Traitement des hémorroïdes internes: comment traiter, causes, symptômes, prévention

Que de traiter

Les hémorroïdes internes - est l'une des maladies les plus répandues proctologique, qui est caractérisé par l'élargissement de caverneux (caverneux) corps veineux situés à l'intérieur du terminal (extrémité) du rectum.

Selon les statistiques médicales, les symptômes de la maladie sont présents chez environ 60% des adultes. Cependant, le pourcentage de ceux qui demandent une aide médicale est significativement moindre, en raison de la sensibilité du problème et de la timidité des patients, et parfois de l'inattention à la santé. Dans le même temps, l'absence de traitement nécessaire pour les hémorroïdes internes peut entraîner le développement de complications assez graves, notamment:

  • inflammation des hémorroïdes;
  • la thrombose et la nécrose des hémorroïdes;
  • saignement
  • l'anémie ferriprive;
  • fissure anale;
  • paraproctite.

C'est pourquoi la question de savoir comment traiter les hémorroïdes internes, et s'il est possible de le faire à la maison avec des remèdes populaires, est très pertinente pour un grand nombre de personnes.

Beaucoup de patients croient que les méthodes traditionnelles de traitement des hémorroïdes internes sont beaucoup plus efficaces et plus sûres que la thérapie avec des agents pharmacologiques modernes. En fait, cette opinion est erronée.

Causes des hémorroïdes internes

La principale raison de la formation d'hémorroïdes est la pression intra-rectale accrue de longue durée, qui peut être due à divers facteurs, par exemple, la constipation chronique.

Chez les femmes, la cause des hémorroïdes est souvent la grossesse. Comme le développement et la croissance, le fœtus exerce une pression sur les vaisseaux veineux des organes pelviens, perturbant le flux de sang à travers eux. Pendant le travail au travail, la pression à l'intérieur du rectum augmente plusieurs fois, ce qui crée également les conditions préalables à l'émergence des hémorroïdes internes.

Chez les hommes, le développement de la maladie conduit souvent à un travail physique intense, à une musculation ou, au contraire, à un travail sédentaire, y compris la conduite automobile.

Les facteurs prédisposants, en plus de ceux énumérés ci-dessus, sont:

  • prédisposition héréditaire à la faiblesse de la paroi vasculaire;
  • l'obésité;
  • mode de vie sédentaire;
  • abus d'aliments aigus et salés;
  • abus d'alcool;
  • tumeurs des organes pelviens.

Indications d'hémorroïdes internes

Les hémorroïdes internes peuvent être asymptomatiques pendant une longue période. Cela est dû au fait qu'il y a quelques terminaisons nerveuses dans les parois du rectum. Habituellement, le premier signe de la maladie est l'apparition de sang provenant de l'anus après la défécation.

À l'avenir, il y a d'autres symptômes:

  • brûlure et démangeaisons dans l'anus;
  • malaise ou douleur au dessin dans le rectum.

Si le traitement des hémorroïdes internes n'est pas commencé, les ganglions commencent à tomber progressivement. Initialement, ils se corrigent eux-mêmes, puis manuellement, cessent finalement d'être ajustés du tout. Dans ce cas, ils peuvent être infectés, ce qui conduit à leur thrombose avec nécrose ultérieure. L'un des premiers symptômes de cette complication est l'apparition soudaine et l'augmentation rapide de la douleur dans l'anus.

En plus de la pharmacothérapie, il est recommandé au patient de suivre un régime avec une teneur suffisante en fibres végétales, ce qui contribue à la vidange douce quotidienne de l'intestin.

Les hémorroïdes internes, accompagnées de saignements réguliers, conduisent au développement d'une anémie ferriprive à la suite d'une hémorragie chronique.

Diagnostics

Le diagnostic des hémorroïdes internes est effectué par le proctologue sur la base d'un tableau clinique caractéristique et de données d'examen rectal. Si nécessaire, le patient est référé à une anoscopie ou à une sigmoïdoscopie.

Sans un examen du médecin et l'établissement d'un diagnostic précis, le traitement des hémorroïdes internes n'est pas prescrit. Cela est dû au fait que des symptômes similaires peuvent être observés dans un certain nombre d'autres maladies du rectum (polypes, tumeurs malignes), nécessitant une tactique médicale complètement différente.

Traitement des hémorroïdes internes

Comment et quoi traiter les hémorroïdes internes? Le traitement peut être effectué à la fois des méthodes conservatrices et chirurgicales, en fonction du stade de la maladie. Le traitement conservateur est habituellement prescrit dans le cours de la maladie sans complication dans les stades initiaux. Les tactiques chirurgicales sont utilisées principalement à un stade tardif, ainsi qu'au développement de complications (contrefaçon, nécrose, suppuration du ganglion).

Le traitement médicamenteux des hémorroïdes internes est réalisée par sélection individuelle de préparations de plusieurs groupes médicinaux:

  1. Venotonics - médicaments qui affectent les parois des vaisseaux veineux, en augmentant leur tonus. Ce groupe comprend Vasoket, Flebodia, Detralex, extrait de marronnier. Ils sont disponibles à la fois sous forme de comprimés et sous la forme de suppositoires rectaux pour un traitement local.
  2. Anti-inflammatoires. Ils peuvent être stéroïdes (bougies avec hydrocortisone) et non stéroïdiens (pommade ou suppositoires avec indométacine).
  3. Moyens qui améliorent la microcirculation et les thrombolytiques - Prévenir la formation de thrombus dans les ganglions hémorroïdaires, utilisés dans la composition des médicaments locaux (Troxevasin ou pommade à l'héparine).
  4. Analgésiques - conçu pour arrêter la douleur. Peut être utilisé comme anesthésique local (bougies avec Anestezine ou Novocain), et anti-inflammatoires non stéroïdiens (bougies avec indométhacine).
  5. Antiseptiques - Supprimer le processus inflammatoire dans les hémorroïdes. Ceux-ci incluent l'onguent d'ichtyol ou les bougies, les baies d'argousier, les soucis.
  6. Moyens, augmentation de la régénération tissulaire - Avoir un effet de cicatrisation prononcé. Ceux-ci incluent: Methyluracil, propolis, huile d'argousier.
  7. Médicaments hémostatiques. Peut être administré sous la forme de comprimés ou d'injections (Vikasol, Dicinon), ainsi que sous la forme de suppositoires (Thrombine).

Sélection du schéma de traitement médicamenteux des hémorroïdes internes pour chaque patient doit être effectuée par un proctologue, en tenant compte du stade de la maladie, la présence ou l'absence de complications, l'âge et l'état général du patient.

La principale raison de la formation d'hémorroïdes est la pression intra-rectale accrue de longue durée, qui peut être due à divers facteurs, par exemple, la constipation chronique.

En plus de la pharmacothérapie, il est recommandé au patient de suivre un régime avec une teneur suffisante en fibres végétales, ce qui contribue à la vidange douce quotidienne de l'intestin.

À 1 stade (stade) des hémorroïdes internes, des méthodes modernes minimalement invasives, telles que la photocoagulation infrarouge ou la sclérothérapie, sont utilisées pour retirer les ganglions. Les commentaires des patients et des spécialistes sur leur efficacité sont presque toujours positifs.

Le traitement chirurgical des stades 2 et 3 de la maladie peut être effectué par différentes méthodes (ligature des vaisseaux alimentant le ganglion, ligature des anneaux de latex, cryothérapie). Le traitement des hémorroïdes à 4 étapes consiste en l'excision chirurgicale des ganglions.

Le traitement chirurgical des hémorroïdes internes vous permet d'améliorer rapidement l'état du patient.

Traitement des hémorroïdes internes à la maison

La médecine moderne a un large arsenal de médicaments pour le traitement des hémorroïdes internes. Cependant, les remèdes populaires restent pertinents et peuvent être inclus dans le schéma de thérapie complexe de la maladie. Cependant, il doit être compris que leur utilisation doit être effectuée uniquement avec la permission du médecin traitant.

Avec une inflammation mineure des hémorroïdes, la médecine populaire recommande d'utiliser des bougies faites maison à partir de miel confit ou sculptées à partir d'un tubercule de pomme de terre crue. Un bon effet anti-inflammatoire est également possédé par "bougies" des feuilles de tremble pliées dans un tube solide.

Réduire la gravité de l'inflammation et éliminer la douleur avec les hémorroïdes internes de la hanche aider les bains frais avec des infusions d'herbes (calendula, camomille, achillée, le millepertuis).

