Hémorroïdes stade 2

Prévention

Dans la plupart des cas, les hémorroïdes sont diagnostiquées chez les patients lorsque la maladie atteint 2 étapes. Ceci s'explique par le fait que dans les premiers temps les symptômes de la pathologie sont à peine perceptibles ou absents du tout. Les hémorroïdes du 2ème degré s'accompagnent d'un syndrome douloureux, d'un prolapsus périodique des ganglions à l'extérieur lors de la défécation, de saignements et d'autres manifestations. Le traitement d'un problème délicat dépend du type de maladie et de son évolution. Le plus souvent, il est possible de faire face à la pathologie avec l'aide de la pharmacothérapie et des procédures opératoires minimalement invasives.

Pourquoi cela se passe-t-il?

Les hémorroïdes de la 2ème étape apparaissent en raison de l'absence de traitement de la maladie au stade initial. Beaucoup de patients ne se pressent pas pour chercher l'aide des médecins lorsqu'ils découvrent les premières manifestations de la pathologie. Cette attitude envers la santé provoque la transition des hémorroïdes en une phase chronique, accompagnée d'exacerbations périodiques.

De nombreux facteurs peuvent provoquer la progression de la maladie:

  • la malnutrition;
  • travail sédentaire et mode de vie sédentaire;
  • grossesse et accouchement;
  • le surpoids;
  • carence de liquide dans le corps;
  • haltérophilie;
  • constipation fréquente.

En raison des raisons ci-dessus, la pression dans la région pelvienne augmente. Les parois des vaisseaux sanguins sont étirées, changent de forme, le travail des valves veineuses est perturbé. En conséquence, les hémorroïdes sont formées.

Symptômes

Les hémorroïdes du second degré s'accompagnent d'un prolapsus périodique des ganglions veineux vers l'extérieur et d'autres symptômes. La clinique de pathologie comprend les caractéristiques suivantes:

  • saignement léger, qui survient plus souvent au cours de l'évacuation intestinale;
  • démangeaisons, douleurs;
  • sensation d'un corps externe dans l'anus;
  • sentiment d'incomplétude de l'acte de défécation.

Les manifestations d'hémorroïdes de la deuxième étape peuvent différer selon la forme de la maladie.

Courant chronique

Sans traitement des hémorroïdes du 1er degré, la pathologie passe à la deuxième étape avec un cours chronique. Dans ce cas, les signes de la maladie sont aggravés. La quantité de sang pendant la défécation augmente. Malgré le fait que le saignement est tout seul, on ne peut ignorer ce symptôme alarmant. Avec une perte de sang importante, le patient peut développer une anémie. L'inconfort et la sensation de brûlure chez les patients à 2 stades sont tolérables, ainsi la plupart des patients sont traités avec des bougies ou des méthodes folkloriques. Il n'y a pas de fortes sensations de douleur. La douleur n'est notée que pendant la vidange de l'intestin.

Forme aiguë

L'exacerbation des hémorroïdes au deuxième stade s'accompagne d'une douleur intense pendant la défécation, pendant la marche et en position assise. Le patient est diagnostiqué avec une thrombose, développe un processus inflammatoire puissant qui se propage aux tissus environnants. Les saignements augmentent, peuvent survenir lors de la marche, de l'exercice. Si le patient n'est pas traité correctement, des complications se développent. Ceux-ci comprennent l'anémie, la déchirure de l'anus, l'apparition de fissures, la violation des hémorroïdes, suivie d'une nécrose.

Dans le cours aigu de la pathologie, la pharmacothérapie est utilisée en combinaison avec un traitement chirurgical. Le plus souvent, les médecins ont recours à des techniques minimalement invasives, permettant d'arrêter les symptômes de la maladie avec un traumatisme minimal aux tissus du rectum.

Types d'hémorroïdes

À l'endroit des hémorroïdes, trois types de maladie sont distingués. Ils comprennent:

  • hémorroïdes internes - ici les formations caverneuses sont situées au-dessus de la ligne dentée sous la muqueuse du rectum dans la région du plexus veineux interne;
  • les bosses externes apparaissent sous la ligne dentée, sont facilement détectées par un examen externe;
  • combiné - est une combinaison de formes internes et externes de la pathologie.

Les hémorroïdes externes et internes du 2e degré sont diagnostiquées dans des conditions hospitalières. Le diagnostic préliminaire est fait par le médecin avec un examen visuel et digital. Des données supplémentaires peuvent nécessiter des méthodes telles que l'anuscopie, l'irrigoscopie, la sigmoïdoscopie, les radiographies et d'autres types d'examens.

Méthodes de traitement de la maladie

Le traitement des hémorroïdes du 2e degré comprend une approche globale avec l'utilisation de la pharmacothérapie, des méthodes auxiliaires de traitement populaire, des techniques chirurgicales mini-invasives. En outre, le patient a besoin d'ajuster le mode de vie, adhérer à un certain régime, effectuer des exercices physiques recommandés par le médecin responsable. La deuxième étape de la thérapie est effectuée plus souvent à la maison après le diagnostic et le choix du type de traitement pour un patient particulier.

Utilisation de médicaments

Hémorroïde étape de traitement 2 à l'aide de médicaments implique l'utilisation de suppositoires, pommades, et les préparations orales, dont l'action est orientée à réduire les symptômes de la maladie et la prévention des complications.

Lors du choix d'un médicament particulier, le médecin est guidé par quel symptôme prévaut chez le patient.

Analgésiques

En cas de douleur intense, on prescrit des antidouleurs sous forme de bougies, d'onguents et de comprimés. Cela inclut:

  • bougies Anestezol - bien soulager la douleur, l'inflammation, favoriser la guérison des fissures anales;
  • Soulagement de l'onguent - une préparation à base d'huile de foie de requin, provoque rarement des effets secondaires, fait bien face à la plupart des manifestations d'hémorroïdes à tous les stades;
  • Les suppositoires Procto-Glivenol - le médicament soulage la douleur, favorise l'ajustement de la circulation du sang dans les organes de la petite bassine, renforce les murs des récipients, augmente leur élasticité. Les bougies utilisent des cours selon la prescription du proctologue;
  • suppositoires avec l'adrénaline - sont utilisés chez les patients avec l'évolution aiguë de la maladie, ont un puissant effet analgésique;
  • Bougies Neo-Anusole - ont un effet bactéricide et anti-inflammatoire, soulagent les douleurs, les rougeurs et les enflures.

