Comment guérir une hémorroïdes externes

Causes

Le complexe de mesures pour se débarrasser des maladies du rectum signifie l'utilisation de différentes catégories de médicaments, et les médicaments prennent la place principale dans la liste des médicaments recommandés. Renforcer leur efficacité dans les méthodes de la médecine traditionnelle. Le traitement des hémorroïdes externes devrait commencer immédiatement après la première suspicion de l'apparition de cette maladie. La principale complication de la maladie est la thrombose, dans laquelle le patient éprouve une douleur intense.

Principaux signes et symptômes de la maladie

Avec les hémorroïdes externes, les ganglions ne se développent pas à l'intérieur du rectum, mais autour de l'anus. Le diagnostic de la maladie ne provoque pas de difficultés. Le tableau clinique de la maladie est caractérisé par des signes spécifiques. Le patient commence à ressentir de l'inconfort et de la douleur bien avant la formation des excroissances caractéristiques. Les symptômes des hémorroïdes externes:

  • brûlure et démangeaisons dans l'anus;
  • «bosses» caractéristiques autour de l'anus (ils ont différentes formes et tailles);
  • saignement de l'anus (noter ce symptôme peut être sur du papier toilette);
  • douleur aiguë pendant les selles.

Les hémorroïdes externes subissent plusieurs stades de développement. La phase initiale est caractérisée par la formation de petites hémorroïdes, qui dérangent le patient avec des démangeaisons et des brûlures. Graduellement la taille des formations augmente, elles couvrent complètement l'anus. En conséquence, des saignements et des douleurs sévères apparaissent. Le traitement des hémorroïdes externes doit être effectué aussi rapidement que possible. Se débarrasser des complications après les hémorroïdes est un processus long et douloureux.

Comment traiter les hémorroïdes externes

Les maladies du rectum sont parmi les maladies intraitables. Guérir rapidement les hémorroïdes externes est possible seulement en utilisant une gamme complète de mesures, y compris les médicaments, la thérapie locale et la médecine traditionnelle. S'il n'y a pas de résultat, une intervention chirurgicale aidera à se débarrasser du problème. L'auto-traitement des hémorroïdes ne devrait pas être pratiqué. Le processus doit être surveillé par un proctologue.

Régime thérapeutique

Une bonne nutrition est incluse dans le traitement complexe des hémorroïdes externes et en fait partie intégrante. Le régime de contrôle est nécessaire à n'importe quel stade de la maladie, et surtout après l'ablation chirurgicale des ganglions. Le principal facteur qui provoque la maladie est la constipation. Le but de l'alimentation est de normaliser la digestion. Mangez de petits repas jusqu'à 6 fois par jour.

Les principes de base d'un régime d'hémorroïdes:

  • Les céréales, les légumes et les fruits sont introduits dans l'alimentation (ces produits normalisent le processus de digestion et excluent l'apparition de la constipation);
  • Manger du pain n'est nécessaire qu'à partir d'une farine d'un broyage grossier;
  • les céréales sont recommandées pour utiliser seulement des variétés grises ou foncées (sarrasin, farine d'avoine, farine d'avoine, orge perlé);
  • Le son est introduit dans l'alimentation (au moins 50 grammes de variétés d'avoine, de blé ou de seigle doivent être consommés par jour, le produit est bien combiné avec les céréales);
  • lorsque les hémorroïdes ne doivent pas manger d'aliments gras (la viande est préférable de cuisiner pour un couple);
  • la quantité de produits laitiers utilisés devrait être augmentée (pour la normalisation de la digestion);
  • le café, l'alcool, les boissons gazeuses, les épices épicées, les produits à base de farine, les produits laitiers à haute teneur en matières grasses devraient être exclus de l'alimentation.

Thérapie médicamenteuse

Pharmacothérapie conservatrice est la principale méthode de traitement des maladies du rectum. Il est utilisé pour toute forme d'hémorroïdes. Le complexe de médicaments comprend des médicaments ayant un effet hémostatique, analgésique, anti-inflammatoire et phlébotonique. Après le cours de se débarrasser des hémorroïdes, il est recommandé de prendre des médicaments préventifs spéciaux. Tous les moyens de lutte contre les hémorroïdes sont représentés par trois groupes: crèmes, suppositoires, médicaments pour l'ingestion.

Crèmes, onguents et gels

Parmi les moyens les plus efficaces pour l'usage externe sont:

  1. "Venoruton" (affecte l'état des vaisseaux, est utilisé au moins trois fois par jour).
  2. "Soulagement" (élimine les symptômes d'irritation).
  3. Pommade au zinc (cicatrise les plaies).
  4. "Antihémorroïdes" (élimine les poches, guérit les plaies).
  5. Pommade à l'héparine (a un effet analgésique).

Bougies rectales

Les préparations pour les hémorroïdes diffèrent dans la composition: les composants individuels aident à faire face à la douleur, accélérer le processus de cicatrisation, et se distinguent par une action antiseptique. Les témoignages sont inégaux: certaines personnes comme une chose et un autre groupe opposé, mais le principal est là un effet rapide sur la maladie et soulager la douleur. Dans certains cas, il faut un temps considérable pour trouver des suppositoires rectaux appropriés. Les plus pratiques sont les produits à base de glycérol. Suppositoires rectaux recommandés par des spécialistes:

  1. "Nigepan" (le médicament a un effet analgésique).
  2. "Anusol" (extrait de la belladone guérit les blessures et les fissures).
  3. "Gebryolon" (les bougies empêchent la formation de caillots sanguins).
  4. "Relief" (un composant spécial est l'huile du foie de requin, qui a un certain nombre de propriétés utiles).

Les médicaments pour l'administration orale

Comprimés populaires d'hémorroïdes:

  1. « Detraleks » (médicament phlebotropic élimine efficacement les symptômes des hémorroïdes aiguës et chroniques traitement a dosage particulier - des premiers moyens de prendre deux fois par jour pendant trois comprimés, quatre jours - deux comprimés deux fois par jour).
  2. "Venoruton" (un remède efficace, mais a un certain nombre de contre-indications, par exemple, ne convient pas pour le traitement des hémorroïdes chez les femmes enceintes).
  3. "Euskuzan" (un produit à base de plante, a un effet analgésique).
  4. "Ibuklin" (le médicament a un effet spécial dans les cas d'exacerbations de maladies du rectum).

Intervention chirurgicale

En cas de complication d'hémorroïdes externes, une opération spéciale est réalisée: les masses thrombotiques ou les hématomes sont enlevés chirurgicalement. Dans de rares cas, les médecins recommandent de couper complètement le nœud thrombosé avec la veine affectée. La période de réadaptation est caractérisée par un certain nombre de nuances. L'opération est réalisée sous anesthésie locale et ne prend pas beaucoup de temps de la part des spécialistes. L'intervention chirurgicale est une mesure extrême utilisée dans les cas où il est impossible de guérir les hémorroïdes externes à la maison.

