Comment se débarrasser des hémorroïdes pour toujours?

Structure

Tout le monde sait que les hémorroïdes sont une maladie d'un mode de vie sédentaire. Ce nom apparaît souvent dans les blagues, et pendant ce temps, souffrant de cette maladie n'est pas du tout à rire. Les hémorroïdes ne sont pas seulement la douleur et l'inconfort dans l'anus, ils peuvent se produire sous forme grave avec des saignements, des thromboses vasculaires et d'autres complications. Le désir de se débarrasser des hémorroïdes, et de préférence pour toujours, pour les patients présentant des varices du rectum devient souvent un problème insoluble.

Puis-je me débarrasser des hémorroïdes pour toujours?

Les hémorroïdes se réfèrent aux maladies chroniques. Cela ne signifie pas que les bosses et la douleur perturbent le patient en permanence, même si cela arrive. Dans de nombreux cas, la maladie est en rémission, exacerbée par l'effet de facteurs provoquant.

Certains spécialistes ne sont pas optimistes quant à la guérison complète des hémorroïdes. Ils croient que la faiblesse des parois veineuses, qui est la raison de leur expansion, est un processus irréversible. C'est, une fois diagnostiqué et prétendument guéri par les hémorroïdes, tôt ou tard, il se reproduit encore. Les médecins qui adhèrent à ce point de vue suggèrent de ne pas retarder avec la thérapie conservatrice et d'agir radicalement, car, à leur avis, il n'existe pas d'autre moyen de se débarrasser des hémorroïdes, comme avec l'aide de la chirurgie.

La plupart des proctologues ne sont pas aussi catégoriques. De nombreux patients, une fois confrontés aux manifestations d'hémorroïdes, l'oublient jusqu'à la fin de leur vie. Par exemple, cela est souvent constaté chez les femmes pendant la grossesse, lorsque la maladie est causée par aucune veine variqueuse existante, mais tout un ensemble de facteurs inhérents à l'état de grossesse.

En cas de non-fonctionnement, il est conseillé de ne pas se précipiter avec des méthodes chirurgicales et de faire face à la maladie par tout autre moyen, surtout en modifiant le régime alimentaire et le mode de vie. Après avoir commencé le traitement à temps, il est réaliste de parvenir à une rémission stable et, idéalement, à vie.

Les hémorroïdes peuvent-elles passer seules?

Reporter un voyage chez le médecin dans l'espoir que les hémorroïdes se "résolvent" lui-même - l'erreur principale de nombreux patients. Le fait est que les manifestations de la maladie deviennent visibles lorsque des processus pathologiques sont déjà en cours.

Au tout début, les hémorroïdes s'écoulent sans symptômes, et lorsqu'il y a des signes extérieurs, le traitement ne doit pas être retardé. Avec les hémorroïdes internes, c'est encore pire - il est facile de commencer à des stades sévères, car la maladie se développe à l'intérieur, et il n'est pas toujours possible de le détecter à temps.

Dans les stades ultérieurs, il se forme des cônes hémorroïdaux permanents, qui sont des veines élargies dont les parois sont suffisamment affaiblies pour ne pas pouvoir revenir à leur taille normale.

Si le résultat de l'élimination des facteurs déclenchants, l'alimentation, l'activité physique et un traitement adéquat sera en mesure de normaliser le flux sanguin dans le rectum et restaurer le tonus vasculaire, le patient peut compter sur la rémission à long terme.

Aux premiers stades de la maladie peut comprendre la période jusqu'à ce que les emplacements veineuses ne sont pas saillie dans le passage intestinal lorsque les hémorroïdes internes et ils se trouvent dans la région anale à l'extérieur. A ce stade, le patient ressent un certain malaise, qui est périodique et apparaît en présence de conditions de déclenchement, comme après la position assise prolongée, soulever des objets lourds ou un effort excessif sur les toilettes.

À ce moment, vous pouvez toujours parler de la possibilité d'une guérison complète des hémorroïdes. Les changements qui ont eu lieu dans les veines anales, alors qu'ils sont réversibles. parois veineuses ne sont pas encore fortement étirés et amincis, les corps caverneux se remplissent de sang et font saillie trop au moment de la charge élevée, et la restauration du flux sanguin normal viennent à un état normal.

Si à ce stade de prendre le traitement des hémorroïdes, le développement ultérieur de la maladie peut être arrêté et empêcher sa transition vers des stades plus sévères. Pour ce faire, il ne suffit pas de mettre des bougies et de boire des médicaments prescrits par un médecin.

Sans changements cardinaux dans le style de vie, le traitement ne sera pas efficace. Une bonne nutrition, visant à normaliser la digestion et à fournir des selles régulières, un poids corporel stable, la mobilité physique sont les principes de base auxquels le patient doit adhérer pour le reste de sa vie.

Que dois-je faire pour me débarrasser des hémorroïdes pour toujours?

Pour comprendre quelles sont les mesures les plus efficaces pour se débarrasser des hémorroïdes, vous devez connaître le mécanisme du développement de la maladie. La cause de la maladie est l'insuffisance du réseau veineux, qui peut être à la fois congénital et acquis.

La faiblesse des vaisseaux de naissance contribue à l'apparition rapide de varices anales (et pas seulement), caractérisées par la formation précoce de cônes hémorroïdaires et de saignements.

Chez la plupart des adultes, les veines sont étirées en raison d'une exposition prolongée à des conditions défavorables: stagnation du sang dans le petit bassin, irritation et lésion des parois intestinales, augmentation de la pression intra-abdominale. Les facteurs qui mènent à ceci sont:

  • mobilité insuffisante (hémorroïdes - maladie «préférée» des employés de bureau) provoque un ralentissement de la circulation sanguine dans la région pelvienne;
  • les mauvaises habitudes alimentaires (en mode irrégulier de suhomyatku, carence en fibres alimentaires, la prévalence des aliments riches en protéines) - conduit à goitre, les maladies de l'appareil digestif, les troubles digestifs, des problèmes avec la chaise;
  • rétention des selles (pression et étirement du rectum), incubation sur les toilettes et fortes contraintes de constipation;
  • travail physique lourd ou sport avec des charges de levage;
  • la grossesse et l'accouchement chez les femmes;
  • mauvaises habitudes: fumer (provoque des spasmes dans les vaisseaux sanguins et perturbe la circulation sanguine), abus d'alcool.

Ainsi, le traitement complexe des hémorroïdes consiste à observer les conditions suivantes:

  1. Adresse au médecin pour confirmation du diagnostic, identification de l'espèce (interne, externe) et des hémorroïdes, rendez-vous.
  2. Détection et traitement des pathologies d'accompagnement: il est nécessaire de vérifier le travail de l'estomac, des intestins, du foie, de la vésicule biliaire et du pancréas, d'éliminer l'inflammation, de guérir les fissures anales.
  3. Élimination de la constipation - nettoyage des intestins, des laxatifs, de la nutrition laxative. Établissez un tabouret régulier de consistance normale.
  4. Respect d'un régime à haute teneur en fibres végétales, fluides, manque de produits de fixation et de gazage, rejet d'aliments irritants pour les intestins.
  5. Normalisation de la microflore intestinale.
  6. Fournir un niveau élevé ou moyen d'activité physique. Il est nécessaire d'éviter la position assise prolongée - il est nécessaire de prendre des pauses pour l'échauffement. De l'entraînement en force devrait être abandonné. Vous pouvez effectuer une gymnastique thérapeutique (contraction rythmique et relaxation du sphincter).
  7. Hygiène soigneuse de la zone anale. Il est important d'utiliser du papier toilette doux (de préférence humide), après la défécation, laver l'anus avec de l'eau fraîche.

