après avoir mangé - il y a un malaise. Après la défécation, il y a un sentiment de vidange incomplète, mais avec cela vient le soulagement.

Dans ce cas, le développement le plus probable de ces maladies:

  • Dysenterie - D'abord, une douleur sourde se répand dans tout l'utérus, puis descend dans sa partie inférieure et devient aiguë et crampes, intensifiée avant l'envie d'uriner. L'estomac est enflé, la diarrhée, la faiblesse, le vertige, la température s'élève à 38 C, l'appétit disparaît.
  • Entérite. Le symptôme principal est celui des spasmes qui apparaissent plusieurs heures après l'ingestion et qui sont localisés dans la région iliaque droite ou plus près du nombril. Lors de la vidange, il y a un tabouret liquide et liquide contenant des aliments mal digérés. Il y a une augmentation des gaz dans l'intestin.

La formation de gaz accrue (flatulence) indique une violation de la digestion et le début des processus putréfaction. Ceci est typique de ces maladies:

  • Renflement du gros intestin. Avec son développement, il y a une rétention progressive des selles, une distension abdominale et une douleur spasmodique dans le bas-ventre. Avec la palpation, vous pouvez facilement sentir la formation de volume.
  • Dysbactériose - le spasme de coupe se produit dans la zone sus-pubienne et s'accompagne d'une augmentation de la séparation des gaz, d'éructations, de réactions allergiques aux aliments habituels. En outre, la diarrhée commence, ce qui alterne avec la constipation. Le développement de la maladie est souvent précédé par l'apport d'antibiotiques, l'utilisation de la restauration rapide.

Habituellement, à l'aide de ces signaux, le corps rend compte de l'intoxication, qui peut survenir en raison de:

  • Une surabondance de vitamines. Dans le même temps, en plus de la nausée et des vomissements, la fatigue, l'irritabilité, les problèmes de sommeil, les spasmes musculaires dans la zone sus-pubienne est associée à la diarrhée.
  • Empoisonnement. Le bas de l'abdomen, pour cette raison, blesse principalement parce qu'il mange des aliments qui ont déjà été consommés. En plus des symptômes ci-dessus, il y a la diarrhée, la faiblesse, le vertige, la hausse de la température. La toux et les mouvements brusques apportent de l'inconfort. Après la défécation, la condition s'améliore pendant une courte période.
  • Maladies du tube digestif, qui cessent de faire face à leurs fonctions. L'une des maladies les plus courantes dans la société moderne sont la gastrite et les ulcères de l'estomac. Lorsque le premier fil se produit après avoir mangé dans le quadrant supérieur droit, il donne à gauche, en arrière, sous le nombril et provoque des vomissements acides. Pour normaliser la condition et réduire la douleur, vous devez vous coucher pendant quelques minutes. Pour la seconde - il y a souvent une situation d'inconfort le matin à jeun, mais après avoir mangé, l'état de santé est normalisé. Si l'ulcère se développe, en attrapant le pancréas, il y a des brûlures d'estomac le soir.

Donc, si l'intestin fait mal, incl. dans le bas-ventre, que faire? D'abord, vous devez appeler une ambulance, et pendant que le médecin va, vous pouvez effectuer de telles actions pour faciliter la situation:

  1. Allongez-vous, en prenant une position confortable, essayez de vous détendre autant que possible.
  2. Boire 1-2 comprimés sans-shpy.
  3. Appliquer une bouteille d'eau chaude avec de l'eau froide, mais pas plus de 25 minutes. Après une demi-heure, la procédure peut être répétée.

Avant que le médecin ne puisse arriver:

  • Manger, boire de l'eau. Si la soif forte - humidifier les lèvres.
  • Prenez des pilules pour la douleur. Cela faussera les symptômes et rendra le diagnostic plus difficile.
  • Prenez un bain chaud, en raison de l'augmentation du flux sanguin, ce qui conduit à une augmentation de l'inconfort. Une exception est la colique rénale, puis la chaleur apportera un soulagement.
  • Faites un lavement, buvez des laxatifs.

La douleur dans le bas-ventre est un symptôme non spécifique. Et il peut apparaître avec un dysfonctionnement dans les systèmes digestif, urogénital, cardiovasculaire, avec des problèmes avec la colonne vertébrale. Le traitement est fait par des médecins tels que chirurgien, gynécologue, urologue, proctologue. Si vous doutez de la raison, la maladie sera notifiée au thérapeute, il procédera à un examen et vous enverra chez un spécialiste.