Chez les hommes, le développement de la maladie conduit souvent à un travail physique intense, à une musculation ou, au contraire, à un travail sédentaire, y compris la conduite automobile.

Un effet venotonique facile est le jus de sorbier frais, riche en flavonoïdes. Il est recommandé de prendre trois fois par jour pour 50 ml. Si vous le souhaitez, afin d'améliorer le goût dans le jus, vous pouvez ajouter une cuillère à café de miel.

Beaucoup de patients croient que les méthodes traditionnelles de traitement des hémorroïdes internes sont beaucoup plus efficaces et plus sûres que la thérapie avec des agents pharmacologiques modernes. En fait, cette opinion est erronée. Il doit être compris qu'un tel traitement peut être efficace seulement au stade initial des hémorroïdes internes. Mais pendant cette période, la maladie est presque asymptomatique et n'est presque jamais diagnostiquée. Avec les hémorroïdes de stade 2-3, la médecine populaire est inefficace, si elle est traitée uniquement par de telles méthodes, la pathologie va rapidement progresser.

Prévention

Les hémorroïdes internes sont une maladie chronique. Le traitement conservateur et chirurgical vise à éliminer les symptômes, améliorer l'état des patients, réduire le risque de complications.

Primaire (prévention de l'apparition de la maladie) et secondaire (prévention des exacerbations) la prévention des hémorroïdes internes est la même. Il comprend les activités suivantes:

  • éducation physique régulière;
  • promenades quotidiennes à l'air frais;
  • porter des pansements spéciaux pendant la grossesse;
  • refus de soulever systématiquement des poids.

Une grande importance dans la prévention des hémorroïdes appartient à une bonne nutrition. La nourriture devrait être prise 5-6 fois par jour en petites portions. Réduire le contenu de l'alimentation des aliments raffinés (riz moulu, sucre, farine de la plus haute teneur). Il faut consommer assez de légumes et de fruits, de produits laitiers tous les jours. Un tel régime améliore la digestion, les selles régulières. Les patients souffrant de constipation chronique est recommandé dans la matinée sur un estomac vide pour boire un verre d'eau froide avec une cuillère à café de miel ou une décoction d'abricots secs.

Que de traiter les hémorroïdes internes, l'examen des meilleurs agents

Les hémorroïdes sont une maladie des veines du rectum. Dans le même temps, ils se développent et deviennent enflammés, provoquant de nombreuses sensations désagréables. Il existe trois principaux types d'hémorroïdes en fonction du site de localisation des hémorroïdes.

Les hémorroïdes internes sont caractérisées par le fait que le compactage est situé à l'intérieur, sous la surface muqueuse de la section finale du rectum. Il est beaucoup plus dangereux que l'extérieur, donc vous devez savoir comment traiter les hémorroïdes internes.

Signes et causes de la maladie

Les hémorroïdes internes sont plus difficiles à diagnostiquer et sont asymptomatiques dans les stades initiaux. Les symptômes qui peuvent indiquer qu'il y a un problème:

Plus de 30 années de ma pratique ont montré qu'il n'y a pas de miracle dans le traitement des hémorroïdes, et en même temps, il existe des moyens qui peuvent aider beaucoup de gens avec ce problème délicat.

  1. Douleur pendant ou après le mouvement de l'intestin.
  2. Démangeaisons, picotements, brûlures dans l'anus.
  3. Décharge de sang et de mucus.
  4. Les nœuds tombent.

Parmi les causes d'hémorroïdes internes peuvent être identifiés la malnutrition, soulever des poids, le manque d'activité motrice, la constipation, les mauvaises habitudes. Les hémorroïdes internes chez les femmes commencent souvent à se développer pendant la grossesse et l'accouchement.

Pharmacothérapie

Si la nomination du médecin était opportune, un traitement conservateur est prescrit. Il est basé sur des onguents, des gels, des comprimés, des suppositoires. Tous ces médicaments visent à éliminer l'inflammation, les démangeaisons, l'enflure et l'amélioration de la circulation sanguine dans la zone touchée.

Que de traiter les hémorroïdes internes? Les groupes de médicaments suivants sont utilisés.

Les hémorroïdes sont une maladie grave qui cause beaucoup d'anxiété, heureusement, il existe des remèdes qui aident à la fois à éliminer les symptômes et à aider à guérir. L'un d'eux.

  1. Pour guérir les hémorroïdes, Venotonics (Ginkor Forte, Pileks, Asklezan) aidera. Ils sont conçus pour renforcer les parois des vaisseaux, pour leur donner de l'élasticité, ne permettant pas l'étirement.
  2. Les venoprotecteurs améliorent l'apport sanguin dans une zone enflammée: Procto-Glivenol, Escuzan, Detralex, Flebodia, Venoruton.
  3. Médicaments anti-inflammatoires. Habituellement utilisé sous la forme de bougies ou d'onguents. Les médicaments non stéroïdiens se distinguent, par exemple les suppositoires d'indométhacine, ou les stéroïdes, à base d'hydrocortisone.
  4. Les anticoagulants peuvent enlever l'enflure, résoudre le nœud hémorroïdaire, éliminer la douleur et l'inflammation. Cela inclut l'onguent à l'héparine ou Troxevasin.
  5. Analgésiques d'action générale ou locale: Diclofénac, Nyz, Analgin, Nurofen.
  6. Antiseptiques. Supprimer et prévenir les processus infectieux. Les bougies à la propolis désinfectent la surface, soignent les plaies et les abrasions, arrêtent le processus inflammatoire. Suppositoires Ichthyol rapidement faire face au processus inflammatoire, ont une action bactéricide.
  7. Les médicaments hémostatiques: Vikasol, Trombin, Natalsid.
  8. Les laxatifs sont destinés à adoucir les masses fécales et à activer le péristaltisme intestinal: Guttalax, Prelax, Dufalac.

Plus sur les préparatifs

Les médicaments sous forme de comprimés d'hémorroïdes peuvent être utilisés partout sans préparation préalable. Beaucoup d'entre eux sont conçus pour traiter non seulement les symptômes, mais aussi pour renforcer les parois des vaisseaux.

  1. Hémoroidine. Les comprimés cessent rapidement de saigner, éliminent la douleur, brûlent et démangent, renforcent les parois des veines et des vaisseaux. Améliore l'approvisionnement en sang de l'intestin. Les composants végétaux peuvent améliorer les performances de tous les organes digestifs.
  2. Natalside. Le sang s'arrête, les plaies guérissent, la douleur et l'enflure disparaissent. En outre, le médicament peut augmenter la résistance locale aux infections.
  3. Flebodia. Normalise la circulation sanguine, rend les parois des vaisseaux sanguins solides et élastiques. L'inflammation disparaît rapidement, les douleurs diminuent.
  4. Ibuklin. Ce sont des comprimés qui ont une action anti-inflammatoire, analgésique, éliminent la chaleur et le gonflement dans la zone touchée.

Les moyens d'hémorroïdes internes, libérés sous la forme de suppositoires rectaux, sont efficaces dans l'élimination de la douleur et de l'inflammation.

  1. Le meilleur remède contre les hémorroïdes est le soulagement des bougies. Soulager rapidement l'inflammation, réduire l'enflure et la douleur, augmenter l'immunité locale. Supprimer la propagation des pathogènes.
  2. Hepatrombin. Réduit les nœuds, soulage l'enflure. En conséquence, la douleur et l'inflammation disparaissent, l'approvisionnement en sang s'améliore.
  3. Proctosan. Avoir une propriété analgésique prononcée. La plaie est séchée, resserrée, l'inflammation diminue.
  4. Aurobin. Bougies basées sur des composants hormonaux. Faire face aux symptômes allergiques. L'œdème diminue, les démangeaisons s'arrêtent. Les processus inflammatoires et infectieux diminuent.


Les pommades sont utilisées dans le cas où le nœud interne tombe ou est imprégné de cotons-tiges et inséré dans l'anus.

  1. Venoruton. L'onguent améliore l'écoulement du sang, soulage la douleur, accélère la guérison des fissures et des abrasions.
  2. Hepatrombin. L'onguent est injecté à l'intérieur avec la pointe fournie avec le kit. Le nœud se dissout, l'œdème s'apaise, la douleur et l'inflammation diminuent.
  3. Bezornil. A un effet bactéricide et desséchant. Il se débat avec l'enflure et l'inflammation. Anesthésie, et soulage également les démangeaisons et autres sensations désagréables.
  4. Proctosédil. Élimine l'inflammation, renforce les parois des vaisseaux sanguins, réduit les démangeaisons et les brûlures. Pommade peut soulager la douleur et les spasmes.
  5. Levomekol. La composition contient un antibiotique. Il aide à faire face rapidement aux symptômes désagréables. Les fissures et les blessures cicatrisent, la surface est désinfectée.
  6. L'onguent Vishnevsky est capable de prévenir les complications dans les processus inflammatoires.