Considérez les méthodes de traitement des différents types d'hémorroïdes plus en détail.

Comment se débarrasser des hémorroïdes externes

Les hémorroïdes externes se forment lorsque le sang stagne dans les corps caverneux sous-cutanés de la région périanale. Nodules avec cette forme de maladie sont formés autour de l'anus. Au début de la maladie, les ganglions sont petits et gênent la personne pendant la vidange (démangeaison, brûlure, douleur). La deuxième étape est caractérisée par une inflammation des veines touchées avec une augmentation des symptômes, la douleur est constamment présente et augmente pendant le mouvement.

La troisième étape des hémorroïdes externes est une douleur intense, un processus inflammatoire avec une température (peut aller à la graisse), de grands cônes violets ou bleutés. Les hémorroïdes externes diagnostiquées nécessitent, en plus de l'alimentation et d'autres activités récréatives, un traitement médical:

  1. Pour le traitement des hémorroïdes externes, il est recommandé de prendre des veinotoniques systémiques (Detralex, Anavenol, Flebodia et analogues). Dans un court cours, ces médicaments sont ivre avec exacerbation, prolongée - pour la prévention des rechutes.
  2. Les médicaments locaux qui réduisent l'enflure et soulagent l'inflammation, comme Ultraprot.
  3. L'onguent à l'héparine et d'autres onguents anticoagulants contribuent à la résorption des caillots sanguins dans les cônes.
  4. Pour éviter l'infection des hémorroïdes, ils sont lubrifiés avec de l'onguent Levomecol et d'autres agents bactéricides.
  5. Les ganglions saignants sont traités avec des pommades vasoconstrictrices (Advance Relief).
  6. Avec les hémorroïdes externes, le médecin peut prescrire des médicaments phytothérapeutiques et des compléments alimentaires, par exemple, Ginkor forte, Asklezan A et d'autres.

Traitement de l'exacerbation

Dans les premières heures d'exacerbation des hémorroïdes externes, l'utilisation de compresses froides et de bougies de glace est efficace. Le froid provoque un vasospasme qui pousse le sang des ganglions, ce qui aide à prévenir la thrombose.

Après avoir réduit l'œdème et les sensations douloureuses, les lotions froides sont remplacées par des bains sédentaires chauds - l'échauffement aide à dissoudre les caillots sanguins. Dans le même but, faites des compresses avec des onguents-anticoagulants. Si ces mesures ne aident pas, un traitement par des anti-inflammatoires externes et internes des hémorroïdes est indiqué.

Dans les cas graves, une thrombectomie est recommandée - excision chirurgicale du thrombus.

Suppression de nœuds externes

En général, l'ablation chirurgicale des hémorroïdes externes n'est pas très courante, car une telle opération sera extrêmement traumatisante en raison de la nécessité de pratiquer des incisions profondes sous la peau. Le traitement chirurgical classique - hémorroïdectomie (ablation des ganglions externes) est réalisé sous anesthésie générale et est indiqué en cas de maladie sévère à haut risque de complications.

Des techniques mini-invasives pour le traitement des noeuds externes, cryodestruction (congélation des cônes avec de l'azote liquide), la thérapie au laser et l'électrocoagulation est effectuée.

Méthodes auxiliaires de traitement - remèdes populaires à la maison

En plus des méthodes médicamenteuses pour le traitement symptomatique et la prévention des rechutes des hémorroïdes externes, l'utilisation de remèdes homéopathiques et populaires est recommandée. Les premiers sont présentés sous la forme de préparations locales, par exemple, les onguents Flemming (dans la composition - extrait de marronnier d'Inde, souci, hamamélis, menthol, zinc).

Le médicament a un effet anesthésique, anti-inflammatoire et hémostatique. Des gouttes et des granules pour l'administration orale de médecins homéopathiques sont préparés sur la base de l'aloès, de l'hamamélis, du chardon et d'autres plantes médicinales. Dans tous les cas, le traitement homéopathique doit être sélectionné par un spécialiste.

Bonne aide pour se débarrasser des manifestations des hémorroïdes externes recettes populaires: onguents faits maison à base d'argile, de miel, de propolis, de momies; décoctions et infusions d'herbes sous forme de lotions et de bains. Conviennent tous les remèdes qui aident à soulager l'inflammation, renforcer les vaisseaux sanguins et arrêter les saignements. Voici quelques remèdes maison populaires prises à l'interne:

  1. Constant pendant la nuit, le pochechuyny montagneux (1 cuillère à soupe pour 2 tasses d'eau bouillante) divisé en 3 repas, une boisson pour la journée. Il agit contre l'inflammation et les saignements.
  2. Infuser le thé à partir de feuilles cramoisies, boire deux fois par jour sur une cuillère à soupe. Ratio: pour un verre d'eau chaude 2 cuillères à soupe. matières premières. Le remède est de lutter contre l'inflammation.
  3. Infusion de cynorrhodon renforce les parois veineuses. Grind 1 c. baies, verser une demi-tasse d'eau bouillante, après 10 heures ajouter une cuillère de miel, boire pendant la journée.

En tant que moyens externes, vous pouvez faire des onguents à partir des hémorroïdes, des bougies à la maison, des compresses:

  • verser dans un bassin d'eau froide, ajouter infusion ou décoction de calendula (pelure d'oignon, hypericum, camomille, lavrushki) dans le bassin de s'asseoir pendant 5 minutes - pour arrêter la douleur de Atténuer le sang et les vaisseaux dans ton alignement;
  • tout de même, mais avec de l'eau chaude - aide à soulager la douleur, empêche la formation de caillots sanguins;
  • lotions des infusions de feuilles de fraisier, baies de sorbier, pochechuynogo montagneux - soulager les démangeaisons et les douleurs;
  • congeler l'infusion d'herbes médicinales sous la forme d'un suppositoire, insérer dans l'anus en cas de douleur et de saignement intenses;
  • couper une bougie de pommes de terre crues, entrer dans l'anus, partir pour la nuit - aide à la guérison des vaisseaux endommagés;
  • lubrifier les cônes avec une pommade à partir de proportions égales de beurre, de miel et de jus d'aloès - soulager l'inflammation, régénérer les tissus, avoir des propriétés antiseptiques;
  • cuire l'ail frotté pommade (200 g), du miel (1 cuillère à café), et le lait (1/4 tasse), préchauffé jusqu'à consistance épaisse sur un petit feu, puis à broyer l'uniformité pendant 2-3 heures, pour lubrifier des composants, pendant une nuit faire des lotions.

En outre, les hémorroïdes externes sont une indication pour l'hirudothérapie. Une fois par semaine doit être traitée avec des sangsues: jusqu'à 4 morceaux sont placés sur les cônes, après la session il y a un saignement long, qui n'a pas besoin d'être effrayé. Hirudothérapie dans certains cas aide à éviter la chirurgie et se débarrasser des hémorroïdes pour toujours.