En plus des préparations sous la forme de suppositoires rectaux, les onguents sont très populaires. Un bon effet est donné par les médicaments suivants:

  • Pommade à l'héparine - anesthésie, soulage les démangeaisons, les rougeurs, l'irritabilité;
  • pommade Proctosan - contient du bismuth, grâce à laquelle le médicament élimine rapidement la douleur et d'autres manifestations d'hémorroïdes;
  • Levomekol est un médicament sans danger qui est prescrit aux patients pour le traitement des varices dans le rectum, y compris après l'ablation chirurgicale des hémorroïdes.

Médicaments pour saignement

Si le patient présente un tel signe de saignement, les médicaments suivants peuvent lui être prescrits:

  • suppositoires avec propolis - arrêter le saignement en raison de la présence dans sa composition de propolis, qui influence positivement la coagulabilité du sang, empêchant les saignements;
  • Pommade au méthyluracile - la médecine arrête le sang, favorise la cicatrisation des fissures anales;
  • Bougies Natalsid - utilisé pour saignement de sévérité faible ou intense, aider à éliminer le processus inflammatoire;
  • suppositoires avec l'huile d'argousier - bien soigner les plaies et microdamages, éliminer les saignements de caractère faible et moyen.

Parmi les médicaments par voie orale, Detralex, Flebodia, Hemoroidin et d'autres préparations sont utilisées pour renforcer les vaisseaux sanguins, traiter les saignements et autres signes de la maladie.

Ventonics

Pour restaurer la paroi vasculaire affectée et réduire la perméabilité des veines dans la pratique médicale veinotoniques utilisés. En raison ils parviennent à normaliser la circulation sanguine, afin de réduire la pression veineuse, afin d'éliminer le saignement, améliorer les parois des capillaires et les veines, pour arrêter la douleur, d'améliorer l'élasticité des muscles lisses de l'anus.

Les médicaments vénotoniques comprennent:

  • Pilules de Venarus - augmenter le flux sanguin et le flux lymphatique, améliorer l'état des parois veineuses, réduire l'extensibilité des veines;
  • Detralex est un médicament à base de la substance active diosmine, qui est largement utilisé pour traiter tous les signes d'hémorroïdes;
  • pommade Troxevasin - a un puissant effet tonique sur les vaisseaux sanguins et les capillaires, augmente la résistance des veines, réduit le risque de saignement.

Avec les hémorroïdes de grade 2, un résultat positif peut être obtenu avec un traitement impliquant plusieurs groupes de médicaments. Si l'effet thérapeutique n'est pas présent et que l'état du patient s'aggrave, des techniques chirurgicales mini-invasives peuvent être prescrites.

Traitement chirurgical

Guérir les hémorroïdes 2 degrés peut être fait avec l'aide de méthodes minimalement invasives d'intervention chirurgicale. Les opérations ouvertes à ce stade de la maladie sont rarement utilisées, car elles impliquent un grave traumatisme des tissus du rectum et de l'anus, une longue période de rééducation. Pour les techniques à faible blessure comprennent:

  • ligature de formations caverneuses avec des anneaux de latex;
  • sclérothérapie - l'introduction d'un liquide spécial qui conduit à l'agglutination des vaisseaux sanguins qui nourrissent les hémorroïdes;
  • coagulation infrarouge;
  • dézartrisation;
  • cryodistruction - congélation des vaisseaux atteints avec de l'azote liquide;
  • traitement au laser et d'autres techniques.

Le principal avantage de ces méthodes est une bonne efficacité, la possibilité d'effectuer en ambulatoire, un petit nombre d'effets secondaires, une période de récupération à court terme.

Méthodes folkloriques

Comment traiter les hémorroïdes de 2ème degré avec l'aide de la médecine traditionnelle? Il existe de nombreuses méthodes qui vous permettent de faire face aux manifestations de la pathologie à la maison. Les produits naturels aident à soulager la douleur, les démangeaisons, la sensation de lourdeur et d'autres symptômes de la maladie.

Les recettes populaires incluent:

  • des bougies au miel et à l'argousier. Pour la préparation des suppositoires, il est nécessaire de mélanger une cuillère à soupe de miel avec la même quantité d'huile d'argousier. La masse résultante est versée dans des moules en papier ou en feuille, envoyés au congélateur pour être congelés. Pour éliminer les symptômes de la maladie, la bougie est insérée dans l'ouverture anale 1-2 fois par jour;
  • bain sédentaire avec du bouillon d'herbes. Camomille, Marigold, le millepertuis, achillée mélange 1 cuillère à soupe, versez 2 litres d'eau bouillante, porté à ébullition et laisser reposer pendant 30 - 40 minutes. Le bouillon résultant est utilisé pour un bain de séance;
  • jus de pommes de terre crues. Pour réduire les symptômes désagréables des hémorroïdes, il est recommandé de boire un verre de jus de pomme de terre fraîchement pressé deux fois par jour avant les repas;
  • décoction d'ortie. Avec la douleur et le saignement, l'ortie a un bon effet. La décoction de la plante peut être utilisée pour un usage interne et soit des lotions et des microclysters;
  • compresse de vapeur. Pour le traitement, vous devez faire bouillir 2 litres de lait, ajouter 2 ampoules hachées finement, cuire le médicament pendant 5-10 minutes. Après cela, mettez la planche avec le trou sur la casserole, asseyez-vous pour que la vapeur entre dans la zone de l'ouverture anale. La procédure est effectuée 1 à 2 fois par jour.

Toutes les recettes folkloriques sont recommandées uniquement dans le but d'un spécialiste. L'automédication provoque souvent des conséquences indésirables, aggrave l'évolution de la maladie. Respect des recommandations du médecin, une attitude attentive à votre corps aidera à maintenir la santé pendant de nombreuses années.

