Traitement des hémorroïdes sans chirurgie - méthodes et méthodes de thérapie minimalement invasive, remèdes médicamenteux et populaires

Structure

Un traitement efficace des hémorroïdes sans chirurgie permet de se débarrasser rapidement des hémorroïdes internes et externes à un rythme rapide. La maladie elle-même est chronique, caractérisée par des récidives récurrentes sous l'influence de facteurs pathogènes. L'auto-traitement des hémorroïdes devrait être complètement éliminé, car de telles actions non autorisées du patient ne peuvent que nuire à la santé.

Qu'est-ce que les hémorroïdes?

Externe, c'est un tubercule pathogène de consistance dense, localisée dans l'anus, qui se caractérise par une douleur à la palpation. La présence d'hémorroïdes enflammées s'accompagne de démangeaisons anales, d'inconfort interne, d'une douleur excessive à la défécation, d'une tendance à saigner. Pour un traitement efficace, les médecins ont recours à une thérapie complexe, dans des tableaux cliniques compliqués, il se termine par une intervention chirurgicale.

Est-il possible de guérir les hémorroïdes sans chirurgie

Les méthodes non chirurgicales pour traiter les hémorroïdes ne sont pas très efficaces. Dans cette maladie chronique, ils ne fournissent qu'un effet thérapeutique temporaire, prolongent la période de rémission. Enfin, vous ne pouvez guérir qu'avec une intervention chirurgicale, sinon des douleurs aiguës vous rappelleront encore l'aggravation suivante.

Comment guérir les hémorroïdes sans chirurgie

En l'absence de traitement opportun, la taille des ganglions hémorroïdaux augmente progressivement, et les foyers de pathologie tombent hors de l'anus. La condition est dangereuse, elle n'est pas toujours éliminée par le traitement médicamenteux, la prescription de médicaments locaux. Il est important de ne pas permettre jusqu'à de telles pathologies étendues, d'examiner en temps opportun le rectum pour sceller les hémorroïdes. Lors du diagnostic, les recommandations générales sont les suivantes:

  • pour enlever la douleur, il est approprié d'utiliser des analgésiques, les médecins soulignent l'utilisation des onguents et des suppositoires par voie rectale;
  • il est important d'adhérer à un régime thérapeutique, afin de ne pas provoquer une autre inflammation des aliments gras, frits et fumés;
  • à tous les stades de la maladie, il est nécessaire de prendre des vénénotiques à l'intérieur, en particulier celles qui sont pertinentes pour le saignement;
  • il est important de se débarrasser de la constipation chronique, en présence de laquelle les néoplasmes pathogènes commencent à saigner;
  • l'autotraitement superficiel comporte des risques de complications, il est donc préférable de ne pas expérimenter avec la santé.

Thérapie conservatrice

Dans les étapes initiales des hémorroïdes, vous devez visiter le proctologue, obtenir un diagnostic final, procéder immédiatement au traitement, tant qu'il est limité à des méthodes exclusivement conservatrices. La douleur associée à des exacerbations d'hémorroïdes est éliminée par des anesthésiques, par exemple, le patient est injecté par voie rectale avec des bougies de glace. Mais l'inflammation des agents pathogènes est éliminée à l'aide d'une procédure indolore d'ingestion veinotonique orale. En choisissant la tactique du traitement, le médecin prend en compte d'autres symptômes, élargissant ainsi la série pharmacologique.

Médicaments

Pour se débarrasser des hémorroïdes pour toujours (à un rythme rapide et sans complications pour la santé), avec la participation des représentants des groupes médicinaux suivants de la pharmacologie moderne:

  • anti-inflammatoires non stéroïdiens pour l'élimination rapide d'une attaque de la douleur: Diclofenac, Ketonal, Natalsid;
  • antispasmodiques, si la cause de la douleur sont des fissures anales: Baralgin, Spasmoveralgin;
  • phlebotonics pour augmenter la perméabilité vasculaire, prévenir la thrombose: Detralex, Flebodia 600;
  • médicaments anti-inflammatoires contre la croissance des hémorroïdes à usage externe: Levomekol, Levosin.

Une approche intégrée du problème réduit la récurrence de la maladie, accélère l'apparition et augmente la durée de la rémission avec les hémorroïdes. Les médicaments suivants se sont avérés efficaces, qui fournissent un traitement efficace sans chirurgie:

  1. Pommade Flemming. Fournit une action analgésique, vasoconstrictive, bactéricide et anti-inflammatoire localement sur la zone des hémorroïdes externes ou internes. Utilisez le médicament est mis par voie rectale trois fois par jour pendant une semaine. Le manque de traitement est un effet sélectif.
  2. Flebodia 600. Préparation naturelle sous forme de comprimés destinés à l'administration orale. Pour vous débarrasser définitivement des hémorroïdes, vous devez boire 1 comprimé le matin et le soir, continuer le traitement pendant 2 à 3 semaines. L'inconvénient est le prix élevé de Flebodia 600.

Bougies

Un traitement efficace des hémorroïdes sans chirurgie nécessite l'utilisation de suppositoires rectaux, qui éliminent la douleur et aident à éliminer les ganglions enflammés sans chirurgie. Les commentaires sur les préparations médicales de cette forme de libération sont nombreux, donc lors de l'achat et au début des soins intensifs, il est nécessaire d'obtenir le soutien d'un proctologue. Voici des suppositoires efficaces pour l'administration rectale:

  1. Posterizan. Dans la composition chimique, il existe des composants de bactéries E. coli, qui renforcent l'immunité de l'intestin, fournissent un effet anti-inflammatoire stable. La dose quotidienne - 1 suppositoire le matin et avant d'aller au lit par voie rectale pendant 7-10 jours. Cours - 2 semaines. Manque de traitement - effets secondaires, contre-indications.
  2. Bougies avec ichthyol. Réduire le nombre d'exacerbations, soulager l'œdème, rétablir le flux sanguin, réduire les foyers d'inflammation. L'élimination finale des hémorroïdes sans chirurgie est possible au stade initial, si vous entrez 1 suppositoire le matin et le soir pendant 1 à 2 semaines. Un autre avantage est le prix abordable.

Régime spécial

Le traitement efficace des hémorroïdes sans chirurgie se fait avec la participation obligatoire d'un régime thérapeutique, qui prévoit un rejet complet des aliments gras, frits, fumés, épicés et salés. La base du régime alimentaire devrait être utile pour les veines, les fibres végétales, qui sont dans une grande concentration dans les céréales, les fruits et les légumes.

  • le merlu, la goberge, la sandre, la brème, le mulet, l'aiglefin;
  • farine d'avoine, maïs, sarrasin;
  • courgettes, concombres, tomates, betteraves;
  • pêches, bananes, kiwis;
  • viandes maigres;
  • jus naturels;
  • produits laitiers à faible teneur en matière grasse.
  • des conservateurs;
  • produits semi-finis;
  • sous-produits;
  • viande grasse;
  • légumes féculents et fruits.