Comment se débarrasser des hémorroïdes internes?

Comme nous l'avons déjà dit, les hémorroïdes internes peuvent se développer longtemps imperceptiblement. En raison de la violation de l'écoulement de sang au début de la maladie des veines du rectum se dilatent, mais des nodules sur eux tandis que les petites et apparaissent dans le contexte de l'augmentation de la pression intra-abdominale (pendant la défécation obstruée, tout en soulevant des poids, etc.). Dans de tels cas, le patient peut ressentir une sensation de vidange incomplète et la présence d'un corps étranger dans l'intestin.

Avec le développement de la maladie, ses symptômes progressent. Les ganglions hémorroïdaux augmentent en taille et commencent à gonfler dans la lumière de l'intestin. Constamment traumatisés par les veaux, les veines dilatées commencent à faire mal, à saigner et à provoquer une gêne interne.

Les 3-4 stades des hémorroïdes internes sont caractérisés par les retombées de cônes veineux: elles sont déjà si grandes qu'elles peuvent tomber à l'extérieur lorsqu'elles vont aux toilettes. Après la défécation, le nœud peut se rétracter, mais les plus gros nœuds doivent être ajustés manuellement par le patient.

Le premier stade de la maladie peut non seulement passer inaperçu chez le patient (si les symptômes sont enduits), mais également difficile à diagnostiquer. Le plus souvent, une personne ne voit pas de médecin avant que les hémorroïdes n'atteignent le stade 2 - 3.

Les tactiques de traitement dépendent de la gravité de la maladie. Si les nœuds tombent, leur coincement se produit, une thrombose veineuse, des complications se développent, très probablement le proctologue proposera une intervention chirurgicale. Si vous semblez au médecin, sans attendre cet état, vous pouvez essayer de gérer des moyens conservateurs. Nommer leur spécialiste, en fonction du stade des hémorroïdes et des symptômes inquiétants.

Médicament

Avec les hémorroïdes internes, les groupes de médicaments suivants sont utilisés:

  1. Venotoniki - médicaments qui aident à restaurer le tonus des veines, renforcer leurs parois, augmenter l'élasticité. Les préparations telles que Detraleks, Vasoket, Flebodia avec marron d'Inde dans la composition sont libérées sous la forme de comprimés et de suppositoires.
  2. Les médicaments anti-inflammatoires sous la forme de pommades et de suppositoires sont nécessaires pour soulager les symptômes de l'inflammation - gonflement, sensibilité. Appliquer des préparations non stéroïdiennes (suppositoires à l'indométhacine) et hormonales (contenant de l'hydrocortisone).
  3. Les médicaments qui améliorent la microcirculation du sang et empêchent la formation de thrombus dans les hémorroïdes. Les formes de la libération des thrombolytiques pour le traitement des hémorroïdes - suppositoires et onguents (héparine, Troxevasin).
  4. Des anesthésiques sont nécessaires pour soulager le syndrome douloureux. Il peut s'agir d'analgésiques en comprimés, d'anesthésiques locaux (bougies à la belladone, au menthol).
  5. Substances antiseptiques aident à supprimer le développement de l'infection dans les veines dilatées - microclysters avec du calendula, de la camomille, l'introduction de l'onguent ichtyol.
  6. Les médicaments de guérison sont utilisés pour accélérer la régénération des parois veineuses endommagées - suppositoires avec du méthyluracile, de la propolis, de l'huile d'argousier.
  7. Les médicaments hémostatiques éliminent les saignements. A cet effet, des comprimés (Vikasol) et des suppositoires (Thrombin) sont prescrits.
Méthodes chirurgicales

La chirurgie des hémorroïdes internes est bien développée, y compris les technologies minimalement invasives qui aident à se débarrasser de la maladie au troisième degré de gravité:

  1. La sclérothérapie des ganglions hémorroïdaux est une procédure au cours de laquelle un agent collant est introduit dans la dilatation veineuse. En conséquence, les parois des cônes sont scellées, le nœud disparaît.
  2. Ligation - ligature des vaisseaux alimentant le noeud, l'application d'un anneau de latex. Le sang cesse de couler dans le noeud, et il meurt dans une semaine.
  3. Photo et coagulation au laser - introduction dans le rectum de la pointe avec un émetteur de lumière. Sous l'influence d'un échauffement extrême à court terme de l'unité, ses parois s'effondrent et sont sclérosées.
  4. La cryothérapie est la destruction de la masse interne par refroidissement. Pendant la procédure, les veines de la veine dilatée meurent.

Toutes ces manipulations sont réalisées sous anesthésie locale, ne sont pas très douloureuses, sans effusion de sang et ne nécessitent pas de réhabilitation à long terme, peuvent être réalisées en ambulatoire. Ils donnent un effet rapide: ils éliminent les ganglions, soulagent les symptômes de la maladie, apportent un soulagement considérable. Cependant, ils n'ont aucun effet sur la cause des hémorroïdes - les parois faibles des vaisseaux, et donc les rechutes ne sont pas exclues.

Dans les cas avancés, les hémorroïdes internes doivent être détruites par une opération chirurgicale radicale. À la suite de cette intervention, les ganglions sont excisés et les vaisseaux sont également suturés pour les renforcer et prévenir la récurrence de la maladie. Enlèvement des hémorroïdes internes - l'opération est complexe et traumatique, réalisée sous anesthésie générale, nécessite une hospitalisation, une récupération prolongée et prive le patient de la capacité de travail pendant 2 à 4 semaines. Bien sûr, les patients et les médecins essaient d'éviter cela, si possible, mais, en règle générale, les proctologues prescrivent de telles opérations quand il n'y a pas d'autre issue.

Médecine traditionnelle contre les hémorroïdes internes

Avec les cônes internes, tous les mêmes médicaments sont utilisés pour aider les hémorroïdes externes. Sauf que les bougies, les pommades tampons doivent être entrés dans le rectum à une profondeur d'environ 5 sm.Privedem quelques recettes populaires, Les particulièrement efficaces pour les hémorroïdes internes:

  1. Préparer la pommade - un morceau de beurre, une cuillère à café de miel, de la même quantité de vaseline borique, une prise de tabac, ou d'une cigarette de tabac, effiloché dans la poussière. Tout mélange jusqu'à consistance lisse, la masse injectée dans le rectum un peu plus, vous pouvez discuter avec votre doigt, en essayant de trouver des nœuds et appliquer une pommade. Avant la procédure, il est conseillé de s'asseoir dans un bain chaud avec du manganèse.
  2. Les bougies à base de tabac sont bonnes pour les hémorroïdes internes. Ils peuvent être faits en déchirant des cigarettes et en mélangeant du tabac avec de la graisse intérieure, du saindoux, du beurre, de la propolis, de la cire d'abeille. Bien mélanger le mélange, former des suppositoires et les congeler au congélateur. Les bougies qui en résultent sont insérées la nuit.
  3. Prenez une cuillère à soupe de graisse et de cire de porc interne, ajoutez une demi-cuillère à café de propolis, mettez un bain d'eau. Après avoir fait fondre le mélange, ajouter une cuillère à soupe de miel, saupoudrer la poudre de l'achillée millefeuille (1 cuillère à soupe) et 3 comprimés momifiés pilés. Mettre dans le réfrigérateur, couper un morceau du produit sous la forme d'un suppositoire pour la nuit, l'insérer dans l'anus aussi profondément que possible.
  4. Laisser tomber les nœuds bien humidifiés avec une infusion de 10 grammes de feuilles de laurier écrasées sur un verre d'eau bouillante - faire un tampon et appliquer sur les morceaux.
Gymnastique pour les hémorroïdes

Avec toute forme d'hémorroïdes, l'exercice physique est recommandé, mais les exercices visant à renforcer l'ensemble du petit bassin, l'activation du flux sanguin dans cette zone et le renforcement du tonus veineux sont particulièrement utiles.