Hémorroïdes du 2e degré: traitement, symptômes

Les hémorroïdes - proctologique maladie très répandue dans lequel une partie inférieure de la vasodilatation pathologique du canal anal pour former les hémorroïdes que la maladie progresse, augmenté à fond perdu périodiquement et deviennent enflammées.

Souvent, les hémorroïdes sont d'abord détectées en 2 étapes, car cette période est caractérisée par des manifestations cliniques prononcées. Dans l'appareil musculo-squelettique, les processus dystrophiques se poursuivent, mais les fibres musculaires élastiques du rectum sont encore préservées. Avec une forte augmentation de la pression intra-abdominale (effort excessif pendant la défécation, effort physique intense, levée de poids), les hémorroïdes internes peuvent tomber du canal anal. Cependant, en raison de la préservation de l'élasticité du squelette fibreux-musculaire, ils sont dirigés dans le rectum indépendamment. Les parois de la membrane muqueuse des hémorroïdes internes deviennent progressivement plus minces et facilement blessés, ce qui conduit à des saignements à partir des nœuds.

Malgré le fait que le traitement des hémorroïdes à ce stade peut être effectuée à la maison, le nommer et surveiller le cours de la thérapie devrait le médecin.

Hémorroïdes 2 degrés - que faire?

Si vous soupçonnez une hémorroïde, il est recommandé de consulter immédiatement un médecin, de faire un bilan de santé et de commencer le traitement. À ce stade, le traitement est généralement limité à des méthodes conservatrices sans chirurgie, les hémorroïdes peuvent être éliminées en menant une thérapie à la maison. Le risque de complications et d'effets indésirables au cours de cette période est relativement faible.

Puisque les hémorroïdes excessives sont contre-indiquées, dans certains cas, en présence de cette maladie, une décision peut être prise pour retarder la conscription.

Les symptômes de la deuxième étape des hémorroïdes

Les hémorroïdes peuvent être aiguës, mais le plus souvent, elle est principalement chronique. En fonction de la localisation des hémorroïdes internes est (noeuds situés dans le rectum) et externe (nœuds disposés autour de l'extérieur de l'anus) et mélangé ou combiné (présence simultanée des deux noeuds externes et internes).

Extérieur L'extérieur ressemble à un noeud de gonflement autour de l'anus, les hémorroïdes dans la photo ressemble à un 2 bosses de scène positionnés dans la zone péri-anale de la même couleur que la peau environnante. prolapsus hémorroïdes internes se manifeste pas extérieurement, il signe visible ne peut être un saignement après un mouvement de l'intestin, généralement légère, manifeste des taches de sang écarlate sur du papier toilette ou d'un mélange de sang dans les selles. La perte d'hémorroïdes à ce stade se produit également habituellement pendant la défécation. Les saignements s'arrêtent généralement d'eux-mêmes, les nœuds laissés tomber s'ajustent automatiquement.

La principale méthode de traitement des hémorroïdes du deuxième degré dans la phase aiguë est la pharmacothérapie.

Apparaît ou aggrave l'inconfort dans la région anale, démangeaisons, brûlure, un sentiment de présence constante dans le rectum d'un corps étranger. Parfois, le patient se plaint d'une sensation de vidange incomplète des intestins après la défécation.

Depuis l'évacuation intestinale est souvent accompagnée de douleurs, le patient peut retarder la défécation, ce qui à son tour contribue à irriter davantage la muqueuse rectale, resserrer les selles et aggraver les symptômes.

Traitement des hémorroïdes à l'étape 2

Malgré le fait que le traitement des hémorroïdes à ce stade peut être effectuée à la maison, le nommer et surveiller le cours de la thérapie devrait le médecin. Des médicaments mal choisis, un traitement insuffisamment actif et constant, ainsi que son absence entraînent une aggravation de la pathologie, une augmentation des symptômes et un risque accru de complications.

La principale méthode de traitement des hémorroïdes du 2ème degré au stade de l'exacerbation est la pharmacothérapie. En règle générale, des préparations locales sont utilisées, si nécessaire, des médicaments génériques sont prescrits. Avec les hémorroïdes externes, on utilise principalement des onguents thérapeutiques, des crèmes, des bains, des lotions, avec des suppositoires internes - rectaux, des microcystes, ainsi que des onguents, administrés par voie orale à l'aide d'un applicateur.

Les médicaments sont sélectionnés en fonction des symptômes et des troubles. Lorsque le syndrome de douleur exprimée prescrire des préparations topiques contenant un anesthésique et un agent anti-inflammatoire (par exemple, Proktozan), au risque de thrombose - anticoagulants (Nigepan) avec saignement - hémostatiques (relief, Natalsid).

Un bon effet thérapeutique est fourni par des plateaux sessiles avec des herbes médicinales ou une solution faible de permanganate de potassium. Lorsque l'exacerbation et le saignement recommandé refroidissent (pas froid!) Plateaux, dans la phase de guérison - chaud.

Les concombres ne peuvent pas être utilisés pour traiter les hémorroïdes, en particulier à partir des lits - ils blessent facilement la membrane muqueuse enflammée et infectent l'infection. Il n'est pas recommandé d'utiliser des oignons frais et de l'ail, qui ont un effet irritant prononcé.

En règle générale, à ce stade de la maladie, 2-3 semaines de traitement suffisent à provoquer une rémission.

En l'absence d'un effet positif de la thérapie médicamenteuse, l'élimination des hémorroïdes peut être nécessaire, ce qui est fait par des méthodes peu invasives:

  • ligature des hémorroïdes avec des anneaux de latex - le nœud est pressé par un anneau de caoutchouc hypoallergénique, la circulation sanguine est perturbée, il meurt progressivement, puis vers l'extérieur lors de la défécation;
  • cryodestruction - la circulation sanguine dans le noeud s'arrête après traitement à l'azote liquide;
  • Sclérothérapie - un médicament sclérosant est injecté dans l'ensemble hémorroïdaire, ce qui entraîne le collage des parois du vaisseau qui le constitue, l'arrêt de l'irrigation sanguine et la mort du ganglion;
  • photocoagulation - les hémorroïdes sont exposées à un rayonnement infrarouge d'un certain spectre, à la suite duquel les tissus qui les forment meurent.