Remèdes populaires efficaces pour le traitement à domicile

Des méthodes alternatives contre les hémorroïdes peuvent réduire les symptômes de la maladie, mais ne vous en débarrassez pas. La méthode optimale de traitement des hémorroïdes est l'utilisation d'un complexe combiné. Les remèdes populaires soulagent la douleur, guérissent les plaies et ont un effet anti-inflammatoire. La plupart des recettes sont considérées comme universelles, mais vous devez tenir compte de l'intolérance individuelle des composants individuels.

Comment traiter les hémorroïdes externes à la maison en utilisant des remèdes populaires:

  • L'ouverture anale doit être lubrifiée avec du miel (la procédure doit être répétée pas plus de deux fois par jour, le composant soulage les démangeaisons et a un effet calmant sur les vaisseaux);
  • les bains aux herbes (la camomille, l'écorce de chêne, les cosses d'oignon et l'achillée millefeuille sont parfaits, le bain doit être fait tous les jours avant d'aller au lit);
  • l'ail avec du lait (gousses d'ail nécessaires pour broyer, mélanger avec le lait bouillant et cuire quelques minutes pour refroidir et le mélange a été appliqué à une région d'hémorroïdes avant l'heure du coucher, il est idéal et des moyens pour l'irrigation);
  • plateaux à vapeur à base de lait et d'oignon (hacher l'oignon, mélanger avec du lait, 500 ml de liquide devrait prendre 3 oignons, porter à ébullition, puis utiliser pour un bain de vapeur avant d'aller au lit).

Que pour traiter les hémorroïdes externes à la grossesse et après les sortes ou les travaux

Les causes des maladies du rectum (hémorroïdes) chez les hommes et les femmes sont différentes: souvent, les hémorroïdes surviennent pendant la grossesse ou après l'accouchement. Les principales causes de la maladie au cours de cette période sont la malnutrition, le mode de vie sédentaire, la constipation et les changements hormonaux. Le traitement des hémorroïdes externes chez les femmes a ses propres caractéristiques. Un certain nombre de médicaments sont interdits pendant l'allaitement ou pendant la grossesse.

Principes de traitement des hémorroïdes externes pendant la grossesse et après l'accouchement:

  • activité physique (le mode de vie sédentaire est considéré comme l'une des principales causes de la maladie);
  • conformité à l'alimentation;
  • «Soulagement» (onguent et suppositoires), pommade à l'héparine, «Posterizan» (pommade);
  • Les comprimés et suppositoires pendant la grossesse sont mieux exclus du complexe de traitement;
  • La médecine traditionnelle devrait être utilisée avec prudence.

Le moyen le plus sûr de traiter les hémorroïdes est la pommade Vishnevsky. Le médicament est utilisé à tout âge, quel que soit le sexe du patient. La grossesse et l'allaitement ne sont pas des contre-indications à son utilisation. Pommade possède un certain nombre de propriétés qui aident à se débarrasser des démangeaisons, des douleurs, améliorer l'état vasculaire, des fractures et des blessures à guérir, ainsi que de réduire la taille des hémorroïdes.

Vidéo sur le traitement de la thrombose du ganglion hémorroïdaire externe

Les complications des hémorroïdes entraînent de graves problèmes de santé, car la thrombose du ganglion hémorroïdaire externe provoque une douleur permanente chez les patients. Le traitement de ce diagnostic implique le respect d'un certain nombre de prescriptions, et il doit être effectué sous la supervision d'un proctologue. Comment faire face à la maladie et exclure sa ré-émergence, décrit dans la vidéo, il suffit de regarder.

Les informations présentées dans cet article sont à titre informatif uniquement. Les matériaux de l'article n'appellent pas un traitement indépendant. Seul un médecin qualifié peut diagnostiquer et donner des conseils sur le traitement en fonction des caractéristiques individuelles de chaque patient.

Que de traiter les hémorroïdes externes chez les femmes

Les hémorroïdes sont une maladie de la nature inflammatoire des veines du rectum, à la suite de laquelle leur hypertrophie et la thrombose se produisent. On pense que le principal facteur prédisposant à l'apparition d'une maladie est un mode de vie sédentaire. Pour les femmes, les risques de développer des hémorroïdes augmentent pendant la grossesse et après l'accouchement.

Comme le montrent les statistiques, une personne sur deux âgée entre vingt et cinquante ans au moins une fois dans sa vie avait des signes de la maladie. Pourtant, les experts affirment que le nombre de «victimes» est beaucoup plus grande, car certains se sentent simplement gênés de contacter un spécialiste sur les hémorroïdes.

Beaucoup de gens croient que le médicament pour les hémorroïdes peut être acheté à la pharmacie. Malheureusement, une telle performance d'amateur conduit souvent seulement à la perte de temps, à la transition du processus pathologique à l'étape suivante et à la survenue de complications sérieuses.

Les spécialistes distinguent trois formes fondamentales d'hémorroïdes: interne, externe et combinée. Si nous parlons de la localisation interne du processus inflammatoire, alors la plupart de la maladie est asymptomatique, et la sévérité et l'inconfort pendant l'acte de défécation qu'une personne ne peut tout simplement pas faire attention. Les symptômes habituellement désagréables commencent à déranger une personne quand une hémorroïdes externes apparaît.

À propos des hémorroïdes externes, il est d'usage de parler dans le cas où les hémorroïdes sont situées autour de l'anus. À la suite des dommages et de l'amincissement de la paroi vasculaire, des saignements apparaissent au fil du temps. Avant de parler de la façon de guérir les hémorroïdes externes, considérez les facteurs prédisposants du développement de la maladie, ainsi que ses manifestations.

Causes

L'un des facteurs étiologiques les plus communs est la prédisposition héréditaire. Ces personnes ont une faiblesse des parois veineuses. Dans la plupart des cas, ces patients ont une prédisposition non seulement aux hémorroïdes, mais aussi à la dilatation des varices des vaisseaux des membres inférieurs. Pourtant, cela ne signifie pas que la maladie surgira de vous sans faillir.

Les hémorroïdes peuvent causer un certain nombre de facteurs différents:

  • mode de vie sédentaire. Une activité insuffisante conduit à la stagnation et, par conséquent, à l'expansion des veines. Vous devez marcher tous les jours, faire des exercices ou de la gymnastique;
  • problèmes avec le tube digestif. La malnutrition affecte le fonctionnement de l'ensemble du tractus gastro-intestinal. Gras, frit, fumé, salé est mieux remplacé par des légumes et des fruits, ainsi que des aliments riches en fibres. La constipation chronique, les actes de défécation longs et douloureux - tout cela peut provoquer le développement d'hémorroïdes;
  • levée constante de poids. Dans le groupe à risque, il y a des chargeurs, ainsi que des bodybuilders. Le travail physique exhaustif conduit à un afflux puissant de sang vers les organes du petit bassin;
  • grossesse et accouchement. Un stress grave pendant la grossesse peut déclencher une intensification du processus pathologique;
  • le surpoids;
  • processus infectieux dans les organes pelviens;
  • néoplasme ou inflammation du système digestif;
  • violation de l'écoulement veineux des veines hémorroïdaires.