Après l'examen, le médecin prescrira la forme la plus efficace du médicament et choisira le nom. Certains médicaments ne peuvent pas être combinés.

Médecine traditionnelle

Les spécialistes ne dérange pas d'utiliser les recettes de la médecine traditionnelle. Beaucoup d'entre eux dans le traitement complexe aident à obtenir de meilleurs résultats thérapeutiques.

  • Vous pouvez faire des bougies, coupées à partir d'un tubercule de pomme de terre ou de betteraves. Avant l'administration, les lubrifier avec de l'huile ou de la gelée de pétrole. Déjà le deuxième jour, la douleur est réduite, l'inflammation disparaît.
  • Bougies à base d'ail. Ce légume épicé a un effet bactéricide et anti-inflammatoire. L'ail est moulu, mélangé avec du beurre fondu, des bougies sont formées et placées dans un réfrigérateur.
  • Le miel résiste bien à l'inflammation, désinfecte la surface et favorise la cicatrisation rapide des plaies. Les bougies de forme peuvent provenir du produit confit.
  • Les bougies à la camomille de glace aident non seulement à éliminer l'inflammation et à désinfecter la surface, mais aussi à arrêter les saignements et à réduire l'enflure. En conséquence, le nœud réduit en taille et ne provoque pas de douleur. Préparer une décoction de camomille, qui est ensuite versé dans des moules. Après la formation des bougies dans le congélateur, elles peuvent être injectées dans le rectum.
  • Enema avec la décoction médicinale d'absinthe arrête le saignement, désinfecte la surface et soulage l'inflammation. Une décoction de feuilles de fraisier aidera à éliminer l'inflammation et la douleur. Les lavements avec un bouillon de myrtilles aident à arrêter le saignement.
  • Les bains assis aideront à éliminer les symptômes aigus des hémorroïdes. Dans l'eau, vous pouvez ajouter quelques gouttes de permanganate de potassium, une décoction d'oignons et de lait, des décoctions d'herbes médicinales (camomille, sauge, calendula).
  • Les bouillons peuvent être pris à l'intérieur. À ces fins, vous pouvez brasser une décoction de telles herbes comme chélidoine, feuilles d'ortie, fleurs de camomille, pochechuyny montagneux.

Les recettes de la médecine traditionnelle, en dépit de la composition inoffensive, devraient être utilisées seulement après consultation avec un docteur.

Intervention opératoire

Si le traitement conservateur n'a pas apporté de résultats, des méthodes de traitement peu invasives et des opérations plus radicales peuvent être prescrites.

Pour les moyens minimalement invasive (épargnant) pour combattre les hémorroïdes internes comprennent les suivants:

  1. La ligature Au cours de cette procédure, un anneau de latex mince spécial est mis sur le noeud, ce qui arrête l'alimentation du cône. En conséquence, le nœud diminue de taille, sa base devient mince, et après quelques jours il disparaît tout seul. La blessure guérit dans une semaine.
  2. Sclérothérapie Une substance spéciale est introduite dans le noeud, qui arrête l'approvisionnement en sang à la zone touchée. Le noeud devient plus petit et disparaît bientôt complètement.
  3. Coagulation infrarouge. Il est réalisé dans le cas où il n'y a pas de ganglions, mais il y a saignement rectal. Dans la zone enflammée, les vaisseaux sanguins sont soudés et la maladie cesse de progresser.

Dans le cas où la maladie se produit dans les dernières étapes, se caractérise par des nœuds prolapsus, leur violation, la thrombose, l'opération est effectuée - hémorroïdectomie. Au cours de l'opération, non seulement le nœud lui-même est retiré, mais également la région vasculaire muqueuse sur laquelle la jambe conique était située. Cette opération ne soulage pas les hémorroïdes pour toujours. Avec des facteurs défavorables, la maladie peut revenir. Par conséquent, vous devez suivre strictement toutes les recommandations d'un spécialiste.

La prévention est le meilleur traitement pour les hémorroïdes. Il est nécessaire d'ajuster le régime, l'enrichir avec des fruits et légumes, exclure les mauvaises habitudes, ne pas augmenter la gravité. Les femmes dès le premier mois de grossesse peuvent prendre des médicaments veinotoniques, ce qui aidera à réduire le risque de la maladie.

Comment traiter les hémorroïdes internes chez les hommes et les femmes?

Hémorroïdes - un problème assez commun causé par l'expansion des veines dans le rectum.

Il est assez difficile de déterminer sa forme interne, parce que dans les premiers stades il n'a pas de manifestations externes - les cônes sont sur la surface interne du passage anal.

Comment reconnaître les hémorroïdes internes?

Le diagnostic inclut un examen proctologique obligatoire à l'aide d'un endoscope, un examen de routine des doigts ne suffira pas.

Puisque les hémorroïdes internes se manifestent sous des formes assez négligées, il est important d'appeler un médecin en temps opportun.

Consultation proctologue nécessaire et afin de reconnaître et de distinguer la maladie des tumeurs, des polypes, rectocèle (chez les femmes).

Plus souvent, il procède comme un processus chronique avec des rechutes. L'exacerbation des hémorroïdes internes chroniques se produit généralement avec la thrombose ou le pincement des cônes hémorroïdes. Dans la phase de rémission, il n'y a généralement pas de plaintes.

Symptômes évidents:

  • Prolapsus des hémorroïdes;
  • Écoulement sanglant pendant la défécation;
  • Sensation de brûlure
  • Démangeaisons sévères.

Causes des hémorroïdes internes:

  • Pression intra-rectale
  • Constipation chronique;
  • Grossesse et accouchement
  • Poids excessif;
  • Travail sédentaire et mode de vie sédentaire;
  • Prédisposition génétique.

Les causes probables de la maladie peuvent également être des maladies cardiovasculaires et des problèmes hépatiques.

Les hémorroïdes internes après l'accouchement se développent habituellement pendant la grossesse en raison de la pression intra-abdominale élevée. À la naissance, la situation est compliquée - la pression sur les vaisseaux augmente, ce qui conduit à la formation de cônes. Par conséquent, chez les femmes parturientes, la maladie survient dans 80% des cas.

Les étapes du développement

Il y a 3 degrés de la maladie:

Comment traiter?

Si la thérapie est mauvaise ou négligée, la maladie peut provoquer une thrombose, des saignements, une anémie.

Le traitement des hémorroïdes internes dépend du degré de développement. Les moyens d'hémorroïdes internes sont divisés selon la méthode d'application:

Est-il possible de guérir une hémorroïdes internes sans chirurgie?

Dans les premiers stades Bougies, gels et onguents vous permettent de vous battre avec des sensations désagréables. Pour les femmes enceintes et allaitantes avec la nomination de médicaments contre les hémorroïdes internes besoin de consulter un médecin.

Dans la deuxième étape, Lorsque les hémorroïdes internes saignent, les médecins prescrivent des analgésiques et des veinotoniques pour renforcer les vaisseaux sanguins.

Méthodes opérationnelles

Dans les cas les plus négligés, une opération traditionnelle est utilisée pour exciser les nœuds.

Opération pour enlever les hémorroïdes internes est tenu:

  • Avec thrombophlébite;
  • Complications purulentes;
  • Pour le traitement des hémorroïdes internes avec saignement au risque d'anémie;
  • En cas de brouillage et de perte de nœuds;

Les réalisations de la médecine moderne permettent l'élimination des hémorroïdes internes par des méthodes peu invasives:

Pour le traitement des hémorroïdes internes pendant la grossesse utilisent plus souvent des remèdes populaires:

  • Bougies faites de pommes de terre crues pour la nuit;
  • Bougies de miel confit;
  • Jus de cendre de montagne fraîche avec du miel;
  • Bougies de feuilles de tremble;
  • Bains frais avec des bouillons d'herbes.
au contenu ↑

Traitement chez les hommes et les femmes

Le traitement des hémorroïdes internes chez les hommes dépend souvent de l'âge: plus le patient est âgé, plus le processus est long et difficile.