Important dans le traitement des hémorroïdes est la mise en œuvre exacte de toutes les prescriptions et les conseils d'un médecin.

Correction d'un mode de vie et diététique

Un traitement efficace des hémorroïdes 2 degrés est impossible sans changer le mode de vie qui a conduit au développement de la maladie. Dans ce cas, seul un effet temporaire du traitement médicamenteux est fourni, et les rechutes sont inévitables. Les patients souffrant d'hémorroïdes doivent suivre un régime spécial, la congestion veineuse avec un travail sédentaire compensent la gymnastique thérapeutique (exercices de Kegel), l'organisation correcte du lieu de travail, les visites à pied, l'activité physique accrue. Dans le même temps, il est nécessaire d'éviter les surcharges physiques, de refuser de soulever des poids, d'augmenter la résistance au stress. Vous devriez arrêter de fumer et d'abus d'alcool et, si nécessaire, normaliser le poids corporel.

En l'absence d'un effet positif de la pharmacothérapie, l'élimination des hémorroïdes peut être nécessaire, ce qui est effectué par des méthodes peu invasives.

Les aliments excessivement gras et aiguisés, les pâtisseries et les produits de confiserie devraient être exclus de l'alimentation, au stade aigu - tout alcool. Il est recommandé de manger plus de légumes et de fruits, de graines de lin, de chou marin, de grains entiers, de produits laitiers, de son. Le but du régime est un régime équilibré à part entière qui fournit une activité régulière de l'intestin. Montrant un régime de boisson abondant, un jour devrait boire au moins 1.5 litres d'eau.

Comment traiter les méthodes folkloriques hémorroïdes

La thérapie de base peut être complétée par des méthodes de médecine traditionnelle. Bouillons utilisés et infusions d'herbes médicinales, qui ont un effet cicatrisant, anti-inflammatoire, antiseptique. Ils sont ajoutés aux bains sessiles, font avec eux des lotions et des compresses, ainsi que des bougies de glace. À la maison, vous pouvez préparer une pommade thérapeutique à base de plantes médicinales, de propolis, d'huiles naturelles à effet cicatrisant (argousier, noisette, abricot).

Il convient de garder à l'esprit que tous les remèdes populaires ne sont pas efficaces et sûrs. Par exemple, vous ne pouvez pas utiliser des concombres pour traiter les hémorroïdes, en particulier à partir des lits - ils blessent facilement la membrane muqueuse enflammée et infectent l'infection. Il n'est pas recommandé d'utiliser des oignons frais et de l'ail, qui ont un effet irritant prononcé.

L'utilisation de la médecine populaire devrait être effectuée sous surveillance médicale de la même manière qu'un traitement médical.

Vidéo

Nous proposons de regarder une vidéo sur le sujet de l'article.

Description des symptômes et des méthodes de traitement des hémorroïdes internes du 2ème degré

Dans la pratique médicale, les hémorroïdes signifie l'inflammation des hémorroïdes. Au total, il existe quatre étapes de cette maladie, la plus facilement traitable - les deux premiers.

Hémorroïdes causer beaucoup d'inconvénients à son propriétaire, vous devez donc consulter immédiatement un médecin pour éviter une aggravation de la situation. Cet article énumérera les options possibles pour traiter cette maladie.

Manifestations et signes de la maladie

C'est dans la deuxième phase des hémorroïdes que les médecins découvrent des varices chez le patient, ce qui provoque son apparition. Si au premier stade il est impossible de dire exactement qu'une personne est malade d'hémorroïdes, alors à la deuxième étape, vous pouvez déjà voir des manifestations visuelles et le sentir en marchant.

L'autodiagnostic des hémorroïdes internes du 2ème degré est très difficile, car les sceaux nodaux sont situés à l'intérieur.

Quels sont les principaux signes d'hémorroïdes internes de la deuxième étape? Les caractéristiques comprennent:

  • saignement accru en allant aux toilettes "en grand";
  • augmentation des démangeaisons et de l'inconfort dans l'anus;
  • sensation de présence d'un corps étranger à l'intérieur de l'intestin;
  • l'évacuation de l'intestin provoque des sensations douloureuses;
  • parfois les hémorroïdes peuvent tomber hors de l'ouverture anale en forçant;
  • constipation;
  • lors de la marche et de l'effort physique actif, il y a un inconfort constant.

A quel médecin adresser?

S'il y a des suspicions d'hémorroïdes, vous devriez vous débarrasser de la contention inutile et vous rendre dans une polyclinique pour un proctologue. C'était Les coloproctologues sont engagés dans le traitement de cette maladie à tous les stades.

Et que dois-je faire quand il n'y a pas de proctologue dans ma polyclinique? Dans ce cas, vous pouvez contacter un chirurgien ou un médecin généraliste. Vous pouvez rechercher des spécialistes dans des cliniques privées, mais pour cela, vous devrez calculer votre budget.

Ne jamais se soigner soi-même, Une mauvaise utilisation des médicaments ou un traitement inefficace ne feront qu'exacerber la situation, et les hémorroïdes se développeront davantage, quand il n'y aura pas de temps à faire sans intervention chirurgicale.

Traitement des hémorroïdes internes 2 degrés

Un vrai professionnel dans son domaine, si une hémorroïde interne du 2e stade est détectée, insiste sur un traitement conservateur, c'est-à-dire sans l'intervention d'une intervention chirurgicale. Pour ce faire, il proposera de prendre des médicaments spéciaux sous forme de comprimés, d'onguents, de suppositoires. Ne pas exclure l'utilisation de la médecine traditionnelle.

Chemin médicamenté

Commencer le traitement des hémorroïdes internes de la deuxième étape avec la stabilisation de l'intestin, pour cela, le traitement le médecin prescrit des médicaments contenant des enzymes qui soutiennent la microflore intestinale et affectent son péristaltisme. Ces médicaments comprennent Vestal et Regulax.