Comment les hémorroïdes externes regardent cliniquement?

Même avant l'expansion du plexus veineux chez les femmes, les symptômes suivants peuvent apparaître:

  • inconfort, irritation et démangeaisons dans l'anus;
  • Pendant l'exacerbation, l'acte de défécation s'accompagne de sensations douloureuses;
  • décharge de sang de fissures ou de veines endommagées;
  • l'œdème de la région anorectale;
  • autour de l'anus peut trouver des rainures sous la forme de cônes de différentes tailles. Premièrement, les ganglions hémorroïdaux peuvent avoir l'apparence de phoques discrets, puis acquérir une teinte cyanosique et devenir douloureux à la palpation.

La manifestation externe de la maladie sans exacerbation est la suivante:

  • l'inconfort devient permanent. Tousser, éternuer, s'asseoir longtemps, tout cela peut provoquer l'apparition de sensations désagréables;
  • démangeaisons, brûlure, enflure et irritation;
  • le saignement est insignifiant sous la forme de traces sur du papier toilette.

Qu'est-ce qui est dangereux pour les hémorroïdes externes?

La thrombose du ganglion hémorroïdaire est l'une des complications les plus fréquentes. Dans ce cas, il y aura une symptomatologie clinique prononcée. Le traitement inclura l'utilisation d'agents ayant des effets veinotoniques et thrombolytiques.

Processus inflammatoire à la suite de la thrombose se manifeste sous la forme de tels symptômes:

  • douleur, enflure;
  • augmentation de la température locale;
  • l'intoxication musculaire;
  • détérioration du bien-être général.

Les étapes des hémorroïdes

Selon l'état et les symptômes des hémorroïdes, on distingue quatre étapes principales du processus pathologique:

  1. C'est la phase initiale, qui dans la plupart des cas n'est pas accompagnée de douleur. Les ganglions hémorroïdaires sont cachés dans le rectum, ils sont de petite taille, donc ils restent inaperçus. Les patients commencent à souffrir de démangeaisons, d'inconfort, d'irritation. Dans la région anorectale, l'humidité apparaît à la suite de la libération de liquide. Le sang lors de l'acte de défécation apparaît dans de rares cas.
  2. Cette étape est caractérisée par un changement dans les périodes d'exacerbation et de rémission. Les ganglions hémorroïdaux augmentent en taille, et les patients se plaignent de la sensation d'un corps étranger à l'intérieur du rectum. Il y a de la douleur dans la vidange de l'intestin. Dans les fèces, il y a du sang et du mucus. Lors de l'effort, les hémorroïdes peuvent tomber, et après la vidange, revenir à leur position d'origine. À ce stade, il y a un besoin urgent de traitement approfondi, de révision du mode de vie et de nutrition.
  3. Les symptômes inhérents à l'étape précédente deviennent plus prononcés et plus difficiles à traiter. Les hémorroïdes peuvent tomber non seulement dans l'acte de défécation, mais aussi lors de la levée de poids. La particularité de cette étape est que les nœuds eux-mêmes ne sont pas réinitialisés. Vous devez le faire vous-même.
  4. Les symptômes cliniques à ce stade ne permettent pas à une personne de vivre et de travailler normalement. Ni indépendamment, ni manuellement les nœuds ne corrigent tout simplement pas. Les "cônes" font constamment mal, augmentent en taille et durcissent. À ce stade, pas de pommades et de bougies peuvent aider, vous avez besoin de l'aide d'un chirurgien.

Hémorragie externe pendant la grossesse

La grossesse est un facteur prédisposant spécifique dans l'apparition des hémorroïdes. Cela est dû à l'expansion des veines dans la région pelvienne. Les recommandations suivantes vous aideront à faire face à la maladie:

  • utiliser de l'eau naturelle en quantité suffisante;
  • Évitez de soulever des objets lourds et de rester assis longtemps;
  • effectuer une gymnastique spéciale pour les femmes enceintes;
  • Pour réduire les symptômes pendant une courte période, des compresses de glace peuvent être appliquées sur la zone ano-rectale;
  • Lorsque vous utilisez des médicaments, faites toujours attention à ce qu'ils soient autorisés pendant la grossesse.

Prévention

Les principales causes de l'apparition de la maladie sont la malnutrition et le non-respect des règles d'hygiène personnelle. Dans votre alimentation devrait prédominer la nourriture végétale, riche en vitamines et minéraux. Les produits laitiers acides favorisent la normalisation de l'intestin et préviennent l'apparition de la constipation.

Nous mettrons en évidence d'autres mesures préventives:

  • bouger plus;
  • attention aux selles;
  • limiter la levée de poids;
  • laver la zone anorectale avec de l'eau fraîche;
  • sur la recommandation d'un médecin, utiliser des médicaments veinotoniques.

Diagnostic et traitement des hémorroïdes externes chez les femmes

Le traitement commence par un diagnostic. Le proctologue effectuera un examen, ainsi que le palpatoire examine les ganglions hémorroïdaux. Des méthodes diagnostiques instrumentales supplémentaires peuvent également être nécessaires: sigmoïdoscopie, anoscopie. Selon l'étape du processus, que le proctologue déterminera, les méthodes et les moyens de traitement sont choisis.

Recommandations générales

Si vous voulez enfin vous débarrasser des hémorroïdes, il est important de penser à votre style de vie, sinon la maladie reviendra encore et encore.

Considérez les conseils des proctologues, en aidant à se débarrasser des hémorroïdes externes:

  • la quantité de fibres et de liquides augmente graduellement dans votre alimentation; de la bouillie, des légumes, de l'eau propre - tout cela rendra les masses de selles molles, ce qui signifie que la vidange ne causera pas d'anxiété et ne blessera pas la muqueuse. Il est important d'observer l'équilibre correct de la fibre et du liquide utilisés. Le fait est que consommer une grande quantité de fibres sans suffisamment de liquide peut entraîner des ballonnements, des flatulences et de la constipation;
  • Sur la preuve du médecin, utilisez des laxatifs. Les pruneaux, les citrouilles et les plantes médicinales à base de plantes sont des produits naturels qui aident à obtenir un effet laxatif. La vidange régulière de l'intestin aide à prévenir ou réduire la taille des hémorroïdes;
  • N'utilisez pas de papier hygiénique, car cela endommagerait davantage la muqueuse irritée. Après l'acte de défécation, se laver avec de l'eau et du savon, ou faire tremper la zone ano-rectale avec un linge humide;
  • pour réduire les poches, dormez sur l'abdomen, en plaçant un oreiller sous les cuisses;
  • faire de la gymnastique, bouger plus et être sûr de prendre des pauses pendant le travail sédentaire.