Méthodes minimalement invasives

Le traitement non chirurgical des hémorroïdes n'est pas toujours efficace dans la pratique, dans certains tableaux cliniques il n'y a aucune dynamique positive du tout. Dans de tels cas, les médecins ont recours à des techniques mini-invasives caractérisées par l'absence de sang, l'efficacité, une courte période de rééducation, un minimum de contre-indications et d'effets secondaires. Ces procédures sont effectuées en ambulatoire, et après que le patient est libéré, ils sont libérés à la maison. Dans ce cas, nous parlons des techniques suivantes sans chirurgie:

  • sclérothérapie;
  • ligature de latex;
  • traitement des hémorroïdes avec un laser;
  • cryodestruction;
  • désarterisation;
  • coagulation infrarouge.

Dopage

C'est la méthode la plus courante de traiter les hémorroïdes sans chirurgie, qui est réalisée dans un hôpital. Le dopage au latex a des contre-indications, et en l'absence de ceux-ci fournit un traitement efficace pour les hémorroïdes après quelques semaines. L'essence de la technique: à l'aide d'anneaux spéciaux de latex, les nœuds hémorroïdaux sont tirés à la base même, ce qui réduit l'apport de sang au centre de pathologie et disparaît au bout d'un moment. Avantages - disponibilité de la méthode, absence de contre-indication.

Désaturation

C'est une méthode efficace pour enlever les hémorroïdes sans chirurgie, pour empêcher l'apparition de nouveaux. La technique repose sur la cessation de l'afflux de sang artériel au centre de la pathologie. La procédure est réalisée sous le contrôle de la dopplerométrie à ultrasons, ce qui est nécessaire pour la recherche des artères d'alimentation. Lorsque vous habillez les hémorroïdes, ceux-ci sont privés de nourriture, se dessèchent et disparaissent. Avantages - procédure indolore avec une courte période de réadaptation. L'inconvénient est le prix élevé de l'opération.

Coagulation infrarouge

L'élimination des hémorroïdes dans ce cas se produit sous l'influence du flux infrarouge, ce qui entraîne la sclérose et la coagulation des vaisseaux. De cette façon, vous pouvez vous débarrasser du nœud pathogène en moins d'une minute, et la période de réhabilitation est courte. Il y a de nombreux avantages, mais les inconvénients sont la possibilité d'une intervention chirurgicale seulement aux stades initiaux de la maladie, un coût de transaction élevé.

Sclérotiser le site

Une telle opération sans effusion de sang est effectuée en présence d'hémorroïdes internes, saignement. Un médicament est introduit dans le ganglion, ce qui provoque la nécrose des tissus et la disparition rapide du néoplasme. Parmi les avantages est une efficacité élevée. Le principal inconvénient est l'impossibilité de supprimer plus de 2 nœuds dans une session. Le temps d'attente pour un nouveau traitement est de 2 semaines.

Cryodestruction

Avec un tel traitement minimalement invasif sans chirurgie, le nœud pathogène dans l'anus est congelé. À la suite de l'exposition au froid, l'écoulement du sang vers les foyers de pathologie ralentit, les tissus meurent peu à peu et le nœud hémorroïdal se dessèche et disparaît tout seul. Avantages - la capacité de se débarrasser rapidement des problèmes de santé. L'inconvénient est contre-indications.

Méthodes folkloriques

Recettes de médecine alternative sont souvent utilisés au stade initial des hémorroïdes, lorsque les ganglions enflammés diffèrent par leur petite taille, ne tombent pas hors de l'anus. Avant de déterminer finalement le remède populaire, il est nécessaire de consulter un proctologue, pour exclure les contre-indications aux composants à base de plantes. C'est ce que les médicaments peuvent remplacer l'opération avec une hémorroïdes progressant:

  1. Il est nécessaire de verser 80 g de pharmacie de camomille 1 litre d'eau bouillante, laisser mijoter pendant 7 minutes, insister jusqu'à refroidissement complet. Faire des microclysters le matin et le soir. Effectivement, cette recette fonctionne avec des bouillons de calendula, absinthe, fraise (au lieu de la camomille), élimine efficacement les attaques aiguës de la douleur.
  2. Dans le même rapport, combiner les herbes sèches de fraises, de soucis, de plantain, de manchettes, de mère et de belle-mère, de fleurs de tilleul, de roses. Après cela, 1 cuillère à soupe. l. matières premières séchées nécessite de verser 1 litre d'eau bouillante et laisser mijoter pendant 12 minutes. L'idée d'insister 1 heure, prendre à l'intérieur de 50 ml quatre fois par jour.

Vidéo

Les informations présentées dans cet article sont à titre informatif uniquement. Les matériaux de l'article n'appellent pas un traitement indépendant. Seul un médecin qualifié peut diagnostiquer et donner des conseils sur le traitement en fonction des caractéristiques individuelles de chaque patient.

Tout sur le traitement non chirurgical des hémorroïdes: méthodes et solutions

Bien que le mot «hémorroïdes» soit depuis longtemps dans le domaine du folklore, où il signifie «un problème difficile à résoudre», il n'a pas perdu la maladie de ses positions, malgré les succès évidents de la médecine dans sa guérison.

Les hémorroïdes sont une variété de veines variqueuses dont les exacerbations sont plus ou moins fréquentes et qui s'accompagnent chacune d'une «saisie de nouveaux territoires». La maladie affecte les parties inférieures de l'intestin épais (en particulier, droit) avec la formation de ses veines d'hémorroïdes des murs avec une forte probabilité ultérieure d'entre eux:

Bien que les hémorroïdes ne sont pas une maladie mortelle par eux-mêmes, la mort peut causer toutes les complications énumérées - ils sont les raisons spécifiques de son apparition.

Mais même avec un courant relativement réussi, il conduit à une insuffisance vasculaire, ainsi qu'à une intoxication chronique, combinée à un épuisement prononcé du corps. Et bien que cette mort ne soit pas rapide, elle arrive inévitablement.

Et les hémorroïdes sont une douleur constante. Et c'est dommage de montrer cette douleur.

C'est aussi le besoin de changements fréquents de vêtements. Ou porter des vêtements spéciaux, "non coulants".

C'est un intertrigo dans la région de l'anus avec une odeur correspondante.

Et pourtant - c'est le besoin de s'asseoir tous les jours sur ceux qui se sont transformés en «cactus» ou en «anus».

Mais pour une grande partie de la population des régions civilisées du globe (de 20 à 40%) à la liste de tous les « charmes » des hémorroïdes eux-mêmes, et il n'y a pas besoin - avec certaines de ses manifestations, il est familier non pas par ouï-dire, et personnellement personnellement.

Les hémorroïdes prennent de nouvelles tailles avec un souffle

Bref, «napoléonien», prenant l'assaut, la tactique, l'essence des hémorroïdes consiste dans le remplacement successif de quatre étapes. Et ici, il est très approprié de se rappeler que dans la traduction du grec, le mot «hémorroïdes» signifie: saignement.