Contribuer au développement de la maladie, à l'abus d'alcool, à la levée de poids, à un mode de vie malsain et sédentaire.

En raison d'une demande tardive au médecin, la maladie prend une forme chronique négligée. Guérir les hémorroïdes internes dans ce cas possible seulement par des méthodes chirurgicales.

Pour traiter la maladie chez les femmes dans les premiers stades des bougies et des onguents les plus efficaces sont reconnus. En plus des médicaments traditionnels, des inserts spéciaux et des patchs à effet curatif et préventif peuvent être utilisés.

Pour traiter correctement les hémorroïdes internes, vous devez observer un régime spécial et exercer un effort physique modéré.

Le complexe de la gymnastique thérapeutique avec hémorroïdes internes comprend des exercices pour renforcer les muscles du périnée, la presse abdominale et les fesses, visant à normaliser le flux sanguin dans la région rectale.

Régime alimentaire avec les hémorroïdes internes exclut les aliments qui causent la constipation, les aliments lourds et gras. La soupe, les céréales, les légumes et les fruits devraient prévaloir dans l'alimentation. Le matin, à jeun, il est recommandé de boire un verre d'eau avec une cuillère de miel.

Avis des patients

Irina, 35 ans: "Après la naissance, j'ai commencé à remarquer un filet de sang pendant un voyage aux toilettes. Proctologue prescrit un cours de bougies Relief. Ils m'ont aidé, la douleur et la décharge ont disparu. Des exercices spéciaux aident aussi. "

Anna, 42 ans: "J'ai utilisé plusieurs gels et huiles, mais leur effet était temporaire. J'ai décidé d'essayer une approche différente. Après l'application du gel Nifedipine, il a fallu plus de six mois, et je me sens bien - les nœuds ont diminué de manière significative et ne dérange pas. "

Il y a beaucoup d'options de traitement. Pour guérir les hémorroïdes internes avec le moins de pertes et pour éviter d'autres complications permettra un accès rapide à un spécialiste.

Traitement des hémorroïdes internes

Les hémorroïdes internes sont cachées à l'intérieur du rectum. Cela ressemble à de petits caillots sanguins, dans lesquels il y a du sang accumulé. Déterminer la présence d'hémorroïdes internes peut être déterminée par l'apparition de sang et de décharge lors de la défécation. Le sang apparaît parce qu'avec la constipation, les selles denses grattent l'intestin et blessent les hémorroïdes. Ces blessures provoquent également de la douleur.

Il arrive que les nœuds internes tombent lors de la vidange de l'intestin ou lors de la levée de la pesanteur. Cela provoque encore plus d'inconfort. Par conséquent, il est important de ne pas amener la maladie à une situation si désagréable, ce qui est difficile à traiter.

Causes des hémorroïdes internes

Tout d'abord, les hémorroïdes internes résultent de la pression rectale interne, par exemple, avec la constipation chronique. Chez les femmes, la cause fréquente des hémorroïdes internes est la grossesse. Le fruit appuie sur les organes du petit bassin, ce qui augmente la charge sur les veines du bassin et des vaisseaux sanguins. Pendant l'accouchement, la situation est aggravée, car l'enfant parturient doit pousser, ce qui exerce une pression énorme sur les veines, ce qui exacerbe les hémorroïdes.

Le développement d'hémorroïdes internes peut également conduire à:

  • le surpoids ou l'obésité,
  • le développement de tumeurs dans la région pelvienne,
  • utilisation fréquente de boissons alcoolisées, d'aliments épicés et salés,
  • pas en faveur de la santé est un mode de vie sédentaire et un effort physique excessif,
  • un facteur d'hérédité est possible.

Les hémorroïdes internes peuvent se développer de façon presque asymptomatique depuis longtemps, car il y a quelques nerfs dans le rectum.

Les symptômes des hémorroïdes internes

Les hémorroïdes internes, en fait, sont des varices qui se produisent dans le rectum. Avec ce type de maladie, les ganglions hémorroïdaux sont situés à l'intérieur de l'anus.

La maladie se développe pendant une longue période de façon invisible et seulement avec le temps les symptômes commencent à apparaître. De plus, pendant la défécation et après l'anus, il y a de fréquentes douleurs de traction, de l'inconfort, des brûlures et des démangeaisons, qui finissent par s'aggraver de plus en plus.

Tout d'abord, le patient peut post-défaut de trouver sur le papier toilette des traces de sang.

Au stade dernier et suffisamment avancé de la maladie, les hémorroïdes tombent souvent. À ce stade, une intervention urgente de spécialistes est déjà nécessaire.

Traitement des hémorroïdes internes avec des remèdes populaires et des remèdes traditionnels

Comment et quoi traiter les hémorroïdes internes? Y a-t-il un meilleur remède pour cette maladie désagréable?

Aujourd'hui, il existe un grand nombre d'outils et de techniques pour le traitement des hémorroïdes internes. L'un des outils les plus simples et les premiers avec leVeche. Avec leur aide, vous pouvez faire face à la douleur et l'inconfort. Cependant loin toutes les bougies ne sont pas conçues pour les hémorroïdes internes, alors ne les achetez pas sans consulter un proctologue. Bougies bien ajustées comme:

Hémorroïdes internes - un problème assez fréquent des femmes parturientes, environ 80% d'entre elles souffrent de cette maladie.

Avant qu'une femme infirmière commence à traiter les hémorroïdes internes, il est très important de consulter un médecin pour s'assurer que le médicament n'est pas nocif pour le bébé. Par conséquent, les femmes qui allaitent utilisent souvent des recettes moins dangereuses de la médecine traditionnelle.

Avec les hémorroïdes internes, le jus de sorbier fraiss. Il est bu à 50 grammes trois fois par jour, vous pouvez ajouter une cuillerée de miel.

L'inflammation peut aider à enlever les bougies maison des pommes de terre crues, du miel confit ou tordues dans un tube de feuilles de tremble.

Encore utiles sont les bains froids avec des décoctions d'herbes: camomille, calendula, millepertuis, millefeuille.

Cependant, souvent les hémorroïdes internes se trouvent dans les deuxième et troisième stades, quand les remèdes populaires ne les aideront pas et espèrent pour eux, et perdent donc du temps, cela n'en vaut pas la peine.

Tout à fait avec succès, les méthodes de traitement des hémorroïdes internes en utilisant un équipement spécial moderne sont maintenant utilisées. Tout d'abord, c'est la ligature en latex des hémorroïdes. Cette méthode est utilisée efficacement dans les deuxième et troisième étapes de la maladie. C'est une procédure indolore qui prend plusieurs minutes et ne nécessite pas d'anesthésie et d'hospitalisation.

Avec elle sur les noeuds imposent des anneaux spéciaux de latex, qui ne permettent pas la circulation sanguine dans les noeuds et ils meurent. Les procédures suivantes ont un effet similaire:

  • cryodestruction,
  • sclérothérapie,
  • photocoagulation infrarouge

Chez eux les noeuds hémorroïdaux sont brûlés par le froid ou le rayon infra-rouge, collent ensemble par la préparation spéciale.

Prévention des hémorroïdes internes

Les hémorroïdes internes doivent non seulement être traitées. À l'avenir, il est important de mener un style de vie correct afin de ne pas permettre une deuxième maladie.

Dans la prévention de cette maladie, l'essentiel avec chaque minute libre pour essayer de bouger: marcher, faire des exercices, se réchauffer. Cependant, ne portez pas de choses lourdes et ne vous occupez pas de la pondération dans le centre de fitness.

Il est important d'observer un régime: manger de petites portions 5-6 fois par jour. Essayez de manger plus de fruits et légumes frais. À jeun tous les matins, il vaut la peine de boire un verre d'eau propre et crémeuse avec une cuillerée de miel. De telles mesures aideront à éviter la constipation.

Il est préférable d'abandonner la nourriture lourde: pâtes, pommes de terre, pain, bonbon et farine. Les repas sont servis avec des soupes, des bouillies et des produits laitiers.

Examens sur le traitement des hémorroïdes internes: bougies et autres médicaments

Numéro de référence 1

J'ai eu un troisième stade d'hémorroïdes avec prolapsus externe. Combien de choses différentes j'ai essayé. Ce sont des onguents et des huiles:

  • Proctosan,
  • Avance de secours,
  • Relief,
  • Posterizan Forte,
  • Gepatrombin G.