Que de traiter les hémorroïdes externes? Considérons les méthodes modernes de traitement de base:

  • méthodes conservatrices. Cela comprend l'utilisation de médicaments, la physiothérapie, l'hirudothérapie, la médecine traditionnelle;
  • techniques minimalement invasives;
  • intervention chirurgicale;
  • nouvelles méthodes utilisant un équipement spécial.

Thérapie médicamenteuse

Le traitement des hémorroïdes externes chez les femmes comprend l'utilisation de médicaments, qui sont sélectionnés en tenant compte du stade du processus et des manifestations cliniques. Considérez les médicaments qui sont souvent prescrits aux patients:

  • comprimés Detralex. L'agent a une action veinotonique, analgésique et anti-oedémateuse;
  • Les comprimés d'ibuprofène soulagent l'inflammation et la douleur;
  • les bougies et la pommade Relief ont une action immunomodulatrice, cicatrisante et anti-inflammatoire;
  • Crème Procto-gliwenol a une propriété anesthésique, antiprurigineuse, antibactérienne locale;
  • gel Gepatrombin améliore l'approvisionnement en sang et combat les phénomènes stagnants.

Méthodes radicales de traitement

L'opération est une mesure extrême, à laquelle les spécialistes recourent lorsque les méthodes conservatrices sont inefficaces. Si les ganglions hémorroïdaux deviennent cyanosés et fortement blessés, la thrombose se développe très probablement.

La condition peut se détériorer fortement. Pour que cela se produise, vous pouvez faire ce qui suit:

  • les nœuds sont bandés avec des anneaux de latex, ce qui réduit le flux sanguin. Dans le cas des grands ganglions, ils meurent en raison de l'arrêt de l'approvisionnement en sang;
  • Les nœuds sont coupés et libérés du caillot. Habituellement, après quelques jours, le patient peut mener un mode de vie habituel. Le seul facteur gênant pour les cônes de guérison sera les masses fécales. C'est pourquoi il est préférable de prendre des laxatifs et des médicaments antibactériens ces jours-ci.

Considérons deux types d'interventions chirurgicales, qui sont effectuées dans des cas compliqués:

  • hémorroïdectomie. Chirurgie, échographie ou scalpel à ondes radio est effectué. Puisque les hémorroïdes sont une pathologie vasculaire, le scalpel utilisé par les médecins doit avoir de bonnes propriétés non seulement de coupe, mais aussi de coagulation;
  • Opération Longo. L'essence de cette procédure est différente en ce que les hémorroïdes ne sont pas enlevés. Le site de la muqueuse, qui est situé au-dessus du cône, est excisé, après quoi une couture circulaire est appliquée. Les vaisseaux hémorroïdaux sont cousus, arrachés et remis dans leur position d'origine.

Méthodes de traitement minimalement invasives

La popularité de ces techniques est expliquée par ce qui suit:

  • Simplicité d'exécution;
  • petite douleur;
  • complications minimales désagréables.

La coagulation infrarouge est réalisée avec des hémorroïdes de petite taille et dans les cas où la maladie ne se prête pas à la pharmacothérapie. En outre, la destruction des hémorroïdes à l'aide d'outils électriques. En comparaison avec l'électrocoagulation, la procédure est plus délicate et moins douloureuse.

Méthodes de traitement à domicile

Le traitement à domicile devrait être correctement choisi, sinon il ne produira tout simplement pas d'effet, et la maladie continuera de progresser. Envisager des options pour le traitement à la maison.

Bains assis

Pour la préparation de bouillon médicinal, vous pouvez prendre de telles plantes:

Un bon effet dans le traitement des hémorroïdes externes sont des bains avec du jus de pomme de terre, la propolis, le manganèse, l'ail et les cosses d'oignon. Habituellement, la procédure dure quinze minutes. Ne pas utiliser chaud ou, à l'inverse, un bouillon froid, il devrait être confortablement chaud.

Gadgets

Avec les hémorroïdes externes, ces types de lotions sont utilisés:

  • carottes minables aux betteraves;
  • une décoction de camomille et de millefeuille;
  • feuilles de tremble;
  • de l'eau avec l'ajout de sel de table;
  • baies de nerprun;
  • argile avec de l'eau.

Bougies rectales

Les suppositoires sont utilisés pour améliorer l'approvisionnement en sang, pour obtenir un effet laxatif, ainsi que pour soulager l'inflammation et la douleur. Considérons quelques recettes:

  • pommes de terre crues ou carottes. De légumes il faut découper la bougie dans l'épaisseur dans le doigt et dans la longueur quelques centimètres. Avant de l'utiliser est préférable de faire un lavement de nettoyage. La bougie est lubrifiée avec de l'huile végétale et insérée dans l'anus une demi-heure avant le coucher;
  • cryoprocédure. Le froid anesthésie les hémorroïdes. Dans le gant de caoutchouc, ils recrutent de l'eau naturelle ou une décoction médicinale. Laissez la bougie maison jusqu'à ce qu'elle soit complètement dissoute;
  • les bougies au miel sont découpées dans du miel confit;
  • huile d'argousier. Un coton-tige imbibé d'huile et inséré dans l'anus.

Les pommades contribuent à la guérison rapide des fissures et à l'élimination du processus inflammatoire. Envisager cinq recettes pour les onguents faits maison:

  • prendre de la propolis en poudre sèche et mélanger avec de l'huile végétale dans un rapport de 1:10. Le mélange est mis au bain-marie et chauffé pendant dix minutes. Après refroidissement, le produit est prêt à l'emploi. Pommade est appliquée deux à trois fois par jour en une couche mince sur la zone touchée;
  • prendre une teinture de calendula, de petrolatum et d'alcool dans un rapport de 1: 2: 10. Après avoir obtenu une masse homogène, lubrifier la zone ano-rectale trois fois par jour;
  • faire des baies de cendres d'un sorbier et enduire la zone touchée;
  • pour cette recette, vous avez besoin d'une momie, qui est pétrie avec votre doigt. Après que le produit devienne mou, il peut être lubrifié avec un noeud hémorroïdal.