Il est recommandé d'effectuer de tels exercices:

  1. La soi-disant gymnastique Kegel - relaxation et rétraction alternées du sphincter anal, les muscles du périnée dans n'importe quelle position: assis, debout, couché.
  2. Se déplacer sur le sol sur les fesses - disperse le sang dans la partie inférieure du corps.
  3. Balancement de la presse dans n'importe quelle projection, mais sans surmenage excessif de la paroi abdominale.
  4. Courir, marcher à une distance de 4-5 km (vélo n'est pas conseillé).
  5. Courir dans les escaliers.
  6. Des squats profonds avec des jambes largement espacées.
  7. Sauter en place.
  8. Rack sur la tête, sur les omoplates, "vélo" - contribuer à la sortie de sang de la région anale, aider à l'exacerbation des hémorroïdes.
Régime antihémorroïdes

Une nutrition adéquate et régulière est l'un des fondements du processus de traitement des hémorroïdes. Ses principaux principes sont les suivants:

  • Exclure tout plat à effet irritant (vif, salé, fumé, frit, alcoolisé);
  • abandonner un grand nombre de produits protéiques (viande, œufs), puisqu'ils contribuent à la formation d'un tabouret dur;
  • limiter les féculents (pommes de terre, pâtes, pain, riz) qui entraînent la rétention des selles;
  • augmenter l'apport de fibres insolubles (légumes frais et fruits, grains entiers, son);
  • boire au moins 8 verres d'eau par jour;
  • introduire dans le régime alimentaire des produits de descellement (pommes, prunes, betteraves, abricots secs);
  • boire des boissons au lait aigre avec des bactéries "vivantes".

Il convient de noter que l'émergence d'une hémorragie massive, écoulement purulent, douleur insupportable nécessitent un traitement immédiat chez le médecin, car ils peuvent parler de complications développées dont le traitement, il est important de passer à l'hôpital.

En tout cas, il n'est pas nécessaire de traiter les hémorroïdes par vous-même, la consultation d'un spécialiste est nécessaire pour déterminer les tactiques thérapeutiques, puis - pour suivre la progression du traitement.

Comment se débarrasser des hémorroïdes: médicaments, remèdes populaires et techniques chirurgicales

Inflammation des hémorroïdes - une condition extrêmement désagréable, qui est accompagnée par le syndrome de la douleur, des saignements et d'autres inconvénients. Par conséquent, le désir des patients d'apprendre à se débarrasser des hémorroïdes, il est compréhensible.

Souvent, la situation est compliquée par le fait que les patients n'obtiennent chez le proctologue qu'avec les formes négligées d'élargissement des varices des veines hémorroïdales. C'est pourquoi un remède complet et rapide dans de nombreux cas est tout simplement impossible.

Délivrance complète: vérité ou mythe

Dans la plupart des cas, la varicose de la veine anale passe par un «scénario» chronique. Cependant, ce fait ne signifie pas que les symptômes négatifs sont constamment présents dans la vie d'une personne. Habituellement, la maladie est caractérisée par l'affaiblissement du processus pathologique, ne se déclarant que de temps en temps des exacerbations.

Alors, est-il possible de se débarrasser des hémorroïdes pour toujours? Certains experts sont convaincus que cela est impossible, car l'insuffisance veineuse est l'une des causes de la maladie - un état largement irréversible. Par conséquent, même si la thérapie est effectuée, la maladie reviendra après un certain temps.

Il y a un autre point de vue. Certaines catégories de patients qui ont connu des symptômes de maladie hémorroïdaire, après avoir guéri pour toujours l'oublier. Ceci est typique pour les femmes dans une situation où le processus pathologique lui-même est formé sous l'influence de facteurs transitoires associés à la grossesse.

Les hémorroïdes disparaîtront-elles d'elles-mêmes?

Avant de penser à la façon de se débarrasser des hémorroïdes pour toujours, vous devez considérer la mise en scène du processus pathologique. C'est sur le degré de gravité de la maladie que dépend la probabilité de guérison ou la durée de la période de rémission.

Tout d'abord, les patients doivent comprendre que reporter la visite au proctologue dans l'espoir que le nœud hémorroïdaire se «dissout» de façon indépendante est une énorme erreur. Comme les symptômes augmentent, les chances de se débarrasser de la maladie diminue.

Traditionnellement, 4 degrés de maladie proctologique sont distingués. Les différences principales - la taille des noeuds des hémorroïdes, la tendresse, le saignement et le tonus des muscles du canal rectum. La différence est également dans la possibilité d'un traitement complet.

  • 1 stade d'hémorroïdes. Au début du processus anormal, les patients remarquent une gêne dans la zone ano-rectale, une douleur inexpliquée dans les selles, des démangeaisons près de l'anneau rectal. Lors du diagnostic, les nodules hémorroïdaux ne sont pas particulièrement discernables, seules les rougeurs et les petits renflements sont visibles. Au stade 1, il est toujours possible de se débarrasser des hémorroïdes une fois pour toutes si vous suivez un traitement et suivez toutes les recommandations du médecin, car les changements anormaux ne sont pas encore trop évidents.
  • 2 stade d'hémorroïdes. La faiblesse des parois veineuses devient plus prononcée, et les changements dans le «coussin» musculaire soutenant les nœuds des hémorroïdes sont également évidents. Les cônes commencent à sortir du canal rectal pendant la défécation, et évidemment une augmentation des symptômes négatifs. Avec des soins intensifs et une adhésion constante à un mode de vie sain, le rétablissement est toujours possible.
  • 3 stade des hémorroïdes. Les cônes hémorroïdaux augmentent, commencent à sortir plus souvent du canal intestinal, ce qui se manifeste par des douleurs et des démangeaisons sévères. Fréquent et saignant. Les nodules indépendants dans l'anus ne sont pas corrigés, ils doivent être insérés avec leurs doigts. A ce stade, se débarrasser de la maladie uniquement avec des médicaments est inutile. Un traitement plus radical est habituellement requis.
  • 4 stade des hémorroïdes. Le degré d'affection le plus grave. Les ganglions ne correspondent plus, une intervention chirurgicale urgente est donc nécessaire pour éviter les complications.

Se débarrasser des hémorroïdes chroniques: quelles options?

Avant de déterminer les mesures les plus préférables pour se débarrasser de la pathologie, vous devez comprendre les causes et les facteurs de la maladie hémorroïdaire.

La cause principale du développement de la maladie proctologique est l'insuffisance veineuse: congénitale ou acquise. Les changements anormaux dans les veines hémorroïdaires se produisent en raison de l'influence des facteurs défavorables - phénomènes stagnants dans la région pelvienne, pression élevée dans la cavité abdominale.