Aussi facultatif un régime à haute teneur en fibres grossières est prescrit, il est nécessaire de manger plus de légumes et de fruits, et encore boire au moins deux litres d'eau, de sorte que les selles ne se condensent pas et provoquent des douleurs pendant la défécation. Il est nécessaire d'abandonner les mauvaises habitudes au moment du traitement.

Une attention particulière est accordée aux médicaments, aux veines toniques. Avec leur aide, non seulement la maladie elle-même est traitée, mais aussi les raisons qui ont provoqué son apparition.

Par exemple, un tel remède est Eskuzan gouttes de marronnier, ils peuvent encore nommer la pommade de Troxevasin et Detralex, qui affectent l'élasticité des parois des vaisseaux.

Tout autre traitement dépendra de la symptomatologie de la maladie. Si le patient se sent très syndromes de douleur aiguë, des analgésiques qui sont assignées sous la forme de pommades ou de suppositoires comprimés (Neflyuan, Ultraproct, Proktoglivenol) dans ce cas ne sont pas bien adaptés que les hémorroïdes formulations topiques efficaces. Relief et Anestezol sont très utiles.

Pour ceux qui ont des saignements pendant la défécation, les bougies sont prescrites avec le contenu de fibrinogène et de thrombine, qui forment un film spécial sur le site et ne vous permettent pas de s'ouvrir à des saignements abondants.

Hémorroïdes en 2 étapes (deuxième degré): symptômes, photos, méthodes de traitement conservatrices et minimalement invasives

Dans la grande majorité des cas, les hémorroïdes chroniques sont diagnostiquées en deux étapes. Elle est caractérisée par un prolapsus périodique des plexus internes pendant la défécation. Quels autres symptômes la maladie a-t-elle et comment les hémorroïdes sont-elles traitées au deuxième degré?

La deuxième étape des hémorroïdes a une particularité - les nœuds tombent périodiquement dans la lumière du rectum. Cependant, compte tenu du fait qu'ils ne sont toujours pas assez grands, après un certain temps, ils reviennent de manière indépendante à leurs places.

À quoi ressemblent les hémorroïdes?

Les symptômes de la maladie

Au deuxième stade de la maladie, les symptômes ne peuvent plus être ignorés, car ils sont assez évidents, et il est impossible de ne pas les remarquer. Ainsi, en plus de se retirer périodiquement du rectum des ganglions, le 2e degré d'hémorroïdes se manifeste par les symptômes suivants:

  • Saignement, parfois, est assez abondant. Le sang se produit après la défécation avec de petites gouttes ou même un filet. Les pertes de sang importantes sont typiques des grands sites. Dans les 2 stades des hémorroïdes, le saignement se produit presque à chaque évacuation naturelle de l'intestin;
  • Brûlure et démangeaisons prononcées dans l'anus;
  • La sensation d'un objet étranger dans le rectum;
  • Douleur pendant les selles. Dans la deuxième phase, les sensations de douleur ne causent pas beaucoup d'anxiété, de sorte que les patients sont le plus souvent traités indépendamment sans avoir recours aux soins médicaux, et ne réalisent pas qu'ils aggravent seulement la situation, provoquant le développement de la maladie.

Les symptômes de 2 degrés d'hémorroïdes ne peuvent pas être négligés, cependant, la douleur et l'inconfort ne sont pas si forts, alors ne vous inquiétez pas trop sur le patient. Néanmoins, la présence de sang et d'autres symptômes est une raison sérieuse pour recourir à un proctologue. A ce stade, la maladie peut très bien être traitée par des méthodes médicamenteuses.

La douleur et le sang pendant la défécation ne peuvent être ignorés, car ces symptômes peuvent signaler la présence non seulement d'hémorroïdes, mais aussi de maladies plus graves, par exemple le cancer colorectal. Par conséquent, un examen médical est obligatoire.

Méthodes de traitement

Le traitement des hémorroïdes de la deuxième étape devrait combiner différentes méthodes. Il est recommandé de combiner la thérapie médicinale avec des recettes adéquates de la médecine traditionnelle. En outre, selon les indications, le médecin peut prescrire des méthodes de traitement minimalement invasives.

La méthode spécifique de la thérapie, le médecin traitant détermine sur la base des résultats du diagnostic le nombre de nœuds hémorroïdaires, l'état de la muqueuse intestinale.

Thérapie médicamenteuse

A ce stade, le médecin dans la thérapie complexe des hémorroïdes nomme des médicaments veinotoniques: Detralex et ses analogues, Troxevasin.

Dans le but d'éliminer la douleur, de prévenir les saignements, d'éliminer le processus inflammatoire, on utilise des préparations pour le traitement local. Avec les noeuds internes, ce sont des onguents et des suppositoires rectaux. Avec les plexus hémorroïdaux externes - onguents et gels.

Lors du choix d'un médicament spécifique, le proctologue est guidé par quel symptôme est le plus prononcé chez le patient: douleur, inflammation, saignement, thrombose, etc.

Donc, si la douleur est la plus perturbée par les hémorroïdes de grade 2 du patient, le médecin prescrit des analgésiques non-narcotiques et des analgésiques. Pour l'anesthésie locale, les médicaments suivants sont efficaces: Aurobin, Proctoglivenol, Ultraprotect.

Si la maladie s'accompagne d'une thrombose des ganglions et d'un processus inflammatoire, des anticoagulants locaux et diverses combinaisons de médicaments sont utilisés, éliminant plusieurs symptômes à la fois. Ceux-ci comprennent Gepatrombin G, Proctosidil. Ces médicaments préviennent la thrombose, éliminent les poches, soulagent l'inflammation. En outre, avec la thrombose, l'héparine efficace et les onguents troxevasin.

En présence de saignement, divers médicaments hémostatiques sont utilisés. Ceux-ci incluent le soulagement, les suppositoires de methyluracil, les préparations avec l'extrait de propolis.

Si le sang de l'anus va pendant une heure ou plus, cela indique une exacerbation des hémorroïdes.

Avec une exacerbation de la maladie hémorroïdaire, des bougies avec de l'adrénaline sont utilisées. Les médicaments efficaces sont Adroxon, Beriplast, Tahikomb. Quand ils entrent dans l'ouverture anale, ils se résolvent rapidement, formant un film de fibrine qui arrête de saigner.