Gymnastique

Parlons de trois exercices efficaces avec des hémorroïdes externes:

  • Faites de l'exercice en position couchée sur le dos. Les muscles fessiers doivent être pressés pendant cinq secondes, tout en essayant de dessiner dans le rectum. Faire quinze approches;
  • Allongez-vous sur votre ventre et posez votre main sur votre menton. Soulevez les jambes droites à leur tour. Faites dix telles répétitions;
  • Allongez-vous sur votre côté droit et placez votre bras inférieur sous votre tête, plié à l'articulation du coude. Le bras gauche se plie et s'adapte devant la poitrine. Soulevez votre jambe gauche, puis pliez-la à l'articulation du genou. Puis redressez la jambe, ramenez-la et abaissez-la. Vous faites aussi couché sur votre gauche avec votre pied droit.

Ainsi, les hémorroïdes externes sont traitables! Mais d'abord vous devez découvrir les causes provocatrices de la maladie et les éliminer. Cela inclut la révision de l'ensemble du mode de vie et des habitudes alimentaires. Traitement des hémorroïdes dans les premiers stades est rapide, avec les mêmes formes de chirurgie peuvent nécessiter une intervention chirurgicale. Vous pouvez vous débarrasser du problème à la maison, mais seulement sous la supervision d'un spécialiste. Ne tardez pas avec le traitement, contactez le proctologue, commencez l'examen et suivez les recommandations médicales!

Traitement des hémorroïdes externes chez les femmes

Hémorroïdes externes appelées veines variqueuses situées dans l'anus. La cause - la stagnation du sang, provoquant la protrusion, la formation d'hémorroïdes. Cela crée une sorte de "frange" coriace, entourant constamment l'anus. Les nodules sont de tailles différentes, mais dans un état calme, sans exacerbation de la maladie, ne pas déranger la personne du tout.

Causes des hémorroïdes externes

Pour que cette pathologie apparaisse, il faut une certaine prédisposition, qui est la faiblesse des parois veineuses. En passant, le phénomène est très commun - des hémorroïdes externes, selon les calculs les plus approximatifs, plus de la moitié de la population mondiale souffre.

Les statistiques sont difficiles à nommer chiffres exacts - en supposant que ce problème est assez intime, beaucoup de gens ne se tournent pas vers un médecin, essayant de s'en sortir seuls, avec l'aide de remèdes populaires ou de recommandations "de bon voisinage". Dans ce cas, la maladie peut temporairement disparaître, créant une illusion trompeuse de bien-être, de sorte que si l'occasion se présente, elle devrait être renouvelée avec une vigueur renouvelée.

Comme les facteurs provocateurs pour l'apparition (exacerbation) des hémorroïdes externes, les causes suivantes se détachent habituellement.

  • Les plus importantes sont les violations de l'activité normale du tractus gastro-intestinal. Tout d'abord, mention de constipation, puisque dans cet état l'acte de défécation prend beaucoup de temps - une personne est obligée de faire de grands efforts, de faire des efforts. Mais il est important de considérer qu'avec des diarrhées régulières, des hémorroïdes peuvent également se former. Des conséquences similaires sont causées par la mauvaise habitude de passer plus de temps dans les toilettes que nécessaire - par exemple, lire des journaux. Et aussi - abus de toutes sortes de lavements (y compris - dans le but de perdre du poids).
  • L'émergence de la maladie contribue à la levée de poids - sont souvent causés par attente pour les hommes qui sont engagés dans le travail physique intense, ainsi que les athlètes, les haltérophiles.
  • Pour les femmes, le problème est différent. Plus souvent qu'autrement, les hémorroïdes commencent à les déranger pendant la grossesse et après l'accouchement. Cela est dû à des changements hormonaux dans le corps et à une charge supplémentaire sur les vaisseaux pendant la période de gestation. En outre, l'accouchement naturel s'accompagne de tentatives, au cours desquelles des ganglions peuvent tomber dans la région de l'anus.
  • L'apparition d'un malaise aigu dans l'anus, des démangeaisons, des douleurs et des veines bombement conduit trop bonne nourriture - l'utilisation régulière d'aliments frits et aigus, conserves au vinaigre, les cornichons épicés au détriment des fruits et légumes frais. Le facteur provoquant est également l'alcool sous toutes ses formes - avec les hémorroïdes, il est strictement interdit.
  • Le travail sédentaire est un autre facteur de risque, surtout si la personne ne pratique pas la gymnastique et n'aime pas marcher. La congestion veineuse, qui se forme dans la région pelvienne, peut entraîner l'apparition d'hémorroïdes.

En règle générale, la maladie survient à un âge conscient - les gens y sont les plus sensibles après trente ou quarante ans.

Signes d'hémorroïdes externes

En dehors d'une exacerbation, cette maladie peut se produire, semble-t-il, absolument imperceptible. Tandis qu'une personne n'est pas dérangée par des sensations désagréables, il est peu probable qu'elle fasse attention à l'apparition de nodules près de l'anus. Mais au fil du temps, les symptômes suivants apparaissent.

  • Dans la région de l'anus (surtout après l'acte de défécation), il y a une sensation de démangeaisons douloureuses et de brûlures, et les procédures d'hygiène peuvent être extrêmement inconfortables.
  • En eux-mêmes, les hémorroïdes ne saignent pas, mais ils sont facilement endommagés pendant le mouvement de l'intestin, le sang peut suinter de ces microfissures. Des gouttelettes écarlates sur du papier hygiénique devraient devenir une excuse pour contacter un proctologue, même si les autres symptômes ne dérangent pas.
  • Au stade de l'exacerbation, les ganglions autour de l'anus deviennent enflammés, il est déjà impossible de les ignorer. N'importe quel contact avec ces «bosses» maigres et enflées provoque une douleur douloureuse. Cela est particulièrement visible après chaque acte de défécation.
  • Avec les hémorroïdes aiguës, les sensations désagréables persistent constamment - même si une personne est simplement assise sur une chaise. Ils augmentent avec l'activité physique, les mouvements brusques, les rires, la toux, les éternuements.

Même au stade de l'exacerbation, les hémorroïdes peuvent causer non seulement des inconvénients locaux, mais aussi une détérioration générale de l'état physique - une augmentation de la température corporelle, l'apparition d'une intoxication. Les complications les plus désagréables sont une inflammation purulente (y compris l'apparition d'une fistule) et une thrombose du ganglion hémorroïdaire. En règle générale, ils surviennent dans le cas où le patient n'a pas reçu un traitement adéquat pendant une longue période.

Traitement des hémorroïdes externes - conservateur ou opératoire?

La décision sur la façon de lutter contre les hémorroïdes doit être prise par un médecin. Le plus souvent, il y a assez de méthodes conservatrices. Il est à noter que toutes les méthodes et procédures utilisées sont suffisamment indolores. La nomination des médicaments nécessaires vous permet de vous débarrasser de l'inconfort aigu en un seul jour, une amélioration complète se produit 3-4 jours plus tard.

Les médicaments utilisés pour traiter les hémorroïdes sont disponibles sous forme de comprimés, de suppositoires rectaux et d'onguents (gels). Habituellement, ils sont utilisés en combinaison, combinant des préparations d'action locale et générale.