Stade après stade de la progression de la maladie:

  1. La première étape se manifeste comme une chute, puis apparaissent de nouveau des symptômes sous la forme de démangeaisons dans la région des ganglions hémorroïdaux hypertrophiés avec une goutte de sang pendant la défécation.
  2. Dans l'étape 2 rejets apparaissant plus ou moins régulièrement (avec la libération de l'intestin ou à cause de la levée des poids) prolapsus des hémorroïdes, accompagnés de saignements modérés de l'anus.
  3. Troisième étape - il est déjà habituel d'insérer manuellement les nœuds qui tombent à la tension la plus basse du corps, ainsi que des saignements «petits formats» réguliers de l'anus, accompagnés d'un gonflement et d'une sensation de lourdeur dans cette zone.
  4. En finale, 4 étapes composants réduisent un cessez complètement - ils balancent sans ressource de l'anus. Cette « victoire sale, » le commandant, les hémorroïdes, l'image est presque vivant arrêt complet dans les zones « conquises »: la séparation du sang continue (pas un filet, puis gouttes), pas la douleur qui passe dans l'anus avec macération (en raison de la constante trempage) et un changement dans la couleur de la peau de l'anus avec naturel sur violet-cyanotique.

Les stades 3 et 4 sont le moment de l'apparition de complications menaçantes, un moment où la «reconstruction du patient» est impossible sans un traitement chirurgical laborieux et souvent multi-étapes.

Les stades du même début, non autorisés (avec le traitement en temps opportun pour un médical qualifié, à savoir - les soins proctologiques) pour le traitement des hémorroïdes sans chirurgie sont favorables.

"Annoncez toute la liste!", Ou un moyen de choix est...

Il est établi par les statistiques: une opération chirurgicale à grande échelle est nécessaire de l'ensemble de la «masse» des patients avec un profil proctologique de seulement 5-10% - le reste peut être traité avec les dernières méthodes de traitement des hémorroïdes.

Par conséquent - avec le traitement médical et chirurgical des hémorroïdes - ces dernières années, la méthode d'interventions mini-invasives faites en ambulatoire est devenue légale et est devenue valide.

De toutes les méthodes les plus connues à l'heure actuelle de traitement non chirurgical des hémorroïdes, les cliniques proctologiques modernes peuvent offrir une des modifications de la manipulation transparente avec les tissus sous la forme de:

Mais le plus souvent le traitement est combiné, combinant les mérites de chaque méthode, caractère.

Top-7 meilleures méthodes qui vous permettent de traiter les hémorroïdes sans l'utilisation de la chirurgie:

  1. Application photocoagulation infrarouge ou électrocoagulation Il permet de produire une « réparation », pendant 1-2 secondes « soudage bouillie » protéines des tissus usés ou de la chaleur émanant de la source de lumière dirigée vers les zones à problèmes ou un courant alternatif est transmis entre les deux électrodes, qui sont des parties termokoagulyatora.
  2. Quand coagulation au laser couper le faisceau laser focalisé du nœud hémorroïdaire externe à sa base, ou brûler à l'intérieur des noeuds internes, ne laissant aucune cicatrice derrière.
  3. Méthode compression du nœud hémorroïdaire est basé sur une loi simple: le nœud s'effondre (vide) lorsque le flux sanguin vers lui s'arrête artificiellement (en raison de l'interruption de la circulation sanguine vers la veine qui a formé le nœud).
  4. Ligature consiste à serrer fermement les pattes du ganglion hémorroïdaire avec plusieurs anneaux de latex hautement élastique, qui sont "projetés" dessus à l'aide d'un ligateur.
  5. La modification de la méthode est ligature sous vide (où l'unité manipulée est préalablement isolée en étant tirée dans la tête du ligateur en raison de la création d'une pression réduite à l'intérieur). Dans une période de 7 à 10 jours, le noeud avec la jambe "transférée", lorsqu'il est mis au rebut, est mis au rebut.
  6. Quand sclérosant (En particulier, par sklerozirovanii chimique) - est particulièrement efficace dans les premières étapes du procédé - est introduit dans la substance de la veine provoquant parois des veines « de liaison » avec sa désolation suivante (en raison de son manque de lumière interne). La veine dormante se résout par la suite.
  7. L'essence de la méthodologie désarotisation transanaleartères hémorroïdales est la privation des nœuds hémorroïdaux de la nutrition avec le sang qui coule à eux au moyen de bandage des branches des artères, menant à eux - les nœuds endormis sont atrophiés; La manipulation est effectuée sous contrôle Doppler. La réhabilitation ne prend pas plus de 1-2 jours.

Les avantages des méthodes peu invasives (produites sans incisions) pour traiter les hémorroïdes sont la possibilité d'intervenir:

  • rapidement (pour une demi-heure);
  • indolore;
  • sans l'utilisation de l'anesthésie;
  • pratiquement sans complications;
  • éviter la perte de sang et le traumatisme entourant la zone de travail des tissus.

En plus de la récupération rapide de la santé du patient après l'intervention, un point important est également l'absence de chocs significatifs pour la psyché du patient dans la période précédant le traitement. Car il n'y a plus besoin d'hospitalisation, ni la «perspective» d'une opération épuisante avec l'imagination imaginaire du patient, avec une lueur menaçante du scalpel, avec des flaques d'eau versées du sang.

Le noeud soumis à une manipulation pendant quelques jours "tombe" sans quitter les surfaces de la plaie.

Mais parfois, vous ne pouvez pas faire sans un scalpel

Pour toute la tentation de traiter la maladie sans chirurgie il y a des cas où, sans scalpel et l'excrétion du sang font encore défaut - requis opération « complète » et « pur-sang » avec une anesthésie puissante et tous les attributs inhérents à l'occasion.

  • avec une constante, venant après chaque défécation des ganglions internes, donc, avec des cas individuels des 2 stades d'hémorroïdes et toutes les variantes des stades 3 et 4;
  • avec tous les cas d'hémorroïdes compliquées (de plus, la suspicion de tissu malin est une indication absolue pour une opération d'urgence).

Cependant, il ne peut pas y avoir de «normes de fer» pour une opération à grande échelle - dans chaque cas individuel, une décision spécifique est prise. Prendre en compte tous les facteurs qui déterminent les caractéristiques individuelles de l'évolution de la maladie chez chaque patient.

Questions nécessitant des réponses

Les premières questions qui se posent après la connaissance de la «chirurgie mineure» des hémorroïdes sont, bien sûr, les suivantes:

  • combien ce patient «le dernier cri de la chirurgie» coûtera-t-il au patient?
  • il y a aussi une garantie "en fer" de la qualité du nouveau type de traitement, en d'autres termes, quel est le pourcentage de complications et quelle est la possibilité de rechute - le retour de la maladie?