Pour améliorer le péristaltisme intestinal et normaliser la microflore, le proctologue peut également prescrire des préparations enzymatiques: Regulax, Faybureks, Fitomycil, Mukofalk.

Traitement minimalement invasif

Les hémorroïdes internes du deuxième degré, qui ne peuvent être traitées par des méthodes conservatrices, peuvent être traitées à l'aide de techniques mini-invasives. A ce stade, les opérations suivantes peuvent être effectuées:

  • Désartrisation La durée de celle-ci ne dépasse pas une heure et après quelques jours, le patient peut retourner au mode de vie habituel;
  • Sclérothérapie Cette méthode utilise des solutions spéciales - des sclérosants. Leur introduction dans la lumière du nœud provoque le collage de ses parois. La procédure dure environ 10 minutes, cependant, après plusieurs semaines, une seconde session peut être nécessaire. En 2 étapes d'hémorroïdes la sclérothérapie est efficace dans 85% des cas;
  • Cryodestruction. Le nœud hémorroïdaire est traité avec de l'azote liquide et, sous l'influence de basses températures, ses tissus meurent;
  • Coagulation Dans cette méthode, les nœuds sont allumés par un rayonnement laser ou infrarouge. Cette procédure est assez efficace, cependant, elle diffère en coût élevé;
  • Ligature avec des anneaux en latex. Cette méthode est efficace même pour les gros nœuds. Un anneau de latex spécial est superposé à la base du nœud, ce qui bloque l'accès du sang à celui-ci. En conséquence, l'unité privée de nourriture meurt après un certain temps.

Les méthodes minimalement invasives de traitement des hémorroïdes sont efficaces à tous les stades de la maladie. Néanmoins, comme les médicaments locaux, ils n'éliminent pas la cause de la maladie, donc si le mode de vie est mauvais et qu'il y a des facteurs provocateurs, les hémorroïdes peuvent réapparaître après un certain temps.

Méthodes folkloriques

Le traitement de la deuxième étape des hémorroïdes est souvent complétée par diverses recettes folkloriques. Bonne aide avec des lotions des bouillons d'herbes médicinales: camomille, calendula, sauge. Vous pouvez mélanger ces herbes dans des proportions égales ou les utiliser séparément, brasser avec de l'eau bouillante, insister et appliquer des tampons de gaze trempés dans un produit fini à des noeuds externes.

Efficace dans les hémorroïdes externes, les bains sédentaires avec une solution de propolis et l'ajout de décoctions de plantes médicinales.

Si les hémorroïdes de l'étape 2 sont accompagnées d'une hémorragie du rectum, on peut l'enlever en attachant un morceau de glace à la région de l'anus, ou en insérant une bougie de glace dans le rectum au niveau des ganglions internes. Ils peuvent être utilisés immédiatement avant la défécation pour faciliter le processus et le rendre moins douloureux.

Important: le traitement des hémorroïdes pendant la grossesse et après l'accouchement nécessite un avis spécialisé. Aucun folklore ou médicament ne peut être utilisé seul!

Style de vie

Aucune méthode de traitement des hémorroïdes n'apportera l'effet attendu, si ce n'est pour ajuster le mode de vie et ne pas éliminer les facteurs qui provoquent le développement de la maladie. Donc, ce qui vaut la peine d'être attentif à:

  • Régime Il est important d'exclure du régime les aliments gras, frits, fumés, salés, marinés, ainsi que les boissons alcoolisées. Et ajouter plus de produits contenant des fibres, des produits laitiers aigre. Une telle thérapie de régime aidera à établir une chaise, éliminera la constipation, qui provoque le développement des hémorroïdes et cause le saignement et le prolapsus;
  • Mouvement Souvent, les hémorroïdes surviennent en raison d'un mode de vie sédentaire. Si le patient est engagé dans une profession sédentaire, le médecin recommandera de diversifier sa journée avec des efforts physiques. Cela peut être la marche, la natation, les exercices de gymnastique. Même une montée quotidienne de l'échelle peut éliminer les phénomènes stagnants dans la région pelvienne. Dans ce cas, l'effort physique excessif et la levée des poids doivent être évités;
  • Hygiène Après chaque acte de défécation, la zone de l'anus doit être rincée à l'eau froide pour éviter l'infection et l'inflammation.

Avec toutes les recommandations du médecin traitant, le traitement des hémorroïdes sera rapide et efficace.

Hémorroïdes 2 étapes: causes, diagnostic, traitement en temps opportun

Les hémorroïdes du 2ème stade sont caractérisées par l'apparition d'hémorroïdes, qui se forment dans la zone de l'anus. Au fil du temps, les cônes augmentent en taille, ce qui provoque une douleur intense, exacerbée par l'acte de défécation. La situation avec la perte de nœuds devient plus compliquée. Ils tombent et sont réinitialisés à leur ancienne position sans interférence. C'est la principale caractéristique de la 2ème étape des hémorroïdes. À la troisième étape, les nœuds ne peuvent être ajustés qu'à l'aide des mains.

Du sang ou du mucus dans 2 stades d'hémorroïdes apparaît lors de la vidange (des traces sont visibles sur du papier toilette ou sur des sous-vêtements). Le patient sent constamment une démangeaison, une sensation de brûlure dans l'anus, commence à éviter la défécation. En conséquence, la constipation se développe, ce qui aggrave le cours de la maladie. Une caractéristique de l'étape 2 est également la sensation constante d'un corps étranger dans le rectum, même après l'acte de vider. Cette symptomatologie dangereuse signale l'apparition de processus inflammatoires dans le rectum.

À quoi ressemblent les hémorroïdes dans la deuxième étape?

Lorsque le patient ne reçoit pas le traitement approprié, le début des hémorroïdes passe à la phase suivante du développement.

Dans 2 stades d'hémorroïdes chez certains patients apparaissent seulement, et dans un autre groupe les douleurs s'intensifient. Le syndrome douloureux devient plus prononcé avec des efforts accrus pendant l'acte de défécation. La maladie à ce stade se distingue par la présence d'un nœud interne avec son repositionnement indépendant.