Aux "provocateurs" les maladies portent:

  • petite activité physique, qui ralentit le flux sanguin dans les vaisseaux;
  • régime déséquilibré, affectant négativement le travail du tube digestif;
  • la constipation et les tentatives de selles;
  • soulever des objets lourds (exercices sportifs, travail);
  • enthousiasme pour les boissons alcoolisées;
  • portant le bébé et la naissance de l'enfant.

Comment se débarrasser rapidement des hémorroïdes? Malheureusement, parler d'un traitement précoce dans la plupart des cas est impossible. La thérapie multicomposant est le respect de certaines conditions:

  1. Appel opportun au médecin, nécessaire pour établir un diagnostic, clarifiant le type et le degré de la maladie, la nomination d'un cours thérapeutique optimal.
  2. Diagnostic et traitement d'autres maladies du tractus gastro-intestinal. Il est nécessaire de comprendre s'il existe des processus inflammatoires dans l'estomac, d'autres parties de l'intestin, la vésicule biliaire.
  3. Se débarrasser des problèmes de selles, suggérer la réception de laxatifs, optimiser l'alimentation. Il est nécessaire de réaliser des mouvements intestinaux réguliers.
  4. Sélection de la nutrition diététique, dans laquelle il y a des fibres digestives, la quantité optimale d'eau. En outre, le rejet de produits qui contribuent à la flatulence et à l'irritation des parois intestinales est important.
  5. Augmentation de l'activité motrice, ce qui signifie éviter un séjour prolongé en position debout ou assise, des pauses régulières pour les exercices et une gymnastique spéciale.
  6. Respect des mesures d'hygiène. Le patient doit utiliser un papier hygiénique spécial, après les excréments lavez la zone ano-rectale et le périnée avec de l'eau propre et fraîche.

Comment se débarrasser des hémorroïdes externes?

Avec la forme externe de la maladie hémorroïdaire, les formations caverneuses situées autour de l'ouverture rectale changent pathologiquement. Pour les hémorroïdes externes, le saignement rare des nodules est typique, mais les sensations de douleur sont plus prononcées qu'avec la forme interne des hémorroïdes.

Ce type de processus pathologique est caractérisé par une fréquence plus élevée de thrombose - une condition douloureuse dans laquelle les caillots sanguins transmettent des terminaisons nerveuses.

Médicament

Pour le traitement des hémorroïdes externes, vous devez suivre un régime, régulièrement laver la zone périanale avec de l'eau.

Aussi, bien sûr, appliquer des médicaments:

  1. Presque toujours le patient est prescrit des médicaments d'action venotonisants. Dans la forme aiguë, est indiqué un cours court de Detralex, Flebodia 600, Troxevasin, etc., et pour l'évolution chronique de la maladie, les comprimés sont soutenus pendant longtemps.
  2. Utilisation obligatoire de médicaments externes visant à résoudre divers problèmes:
    • avec une forte inflammation utilisée pommade Ultraprotect et Procto-Glivenol crème - des agents hormonaux avec anti-œdème prononcé;
    • avec propension à la thrombose appliquer des anticoagulants: pommade à l'héparine et Gepatrombin G;
    • le saignement montre l'utilisation d'un vasoconstricteur - par exemple, onguent de soulagement;
    • lors de l'infection, les hémorroïdes doivent être lubrifiées avec des médicaments tels que Levomecol, liniment balsamique selon Vishnevsky, etc.
  3. Il est également possible d'utiliser difficilement les laxatifs avec des déchets de matières fécales. Les plus populaires et sûrs sont les médicaments à base de sirop de lactulose, par exemple, Dufalac et Normase.

Exacerbation de la maladie

Les veines variqueuses externes exacerbées des veines anales sont caractérisées par une douleur aiguë, une inflammation, un œdème. C'est pourquoi il est extrêmement important d'éliminer immédiatement tous les symptômes négatifs.

Les médecins recommandent l'exacerbation pendant une courte période pour appliquer aux nodules externes les lions froids avec l'eau, la glace. Cette procédure est facilitée par des réactions spastiques dans les formations caverneuses, ce qui soulage efficacement la douleur et l'enflure.

Intervention chirurgicale

Dans les dernières étapes de la maladie, l'enlèvement chirurgical des nodules est montré, et les médecins recommandent des techniques non traumatiques pour traiter la maladie plus.

Les principales méthodes minimalement invasives de traitement des hémorroïdes externes sont:

  • cryothérapie (élimination à l'azote liquide);
  • photo- et coagulation au laser (utilisation de différents types de rayonnement).

Une telle intervention est réalisée sous anesthésie générale dans un environnement stationnaire. Caractérisé par une période de récupération suffisamment longue.

Recettes de médecine alternative

Les examens montrent que les méthodes de médecine traditionnelle pour les hémorroïdes sont assez efficaces. Bien sûr, ils ne devraient être utilisés qu'après l'approbation du médecin traitant et en conjonction avec les produits pharmaceutiques traditionnels.

En tant qu'ingrédients, seules des substances naturelles sont utilisées: miel, argile, colle d'abeille, momies, infusions de plantes médicinales pouvant être utilisées à l'intérieur ou à l'aide d'appliques et de bains sessiles.

L'intérieur peut être utilisé les décoctions ou infusions suivantes d'herbes médicinales, qui soulagent l'inflammation, renforcent les parois vasculaires et arrêtent les saignements:

  • 1 cuillère à soupe d'herbe pochechuynoy verser 400 ml d'eau bouillante et insister toute la nuit. L'agent doit être utilisé pendant la journée, divisé en trois réceptions;
  • 2 cuillères à soupe de feuilles de framboise verser 200 ml d'eau bouillante et laisser pendant un quart d'heure. Buvez le médicament 2 fois par jour pour 20 ml;
  • 1 cuillère à soupe de fruits rose sauvage est versé pendant la nuit 100 ml d'eau bouillante, le matin ajouter 1 cuillère à café. Miel et boisson pour la journée.

Vous pouvez également utiliser des remèdes locaux sous la forme d'onguents et de lotions avec des infusions à base de plantes. Les recettes les plus populaires de "préparations" maison:

  • Bains assis. La décoction d'herbes - fleurs de camomille, enveloppes d'oignon, feuille de laurier, millepertuis - est ajoutée au bassin avec de l'eau froide. La procédure dure 5-7 minutes;
  • compresse. Pour faire des bouillons de feuilles de fraise des bois, herbe de pochechuyna, camomille, fruits de rowan, feuille de laurier des hémorroïdes. Par ce moyen, des bandages de gaze sont appliqués sur les grumeaux;
  • onguent de miel. Mélangez la même quantité de beurre, le miel, vous pouvez ajouter le jus d'aloès. Le mélange doit être chauffé au feu jusqu'à ce que les ingrédients soient complètement dissous;
  • onguent de cire d'abeille. 20 grammes de cire sont ajoutés à un verre d'huile végétale, fondu dans un bain d'eau avant de mélanger tous les ingrédients.

Comment se débarrasser des hémorroïdes internes?