Je ne dirai rien, les agents sont plutôt bons, ils ont adouci les nœuds pendant un moment et les ont anesthésiés. Mais seulement pour un moment. Et seulement après l'utilisation de l'émulsion de gel, les nifédipines en général ont diminué significativement en taille. Depuis, ça fait six mois et tout va bien. Et plus mes hémorroïdes ne me dérangent pas.

Numéro de référence 2

J'ai eu ce problème après la naissance. A commencé à remarquer le sang dans les toilettes - un spectacle n'est pas pour les timides. Et la douleur en général était juste infernale. J'avais même peur de manger, tant que je n'allais pas aux toilettes. Et les bougies de secours m'ont aidé, et, assez rapidement. Il est relativement peu coûteux - environ 250 roubles. Et j'avais un cours, c'est-à-dire douze bougies, pour guérir ce malheur désagréable.

Hémorroïdes internes

Les hémorroïdes internes sont une maladie dans laquelle les veines du rectum se développent.

Les patients ont souvent le temps de commencer la maladie avant de commencer à traiter les hémorroïdes internes. Le début de la maladie passe inaperçu, car les changements dans les vaisseaux sanguins ne peuvent pas être vus.

Dans le système circulatoire du rectum, il y a 2 plexus veineux. L'un est situé sous la peau dans l'anus, et le second - sous la membrane muqueuse du rectum près du sphincter anal. Les hémorroïdes internes apparaissent avec l'expansion des veines situées sous la membrane muqueuse de l'intestin.

Pourquoi les hémorroïdes internes apparaissent?

La principale cause des hémorroïdes est la droiture. En raison du fait qu'une personne est constamment dans une position verticale, la sortie de sang des organes situés dans la partie inférieure du tronc est perturbée. Il empêche la force d'attraction.

Les hémorroïdes se produisent en raison d'une violation de l'écoulement du sang à travers les veines rectales. En conséquence, les veines sont étirées et des noeuds sont formés sur eux. Ces nœuds sont appelés hémorroïdaux, car ils se développent, ils font saillie dans la lumière de l'intestin, et dans les derniers stades de la maladie, ils sont blessés.

Pour l'apparition des hémorroïdes, 2 conditions sont requises: une pression intra-abdominale élevée et une paroi vasculaire faible. Une pression élevée dans la cavité abdominale contribue à la compression des veines du rectum. Une paroi vasculaire faible s'étire facilement et ne peut pas revenir à la normale après une déformation.

Une augmentation de la pression intra-abdominale est observée lorsque:

  • constipation;
  • grossesse
  • mode de vie sédentaire;
  • travail physique dur;
  • formations volumiques dans la cavité abdominale et le petit bassin (fibromes, tumeurs);
  • l'obésité.

Un mur dilaté des vaisseaux sanguins se trouve dans diverses maladies, la grossesse. En outre, la violation de l'élasticité de la paroi veineuse est héritée.

Comment apprendre sur les hémorroïdes internes?

Au cours de cette maladie, plusieurs étapes peuvent être distinguées. La gravité de la maladie est déterminée par la taille des hémorroïdes. Plus elles sont grandes et plus elles font saillie dans la lumière de l'intestin, plus les symptômes des hémorroïdes internes sont prononcés.

  1. Dans les premiers stades de la maladie, les veines sont élargies, les ganglions sont de petite taille. Le patient ne ressent presque pas d'inconfort: il peut y avoir une sensation d'un objet dans le rectum et une évacuation incomplète de l'intestin. Il peut y avoir des taches rares pendant la défécation.
  2. Ensuite, les nœuds augmentent et vont dans la lumière de l'intestin. Ils sont constamment traumatisés par les veaux. Le patient est exacerbé par la sensation d'un corps étranger, le spotting devient abondant, les douleurs apparaissent pendant les selles.
  3. Avec l'augmentation subséquente des hémorroïdes, ils tombent en soulevant des poids et en forçant. Tout d'abord, les nœuds eux-mêmes s'insèrent dans l'intestin, puis, avec une croissance supplémentaire, le patient est obligé de les retourner à leurs sièges avec leurs mains.

Le diagnostic de la maladie dans les premiers stades est difficile. La plupart des patients demandent de l'aide aux stades 2 et 3 de la maladie.

Diagnostic des hémorroïdes internes

Pour confirmer le diagnostic, le patient visite le proctologue. Pendant l'examen, le médecin procède à un examen du rectum au doigt. Cette procédure vous permet de sonder les hémorroïdes internes et de définir leur taille.

Méthodes de recherche instrumentale:

  • l'anuscopie est réalisée à l'aide d'un dispositif qui met en évidence la zone étudiée et permet de voir la muqueuse rectale sur 10 cm;
  • la sigmoïdoscopie est réalisée par des dispositifs à fibres optiques, 25 cm de rectum peuvent être examinés.

Avant tout examen chez le proctologue, le patient doit effectuer un lavement de nettoyage. Si le rectum est rempli de masses fécales, l'examen ne donnera aucun résultat.

Plus sur les différentes méthodes de recherche:

La coloscopie est l'une des méthodes les plus informatives pour le diagnostic de diverses maladies proctologiques, y compris les hémorroïdes. Une telle fiabilité de ce type de recherche Lire la suite.

Parmi les méthodes de diagnostic des maladies intestinales, et en particulier des hémorroïdes, l'irrigoscopie a longtemps occupé une place digne. Ce type de recherche est suffisamment informatif, conduisant Lire la suite.

Comment le plus souvent une personne découvre-t-elle des symptômes d'hémorroïdes? Typiquement, c'est un sentiment d'inconfort dans le processus de vidange intestinale. Mais même ainsi, la plupart ont lu.

Lorsque le patient avec la présence de symptômes qui permettent de suspecter des hémorroïdes de lui, franchit le seuil du cabinet du proctologue, puis après une histoire détaillée sur les manifestations inquiétantes du médecin, lisez plutôt.

Si des symptômes d'anxiété sont détectés, la solution la plus raisonnable pour toute personne sera de consulter un médecin. Surtout s'il s'agit de maladies proctologiques. En particulier, les hémorroïdes. Hémorroïdes En savoir plus.

Cette question est posée par les personnes qui détectent les hémorroïdes qui sont tombées ou éprouvent des sensations douloureuses dans le processus de vider l'intestin. La proctologie est un domaine distinct de la médecine.

Recto-manoscopie comme une méthode de diagnostic des hémorroïdes vous permet d'inspecter visuellement la surface du rectum de l'intérieur et distinguer les hémorroïdes d'autres maladies avec des symptômes similaires. Aussi cette étude donne Read more.

En règle générale, une coloscopie est réalisée sans anesthésie. La plupart des patients utilisent seulement un spray spécial pour l'anesthésie lorsqu'un anoscope est injecté dans le rectum. Plus souvent qu'autrement, les patients expérimentent Lire la suite.

La médecine, comme les autres sciences, ne reste pas immobile. Les méthodes de diagnostic se développent et le traitement de diverses maladies s'améliore. À ce jour, dans l'arsenal des coloproctologues, un grand nombre de Lire la suite.

La coloscopie est une procédure médicale moderne réalisée dans le but de diagnostiquer et d'examiner l'état de la membrane muqueuse du gros intestin. Cette manipulation est effectuée par un médecin-endoscopiste à l'aide d'un appareil spécial.

Comment traiter les hémorroïdes internes?

Dans le traitement des hémorroïdes internes, deux approches sont utilisées: opérationnelle et conservatrice. Les opérations sont réalisées à l'hôpital selon les indications. Par exemple, avec perte, pincement, thrombophlébite et complications suppuratives des hémorroïdes.

Le traitement conservateur consiste à prescrire divers médicaments. L'information la plus complète sur la façon de traiter les hémorroïdes internes est la propriété d'un proctologue. Il sélectionne les médicaments en fonction de la présence d'inflammation, de saignement, d'infection bactérienne et de syndrome douloureux.