La réponse à la première question concerne les chiffres comparant différentes méthodes de traitement.

Si le patient standard bourse hemorrhoidectomy « plus facile » à 40-50 mille roubles, et environ la même quantité (environ 45 mille) coûtera dezarterizatsii maintenant l'artère hémorroïdaire transanale, la sclérose prix ou la ligature d'un seul nœud - environ 5000 roubles.

Les chiffres, à droite, font penser: vaut-il la peine de continuer à vivre de manière aussi aléatoire et irréfléchie? Et pouvez-vous quelque peu faciliter la vie de votre organisme qui souffre depuis longtemps et, en particulier, les intestins?

Le patient en arrive donc à l'idée de prévention et de mode de vie sain. Ceci est la réponse à la seconde moitié de la deuxième question - aussi longtemps que la maladie existe, elle peut toujours revenir.

Quant aux garanties "fer", alors:

  • les tissus soumis à la manipulation cicatrisent avec une cicatrice douce (ou une cicatrice ne se forme pas du tout);
  • Avec toutes les recommandations d'un proctologue, il n'y a presque pas de complications.

"Pratiquement" signifie que des complications surviennent en cas d'interférence dans le processus de facteurs indépendants de la volonté des facteurs humains et médicaux, ou sous l'influence de "dislocations" du comportement du patient. Sous la forme d'une consommation «inattendue» d'alcool ou d'un désir tendu d'embrasser trop étroitement votre femme aimée.

Il est également possible de dissimuler à "l'enquête" des détails importants de la physiologie, que le patient considérait comme non importants, qu'il n'a donc pas jugés nécessaires. Ou ils sont tels que pour en parler, le patient avait encore honte.

Traitement des hémorroïdes externes sans chirurgie

Hémorroïdes externes appelées veines variqueuses situées dans l'anus. La cause - la stagnation du sang, provoquant la protrusion, la formation d'hémorroïdes. Cela crée une sorte de "frange" coriace, entourant constamment l'anus. Les nodules sont de tailles différentes, mais dans un état calme, sans exacerbation de la maladie, ne pas déranger la personne du tout.

Causes des hémorroïdes externes

Pour que cette pathologie apparaisse, il faut une certaine prédisposition, qui est la faiblesse des parois veineuses. En passant, le phénomène est très commun - des hémorroïdes externes, selon les calculs les plus approximatifs, plus de la moitié de la population mondiale souffre.

Les statistiques sont difficiles à nommer chiffres exacts - en supposant que ce problème est assez intime, beaucoup de gens ne se tournent pas vers un médecin, essayant de s'en sortir seuls, avec l'aide de remèdes populaires ou de recommandations "de bon voisinage". Dans ce cas, la maladie peut temporairement disparaître, créant une illusion trompeuse de bien-être, de sorte que si l'occasion se présente, elle devrait être renouvelée avec une vigueur renouvelée.

Comme les facteurs provocateurs pour l'apparition (exacerbation) des hémorroïdes externes, les causes suivantes se détachent habituellement.

  • Les plus importantes sont les violations de l'activité normale du tractus gastro-intestinal. Tout d'abord, mention de constipation, puisque dans cet état l'acte de défécation prend beaucoup de temps - une personne est obligée de faire de grands efforts, de faire des efforts. Mais il est important de considérer qu'avec des diarrhées régulières, des hémorroïdes peuvent également se former. Des conséquences similaires sont causées par la mauvaise habitude de passer plus de temps dans les toilettes que nécessaire - par exemple, lire des journaux. Et aussi - abus de toutes sortes de lavements (y compris - dans le but de perdre du poids).
  • L'émergence de la maladie contribue à la levée de poids - sont souvent causés par attente pour les hommes qui sont engagés dans le travail physique intense, ainsi que les athlètes, les haltérophiles.
  • Pour les femmes, le problème est différent. Plus souvent qu'autrement, les hémorroïdes commencent à les déranger pendant la grossesse et après l'accouchement. Cela est dû à des changements hormonaux dans le corps et à une charge supplémentaire sur les vaisseaux pendant la période de gestation. En outre, l'accouchement naturel s'accompagne de tentatives, au cours desquelles des ganglions peuvent tomber dans la région de l'anus.
  • L'apparition d'un malaise aigu dans l'anus, des démangeaisons, des douleurs et des veines bombement conduit trop bonne nourriture - l'utilisation régulière d'aliments frits et aigus, conserves au vinaigre, les cornichons épicés au détriment des fruits et légumes frais. Le facteur provoquant est également l'alcool sous toutes ses formes - avec les hémorroïdes, il est strictement interdit.
  • Le travail sédentaire est un autre facteur de risque, surtout si la personne ne pratique pas la gymnastique et n'aime pas marcher. La congestion veineuse, qui se forme dans la région pelvienne, peut entraîner l'apparition d'hémorroïdes.

En règle générale, la maladie survient à un âge conscient - les gens y sont les plus sensibles après trente ou quarante ans.

Signes d'hémorroïdes externes

En dehors d'une exacerbation, cette maladie peut se produire, semble-t-il, absolument imperceptible. Tandis qu'une personne n'est pas dérangée par des sensations désagréables, il est peu probable qu'elle fasse attention à l'apparition de nodules près de l'anus. Mais au fil du temps, les symptômes suivants apparaissent.

  • Dans la région de l'anus (surtout après l'acte de défécation), il y a une sensation de démangeaisons douloureuses et de brûlures, et les procédures d'hygiène peuvent être extrêmement inconfortables.
  • En eux-mêmes, les hémorroïdes ne saignent pas, mais ils sont facilement endommagés pendant le mouvement de l'intestin, le sang peut suinter de ces microfissures. Des gouttelettes écarlates sur du papier hygiénique devraient devenir une excuse pour contacter un proctologue, même si les autres symptômes ne dérangent pas.
  • Au stade de l'exacerbation, les ganglions autour de l'anus deviennent enflammés, il est déjà impossible de les ignorer. N'importe quel contact avec ces «bosses» maigres et enflées provoque une douleur douloureuse. Cela est particulièrement visible après chaque acte de défécation.
  • Avec les hémorroïdes aiguës, les sensations désagréables persistent constamment - même si une personne est simplement assise sur une chaise. Ils augmentent avec l'activité physique, les mouvements brusques, les rires, la toux, les éternuements.

Même au stade de l'exacerbation, les hémorroïdes peuvent causer non seulement des inconvénients locaux, mais aussi une détérioration générale de l'état physique - une augmentation de la température corporelle, l'apparition d'une intoxication. Les complications les plus désagréables sont une inflammation purulente (y compris l'apparition d'une fistule) et une thrombose du ganglion hémorroïdaire. En règle générale, ils surviennent dans le cas où le patient n'a pas reçu un traitement adéquat pendant une longue période.

Traitement des hémorroïdes externes - conservateur ou opératoire?