En raison de la localisation des nodules, les hémorroïdes rectales se développent initialement imperceptiblement, pratiquement sans manifester des symptômes négatifs. Cependant, les formations caverneuses commencent à se développer en raison d'une circulation altérée, tandis que les cônes sont petits.

Le patient ne ressent toujours pas de douleur, il y a seulement un certain inconfort après avoir vidé les intestins, soulever des poids. Dans l'anus, la présence d'un corps étranger est ressentie.

À mesure que la maladie progresse, les symptômes augmentent. Les nodules tout le temps se dilatent, font saillie, entraînant des dommages aux fèces des parois des vaisseaux veineux et des saignements.

Les caractéristiques de la thérapie dépendent du stade de l'élargissement variqueux des veines hémorroïdaires. Au début de la maladie, un traitement conservateur est indiqué, et dans les dernières étapes, la chirurgie ne peut pas être évitée.

Traitement conservateur

Vous pouvez vous débarrasser des hémorroïdes sans chirurgie si vous commencez le traitement aux stades initiaux de la maladie.

La thérapie est toujours complexe et consiste en de plusieurs catégories de produits pharmaceutiques:

  1. A nouveau, des agents venotoxiques seront utiles, qui augmenteront le tonus des vaisseaux veineux, renforceront leurs membranes et amélioreront les qualités élastiques. Les moyens les plus connus sont Detralex, Troxevasin, Venarus.
  2. En cas d'inflammation sévère, l'utilisation de suppositoires hormonaux, d'onguents et de préparations non stéroïdiennes est indiquée. Les médecins peuvent prescrire des suppositoires d'indométhacine, Ultra Relief, Ultraprotect, Procto-Glivenol.
  3. Pour prévenir la thrombose, des médicaments locaux diluant le sang sont prescrits. Parmi les anticoagulants sont attribués pommade à l'héparine, suppositoires de Gepatrombin G.
  4. Pour réduire le syndrome de la douleur prescrire suppositoires avec belladone, novocaïne. Utilisez également des bougies Anestezol, Neo-Anuzol, Posterizan, etc.
  5. Pour la guérison peut être utilisé des médicaments qui accélèrent les processus de régénération. Ce sont des bougies avec du méthyluracile, de la colle d'abeille (Propolis DN), de l'huile d'argousier.
  6. Avec saignement, vous pouvez entrer dans le canal rectal de suppositoires Relief, Natalside. Les ingrédients naturels contenus dans les préparations cessent rapidement de saigner.

Puisque ce sont les excréments solides qui endommagent les membranes muqueuses des hémorroïdes internes, les médecins prescrivent des laxatifs. Cela aide à stabiliser le processus d'évacuation des intestins.

Exacerbation de la maladie

Hémorroïdes internes exacerbés - une condition qui est accompagnée de saignements, des douleurs aiguës, des nodules prolapsus. Dans ce dernier cas, les cônes peuvent être violés et thrombosés.

Lorsque l'exacerbation est montré, l'utilisation de préparations anesthésiques de l'action systémique et locale. Si la condition est trop lourde, le patient est placé dans un hôpital pour la chirurgie.

Intervention chirurgicale

Pour se débarrasser des hémorroïdes internes à l'aide de procédures chirurgicales est généralement pris aux dernières étapes du processus pathologique. Cependant, même au début de la maladie, si les ganglions sont excessivement élargis, le médecin peut prescrire une opération.

Récemment, les médecins nomment de plus en plus des méthodes de traitement peu invasives, qui ont un net avantage par rapport aux opérations classiques - des blessures minimes et une courte période de récupération.

Parmi les procédures minimalement invasives les plus courantes sont:

  • sclérosant - manipulation, dans laquelle les varices sont injectées avec des sclérosants (agents collants), grâce auxquels les parois vasculaires sont soudées;
  • ligature - une interférence qui est caractérisée par une ligature de la base du nodule avec un anneau de latex, à la suite de laquelle l'approvisionnement en sang est perturbé, et le cône se gâte;
  • cryodestruction - "destruction" du nodule interne à l'aide d'azote liquide. De plus, arrête le saignement;
  • désarçonner - constriction des vaisseaux artériels, alimentant les formations caverneuses rectales;
  • laser et photocoagulation - une procédure dans laquelle les substances protéiques contenues dans les parois vasculaires coagulent.

Ces techniques ont de nombreux avantages, mais les experts notent que dans certains cas, les nodules hémorroïdes commencent à augmenter à nouveau, car la cause de la maladie - l'insuffisance veineuse - n'est pas éliminée. Par conséquent, les rechutes ne sont pas exclues.

Comme une personne abandonne pratiquement son mode de vie habituel pendant 4-6 semaines, les médecins sont moins susceptibles de recourir à des opérations radicales. Leur rendez-vous n'est justifié que s'il est impossible d'enlever les ganglions des hémorroïdes d'une autre manière, moins traumatisante.

Méthodes traditionnelles de traitement

Se débarrasser des hémorroïdes à la maison peut être en grande partie les mêmes remèdes populaires qui sont offerts avec la forme externe de la maladie hémorroïdaire.

En outre, avec des nodules internes, microclysters avec diverses infusions à base de plantes et des huiles végétales médicinales sont présentés. Également utilisé activement suppositoires faits maison de remèdes naturels:

  1. Bougies au miel et à la propolis. Les suppositoires faits maison sont fabriqués à partir des produits des moyens de subsistance des abeilles et des légumes ou du beurre. Les produits sont mélangés, mis au bain-marie. Ensuite, il est nécessaire de donner une forme caractéristique au mélange et de l'envoyer au réfrigérateur.
  2. Microclysters avec des décoctions de fines herbes. Initialement, des infusions de plantes médicinales (camomille, souci, armoise, etc.) sont préparées, qui sont ensuite placées dans des seringues. 50 ml d'agent sont injectés dans le rectum pour irriguer les nodules hémorroïdaux.
  3. Microclysters avec des huiles. Le plus souvent, pour l'introduction dans la passe de l'anus, utiliser de l'huile d'argousier avec un volume de pas plus de 50 ml. Ce produit naturel possède de multiples vertus médicinales: il élimine l'inflammation, guérit la muqueuse rectale et détruit les bactéries pathogènes.
  4. Suppositoires de glace. Ces bougies sont particulièrement utiles dans l'inflammation des nodules internes et des saignements. Préparer un remède simplement: congeler l'eau ou les infusions des plantes médicinales ci-dessus.
  5. Bougies faites de légumes. Pulpe de pommes de terre ou de carottes - un bon outil pour se débarrasser des principaux symptômes de la forme interne de la maladie hémorroïdaire. Faire des suppositoires est extrêmement simple: il suffit de découper les fruits de la torpille. Ils peuvent être barbouillés de miel ou d'huile végétale.

Exercices de gymnastique

Toutes les formes de varices des veines hémorroïdales sont une indication pour l'exercice modéré. Une telle charge renforce les muscles des organes pelviens, améliore le flux sanguin dans cette zone et soulage les phénomènes stagnants.