Les groupes de médicaments suivants sont utilisés:

  1. Venotonics. Par exemple, detraleks, phlebodia, vasocet sont utilisés dans les comprimés. En outre, les comprimés et les bougies sont produites, qui contiennent l'extrait de marronnier d'Inde. Ces médicaments augmentent l'élasticité de la paroi vasculaire et empêchent l'étirement des veines.
  2. Médicaments anti-inflammatoires. En règle générale, les agents locaux sont utilisés: onguents et suppositoires. Ils peuvent être non stéroïdiens (bougies indométacine) ou stéroïdiens (onguents et suppositoires avec hydrocortisone).
  3. Thrombolytiques et correcteurs de la microcirculation. Ils empêchent la formation de thrombus dans les hémorroïdes. Produit sous la forme d'onguents et de suppositoires (héparine, troxevasin).
  4. Analgésiques. Pour l'anesthésie, des analgésiques non stéroïdiens et des anesthésiques locaux sont utilisés. Par exemple, des bougies à la belladone, au menthol.
  5. Antiseptiques. Supprimer le développement du processus infectieux dans les hémorroïdes. Peut être à la fois naturel (calendula, argousier) et pharmaceutique (ichthyol, phénol).
  6. Agents de cicatrisation des plaies. Ces médicaments stimulent la régénération des tissus, y compris l'huile d'argousier, la propolis, le méthyluracile.
  7. Les médicaments hémostatiques. Utilisé sous la forme de comprimés (Vikassol) et de bougies (thrombine, adrénaline).

La plupart des médicaments provoquent divers effets indésirables, leur utilisation est effectuée sous surveillance médicale.

La médecine traditionnelle a également un large éventail de remèdes efficaces pour le traitement des hémorroïdes. Utilisé comme décoctions et infusions d'herbes, et produit à la maison des onguents et des suppositoires.

Recettes folkloriques pour les hémorroïdes internes:

Très souvent, vous pouvez entendre l'expression «mort blanche», qui se réfère pour la plupart au sel de table ordinaire. Chlorure de sodium (à savoir cette substance est un constituant de la cuisine Lire la suite.

La médecine moderne peut offrir plusieurs options pour le traitement des hémorroïdes. Comme vous le savez, les principales causes de cette maladie sont un mode de vie sédentaire, la malnutrition, la constipation fréquente et la tension.

L'ail est l'une des premières plantes qu'un homme a cultivées et a commencé à pousser. Ses propriétés curatives ont été connues dans le passé lointain, quand la culture de l'agriculture n'est pas lue plus loin.

La pureté est une petite plante herbacée qui appartient à la famille des coquelicots. Il pousse principalement dans les terrains vacants, le long des clôtures, dans les parcs et les jardins. Si légèrement fissuré Lire la suite.

Le chêne est un arbre grand, grand et beau, dont la hauteur peut atteindre 50 mètres avec un diamètre de 2 mètres ou plus. Ceci, peut-être, est l'un des Lire la suite.

Pour traiter les hémorroïdes est nécessaire à la fois au niveau local et général. Pour faire à la fois cela et un autre, il est possible au moyen de pochechuynoj une herbe - une plante médicinale, Lire la suite.

Kalina est un petit arbuste appartenant à la famille des chèvrefeuilles. Sa hauteur atteint 4-5 mètres, les plantes supérieures sont moins communes. Kalina est connue depuis longtemps pour ses pouvoirs de guérison.

Lorsque les hémorroïdes utilisent du chou blanc - une source importante de vitamines. Il contient l'ensemble du groupe de vitamines A, C, K et Y, sels de potassium, de calcium, de phosphore, de manganèse, de fer, Lire la suite.

La pomme de terre est la principale source de vitamine C. Elle est riche en amidon, en leucine, en lysine, en potassium, en saccharose et en glucose. Il contient 32 micro-éléments, dont le plus important est le potassium. En savoir plus.

Le marronnier est un arbre dont la hauteur peut atteindre 30 mètres. Cet arbre sans prétention avec un changement visible pendant la floraison - petites fleurs blanches, recueillies En savoir plus.

Comment prévenir l'apparition d'hémorroïdes?

Un traitement efficace de cette maladie est impossible sans mesures préventives. Chaque patient est obligé de savoir non seulement comment traiter les hémorroïdes, mais aussi comment éviter son apparence.

  1. Élimine la constipation. Cela aidera dans ce régime spécial, ainsi que des laxatifs.
  2. Exclure une forte activité physique et soulever correctement les poids.
  3. Pour mener un mode de vie actif: la marche, la gymnastique, l'éducation physique.
  4. Pendant la grossesse, utilisez la position genou-coude plusieurs fois par jour pour la prophylaxie.
  5. Prévenir le développement de l'obésité.

Si vous suivez ces recommandations, l'apparition d'hémorroïdes internes peut être évitée.

Pour plus d'informations sur la prévention des hémorroïdes internes et externes, voir la section appropriée:

Cela peut sembler étrange à une personne moderne, mais le papier toilette n'était pas toujours l'un des moyens de maintenir l'hygiène personnelle après des actes de défécation et de miction. Lire la suite

Nous savons tous que la perturbation du tractus gastro-intestinal peut être l'une des principales causes d'hémorroïdes. Comme prévention de cette maladie, et Lire la suite.

Une nutrition normale et appropriée pour les hémorroïdes est extrêmement importante pour la prévention et le traitement. Après tout, tous les processus qui se produisent dans le système digestif, Lire la suite.

Avec les hémorroïdes, la gymnastique thérapeutique est très utile. Il vise à renforcer les muscles abdominaux, les fesses et le périnée, ce qui aide à normaliser le flux sanguin dans la région rectale. Il y a Lire la suite.

Cette question est d'intérêt pour toute personne qui a des hémorroïdes. Cette maladie est connue depuis longtemps. Il est considéré comme chronique et s'accompagne d'exacerbations périodiques. Au moment de la rémission à l'homme Lire la suite.

Avec les hémorroïdes, il est important de soulager le système circulatoire du petit bassin et de rétablir l'écoulement du sang du rectum. C'est ce problème qui permet de résoudre l'utilisation d'un oreiller pour la prévention des hémorroïdes. Lire la suite

On croit que les hémorroïdes et les bicyclettes sont des concepts incompatibles. Souvent, on peut même entendre l'opinion que le vélo favorise le développement de la maladie. Mais dans l'environnement médical Lire la suite.

Un facteur important pour le développement des hémorroïdes est un mode de vie à faible activité. Faible niveau d'activité physique conduit à la stagnation du sang dans le système veineux du petit bassin et sa violation Lire la suite.

En médecine populaire, il est souvent possible de respecter les recommandations pour le traitement des hémorroïdes à l'aide de procédures à la vapeur. Il existe également des recettes de compositions spéciales et d'applications qui doivent être appliquées à Read more.

Hémorroïdes - une maladie qui se développe en raison de violations de la sortie de sang du rectum et de la faiblesse des parois des vaisseaux sanguins. L'homme éprouve des hémorroïdes, en règle générale, sur Lire la suite.

Hémorroïdes internes: causes, signes et méthodes de traitement de la maladie

La proctologie moderne classe les varices des veines hémorroïdales en fonction de l'emplacement des nodules. Selon ce principe, on distingue deux formes principales de la maladie: les hémorroïdes externes et internes. Une fois combinés, nous pouvons parler d'un processus combiné.

La thérapie correctement organisée de la maladie dépend du diagnostic précis. Et même si c'est l'apanage des spécialistes, tout le monde devrait savoir quels sont les symptômes de la pathologie veineuse interne, d'où il vient et, surtout, comment guérir les hémorroïdes internes.

Causes des hémorroïdes internes

Les hémorroïdes rectales sont une maladie vasculaire dans laquelle les varices des plexus forment des nodules hémorroïdes situés sous le tissu muqueux à l'intérieur du rectum.

Les scientifiques distinguent les maladies poly-otologiques, dont l'émergence conduit à la fois à plusieurs facteurs. Pour de telles maladies comprennent également les hémorroïdes internes, parce que les causes qui le provoquent sont multiples.

Ainsi, de nombreux médecins considèrent l'hérédité comme l'une des principales causes de l'émergence des ganglions internes.

Au cours du développement fœtal, le fœtus a déjà formé des formations caverneuses (caverneuses) élargies dans la partie inférieure du rectum juste avant la valve rectale.

Sous l'influence des «provocateurs», les formations caverneuses, imprégnées de vaisseaux veineux, commencent à se développer et à se déplacer vers le bas, vers l'anneau anal - c'est ainsi que se forment les nodules hémorroïdaux internes.