Sur la photo avec les hémorroïdes au stade 2, vous pouvez voir des nodules assez gros qui tombent dans le canal postérieur. Les muscles et l'appareil ligamentaire du rectum se dégradent avec le temps. Dans les structures tissulaires se produisent des processus dystrophiques, à cause desquels les nœuds tombent et ont l'opportunité d'une inspection visuelle (avec l'apparition de la maladie).

On peut voir sur la photo que les nœuds qui vont au-delà de l'intestin peuvent être blessés et blessés. Le tableau clinique du second degré est brillant, se manifestant par une thrombose, un saignement et un prolapsus de cônes douloureux de l'intestin.

Causes de la transition de la maladie à l'étape 2

Les hémorroïdes au début de l'émergence peuvent survenir sans symptômes prononcés. Beaucoup de patients sont gênés de voir un médecin, certains suggèrent que la maladie peut passer sans interférence. Hémorroïdes - une maladie qui se développe par étapes, et ralentir avec le traitement conduit à une transition vers un degré ultérieur de pathologie.

La transition de la maladie au stade 2 est également influencée par certains facteurs:

  1. L'utilisation régulière de plats épicés et épicés, le déficit dans le corps de la fibre végétale;
  2. Conditions de stress constant;
  3. L'utilisation excessive de boissons alcoolisées, le tabagisme;
  4. Constipation systématique;
  5. Activité physique intense

Symptômes

À la 2ème phase de la maladie, les ganglions hémorroïdaires deviennent grands. En cas de perte de l'éducation, il est facile de remarquer. Les cônes commencent à saigner. Les nœuds peuvent être ajustés à l'aide de la main, les retombées répétées ne se produisent que lorsque la constipation se produit.

Caractéristique pour cette étape sont:

  1. Sensation de lourdeur et de débordement dans le rectum. La sensation ne passe même pas après l'acte de vider.
  2. Douleur sévère, pire dans le processus de défécation.
  3. Démangeaisons, brûlures.
  4. L'apparition de sang lors de la défécation, avec un effort physique important.
  5. Constipation fréquente.
  6. Perte d'hémorroïdes sur fond de constipation répétée.

Le patient peut pincer les noeuds et les prendre pour gonfler. Les bosses avec des dommages peuvent devenir enflammées, ce qui conduit à une augmentation de la douleur, augmente la possibilité de pénétration dans le corps des éléments pathogènes.

Les hémorroïdes en 2 étapes, accompagnées de prolapsus ganglionnaires, conduisent au fait que le patient, tout en évitant la douleur, reporte le processus de vidange des intestins, compliquant la condition.

L'emplacement des ganglions avec hémorroïdes au stade 2 détermine le type de maladie:

  1. Les hémorroïdes internes se développent lorsque le nœud est à l'intérieur, le prolapsus est d'une nature rare;
  2. Le type externe est observé lorsque les cônes sont situés à la sortie du rectum;
  3. La forme combinée est la plus lourde. Plusieurs nœuds sont situés à l'intérieur et à l'extérieur de l'intestin. Pendant l'acte de défécation, il y a une forte probabilité de saignement et de dommages.

Diagnostics

Le diagnostic des hémorroïdes du 2ème degré ne nécessite pas de procédures spéciales:

  1. L'apparition du spécialiste de la maladie découvre dans le processus d'inspection;
  2. Les types internes et mixtes sont révélés à la palpation.
  3. Pour confirmer le diagnostic, un proctologue peut prescrire une sigmoïdoscopie. L'étude vous permet d'observer l'état du rectum à l'aide d'une mini caméra. A l'aide de l'enquête, des informations sur le nombre et la taille des ganglions sont obtenues et l'évolution thérapeutique souhaitée est déterminée.

Traitement

L'opération sur 2 degrés d'hémorroïdes est recommandée dans des cas exceptionnels. Fondamentalement, un traitement conservateur est prescrit. Le cours du traitement est choisi par le médecin, l'arrêt du médicament n'est pas autorisé jusqu'à ce que les symptômes disparaissent complètement.

Les comprimés sont utilisés:

Même les hémorroïdes «en cours d'exécution» peuvent être soignées à la maison, sans chirurgie ni hôpitaux. N'oubliez pas d'appliquer une fois par jour.

  • Troxevasin et Detralex. L'action des médicaments vise à améliorer le tonus des vaisseaux, afin d'éviter les rechutes.
  • Diclofénac et Ibuprofène. Les médicaments sont des anesthésiques et des médicaments anti-inflammatoires. Appliqué pour le traitement du processus inflammatoire et la suppression du syndrome de la douleur.

Les préparations topiques sont destinées à soulager les symptômes. Dans la plupart des cas, ces médicaments sont prescrits en association avec des comprimés.

Efficaces pour cette phase sont les onguents:

  1. Héparinique
  2. Troxevasin;
  3. Proctosan;
  4. Soulagement;
  5. Levomekol.

Les pommades aident à éliminer rapidement l'inflammation, augmenter le flux sanguin, améliorer l'élasticité des parois des vaisseaux sanguins. Les pommades aident à faciliter l'acte de défécation, à prévenir les dommages aux noeuds, l'apparition de fissures.

Le traitement des hémorroïdes de stade 2 à l'aide de bougies est une méthode assez efficace, surtout lorsque les cônes sont situés à l'intérieur à une profondeur perceptible.

Presque toutes les bougies des hémorroïdes dans la composition comprennent des anesthésiques, ce qui explique leur effet analgésique. Les bougies aident à soulager la douleur, les démangeaisons, à arrêter les saignements et à prévenir l'infection possible des ganglions.

Nomme un spécialiste des bougies en fonction de l'examen et de l'évaluation de l'état du patient.

Suppositoires sont en demande:

  • Proctosedil - réduit la douleur et l'enflure;
  • Prednisolone - soulage la brûlure et déprime le syndrome de douleur;
  • Hepatrombin G - réduit le degré de formation de thrombus.