Les médecins conseillent d'effectuer un ensemble d'exercices qui sont montrés dans les maladies proctologiques:

  1. Une charge de Kegel bien connue, qui implique une tension et une rétraction à court terme des muscles de la valve rectale. Vous pouvez effectuer de la gymnastique dans n'importe quelle position.
  2. "Marche" sur le sol sur les muscles fessiers. De telles actions accélèrent la circulation sanguine et préviennent efficacement les hémorroïdes. Effectuez-les tous les jours.
  3. Marche normale sur de longues distances. Mais des promenades à bicyclette devraient être abandonnées, au moins pour le temps de l'exacerbation.
  4. Trouver dans une position où le sang de la moitié inférieure du tronc commence à partir. Par exemple, ce "bouleau", debout sur la tête, exerce "vélo".
  5. Les exercices du complexe de yoga dans les hémorroïdes combattent aussi efficacement les manifestations. Cependant, seulement quelques poses devraient être effectuées.

Optimiser le régime

Une alimentation nutritionnelle compétente est une condition importante pour se débarrasser des maladies hémorroïdaires et prévenir les rechutes. Les proctologues recommandent les patients:

  • abandonner les plats qui irritent les muqueuses de l'intestin grêle (plats tranchants, salés, fumés, gras, boissons alcoolisées et café);
  • Exclure les produits qui forment des masses fécales solides (viande grasse);
  • minimiser l'utilisation de produits contenant une grande quantité d'amidon (pommes de terre, pâtes, boulangerie, riz et semoule);
  • introduire dans le régime des fibres alimentaires naturelles qui soulagent la constipation (fruits, son, céréales);
  • optimiser le régime de l'eau, boire environ 1,5 litres de liquide par jour (dans les maladies rénales, cela peut être dangereux);
  • utiliser le kéfir ou bifidok, qui saturer les intestins avec des bactéries utiles;
  • plus à manger des aliments qui ont un effet laxatif (pruneaux, betteraves, abricots secs).

Se débarrasser des hémorroïdes est un long processus, dans lequel il est extrêmement important d'obtenir le soutien d'un proctologue. C'est le médecin qui recommandera des médicaments, des méthodes folkloriques ou une technique chirurgicale. L'automédication est exclue.

Comment se débarrasser des noeuds externes avec des hémorroïdes?

Les hémorroïdes sont plus fréquentes aujourd'hui, elles se trouvent chez des patients d'âge et de sexe différents. C'est pourquoi la pertinence des différentes méthodes de traitement de cette maladie «piquante» augmente chaque jour. En commençant par une légère démangeaison dans l'anus, il se transforme progressivement en un grave problème, accompagné de l'apparition d'hémorroïdes. Ils ont des tailles différentes et apportent beaucoup de sensations désagréables au patient.

Les causes du développement des noeuds externes avec les hémorroïdes

Les ganglions externes avec hémorroïdes sont formés à la suite de l'échec de la paroi vasculaire, qui est souvent un défaut héréditaire.

Dans le même temps, les facteurs d'accompagnement jouent un rôle important dans le développement de la pathologie:

  • hypodynamie ou mode de vie sédentaire à prédominance sédentaire;
  • l'utilisation d'une grande quantité de viande rouge, d'alcool, d'épices;
  • la grossesse et l'accouchement (ces hémorroïdes ont souvent un caractère réversible et disparaissent sans traitement pendant 3 à 6 mois);
  • troubles des selles (constipation régulière ou diarrhée);
  • travail physique lourd, certains sports.

Toutes ces situations créent des conditions pour la stagnation du sang dans les veines des jambes et du bassin. Les vaisseaux sont remplis de sang, leurs parois sont amincies et des protubérances se forment sur elles, qui forment des hémorroïdes. Souvent, la forme interne accompagne l'externe.

Veuillez noter: les premiers signes commencent à perturber le patient avant même l'augmentation sensible des nœuds eux-mêmes.

Pour s'inscrire à un rendez-vous avec un proctologue, la symptomatologie suivante devrait apparaître:

  • présence de cônes autour de l'anus, que le patient peut propalpyber lui-même;
  • sensation d'inconfort et de démangeaisons dans l'anus;
  • œdème et inflammation des hémorroïdes;
  • du sang sur du papier toilette (même une petite quantité);

Traitement des hémorroïdes externes à la maison

Il y a 3 options principales pour le traitement des hémorroïdes externes:

  • Avec l'aide de médicaments (suppositoires, onguents, médicaments systémiques);
  • Techniques chirurgicales (ablation des ganglions);
  • Traitement des noeuds externes avec des remèdes populaires.

Il est important de considérer que le traitement avec l'utilisation de médicaments est beaucoup plus rapide et plus efficace que la thérapie traditionnelle. Ces derniers agissent moins, mais ne soulagent pas rapidement la douleur et l'inflammation. Par conséquent, le traitement des hémorroïdes à domicile devrait toujours être convenu avec le médecin. Cela vous aidera à choisir la méthode de traitement optimale et à éviter les complications possibles.

Il y a une formule définie pour le traitement réussi de cette maladie, qui combine des facteurs tels que:

  • absence d'hypodynamie, ils sont un mode de vie actif;
  • nutrition correcte et rationnelle;
  • approche complexe du traitement.

Médicament pour les hémorroïdes à la maison

Dans le schéma de traitement pour les hémorroïdes externes devraient inclure de tels groupes de médicaments:

  • venotonique;
  • analgésiques;
  • anti-inflammatoire.

Veuillez noter: Tout médicament (comprimés et onguents) doit être utilisé uniquement après consultation avec le médecin traitant. Cela permettra d'éviter les complications indésirables et de rendre le processus de traitement plus efficace, car le médecin prend toujours en compte la présence de contre-indications et d'indications à tout remède.

Le plus souvent, les médicaments suivants sont prescrits pour le traitement des hémorroïdes:

  • Diclofénac, Ibuprofène, Indométacine (ont un effet anti-inflammatoire et analgésique);
  • Aurobin, Procto-glivenol (avoir un effet anesthésique local, soulager les démangeaisons, l'inflammation, avoir un effet antibactérien);
  • Flebodia, Detralex (anesthésier, soulager l'enflure, avoir un effet veinotonique);
  • Soulagement (guérit bien les lésions cutanées, élimine l'inflammation, a un effet immunomodulateur);
  • Gepatrombin (normalise l'approvisionnement en sang).

Méthodes chirurgicales et minimalement invasives de traitement des hémorroïdes externes

Méthodes minimalement invasives le traitement des hémorroïdes externes est utilisé dans le cas où les méthodes conservatrices de traitement se sont révélées inefficaces ou n'ont pas fourni le résultat souhaité.

Lorsque la maladie est commencée (aux 3ème et 4ème étapes des hémorroïdes), le médecin peut recommander au patient la ligature des hémorroïdes par des anneaux de latex; Si la maladie était capturée au tout début, la photocoagulation infrarouge serait plus efficace.

Important: avec des hémorroïdes externes, une technique aussi peu invasive que la sclérothérapie n'est pas utilisée.

Il est également utile de rappeler les limites et les contre-indications. Les procédures minimalement invasives ne sont pas utilisées dans les cas de paraproctite aiguë et purulente diagnostiquée, de thrombose ganglionnaire hémorroïdaire, de fissure rectale.

Procédures chirurgicales (la thrombectomie - l'ouverture des hémorroïdes et l'extraction ultérieure des thrombi) sont utilisées avec les rechutes fréquentes et l'inefficacité du traitement conservateur.