La décision sur la façon de lutter contre les hémorroïdes doit être prise par un médecin. Le plus souvent, il y a assez de méthodes conservatrices. Il est à noter que toutes les méthodes et procédures utilisées sont suffisamment indolores. La nomination des médicaments nécessaires vous permet de vous débarrasser de l'inconfort aigu en un seul jour, une amélioration complète se produit 3-4 jours plus tard.

Les médicaments utilisés pour traiter les hémorroïdes sont disponibles sous forme de comprimés, de suppositoires rectaux et d'onguents (gels). Habituellement, ils sont utilisés en combinaison, combinant des préparations d'action locale et générale.

Le plus souvent prescrire Detraleks en comprimés, Phlebodia, Hemoroidin (et d'autres comme eux), pour réduire la stase veineuse, renforcer les parois des vaisseaux sanguins, ainsi - avoir des effets anti-inflammatoires. En fait, ils traitent la cause profonde de la maladie.

Les moyens d'application topique sont plus symptomatiques, c'est-à-dire qu'ils sont axés sur l'élimination de la douleur, des démangeaisons, des brûlures et des saignements. Avec les hémorroïdes externes, il est plus pratique d'utiliser des préparations de type gel - elles sont plus faciles à appliquer sur la zone touchée.

De nombreux proctologues recommandent Relief ou Proctosidil. Dans le premier cas, l'ingrédient actif est un extrait du foie de requin, dans la seconde, le pouvoir de guérison des substances hormonales est utilisé. Lubrifiant ces nœuds hémorroïdaux, ils sont dirigés simultanément vers l'intérieur par des mouvements mous et pointus.

En règle générale, le traitement combiné donne rapidement un résultat - les symptômes désagréables disparaissent, l'inflammation et le gonflement disparaissent, les nœuds sont attirés vers l'intérieur. À l'avenir, pour prévenir les rechutes, vous devez suivre toutes les recommandations du médecin, mener un style de vie sain, éviter les efforts physiques excessifs et une nutrition inadéquate.

Opération avec des hémorroïdes externes

L'intervention chirurgicale avec cette pathologie est très rarement utilisée, seulement dans les cas les plus graves - en cas de complications ou d'exacerbation régulière de la maladie.

Thrombose hémorroïdaire peut être une manipulation spéciale - thrombectomie au cours de laquelle le site d'incision, et le caillot formé est éliminé. Cela ne résout pas complètement le problème, mais il permet d'utiliser des méthodes de traitement conservatrices avec beaucoup de succès à l'avenir. Une opération est sous anesthésie locale et ne nécessite pas d'hospitalisation.

Contrairement à la thrombectomie, l'excision du site lui-même est une solution plus cardinale du problème. Cette manipulation permet non seulement de soulager l'état actuel du patient, mais aussi d'éliminer complètement le problème. Cette méthode est utilisée si la maladie prend des formes prolongées avec des rechutes partielles, accompagnées d'une thrombose permanente, ganglions saignants.

L'opération est réalisée sous anesthésie locale ou rachidienne dans un hôpital, prend un total d'environ vingt minutes. La pré-formation est minimale, elle consiste à nettoyer les lavements la veille et le jour de l'hémorroïdectomie. Jeûne est effectué. Le deuxième jour, le patient est transféré en ambulatoire. Un remède complet est généralement trouvé après quelques semaines.

Pour éliminer les hémorroïdes externes, d'autres méthodes peuvent être utilisées - par exemple, la coagulation au laser. Il réside dans le fait que la «frange» tombante est littéralement coupée avec un faisceau laser, alors que l'effet de saignement est absent - les tissus semblent être soudés ensemble.

De plus, beaucoup de cette opération - il ne nécessite pas de préparation, peut être réalisée même dans la période la plus aiguë, accompagnée d'une inflammation (contrairement à la chirurgie conventionnelle), est rapide et indolore, ne nécessite pas d'hospitalisation et même des changements importants dans le mode de vie. Il n'y a que deux inconvénients, mais ils sont assez lourds:

  • La coagulation au laser est une manipulation coûteuse;
  • avec un grand nombre de nœuds, une «taille» incomplète est possible, dans ce cas une rechute de la maladie est réelle.

Les remèdes populaires et les conseils de grand-mère

Les hémorroïdes ne sont pas le problème le plus agréable, il n'est donc pas utile de retarder le traitement. Il ne sera efficace que s'il est nommé par un proctologue après un examen complet. Le fait est que la plupart des symptômes (de la douleur et des démangeaisons au saignement) peuvent être causés par d'autres maladies, ce qui nécessitera une approche complètement différente.

Mais dans le processus, vous pouvez soulager votre condition avec l'aide de méthodes folkloriques bien connues et des remèdes naturels naturels.

  • Après chaque acte de défécation avec les hémorroïdes externes doivent être emportés avec de l'eau froide (mais pas de la glace!) Avec du savon alcalin - à cette fin, prenez généralement l'économique.
  • Un bon résultat est fourni avec des plateaux avec des herbes médicinales, par exemple avec de la camomille. Son bouillon peut également être utilisé pour le récurage conventionnel. Conviennent également à ces fins le thym, le souci, la chélidoine.
  • La pommade indépendante des hémorroïdes est fabriquée à partir de propolis, de miel et de goudron de bouleau. Parfois, à cet effet, utilisez de l'argile médicale, des momies, des carottes râpées ou des betteraves.

La principale chose qui mérite d'être rappelée - le traitement à domicile ne peut pas contredire les rendez-vous chez le médecin et doit nécessairement être convenu avec lui!

Comment guérir les hémorroïdes sans chirurgie

Les hémorroïdes sont des pathologies du rectum qui sont familières à la moitié de la population mondiale. Les symptômes de cette maladie sont douloureux et la longue absence de traitement menace de graves complications, alors qu'elle constitue une menace pour la capacité de travailler et de vivre.

La médecine moderne ne reste pas immobile. Elle offre constamment aux patients de nouvelles méthodes plus efficaces de lutte contre la pathologie des hémorroïdes. Beaucoup de gens demandent si c'est possible pour toujours guérir les hémorroïdes sans chirurgie? Dans cet article, nous allons essayer de résoudre ce problème.

Guérir les hémorroïdes pour toujours: vrai ou mythe

Les hémorroïdes sont une maladie chronique. Mode de vie sédentaire, violation du régime alimentaire, haltérophilie, infections peuvent provoquer son aggravation. Ainsi, le patient éprouve constamment de l'inconfort. Seul le degré de son expression change. C'est une douleur constante et douloureuse, l'incapacité à accomplir pleinement l'acte de défécation, un désordre des selles - tout cela fait que le patient se tourne vers le médecin. Mais est-il possible de se débarrasser de la pathologie chronique pour toujours?