Les facteurs et causes pathogènes suivants peuvent provoquer le développement de varices des veines anales:

  1. Déséquilibre de puissance. La maladie hémorroïdaire est plus fréquente chez les amateurs de nourriture dense et savoureuse. L'abus de plats gras, fumés et sucrés, ainsi que l'absence de céréales, de légumes, de fruits et de «lait aigre» entraînent une constipation qui augmente la pression exercée sur le plexus veineux des organes pelviens. Le résultat de la tension sont des phénomènes stagnants dans le rectum et le débordement des veines avec du sang.
  2. Faible mobilité. Beaucoup de personnes sur la planète souffrent d'hypodynamie, une limitation de l'activité motrice. Souvent, ce problème se produit chez les habitants des mégapoles, se déplaçant en voiture et se livrant à un travail soi-disant sédentaire. Tout cela conduit à la stagnation du sang dans l'anus.
  3. Activité physique excessive. Les hémorroïdes internes (cependant, comme l'externe) sont souvent trouvés dans les personnes qui soulèvent constamment des objets lourds et éprouvent des charges élevées. Donc, risqué d'obtenir des listes de poids de problème délicat, bodybuilders, haltérophiles, chargeurs.
  4. Boire de l'alcool avec des hémorroïdes. Préoccupation avec des boissons alcoolisées « hits » pour de nombreux organes internes, mais peu de gens savent que l'alcool peut déclencher l'apparition de varices des hémorroïdes en élargissant les vaisseaux sanguins du rectum et d'améliorer le flux sanguin vers le plexus veineux dans le canal rectal.

Les symptômes des hémorroïdes internes

La principale différence entre la forme interne de la maladie et le processus pathologique localisé à l'extérieur est l'absence de symptômes évidents, puisque les hémorroïdes rectales sont une variante cachée de la maladie.

Avancée formation caverneuse située sous la membrane muqueuse du rectum au-dessus des valves anales, pour ainsi voir les hémorroïdes élargie « l'oeil nu » dans les premières étapes, il est impossible.

Et au début, les signes d'hémorroïdes internes ne dérangent pas vraiment le patient. Le symptôme commence à augmenter à mesure que les hémorroïdes augmentent. Le tableau clinique dépend du stade du processus pathologique.

La première étape. Les formations caverneuses sont petites, de sorte que la protrusion du mucus ne dérange pas la personne. Seulement occasionnellement, s'ils sont endommagés par des excréments durs, l'inflammation se produit. Les premiers symptômes d'hémorroïdes sont les suivants:

  • brûlure et démangeaisons dans la région anorectale en raison de l'exsudat inflammatoire (fluide) sécrété par les vaisseaux sanguins;
  • une sensation d'inconfort dans le canal rectal après la défécation;
  • des traces de sang parfois détectables sur du papier toilette après avoir visité les toilettes.

La deuxième étape. Si le traitement des hémorroïdes n'est pas effectué, le processus pathologique dans le rectum ne fait qu'augmenter, se déplaçant vers un stade plus sévère, caractérisé par:

  • une augmentation encore plus grande des hémorroïdes;
  • inconfort et sensation de trouver un corps étranger dans le canal anal;
  • la libération de formations caverneuses élargies du rectum (habituellement pendant la défécation) et leur retour indépendant à leur place habituelle;
  • la douleur lors de la visite des toilettes;
  • taches plus intenses.

La troisième étape. Le tableau clinique "grandit", la sévérité des symptômes négatifs ne fait qu'augmenter:

  • Les cônes hémorroïdaux sortent de l'anus à n'importe quelle charge physique, et ils doivent être réinsérés dans leurs propres mains;
  • saignement du rectum devient plus fréquent et pire;
  • la douleur augmente également, surtout si les fissures anales et l'inflammation sont attachées aux hémorroïdes.

La quatrième étape. C'est une forme négligée de la maladie, dans laquelle tous les signes de l'élargissement variqueux des veines hémorroïdales sont exprimés aussi brillamment que possible:

  • les formations caverneuses s'affaissent régulièrement, et elles ne peuvent pas être insérées dans l'anus à l'arrière;
  • Le syndrome de la douleur est présent en permanence, et des actions aussi simples que le mouvement et la position assise ne font qu'exacerber les douleurs;
  • Les saignements peuvent être si intenses qu'il est difficile de les arrêter.

La croissance rapide des symptômes défavorables dans les hémorroïdes internes dépend largement du nombre de facteurs pathogènes et des caractéristiques du corps humain.

Les complications de la maladie

Quelles sont les hémorroïdes chroniques internes dangereuses? Étant donné que le processus pathologique se déroule souvent en secret, les patients demandent une aide médicale, généralement lorsque la maladie est chronique et va 2 ou même 3 étapes.

Les complications les plus fréquentes de la forme interne de la maladie comprennent les conditions suivantes:

  1. Thrombose des veines. En raison des phénomènes stagnants dans les noeuds, le sang se condense, des caillots sanguins se forment dans les veines, qui compriment les terminaisons nerveuses. En conséquence, les nodules deviennent variqueuses cyanose, de l'enflure et la douleur est améliorée de manière significative (tout peut correspondre au coccyx).
  2. Nodulation. Cette complication est assez rare, mais il reste à savoir à ce sujet. Dans les dernières étapes, le cône interne s'étend au-delà du canal rectal et est contracté par les muscles du sphincter anal. Les ganglions deviennent pratiquement noirs, leur nécrose et leur thrombose peuvent survenir. Au sujet de la façon dont le passage arrière fait mal, il n'y a probablement pas besoin de parler.
  3. Anémie. En règle générale, saignement persistant ou sévère du canal rectal conduit à l'anémie. Contre son arrière-plan, l'hémoglobine tombe, une personne se sent faible, devient rapidement fatigué. Comme l'immunité diminue également, la possibilité de se joindre au processus d'infection hémorroïdes est élevée.
  4. Faiblesse du sphincter. Avec prolapsus continu et prolongé de formations caverneuses (en particulier chez les personnes âgées), la valve anale peut être affaiblie, à la suite de laquelle l'incontinence des gaz intestinaux et des selles liquides est observée.

Si l'infection a eu lieu dans le rectum ou la région périanale, le processus inflammatoire commence.

En l'absence de traitement, l'inflammation passera à la graisse sous-cutanée, ce qui peut entraîner le développement d'un état dangereux - un abcès pararectal et même une septicémie.

Mesures de diagnostic

L'absence de signes visibles et la faible sévérité des symptômes rendent difficile l'établissement d'un diagnostic précis dans les premiers stades du processus pathologique.

Lorsqu'une formation caverneuse rectale est suspectée, le proctologue effectue une palpation. Le médecin entre dans l'index dans l'anus et se sent pour tous à proximité des nodules hémorroïdaires du sphincter, établit leur ténacité, en trois dimensions et la douleur.

De plus, la palpation vous permet de déterminer si le tonus du sphincter est réduit. Avec un fonctionnement insuffisant des muscles du sphincter, la probabilité de prolapsus des cônes internes et de la muqueuse rectale augmente au cours de l'activité physique.

L'absence de sensation de doigt est que les nodules ne sont détectés que lorsqu'ils sont près de l'anus. Dans une situation différente, l'utilisation de méthodes diagnostiques instrumentales sera nécessaire.

Aux méthodes instrumentales de l'examen du rectum avec les hémorroïdes internes incluent:

  • anoscopie. Il est réalisé à l'aide d'un appareil avec un miroir, qui est en outre équipé d'un système d'éclairage. L'appareil vous permet de "regarder" dans le canal rectal à une profondeur de 10-12 centimètres;
  • sigmoïdoscopie. Ceci est une méthode endoscopique pour étudier la muqueuse de l'intestin inférieur. Il vous permet de détecter les nodules hémorroïdaires à une profondeur de 30 centimètres. En outre, un dispositif spécial vous permet de prélever un échantillon pour une biopsie, si le médecin suspecte une tumeur de l'intestin.

Avant de visiter le cabinet proctologique, le patient doit vider l'intestin et faire un lavement de nettoyage. L'examen ne montrera pas de résultats si l'intestin inférieur est rempli de matières fécales.

Effectué et des tests de laboratoire: test sanguin donne une indication de la présence de l'anémie, Coprogram montrant les entrailles, et le test de sang occulte, ce qui indique le saignement des yeux invisibles.

Comment traiter les hémorroïdes internes?

Les symptômes et le traitement sont établis par un spécialiste-proctologue. En médecine traditionnelle, il existe deux approches de la thérapie des varices des veines hémorroïdales: conservatrice et chirurgicale.

Le traitement conservateur (médicamenteux) démontre l'efficacité seulement aux étapes initiales du processus pathologique et est également utilisé dans la période d'exacerbation des hémorroïdes.