L'opération est dans la plupart des cas effectuée en ambulatoire sous anesthésie locale. Dans le même temps, la capacité du patient à travailler reste, l'état du patient s'améliore: la douleur disparaît, les poches diminuent et
sont inflammatoires. La plaie guérit dans quelques jours. Après la récupération du nœud hémorroïdaire du thrombus, les rechutes sont pratiquement éliminées, les complications postopératoires sont également très rares.

Traitement des hémorroïdes externes par des remèdes populaires

Bougies pour le traitement des hémorroïdes

Veuillez noter: avant leur utilisation, il est nécessaire d'effectuer un lavement nettoyant. Les bougies sont prescrites et dans le but de normaliser l'approvisionnement en sang local, et de soulager la douleur, et d'obtenir un effet laxatif.

À la maison pour le traitement des hémorroïdes peuvent utiliser:

  • Bougies à l'huile d'argousier. Tampon imbibé d'huile d'argousier et injecté dans le rectum toute la nuit. Dans le même but, des bougies de pharmacie avec de l'argousier sont utilisées.
  • Bougies faites de pommes de terre crues ou de carottes. Le suppositoire est coupé du légume, lui donnant la forme et les dimensions nécessaires. Vous pouvez également humidifier le coton-tige dans du jus de pomme de terre et utiliser le même. Ces bougies sont placées 10 jours de suite la nuit, en les lubrifiant préalablement avec de l'huile végétale.
  • Bougies en glace. S'il y a une inflammation locale des nœuds, alors la glace qui est gelée dans les doigts du gant de caoutchouc est excellente. Les bougies obtenues sont insérées dans l'anus avant la décongélation.
  • Bougies faites de miel. Dans ce cas, j'utilise du miel confit, à partir duquel le suppositoire est coupé.
  • Bougies à l'ail. Pour les faire cuire, vous devez faire fondre le beurre (crémeux) et ajouter l'ail, ajouter les gants en caoutchouc et congeler. Ils sont utilisés après chaque acte de défécation et de lavement nettoyant.

Lotion avec des hémorroïdes

Lors du traitement des hémorroïdes externes à la maison, les types de lotions suivants sont utilisés:

  • la gaze, pliée en plusieurs couches, humidifiée dans l'eau salée et appliquée sur l'anus (arrête parfaitement le processus inflammatoire);
  • râper la betterave (carottes), envelopper le gruau obtenu dans de la gaze et l'appliquer sur les hémorroïdes;
  • de bonnes lotions avec des décoctions d'achillée, de camomille et d'autres herbes;
  • l'argile est mélangée avec de l'eau jusqu'à la consistance d'une crème épaisse épaisse, et le mélange résultant est également ajouté aux hémorroïdes;
  • La propolis supprime parfaitement le syndrome douloureux, mais il faut d'abord insister sur l'eau (20g pour 200ml d'eau bouillante) pendant 3 jours, puis l'utiliser pour les lotions.

Bains assis avec des hémorroïdes

Pour mener ces procédures, différentes herbes de pharmacie sont appropriées.

En particulier, pour le traitement des hémorroïdes à la maison, vous pouvez faire des bains avec des plantes telles que:

Et aussi un bon effet donne au bain de solution rose de permanganate de potassium et un bain à la propolis. Les procédures elles-mêmes sont prises en position assise, l'eau peut être chaude ou froide.

Pommades pour le traitement des hémorroïdes à la maison

Les pommades provenant d'hémorroïdes externes à la maison sont préparées à base de propolis, de beurre, etc.

Voici quelques recettes efficaces:

  • Pommade des fleurs de Narcisse. Les fleurs sont broyées et additionnées d'huile végétale, laissées au repos pendant 3 semaines et utilisées pour soulager la douleur.
  • Pommade à base de propolis. Dans un bol, mélanger 10 g de propolis moulus et 100 g de beurre, réchauffer au bain-marie pendant 10 minutes, laisser refroidir. La pommade prête est utilisée 2 à 3 fois par jour sur la zone de l'anus (elle élimine bien la douleur et l'inflammation).
  • Rastoloch baies rowan et utilisé comme une pommade trois fois par jour.
  • Tout comme la pommade est utilisée momie, miel, goudron de bouleau, jus de chélidoine.

Diétothérapie pour les hémorroïdes externes

Avec des erreurs de nutrition, une personne développe des problèmes digestifs et de la constipation, ce qui provoque souvent des hémorroïdes à se développer dans le contexte d'un manque de certaines vitamines et oligo-éléments, ainsi que de l'eau.

La diétothérapie pour les hémorroïdes consiste à ajuster la consommation de vitamines manquantes avec de la nourriture:

  • Vitamine K. Il est synthétisé dans l'intestin humain, et avec son manque de constipations commencent. La carence en vitamine K est réapprovisionnée avec des produits tels que le foie, le chou, les noix, toutes les plantes vertes, les tomates.
  • Vitamine R. Ses sources sont le sarrasin, les oranges, les cynorrhodons, les groseilles, le thé vert et le sorbier.
  • Magnésium. Ceci est un micro-élément important, avec un manque de qui développent des nœuds hémorroïdaux, ainsi que des ecchymoses. Il est beaucoup dans les olives, les pommes de terre, les noix, la chicorée, les prunes, la citrouille, le son, les oeufs.
  • Vitamines B et C. Ils ne s'accumulent pas dans le corps et très souvent le corps souffre d'une carence. Ces vitamines sont abondantes dans les légumes crus, les fruits, les baies, les tomates, les oignons verts, les poivrons, les fraises, les agrumes.

Gymnastique pour le traitement des hémorroïdes externes à la maison

Ces exercices aident à former les muscles du périnée et directement le sphincter du rectum, ils doivent être effectués quotidiennement

Le complexe consiste en plusieurs exercices:

  1. Allongez-vous sur le dos, les fesses serrer fermement et lire lentement jusqu'à 5, tirant le rectum. Après cela, sur le compte 5, il est nécessaire de détendre complètement les muscles du plancher pelvien. Répétez 15 fois.
  2. La position de départ est située sur le côté gauche, le bras gauche plié au coude repose sous la tête, la main droite est pliée devant la poitrine, la jambe gauche est également pliée. En comptant jusqu'à 4, levez la jambe droite, pliez, puis redressez et, pour ainsi dire, ramenez-la, abaissez-la, répétez-la 10 fois. Faites de même sur le côté droit.
  3. Position - couché sur le ventre, les mains sont sous le menton. À son tour, 10 fois pour soulever d'abord la gauche, puis la jambe droite.

Julia Betsik, obstétricien-gynécologue

7,108 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Vous Êtes Intéressé Varices

Trental

Structure

Le médicament trental est un veinotonique largement connu, qui peut être utilisé avec succès pour le traitement complexe de diverses lésions de la genèse vasculaire.Il diffère des autres médicaments du groupe avec ses propriétés de l'influence positive sur les procès de la microcirculation du sang sur les petits vaisseaux sanguins....

Bougies pour les hémorroïdes

Structure

Le relief a un effet thérapeutique complexe sur la muqueuse du rectum.C'est, en premier lieu, un outil efficace pour le traitement des hémorroïdes. Cependant, le médicament est souvent prescrit pour les fissures dans le rectum et d'autres pathologies de la région anale....