Le plus souvent prescrire Detraleks en comprimés, Phlebodia, Hemoroidin (et d'autres comme eux), pour réduire la stase veineuse, renforcer les parois des vaisseaux sanguins, ainsi - avoir des effets anti-inflammatoires. En fait, ils traitent la cause profonde de la maladie.

Les moyens d'application topique sont plus symptomatiques, c'est-à-dire qu'ils sont axés sur l'élimination de la douleur, des démangeaisons, des brûlures et des saignements. Avec les hémorroïdes externes, il est plus pratique d'utiliser des préparations de type gel - elles sont plus faciles à appliquer sur la zone touchée.

De nombreux proctologues recommandent Relief ou Proctosidil. Dans le premier cas, l'ingrédient actif est un extrait du foie de requin, dans la seconde, le pouvoir de guérison des substances hormonales est utilisé. Lubrifiant ces nœuds hémorroïdaux, ils sont dirigés simultanément vers l'intérieur par des mouvements mous et pointus.

En règle générale, le traitement combiné donne rapidement un résultat - les symptômes désagréables disparaissent, l'inflammation et le gonflement disparaissent, les nœuds sont attirés vers l'intérieur. À l'avenir, pour prévenir les rechutes, vous devez suivre toutes les recommandations du médecin, mener un style de vie sain, éviter les efforts physiques excessifs et une nutrition inadéquate.

Opération avec des hémorroïdes externes

L'intervention chirurgicale avec cette pathologie est très rarement utilisée, seulement dans les cas les plus graves - en cas de complications ou d'exacerbation régulière de la maladie.

Thrombose hémorroïdaire peut être une manipulation spéciale - thrombectomie au cours de laquelle le site d'incision, et le caillot formé est éliminé. Cela ne résout pas complètement le problème, mais il permet d'utiliser des méthodes de traitement conservatrices avec beaucoup de succès à l'avenir. Une opération est sous anesthésie locale et ne nécessite pas d'hospitalisation.

Contrairement à la thrombectomie, l'excision du site lui-même est une solution plus cardinale du problème. Cette manipulation permet non seulement de soulager l'état actuel du patient, mais aussi d'éliminer complètement le problème. Cette méthode est utilisée si la maladie prend des formes prolongées avec des rechutes partielles, accompagnées d'une thrombose permanente, ganglions saignants.

L'opération est réalisée sous anesthésie locale ou rachidienne dans un hôpital, prend un total d'environ vingt minutes. La pré-formation est minimale, elle consiste à nettoyer les lavements la veille et le jour de l'hémorroïdectomie. Jeûne est effectué. Le deuxième jour, le patient est transféré en ambulatoire. Un remède complet est généralement trouvé après quelques semaines.

Pour éliminer les hémorroïdes externes, d'autres méthodes peuvent être utilisées - par exemple, la coagulation au laser. Il réside dans le fait que la «frange» tombante est littéralement coupée avec un faisceau laser, alors que l'effet de saignement est absent - les tissus semblent être soudés ensemble.

De plus, beaucoup de cette opération - il ne nécessite pas de préparation, peut être réalisée même dans la période la plus aiguë, accompagnée d'une inflammation (contrairement à la chirurgie conventionnelle), est rapide et indolore, ne nécessite pas d'hospitalisation et même des changements importants dans le mode de vie. Il n'y a que deux inconvénients, mais ils sont assez lourds:

  • La coagulation au laser est une manipulation coûteuse;
  • avec un grand nombre de nœuds, une «taille» incomplète est possible, dans ce cas une rechute de la maladie est réelle.

Les remèdes populaires et les conseils de grand-mère

Les hémorroïdes ne sont pas le problème le plus agréable, il n'est donc pas utile de retarder le traitement. Il ne sera efficace que s'il est nommé par un proctologue après un examen complet. Le fait est que la plupart des symptômes (de la douleur et des démangeaisons au saignement) peuvent être causés par d'autres maladies, ce qui nécessitera une approche complètement différente.

Mais dans le processus, vous pouvez soulager votre condition avec l'aide de méthodes folkloriques bien connues et des remèdes naturels naturels.

  • Après chaque acte de défécation avec les hémorroïdes externes doivent être emportés avec de l'eau froide (mais pas de la glace!) Avec du savon alcalin - à cette fin, prenez généralement l'économique.
  • Un bon résultat est fourni avec des plateaux avec des herbes médicinales, par exemple avec de la camomille. Son bouillon peut également être utilisé pour le récurage conventionnel. Conviennent également à ces fins le thym, le souci, la chélidoine.
  • La pommade indépendante des hémorroïdes est fabriquée à partir de propolis, de miel et de goudron de bouleau. Parfois, à cet effet, utilisez de l'argile médicale, des momies, des carottes râpées ou des betteraves.

La principale chose qui mérite d'être rappelée - le traitement à domicile ne peut pas contredire les rendez-vous chez le médecin et doit nécessairement être convenu avec lui!

Hémorroïdes externes: symptômes, photos et méthodes de traitement

Les hémorroïdes externes (externes) sont considérées comme une maladie très commune, qui est une inflammation des veines du rectum. En raison de la stagnation constante du sang, un cône externe est formé, ce qui provoque de graves inconvénients pour le patient.

Pendant la rémission, une personne mène une vie normale, et lorsqu'une exacerbation se produit, de nombreux patients se plaignent d'une détérioration générale de leur santé. Dans ce cas, la plupart des pathologies se trouvent chez les hommes et les femmes adultes, alors que chez les enfants, ces problèmes sont rares.

Pourquoi les hémorroïdes apparaissent-elles?

Pour que cette pathologie apparaisse, il faut une certaine prédisposition, qui est la faiblesse des parois veineuses. En passant, le phénomène est très commun - des hémorroïdes externes, selon les calculs les plus approximatifs, plus de la moitié de la population mondiale souffre.

Les statistiques sont difficiles à nommer chiffres exacts - en supposant que ce problème est assez intime, beaucoup de gens ne se tournent pas vers un médecin, essayant de s'en sortir seuls, avec l'aide de remèdes populaires ou de recommandations "de bon voisinage". Dans ce cas, la maladie peut temporairement disparaître, créant une illusion trompeuse de bien-être, de sorte que si l'occasion se présente, elle devrait être renouvelée avec une vigueur renouvelée.

Comme les facteurs provocateurs pour l'apparition (exacerbation) des hémorroïdes externes, les causes suivantes se détachent habituellement.

  1. Manque d'activité motrice (assise ou debout prolongée).
  2. Problèmes de défécation (constipation, effort prolongé ou attente).
  3. Haltérophilie
  4. Perturbations de l'alimentation (plats épicés, alcool, consommation inadéquate de produits laitiers fermentés, fruits et légumes).
  5. Très souvent, les hémorroïdes s'inquiètent pendant la grossesse ou après l'accouchement.