Utilisation de médicaments

Le proctologue indiquera au patient comment traiter les hémorroïdes internes. Sur le marché pharmaceutique, il existe de nombreux médicaments antihémorroïdaux qu'il est extrêmement difficile de comprendre indépendamment d'une personne non préparée.

Dans les premiers stades, les hémorroïdes peuvent être traitées à la maison en utilisant les médicaments suivants:

  • Venotonics. Ces médicaments sont conçus pour lutter directement contre l'une des causes des hémorroïdes - la faiblesse des vaisseaux veineux. Detraleks comprimés Phlebodia 600, etc. Venarus. Améliorer le tonus veineux, améliorer l'élasticité des parois des vaisseaux, normaliser le remplissage des veines du sang, éliminer la stagnation dans le bassin et soulager les principaux symptômes de la maladie. Il y a aussi des venotoniques d'action locale - par exemple, Troxevasin Gel.
  • Anti-inflammatoires. L'inflammation des hémorroïdes internes est traitée habituellement à l'aide de préparations d'action locale - onguents et suppositoires rectaux. Ils sont non-hormonaux (suppositoires indométhacine, soulagement, Levomekol, pommade Wisniewski) et hormonal, par exemple, l'hydrocortisone (Ultraproct, Soulagement Ultra, Proctosedyl M). Il faut se rappeler que les médicaments avec des hormones se débarrassent rapidement des hémorroïdes à la maison, mais ils ont plus de contre-indications et de réactions secondaires.
  • Anesthésiques. Pour réduire la douleur, le médecin peut prescrire les deux médicaments systémiques (Naiz, Pentalgin, Ibuklin) et suppositoires l'action anesthésique.. Les bougies-analgésiques les plus populaires: belladone, novocaïne, Relief Advance, Anestezol, Neo-Anuzol, Ginkor Procto, proctite-Glivenol etc. Un autre médias locaux répandue - pommade Bezornil.
  • Antiseptiques. Ces médicaments sont conçus pour supprimer la propagation de l'infection dans les formations caverneuses. La composition des antiseptiques présents en tant que composants naturels (propolis, bourdaine, calendula) et les ingrédients chimiques (bismuth, zinc). Les médicaments les plus populaires de ce groupe: ihtiolovye bougies, suppositoires avec de l'huile d'argousier, Anuzol, Neo-Anuzol, Anestezol.
  • Médicaments de cicatrisation. Ces fonds sont destinés à stimuler les processus de régénération en raison du contenu en ingrédients bioactifs. Le traitement des hémorroïdes avec localisation interne des nodules suggère l'utilisation de suppositoires avec du méthyluracile, de l'huile d'argousier, de la propolis et de la graisse de foie de requin (Soulagement).
  • Anticoagulants. Pour prévenir la formation de caillots sanguins dans les hémorroïdes, des médicaments anti-inversion sont utilisés, dont l'ingrédient actif principal est l'héparine. Le patient peut prendre de l'héparine ou des suppositoires Gepatrombin G, Nigepan.
  • Hémostatiques. Ces médicaments cessent de saigner du rectum. Vous pouvez utiliser des comprimés (par exemple, Vikasol) ou des suppositoires, qui rétrécissent les vaisseaux sanguins ou réparent les zones touchées. Aux préparations locales portent les bougies avec l'adrénaline, Relif, la religion Advance, Procto-Glivenol, Natalsid.

Sur la question de savoir comment guérir les hémorroïdes, les médecins répondent: y compris avec l'aide de laxatifs. Les laxatifs les plus populaires sont Dufalac, Guttalax, Normase, Portalac, etc.

Intervention chirurgicale

Malheureusement, la thérapie médicamenteuse des hémorroïdes internes n'est pas toujours capable de vaincre la maladie. Le plus souvent, la prise de médicaments ne fait que prolonger la rémission.

En l'absence de résultats positifs, le proctologue peut prescrire un traitement plus radical - l'opération classique de l'hémorroïdectomie ou des méthodes chirurgicales minimalement invasives.

Aux stades initiaux du processus pathologique, les techniques mini-invasives suivantes sont recommandées:

  • photocoagulation - implique une exposition aux hémorroïdes internes par un rayonnement thermique étroit, qui conduit à la coagulation des substances protéiques dans les vaisseaux;
  • sclérosant - dans les formations caverneuses affectées, introduisent des substances spéciales - des sclérosants qui colmatent les vaisseaux sanguins et perturbent la nutrition des nodules;
  • La ligature de l'anneau au latex - constriction de la base des hémorroïdes avec une ligature spéciale en latex naturel;
  • cryodestruction - l'utilisation d'azote liquide pour congeler les plexus veineux élargis.

Toutes ces techniques sont considérées comme un traumatisme mineur, impliquent une courte période de récupération, puisque l'opération est réalisée sans anesthésie générale et n'implique pas d'interférence profonde dans le corps.

Aux dernières étapes, l'excision des nodules hémorroïdaux - l'hémorroïdectomie est prescrite. Cette procédure est réalisée dans un hôpital sous anesthésie générale.

Après l'opération, le patient est dans la salle pendant plusieurs jours, après quoi une réadaptation suffisamment longue devrait avoir lieu.

Traitement des hémorroïdes internes par des remèdes populaires

La médecine alternative offre un certain nombre de recettes assez efficaces pour la thérapie des varices des hémorroïdes internes.

Cependant, il est important de comprendre que les remèdes populaires ne peuvent pas remplacer complètement les médicaments pharmaceutiques. Recettes de médecine alternative doivent être combinées avec l'utilisation de médicaments, seulement dans ce cas, les symptômes de la maladie peuvent être oubliés pendant une longue période.

Comment traiter les hémorroïdes internes internes à la maison, il est préférable d'apprendre d'un proctologue. Cette règle doit être observée, car de nombreux remèdes populaires ont des contre-indications sérieuses.

Vous pouvez traiter les hémorroïdes à la maison avec l'aide de telles matières premières végétales comme:

  • fleurs de camomille;
  • écorce de chêne;
  • sauge;
  • feuilles de fraisier;
  • calendula.

De ces ingrédients, d'abord faire des décoctions de guérison, qui doivent ensuite être utilisés dans des microclysters. En outre, irriguer la muqueuse rectale avec une solution de miel, jus de pomme de terre.

Tout forum proctologique offrira aux utilisateurs d'Internet à la recherche d'informations comment guérir rapidement une maladie hémorroïdaire interne, utiliser des suppositoires self-made à partir de produits naturels tels que:

  • pulpe de pommes de terre;
  • Miel sucré;
  • feuilles d'aloès;
  • des bougies de glace à partir de décoctions congelées de plantes médicinales.

Prévention des hémorroïdes internes

Beaucoup de patients s'intéressent non seulement à la façon de traiter les hémorroïdes, mais aussi à la prévention de la maladie. Quelles mesures aideront à prévenir l'apparition de la maladie ou à augmenter la période de rémission après la thérapie?

Les mesures préventives les plus importantes sont:

  • l'élimination des problèmes de vidange du rectum;
  • adhérence à l'alimentation optimale (inclusion de fruits et légumes riches en fibres, céréales, exclusion des aliments salés, fumés, gras, alcool);
  • le respect du régime de consommation d'alcool;
  • l'élimination de l'effort physique intensif;
  • activité motrice accrue (marche, natation, exercices de gymnastique);
  • suivi du poids (l'obésité est un autre facteur de provocation).

Ainsi, l'adhésion à un mode de vie sain aidera à réduire la probabilité de développer des veines hémorroïdaires variqueuses et empêcher la rechute de la pathologie.

Les hémorroïdes internes, dont les symptômes et le traitement ont été discutés ci-dessus, sont une maladie grave. Si vous n'allez pas chez le médecin à temps, le processus pathologique va progresser.

Aux premiers signes de maladie, il faut consulter un proctologue qui prescrira les médicaments nécessaires ou recommandera des remèdes populaires sûrs.

Vous Êtes Intéressé Varices

Clinique

Que de traiter

Maintenant, il est beaucoup plus facile de planifier une visite chez le médecin!Description de la cliniqueBienvenue dans notre Centre de médecine innovanteNous sommes heureux de vous accueillir sur le site officiel du Centre de médecine innovante d'Irkoutsk!...

Dopplerographie ultrasonique des vaisseaux des membres inférieurs: une revue de la procédure

Que de traiter

De cet article, vous apprendrez comment effectuer l'échographie des vaisseaux des membres inférieurs, qui est prescrit la procédure....