Pourquoi la douleur pendant la menstruation est donnée dans le rectum

La douleur est un signal sur les problèmes dans le corps, et sa localisation peut en dire beaucoup. Souvent, chez les femmes, la douleur avec les menstruations donne dans le rectum. Dans ce cas, vous devez consulter un médecin afin de déterminer la cause de la pathologie. L'inconfort peut être ressenti non seulement dans le rectum, mais aussi dans le coccyx, le dos, donner à la cuisse et au bas-ventre. Les maladies gynécologiques, les troubles intestinaux et d'autres facteurs contribuent à des sensations douloureuses dans l'anus.

À l'intérieur de l'anus se trouvent beaucoup de terminaisons nerveuses et de vaisseaux, qui sont sujets à l'inflammation et à la formation de ganglions. C'est pendant la menstruation que la circulation sanguine dans les organes pelviens augmente, ce qui conduit à des conditions favorables à l'activité vitale de divers micro-organismes pathogènes.

Le travail sédentaire, le manque de modes de vie actifs, le travail physique pénible et l'haltérophilie peuvent causer une pathologie intestinale et des douleurs.

Si la douleur d'un personnage de tir, vous devez déterminer la cause de son apparition dès que possible et se tourner vers le médecin pour cela. Toute maladie sans traitement passe de la forme aiguë à la forme chronique, ce qui complique la situation.

Malgré le fait que la douleur est apparue pendant la menstruation, elle peut être associée à divers processus infectieux dans le rectum, les néoplasmes ou les fissures, et pas seulement aux maladies des organes génitaux féminins.

Douleur liée à l'intestin

Le rectum est anatomiquement situé très près du vagin, séparé seulement par un septum mince. Une petite gêne est présente chez presque toutes les femmes pendant la menstruation, qui passe rapidement après la sortie. Mais la présence de crampes sévères, qui sont données dans l'anus, devrait déranger la femme et devenir l'occasion d'une visite chez le médecin.

Douleur dans le rectum avec coccinogenèse se produit périodiquement après la défécation ou est présent de façon permanente et peut donner aux organes génitaux féminins, le coccyx, la cuisse. Un symptôme caractéristique de la maladie est l'intensification de la douleur en appuyant sur la région du coccyx.

Le patient est légèrement dérangé par la démarche, le prêtre peut être très malade en position assise, la constipation apparaît, et l'humeur s'aggrave à cause de la sensation constante d'inconfort dans l'anus. Pendant la menstruation, la douleur peut être intensifiée.

Inflammation des veines du rectum sous le nom d'hémorroïdes, la femelle est légèrement différente. Lorsque le cycle menstruel commence, les plaintes au sujet de la douleur dans l'anus deviennent plus fréquentes. La cause de la douleur est l'augmentation du flux sanguin dans les ganglions hémorroïdaux pendant la menstruation. Chez certaines femmes, les hémorroïdes, qui donnent dans l'anus de l'ouverture anale, sont accompagnées d'une légère brûlure et saignement. Habituellement, l'exacerbation de la maladie s'accompagne de la décharge menstruelle.

Processus de tissu purulent inflammatoire autour du rectum conduit à une forte détérioration de l'état, à haute température, la douleur de tir dans l'anus. Un abcès dangereux est situé autour de l'anus ou à l'intérieur de la couche musculaire.

L'apparition de la menstruation provoque parfois le développement rapide de la maladie. Sans traitement approprié, la maladie progresse rapidement et conduit à des fistules et des écoulements purulents avec des impuretés sanguines.

Fracture de l'anus

Divers dommages à la muqueuse rectale et un traumatisme conduisent à une fissure dans l'anus. Les sensations douloureuses dépendent de la profondeur de la fissure, qui peut être formée en raison de la paraproctite, des hémorroïdes et d'autres processus inflammatoires.

La douleur, une sensation de lourdeur et une sensation de brûlure dans le rectum avec menstruation apparaissent souvent en raison de la cryptite. C'est une inflammation des poches aveugles due à l'infection. La maladie entraîne la constipation, la formation de fistules et parfois le développement de processus malins. La douleur intense augmente encore plus lorsque vous soulevez de la lourdeur et en déféquant.

Maladies gynécologiques

Si au cours des douleurs anales l'ouverture anale, la probabilité de maladies gynécologiques est élevée.

Un trouble fréquent du cycle menstruel est exprimé par des crampes ou des douleurs de traction dans l'abdomen, le bas du dos et le rectum. La faiblesse générale, le mal de tête, la nausée, et le désordre de tabouret accompagnent souvent l'algodismenorea.

La maladie est primaire et secondaire en raison d'autres processus pathologiques dans le corps. Parmi les causes de cette pathologie sont l'endométriose, l'endométrite, la position anormale de l'utérus, la flexion du col de l'utérus et d'autres maladies.