Les médecins, compétents dans ce domaine, sont toujours en désaccord sur les opinions. Certains soutiennent qu'une thérapie opportune et conservatrice peut mener à un traitement complet. Si le patient est tiré à un stade précoce de la maladie, le traitement des hémorroïdes sans chirurgie est possible. Cela est particulièrement vrai pour les personnes présentant une seule manifestation de la maladie, qui n'ont pas de troubles de l'état de la paroi des vaisseaux veineux, par exemple, après l'accouchement.

D'autres médecins proctologues insistent sur le fait que même avec un traitement conservateur, les hémorroïdes se reproduisent tôt ou tard. Ils affirment que la maladie entraîne une perte d'élasticité des vaisseaux veineux, ce qui est un processus irréversible. Ainsi, les médicaments et autres techniques conservatrices soulageront temporairement les symptômes désagréables, mais les hémorroïdes elles-mêmes ne disparaîtront nulle part. Les adeptes de ce point de vue recommandent de ne pas retarder le traitement chirurgical, respectivement, pour éliminer les ganglions hémorroïdaires affectés dans les premiers stades de la maladie.

Ainsi, nous pouvons conclure que le choix d'une méthode pour traiter les hémorroïdes - le moment est purement individuel. Les statistiques indiquent que de nombreux spécialistes préfèrent commencer le traitement de l'expansion hémorroïdaire des veines du rectum par un traitement conservateur.

Quand il n'est pas trop tard

Qu'il soit possible de se débarrasser des hémorroïdes sans chirurgie, cela dépend en grande partie du patient, ou plutôt du stade de la pathologie qu'il s'est tourné vers le proctologue. Il y a quatre étapes de la maladie:

  • 1 étape. À la suite d'une violation de la sortie de sang du rectum, ainsi que l'augmentation de la pression dans le petit bassin, le sang veineux commence à stagner dans les corps caverneux se trouvant dans l'épaisseur de la membrane muqueuse. Les nodules commencent seulement à apparaître, peut-être, à peine perceptibles dans la lumière intestinale. Ces néoplasmes ne dérangent pas le patient, de sorte que cette étape de la maladie est appelée «indolore». Le patient peut noter une légère démangeaison dans la région périanale, un inconfort pendant la défécation, une sensation d'intestins non complètement vidés, des troubles des selles (principalement constipation);
  • 2 étapes. La maladie progresse, les cônes hémorroïdes augmentent en taille. A ce stade de la maladie, le prolapsus du nœud au-delà du sphincter anal est ajouté à partir des symptômes avec une tension excessive. Habituellement, cela se produit pendant la défécation. Les nœuds peuvent facilement être mis en place. Ce processus peut être accompagné d'un léger saignement;
  • 3 étapes. À ce stade, tous les symptômes deviennent plus forts. La douleur dans la région périanale est déjà évidente, en même temps qu'elle empêche une personne de fonctionner normalement, des excréments de sang et de mucus sont constamment trouvés dans les selles, les démangeaisons deviennent insupportables. Une caractéristique distinctive de la 3ème étape est la chute constante des hémorroïdes. Cela arrive même au repos. Repositionner le nœud dans la lumière de l'intestin est toujours possible. La caractéristique est également la violation des nœuds, qui est une condition douloureuse qui nécessite des soins urgents dans un cadre hospitalier;
  • 4 ème étape. La dernière étape est caractérisée par des nœuds tombant constamment, qui ne peuvent pas être fixés. En outre, le patient souffre de saignements réguliers, rejoignant une infection secondaire. De complications, souvent il y a nécrose du noeud, sa thrombose, la formation de fistules.

Seul un traitement conservateur n'est possible que dans la première étape. Malheureusement, un très petit pourcentage de patients se tournent vers les proctologues en ce moment, car ils n'attachent pas d'importance aux symptômes bénins. Dans la seconde étape, des méthodes minimalement invasives, c'est-à-dire sans effusion de sang, pour éliminer les hémorroïdes sont ajoutées à un traitement conservateur.

Méthodes de traitement sans chirurgie

Les méthodes de traitement des hémorroïdes sans chirurgie ne se révéleront efficaces que si la thérapie est commencée à temps, son approche complexe pour résoudre le problème, et la prise régulière et systématique de médicaments. Ainsi, le succès du traitement dépend en grande partie du patient lui-même, ainsi que de son attitude responsable vis-à-vis de sa santé.

Changement de style de vie

Lors du traitement de toute maladie, le médecin donne des conseils sur la façon de corriger un mode de vie. Les hémorroïdes sont le reflet d'une attitude désobligeante envers soi-même et sa santé. Des règles simples et bien connues aideront à faire face aux hémorroïdes dans les étapes initiales:

  1. Déplacez plus. Ce conseil aidera à éliminer les phénomènes stagnants dans le petit bassin. Les personnes ayant un travail sédentaire sont invités à se déplacer dans les pauses.
  2. Refuser de soulever des poids. Ce conseil évitera d'augmenter la pression dans le petit bassin.
  3. Exercices physiques et gymnastique Kegel. Ils aident à améliorer l'état des muscles du plancher pelvien, pour optimiser le flux sanguin dans la région périanale.
  4. Respect d'un régime alimentaire avec une quantité accrue de fibres alimentaires et de fibres. Ce régime aide à prévenir la constipation. Ces derniers affectent négativement l'état de la membrane muqueuse du rectum, ainsi que la dynamique de la maladie.
  5. Augmentez le volume de la consommation de liquide. Il vise également à éradiquer la constipation.
  6. Refus de fumer et d'alcool. Ces deux addictions ont un effet négatif sur l'état des parois des vaisseaux veineux.

Médicament

Le traitement conservateur des hémorroïdes au stade initial est basé sur des préparations pharmacologiques. L'approche du traitement doit être complète, alors qu'elle vise non seulement à éliminer les symptômes désagréables, mais aussi à affecter tous les mécanismes de développement de la pathologie:

  • Médicaments Tablet. Ils améliorent la circulation sanguine, renforcent les parois des vaisseaux veineux, normalisent la pression systémique. Les médicaments les plus courants et les plus efficaces sont les suivants: Detralex, Ginkort Forte, Flebodia, Venoruton, etc.
  • Pommades. Aide à éliminer les manifestations locales les plus désagréables des hémorroïdes (démangeaisons, douleurs, inflammation de la peau, gonflement), tout en prévenant l'apparition de caillots sanguins. Les médecins recommandent d'utiliser "Gepatrombin G", "Metrogil", "Proctosan", "Troxevasin", "Proctosedin", etc.
  • Suppositoires rectaux (suppositoires). Les compagnies pharmaceutiques offrent des bougies combinées qui affectent efficacement tous les changements pathologiques qui se produisent avec les vaisseaux veineux dans les hémorroïdes. Ils éliminent l'enflure, le saignement, l'inflammation des ganglions, favorisent la cicatrisation des microfissures, réduisent le syndrome douloureux, irritent, renforcent les vaisseaux du rectum. Les plus efficaces sont les médicaments tels que "Relief", "Neo-anusolum", "Prostopinum", "Proctosan", "Gepatrombin G".