Sous l'influence des facteurs ci-dessus, le sang des veines du petit bassin et du périnée se produit. Les veines s'étendent, font saillie et la formation d'hémorroïdes.

Symptômes

Les hémorroïdes externes (voir photo) se manifeste comme suit:

  • un œdème dans la zone autour du sphincter;
  • inconfort, brûlure et démangeaisons dans la région du sphincter;
  • fissures anales;
  • Cônes hémorroïdaux de différentes tailles, facilement détectables par palpation;
  • le saignement après la défécation est le plus souvent non observé. Les hémorroïdes externes saigne seulement quand les hémorroïdes sont trop grandes et endommagées par les veaux.

A quoi ressemblent les hémorroïdes externes, photo

La photo ci-dessous montre comment la maladie se manifeste chez l'homme.

Cliquez ici pour voir

Complications

Les complications les plus fréquentes et les plus graves des hémorroïdes externes sont:

  1. thrombose Hémorroïdes - la formation de caillots de sang dans un vaisseau expansé qui interfère avec la circulation normale du sang, ce qui provoque la stagnation conduit à un œdème et une douleur accrue et éventuellement - une nécrose tissulaire.
  2. L'apparition d'une fissure anale à la suite d'un tabouret irrégulier et difficile.
  3. Paraproctite purulente - inflammation et nécrose des tissus de la zone proche anorale, ce qui peut conduire à la septicémie et la mort du patient.

Il est important de noter que les symptômes des hémorroïdes externes chez les femmes et les hommes sont absolument les mêmes, indépendamment de l'âge. Mais les causes de la maladie sont différentes - chez les femmes, les hémorroïdes se développent plus souvent pendant la grossesse (voir les symptômes) et chez les hommes - en raison d'un mode de vie ou d'un travail incorrect (conducteur, employé de bureau, etc.).

Comment traiter les hémorroïdes externes

Les tactiques de traitement des hémorroïdes externes sont déterminées par un proctologue, en fonction des caractéristiques spécifiques du tableau clinique du patient.

Dans les étapes initiales, des thérapies conservatrices peuvent être utilisées, avec une forme déclenchée, de préférence une intervention chirurgicale. Les méthodes de se débarrasser de la maladie sont largement utilisées, mais leur utilisation doit nécessairement être convenue avec le médecin traitant.

Traitement conservateur

Pommade d'hémorroïdes externes est pratique dans l'application et a un effet thérapeutique rapide. Les plus populaires sont:

  • Gepatrombin G (pommade, suppositoires). Cette combinaison comprend l'héparine, le dexpanthénol et l'allantoïne. L'héparine empêche la formation de caillots sanguins, réduit le gonflement, normalise le flux sanguin local dans le rectum. Le dexpanthénol guérit les tissus, l'allantoïne combat l'inflammation et améliore le métabolisme cellulaire.
  • Aurobin (onguent). La composition du médicament comprend un médicament hormonal prednisolone, de sorte qu'il peut être utilisé uniquement selon les directives d'un médecin. Un autre composant est la lidocaïne, il soulage rapidement la douleur et réduit l'inflammation. Le triclosan, qui fait partie de la pommade, a un puissant effet antimicrobien et le dexpanthénol a un effet cicatrisant.
  • Posterizan est un médicament combiné qui stimule l'immunité locale au niveau cellulaire, augmente le tonus des vaisseaux sanguins et réduit leur perméabilité;
  • Soulagement, avance de soulagement, soulagement Ultra. Leur base est l'huile de foie de requin. Les préparations de la série Relief ont des actions anti-inflammatoires, anti-oedémateuses, régénératives prononcées;
  • Pommade à l'héparine. Le médicament comprend l'héparine, qui arrête le processus inflammatoire et a un effet antithrombotique, l'anesthésie, qui soulage la douleur et l'acide nicotinique, ce qui favorise une meilleure absorption de l'héparine.
  • Le proctosédil est un onguent à base d'héparine, un glucocorticostéroïde et un antibiotique aux effets anti-inflammatoires, antimicrobiens et antithrombotiques.

Le médecin sélectionne la médecine nécessaire sur la base des résultats du diagnostic et des caractéristiques individuelles de la maladie. En plus des préparations topiques, les capsules et les comprimés se sont bien montrés dans la thérapie des noeuds externes:

  • Detraleks (Venarus, Venodiol, Flebodia). Ces médicaments ont un effet venoprotecteur et veinotonique. Ils réduisent l'extensibilité des veines, contribuent à la réduction des phénomènes stagnants et au renforcement des petits vaisseaux sanguins (capillaires).
  • Ginkor Fort - comprimés veinotoniques, la restauration de la microcirculation sanguine, le renforcement des capillaires et soulager les symptômes douloureux avec exacerbation des hémorroïdes.
  • Pileks est un médicament combiné, dont l'utilisation réduit les phénomènes stagnants, soulage les oedèmes et les rougeurs de la peau, rend la cicatrisation et les actions anti-inflammatoires.
  • Asklezan A (pilules). Une préparation d'origine végétale qui aide à normaliser la circulation sanguine et à renforcer les parois des vaisseaux sanguins.

En outre, pour le traitement des hémorroïdes externes, des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens tels que le diclofénac sodique, l'indométacine peuvent être utilisés. Ils aident à éliminer les symptômes douloureux et le processus inflammatoire.

Les médicaments des hémorroïdes externes ne seront efficaces que si le mode de vie change. Une activité saine associée à une alimentation saine sera la clé d'un traitement efficace et de l'augmentation de la durée de la rémission de la maladie. Certes, il est nécessaire de choisir un complexe de vitamines pour reconstituer les vitamines et les micro-éléments dans le corps.

Remèdes populaires

À la maison, avec un traitement conservateur des hémorroïdes externes, la médecine traditionnelle peut être utilisée. Faites-le après consultation avec votre médecin.

L'utilisation de recettes folkloriques est une mesure efficace qui peut accélérer le rétablissement, mais qui ne peut être complètement guérie qu'en combinant ces méthodes de façon compétente avec la pharmacothérapie et le strict respect des recommandations des spécialistes.