L'éducation bénigne dans l'utérus est appelée fibromiome et devient souvent la raison pour laquelle le rectum fait mal, l'estomac, saignant apparaît. La tumeur est le plus souvent retrouvée chez les femmes après 35 ans. Le degré de douleur, sa localisation dépend de la taille de la tumeur. L'un des symptômes caractéristiques des fibromes utérins est la menstruation perturbée. Causes des fibromes:

  • interruption artificielle de grossesse;
  • choix incorrect de la contraception;
  • dépression persistante et stress;
  • kystes ovariens;
  • absence de livraison et d'allaitement après 30 ans.

L'inflammation des appendices utérins devient souvent la raison pour laquelle le rectum blesse chez les femmes pendant la menstruation. Parmi les autres symptômes, il y a une forte augmentation de la température, une douleur intense dans le sacrum et le bas-ventre, des douleurs musculaires, une augmentation de la transpiration. Le processus inflammatoire provient de la pénétration des streptocoques, Escherichia coli, gonocoques, l'installation d'un dispositif intra-utérin, en raison de maladies vénériennes.

La maladie gynécologique grave devient aussi la raison pour laquelle l'anus fait mal. Les cellules de l'endomètre se développent et pénètrent dans les organes voisins, ce qui provoque des douleurs pendant la menstruation, lorsque la circulation sanguine augmente dans les organes pelviens.

Le cycle menstruel est brisé et le sang s'accumule et n'est pas évacué à l'extérieur. La femme a une décharge salive du vagin, qui peut ne pas cesser pendant un mois.

Grossesse extra-utérine

La douleur dans le bas-ventre, la fièvre, la douleur dans l'anus accompagnent presque toujours une grossesse extra-utérine qui nécessite des soins médicaux urgents.

Méthodes de diagnostic modernes

L'examen obligatoire comprend:

  • examen rectal;
  • examen sur la chaise gynécologique;
  • fluoroscopie;
  • Échographie des organes pelviens et de la cavité abdominale.

En cas de suspicion de la nature infectieuse de la maladie, un test sanguin et urinaire général est prescrit. Pour exclure les pathologies de l'intestin, effectuer une sigmoïdoscopie, une coloscopie. Une méthode obligatoire de diagnostic est l'analyse des selles du patient, l'examen bactériologique du sang.

Comment calmer la douleur dans le rectum

On ne peut pas s'attendre à ce que la douleur passe par elle-même, même si elle n'est pas trop intense. Avec chaque maladie, l'assistance médicale est différente.

  1. Lorsque proctitis nommer une intervention chirurgicale pour enlever l'abcès, puis un traitement antibiotique.
  2. La cryptite est d'abord traitée avec des suppositoires rectaux avec de la lévomycétine et de la propolis, et à l'avenir, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.
  3. La coccinogonie est éliminée à l'aide de méthodes modernes de physiothérapie. Parfois, le blocus avec de la novocaïne est utilisé pour soulager les sensations douloureuses aiguës.
  4. Avec les hémorroïdes, suppositoires "Relief", divers onguents avec l'héparine, les préparations d'agents veinotoniques sont efficaces.
  5. Pour la guérison des fissures et le soulagement de la douleur, utilisez "Ultraproject", "Solcoseryl".
  6. Pour traiter l'annexite, appliquez des antibiotiques et des médicaments anti-inflammatoires.
  7. L'endométriose nécessite un traitement chirurgical, mais des analgésiques sont prescrits pour soulager la douleur. Parmi eux sont les préparations "Novigan", "Nurofen".
  8. Pour soulager la douleur avec le myome, prenez "Ibuprofen", "Naroxen".
  9. "No-shpa", "Spazmalgon" aidera à soulager les spasmes et la douleur dans algodismenore.

Les recommandations générales pour la prévention des maladies pelviennes sont réduites aux règles suivantes:

  • l'hygiène quotidienne des organes génitaux;
  • une bonne nutrition;
  • activité physique modérée;
  • refus de faire du sport jusqu'à son rétablissement complet;
  • visite en temps opportun chez le médecin.

Si la douleur avec le mensuel donne dans le rectum, il est nécessaire de consulter un médecin. Loin de toujours, de telles douleurs signifient des problèmes avec le tube digestif. Ils peuvent être un signe de pathologies graves des organes génitaux féminins, qui nécessitent un traitement urgent. Prêter attention à la douleur qui donne au rectum, il est possible d'arrêter le développement du processus pathologique.

Vous Êtes Intéressé Varices

Que manger avec les hémorroïdes aiguës? Menu et régime

Que de traiter

Le régime alimentaire pour les hémorroïdes aiguës est un élément de traitement efficace, qui contribue à la récupération du corps et est un complément obligatoire au traitement médical....

Enlèvement des veines sur les jambes: le déroulement de l'opération, la réhabilitation et les conséquences

Que de traiter

Les varices - une maladie dans laquelle le rétrécissement des parois des vaisseaux des veines profondes et de ralentir l'écoulement du sang....