Sélection de proctologue de médicaments effectue, en fonction du cours de la maladie, la gravité de certains symptômes, patient, la présence de ses maladies connexes ainsi que des réactions allergiques aux composants de médicaments.

Méthodes minimalement invasives

Les techniques mini-invasives aident à éliminer sans douleur et sans douleur les nodules hémorragiques élargis au deuxième stade des hémorroïdes. Ce n'est pas encore un traitement entièrement chirurgical, bien qu'il implique une manipulation avec des cônes. Parmi eux sont:

  1. Sclérothérapie La technique vise à éliminer les ganglions internes qui dérangent le patient avec une douleur et des saignements importants. Dans le récipient pathologique est introduit un médicament spécial - sclérosant. Cela conduit à "coller" le vaisseau et à l'éteindre de la circulation sanguine. Il cesse de saigner, et finalement zarubtsovyvayvaetsya complètement. Le flux sanguin est assuré par la formation de vaisseaux supplémentaires.
  2. Photocoagulation infrarouge. Le faisceau dans ce spectre rétrécit et sclérifie le vaisseau. La méthode est excellente pour supprimer les petits nœuds dans les étapes initiales.
  3. La ligature par des anneaux de latex. Sur la base du cône élargi, un anneau de latex spécial est appliqué. Il serre la base du nœud pathologique, le privant de nourriture. Node pour quelques jours seul disparaît.

Médecine traditionnelle

La médecine traditionnelle offre de nombreuses façons de lutter sans douleur contre les hémorroïdes à la maison aux stades initiaux de la maladie. Les méthodes les plus efficaces sont:

  • Bains assis. Dans l'eau tiède, ajoutez des décoctions d'herbes (camomille, marais, poulet, écorce de chêne, marron d'Inde, sauge). S'asseoir dedans est nécessaire une fois par jour pendant 10-15 minutes. De telles procédures éliminent le processus inflammatoire, guérissent les plaies, ont un effet analgésique.
  • Comprime. Les compresses maison sont préparées à partir de pommes de terre crues, de baies de montagne, de feuilles de chou. Il a un effet anti-inflammatoire.
  • Microclysters. Les plus efficaces sont les microclysters à l'huile d'argousier, une décoction de millepertuis et de sauge. La procédure doit être située sur le côté gauche. La quantité d'huile administrée à un adulte ne doit pas dépasser 60 ml.
  • Collection antihémorrhique. Dans les pharmacies spécialisées, vous pouvez trouver une collection prête à l'emploi pour le brassage. Il est utilisé sous la forme de thé. Renforce les parois des vaisseaux veineux, optimise le flux sanguin, a un effet anti-inflammatoire modéré.

Quand vous ne pouvez pas faire sans chirurgie

Malheureusement, selon les 3-4 stades de l'hémorroïde sans intervention chirurgicale, ne s'en sort pas. A ces stades, les nœuds sont trop mobiles, tombant constamment et traumatisés. Sinon retiré, peut développer un certain nombre de complications graves telles que la thrombose, la nécrose, l'unité de rejet, une hémorragie massive, la septicémie, et ainsi de suite. D. Les options de traitement restent pour le médecin, dans ce cas dépendra du tableau clinique.

Se débarrasser des hémorroïdes, sans avoir recours à la chirurgie, c'est possible. Écoutez simplement votre corps, et quand le moindre changement, bien sûr, consultez un médecin!

Quels moyens et méthodes pour traiter les hémorroïdes externes

Les hémorroïdes externes sont une augmentation pathologique des structures vasculaires caverneuses situées sous la peau du périnée dans le canal anal. Le diagnostic de la maladie n'est pas difficile: les ganglions sont proches de l'anus, l'exacerbation devenant dense et douloureuse.

Le traitement des hémorroïdes externes devrait commencer lorsque les premiers signes de la maladie apparaissent. Consultation obligatoire d'un chirurgien ou d'un proctologue pour déterminer les tactiques thérapeutiques. Cela peut être un traitement conservateur impliquant l'utilisation de divers médicaments, ou une intervention chirurgicale.

Médicament

Les hémorroïdes externes dans les premiers stades de la maladie sont traitées de manière conservatrice. A ce stade, des agents venotonisants et des médicaments sont habituellement utilisés, ce qui a un effet curatif directement dans la zone problématique.

Venotonics

Les préparations de ce groupe augmentent le tonus des veines, réduisent la congestion veineuse, y compris dans les organes pelviens, réduisent la perméabilité des capillaires, ont un effet angioprotecteur. Ces médicaments sont disponibles sous forme de comprimés, de gélules, de solution pour administration orale. Contre-indiqué pendant la grossesse et l'allaitement.

Les principaux médicaments de ce groupe sont:

  • diosmine + hespéridine - Detraleks, Venarus;
  • diosmine - Vasoket, Flebodia, Flebofa;
  • troksérutine - Troxevasin;
  • hydroxyéthylrutosides - Venoruton;
  • extrait de graines de marronnier - Escuzan;
  • préparations à base de plantes à plusieurs composants - Venza, Pileks, Fort Ginkor, Venoflebin.

Médicaments pour traitement topique

Les hémorroïdes externes sont traitées efficacement avec des formes médicinales à usage externe. Avec une augmentation des hémorroïdes externes, il est plus pratique d'utiliser une crème ou une pommade. Les bougies sont préférables dans la situation où les hémorroïdes externes sont combinés avec les hémorroïdes internes.

En tant que composant anesthésique, on peut utiliser le lauromacrogol qui, en plus de l'action anesthésique locale, peut causer la sclérose des veines hémorroïdaires. Réduit la gravité des médicaments contre le syndrome douloureux contenant de la lidocaïne, de la benzocaïne, du butambène et de la cinchocaïne.

Les hormones, les glucocorticostéroïdes, possèdent un puissant effet anti-inflammatoire et anti-œdémateux. Pour le traitement des hémorroïdes, la prednisolone, la fluocortolone ou l'hydrocortisone est plus souvent utilisée. Certains médicaments peuvent inclure le bufexamak, un anti-inflammatoire non stéroïdien.

Pour traiter la thrombose des hémorroïdes, qui complique souvent les hémorroïdes externes, l'héparine peut être incluse dans la formulation. Cette substance a en outre une action anti-oedémateuse, accélère le processus de guérison. Une action similaire a un héparinoïde.

Les moyens pour le traitement topique des hémorroïdes peuvent contenir des substances qui affectent l'état de la paroi vasculaire. Il peut s'agir de phényléphrine, qui provoque des spasmes vasculaires, ou d'esculoside, ce qui réduit la fragilité accrue des capillaires. Peut être ajouté tribenoside - une substance qui a un effet venotonic, anti-inflammatoire.