  1. L'un des moyens les plus populaires est l'huile d'argousier. Pour le traitement des nœuds externes, l'huile d'argousier est appliquée sur un tampon de gaze ou de coton et appliquée sur la zone touchée. Bains efficaces avec des procédures d'ail ou d'oignon à l'ail et à l'ail.
  2. Bien renforcer la paroi vasculaire et avoir un effet veinotonique des teintures de l'églantier, marronnier et noisetier. Pour préparer l'infusion à partir d'un marronnier 50g de graines, les plantes sont versées une bouteille de vodka et insistent dans un endroit sombre pendant deux semaines. Prendre 30-35 gouttes trois fois par jour.
  3. Les hanches sont d'abord moulues dans un moulin à café, puis une cuillère à soupe de matière première est versée dans 500 ml d'eau bouillante, 2 cuillères à café de miel sont ajoutées et insistent sous le couvercle fermé pendant 10 heures. L'infusion résultante est filtrée, et je prends le volume entier pendant la journée avec de la nourriture.
  4. Bien soulager le symptôme de la douleur du bain avec l'ajout de décoction de camomille, aira, sauge, ail haché, des balles d'oignon. Le bain est pris jusqu'à ce que l'eau refroidisse. Pour la disparition des symptômes, habituellement un cours de 10 procédures est suffisant.

La principale chose qui mérite d'être rappelée - le traitement à domicile ne peut pas contredire les rendez-vous chez le médecin et doit nécessairement être convenu avec lui!

Intervention opératoire

Guérir rapidement les hémorroïdes externes ne peuvent être que des mesures radicales. Les types d'intervention minimalement invasive suivants sont pratiqués:

  1. Sclérothérapie - l'introduction de l'agent sclérosant dans les nœuds, conduisant à leur désolation et leur résorption. Contre-indiqué dans les conditions de complication: fissures non-curatives, paraproctitis, thrombose.
  2. La photocoagulation infrarouge n'est efficace qu'aux premiers stades du développement de la maladie.
  3. La ligature du latex - la fixation des noeuds de l'anus variceux avec des anneaux de latex (il est conseillé pour l'impossibilité de traitement chirurgical - vieillesse, pathologie concomitante).

Peut également être nommé - la thrombectomie - l'excision des hémorroïdes. Elle est réalisée sous anesthésie locale avec des conditions de vie potentiellement mortelles (saignement, thrombose des ganglions, etc.).

Régime alimentaire et règles alimentaires

Respect des régimes alimentaires avec hémorroïdes, surtout lorsqu'ils sont exacerbés, gage de guérison rapide et prolongation de la rémission.

Il est nécessaire d'exclure les produits de fixation:

  • le coing, la grenade, la poire, le kaki, le sorbier, les raisins secs et le raisin;
  • purée de pommes de terre, carottes, aubergines;
  • viande bouillie, bouillons forts, œufs crus et bouillis, fromage cottage;
  • la bouillie de manne et de riz;
  • les pâtes;
  • gelée, gelée et gelée;
  • biscuits, pain blanc, bagels, biscuits à levure chimique;
  • iris, chocolat;
  • décoctions de plantes fixatrices - écorce de chêne, camomille de chimiste, menthe, cerisier des oiseaux;
  • café noir, thé, compote de fruits secs.

Dans ce cas, vous devez inclure dans le régime un maximum de produits lâches:

  • betterave, citrouille, brocoli, courgette, chou-fleur;
  • jus de prune et d'abricot, jus de légumes avec pulpe;
  • pruneaux, abricots secs, abricots, pommes, pêches, figues;
  • pain de céréales ou de céréales;
  • vin blanc.

Pour reconstituer les micro-éléments et les vitamines essentiels, les aliments suivants doivent être inclus dans le régime alimentaire:

  • vitamine K: légumes et plantes vertes, huile de soja, foie, chou, épinard, tomates, noix;
  • magnésium: noix, prunes, tomates, olives, feuilles vertes, persil, citrouille, avoine, son, pain de seigle, son;
  • vitamine P: sarrasin, églantier, thé vert, oranges, cassis, aronia;
  • vitamine C et B: baies, chou, oignons verts, tomates, oseille, poivrons, cassis, fraises, agrumes, kiwi.

Le poids de levage, le mode de vie sédentaire sédentaire, la constipation fréquente est une voie courte au développement des hémorroïdes. Pour prévenir une maladie guérie, la prévention de la constipation est à nouveau nécessaire. Il est nécessaire de veiller à vider les intestins tous les jours, sans retenir les selles.

Exercices

Également très utile pour le sphincter de gymnastique hémorroïde externe, il devrait être effectué tous les jours, ceci est seulement 3 exercices non difficiles:

  1. L'exercice se fait couché sur le dos, compresse les fesses, en comptant lentement jusqu'à 5, avec le maximum d'aspiration dans le rectum. Vous devriez également vous détendre sur la note à 5. Répétez l'exercice 15 fois.
  2. Allongez-vous sur votre ventre, mettez vos mains sous votre menton - soulevez alternativement une jambe droite, 10 fois à gauche, 10 fois à droite.
  3. Allongez-vous sur votre droite, le bras droit plier au coude sous la tête, tandis que le bras gauche est également plié, mais avant la poitrine, la jambe droite, aussi, se plier. À 4 onglets, relevez la jambe gauche et pliez le genou, redressez-le, tirez-le vers l'arrière et abaissez-le. Un exercice similaire effectué sur le côté gauche 10 fois.

Si vous souffrez de cette maladie, et que vous connaissez des moyens efficaces et des méthodes de traitement des hémorroïdes externes, vos commentaires seront d'intérêt pour nos lecteurs, vous pouvez le laisser dans les commentaires.

Prévention

Un traitement efficace des hémorroïdes et la prévention de l'apparition de nouvelles hémorroïdes sont impossibles sans une prévention adéquate, ce qui implique:

  • surveiller la régularité du processus de la défécation, qui dépend également directement de la bonne nutrition et du degré d'activité motrice;
  • thérapie par l'exercice;
  • lavage quotidien de la zone autour du sphincter avec de l'eau fraîche;
  • diminution de l'effort physique, à la suite de quoi les veines hémorroïdales excédentaires sont remplies de sang;
  • augmentation de l'activité motrice, surtout si votre travail est associé à une longue position assise;
  • une alimentation saine - afin de minimiser l'utilisation d'aliments épicés, ce qui contribue à un flux sanguin excessif vers les organes du petit bassin, provoquant la formation de caillots sanguins. Le régime avec les hémorroïdes externes est très important;
  • l'utilisation sur une base continue de diverses vitamines et préparations visant à tonifier les vaisseaux.

En observant ces règles simples, vous pouvez oublier la maladie.

Vous Êtes Intéressé Varices

Pourquoi les veines sont-elles visibles sur les jambes et que faire?

Causes

Les veines sur les jambes sont le plus souvent un signe de varices. Chez les femmes, la maladie est plus fréquente que chez les hommes, ce qui s'explique par des changements hormonaux plus fréquents au cours de la vie....

Pourquoi un adulte apparaît-il sur son front?

Causes

Pourquoi un adulte apparaît-il sur son front?Si les années sont nombreuses, alors c'est normal. Si elle est associée à une douleur ou un malaise, alors assurez-vous de consulter un médecin....