Certains agents antimicrobiens sont parfois ajoutés à la composition de certains médicaments: le sulfate de framicétine ou le sulfaethidol. Les préparations à base de bismuth ont également un effet néfaste sur les bactéries et ont en outre un effet astringent et desséchant. Des effets similaires provoquent du sulfate de zinc, ainsi que de la silice.

Un bon effet de guérison est l'huile d'argousier, le dexpanthénol. L'effet anti-inflammatoire, hémostatique et cicatrisant des plaies est l'alginate de sodium obtenu à partir des algues brunes et de l'huile de foie de requin. Les cellules microbiennes de E. coli inactivées stimulent l'immunité locale.

Comment choisir le bon remède

Le choix du médicament dépend de la façon dont les hémorroïdes externes se manifestent: y a-t-il des saignements, quel est le degré de gravité du syndrome douloureux, des démangeaisons et de l'inflammation, si une thrombose des veines hémorroïdales s'est développée. Certains médicaments sont contre-indiqués pour les femmes enceintes et allaitantes.

Médicaments avec un effet analgésique prononcé:

  1. Proctogliolol - tribénozide, lidocaïne - suppositoires et crème.
  2. Avance de secours - benzocaïne, huile de foie de requin - bougies et pommade.
  3. Relief Pro - fluocortolone, chlorhydrate de lidocaïne - crème.
  4. Ultraprotect - fluocortolone, chlorhydrate de cinchocaïne - onguent et suppositoires.
  5. Anestezol - benzocaïne, sous - gallate de bismuth, oxyde de zinc, suppositoires mentholés.

Efficace pour saigner:

  1. Natalside - alginate de sodium - suppositoires.
  2. Soulagement - huile de foie de requin, chlorhydrate de phényléphrine - suppositoires et onguent.

Moyens prescrits pour la thrombose:

  1. Héparoïde Zentiva - héparinoïde - onguent.
  2. Proctosedil - hydrocortisone, Framicetinum, héparine, esculoside, benzocaïne, butamben - onguent.
  3. Hepatrombin G - héparine, prednisolone, lauromacrogol - onguent et suppositoires.
  4. Héparénol - héparine, prednisolone, lidocaïne - suppositoires rectaux.

Les médicaments de ce groupe ne peuvent pas être utilisés pour saigner.

Les médicaments anti-inflammatoires qui aident à démangeaisons anales:

  1. Posterizan - cellules microbiennes inactivées de Escherichia coli - onguent et suppositoires.
  2. Posterizan forte est renforcé avec de l'hydrocortisone.
  3. Soulagement Ultra - hydrocortisone, sulfate de zinc, huile de foie de requin - suppositoires.
  4. Néo-Anusolum - nitrate de bismuth, oxyde de zinc, tanin, résorcinol, iode, bleu de méthylène - suppositoires.

Les médicaments qui sont efficaces dans la plupart des cas:

  1. Proctosan - bufeksamak, sous - gallate de bismuth, dioxyde de titane, pommade à la lidocaïne et suppositoires.
  2. Proctosedil M - hydrocortisone, Framicetin, esculoside, benzocaïne, capsules de butamben - rectal.
  3. Aurobin - prednisolone, dexpanthénol, chlorhydrate de lidocaïne - onguent.
  4. Olesesin - huile d'argousier, sulphatidol, benzocaïne - suppositoires.

Préparations sur la base de l'usine:

Méthodes chirurgicales

Le traitement des hémorroïdes externes dans les derniers stades de la maladie avec l'aide de méthodes conservatrices est déjà inefficace. Les médicaments peuvent temporairement soulager la maladie, mais vous ne pouvez résoudre le problème de façon radicale que de manière opérationnelle.

Parmi les méthodes minimalement invasives dans les premiers stades, la coagulation bipolaire des hémorroïdes peut être utilisée. L'effet est réalisé au moyen d'un courant électrique. Il y a coagulation du noeud et du vaisseau d'alimentation. Après un certain temps, le nœud disparaît lui-même.

Indications de traitement chirurgical - hémorroïdectomie:

  • hémorroïdes externes compliquées par la thrombose;
  • saignement prolongé;
  • une augmentation significative des nœuds.

Pendant l'opération, tous les nœuds hémorroïdaux altérés sont excisés.

Méthodes de la médecine traditionnelle

En plus de la thérapie principale, les hémorroïdes externes peuvent être traitées avec des méthodes folkloriques. Ceux-ci peuvent être des bains sédentaires avec des décoctions d'herbes: écorce de chêne, camomille, ficelle, calendula. Dans le même but, vous pouvez utiliser un bouillon fort de cosses d'oignon ou une solution faible de permanganate de potassium. La température optimale de l'eau est de 37 ° C La procédure continue pendant plusieurs minutes.

Les bougies de pommes de terre sont très populaires. Des pommes de terre crues couper brusochki taille appropriée et inséré avant d'aller dormir dans le rectum. La bougie peut être trempée dans du miel avant cela. Des pommes de terre crues, écrasées avec une râpe, vous pouvez faire des compresses. Compresse avec de l'huile d'argousier bien aider.

A l'intérieur il est utile d'utiliser des bouillons et infusions d'herbes: rose de chien, noisette, marronnier. Pour réduire la douleur et l'inflammation, vous pouvez prendre une décoction de feuilles de framboises, de carottes et de nerprun.

L'élimination de la cause de la maladie

Un traitement efficace des hémorroïdes externes est impossible, jusqu'à ce que les causes de la maladie sont éliminées. Si les facteurs qui provoquent l'apparition des hémorroïdes persistent, la maladie s'aggravera et progressera.

Que devrais-je faire pour:

  1. Chaise régulière. Ceci est facilité par une grande quantité de fibres dans l'alimentation et le respect du régime de consommation. Une personne en bonne santé est recommandé de boire jusqu'à 2 litres d'eau pendant la journée.
  2. Activité physique accrue Cela aidera à améliorer la circulation sanguine et à réduire les phénomènes stagnants dans le petit bassin.
  3. Diminution du poids corporel
  4. Exclusion des assaisonnements aigus de l'alimentation et de l'alcool.
  5. Évitez de soulever des poids.

Si ces recommandations sont observées et les rendez-vous médicaux sont effectués, vous pouvez obtenir une rémission stable de la maladie, éviter les complications graves. Mais il est encore mieux d'être engagé dans la prévention et de ne pas permettre l'apparition d'hémorroïdes.

Vous Êtes Intéressé Varices

Pommade "Puissance"

Structure

Depuis les temps anciens, une personne admirait la grâce des mouvements et l'incroyable puissance d'un cheval. La dynamique de cet animal dépeint les meilleurs peintres et photographes, essayant de capturer la puissance légendaire....

Ichthyol pommade

Structure

Ce moyen éprouvé bon marché pendant des années n'est pas inférieur dans la composition aux produits locaux les plus chers avec des propriétés semblables. Ichthyol pommade est utilisé pour traiter diverses maladies de la peau, infectieuses, fongiques, névralgiques et autres....