Les bougies avec de l'adrénaline sont utilisées pour arrêter le saignement. Dans de rares cas, lorsque d'autres médicaments ne soulagent pas la douleur, un blocage de la novocaïne est effectué.

Afin d'améliorer l'état général, des médicaments sont prescrits pour normaliser la microflore intestinale et les laxatifs.

Mode de fonctionnement du traitement

Lorsque la pharmacothérapie n'aide pas, les hémorroïdes du stade 2 sont traitées par chirurgie. Il est nécessaire d'éliminer les cônes jusqu'à l'apparition de complications. Il est accepté d'utiliser des méthodes minimalement invasives:

  1. Anneaux de latex. Une bague en latex d'un diamètre d'environ 1 mm est posée sur le noeud du noeud. Le vaisseau sanguin est pincé, ce qui entraîne un nodule hémorroïdaire pendant 7 jours. Pour une procédure, 1-2 morceaux sont dopés. La procédure suivante est effectuée dans deux semaines
  2. Sclérothérapie Une substance spéciale est injectée dans le site hémorroïdaire, ce qui provoque le regroupement des vaisseaux. À la suite de la procédure, les masses tissulaires du noeud sont remplacées par des tissus conjonctifs.
  3. Désartrisation Il est réalisé à l'aide d'un anoscope. L'essence de la méthode est la fin de l'approvisionnement en sang aux noeuds, en bandant leurs artères fournissant le sang. La méthode est utilisée dans des variantes complexes et négligées de la maladie.
  4. Coagulation avec des rayons infrarouges. Un faisceau d'ondes infrarouges est dirigé vers la base du nœud hémorroïdaire, sous l'influence duquel la coagulation des protéines a lieu. Le cône est privé de nourriture et meurt. Pour s'assurer que la procédure est effectuée sur plusieurs points. En une session, supprimez un noeud. L'intervention ultérieure est effectuée une semaine plus tard.

En médecine moderne, l'intervention cryodestructive est également utilisée lorsque les hémorroïdes sont traitées à l'azote liquide.

Une méthode d'intervention peu invasive permet au patient de retrouver une vie normale en quelques jours. À un certain intervalle de temps après l'opération, il est conseillé de passer des examens médicaux réguliers pour éviter les complications possibles et la rechute de la maladie.

Le conseil du docteur

La thérapie médicale dirigée et l'intervention minimalement invasive ne seront efficaces que si les règles et les instructions du spécialiste sont respectées.

Ces recommandations comprennent:

  1. Mode de vie sain. Vous avez besoin d'un peu d'exercice, de marche, d'éducation physique.
  2. Respect strict de l'hygiène personnelle. Lorsque les hémorroïdes doivent être abandonnées en utilisant du papier toilette, le remplacer par une procédure de lavage.
  3. Il est nécessaire d'éliminer complètement du régime gras, les plats épicés, l'alcool, il est souhaitable d'abandonner l'habitude néfaste de fumer.
  4. Dans l'alimentation quotidienne devrait inclure des légumes frais et des fruits, fournissant le corps avec des fibres végétales. Régime correctement compilé permettra d'éviter l'apparition de la constipation et l'exacerbation de la maladie.

Accueil méthodes de traitement et s'il est possible de traiter à la maison?

Traiter la maladie uniquement par des méthodes domestiques est impossible. Cependant, la bonne combinaison de méthodes folkloriques et de médecine traditionnelle assurera certainement un bon résultat.

IMPORTANT À SAVOIR! HÉMORROIE est très dangereux - dans 79% des cas, il conduit à une tumeur cancéreuse! Très peu de gens le savent, mais s'en débarrasser est très simple - je le prends.

Un outil utile et efficace est la lubrification de l'anus et de la zone adjacente avec de l'huile d'ichthyol.

Les effets positifs sont des bains sédentaires avec des décoctions de camomille, d'ortie, de sauge et de souci, également avec une solution faible de permanganate de potassium. Des herbes sont préparées décoctions pour microclysters.

Beaucoup de patients se sentent rapidement soulagés, après des bougies de miel. Miel d'occasion, récolté il y a 3 ans. Le miel suggéré est utilisé comme une bougie pour la nuit. L'effet bactéricide et cicatrisante du miel aide à réduire la gravité des symptômes.

Compresseur assez populaire et à vapeur. Pour la procédure, prenez 2 litres de lait bouilli. Dans le lait est ajouté 2 bulbes finement hachés de taille moyenne. La masse résultante est bouillie pendant 10 minutes. Sur la poêle, placez une planche de bois avec un trou et asseyez-vous dessus, en tenant compte du fait que la vapeur pénètre dans la zone du passage anal. Répétez la procédure deux fois par jour.

Le traitement des hémorroïdes de stade 2 devrait commencer correctement avant l'apparition des symptômes d'anxiété, indiquant la transition de la maladie à la phase suivante du développement. Un traitement bien organisé, le respect des recommandations des spécialistes aidera à guérir la maladie, prévenir l'apparition de complications nécessitant une intervention chirurgicale.

Traitement des hémorroïdes du 2ème stade - remèdes médicamenteux et populaires

2 stade des hémorroïdes se produit après les manifestations initiales de la maladie, que la personne a ignoré et n'a pas commencé le traitement.

Les symptômes des hémorroïdes de stade 2

Le signe le plus caractéristique des hémorroïdes à ce stade est le prolapsus périodique des hémorroïdes. Cela se produit au moment de la vidange intestinale, quand un homme est trop dur sur la constipation.

La deuxième étape de la suite et plus complexe diffère en ce que les nœuds hémorroïdaux sont encore capables de s'auto-corriger (se rétracter) après la fin de l'acte de défécation. Cependant, les nœuds eux-mêmes augmentent avec le temps et, de plus en plus, ils commencent à causer des désagréments, à provoquer une gêne.

Chaque vidange de l'intestin s'accompagne également de la libération de sang de l'anus. On peut le voir sur du papier hygiénique, des excréments et des sous-vêtements. Parfois, à partir de l'anus, le sang peut être libéré lors de la levée de poids lourds et autres surtensions.

L'apparition du sang, ainsi que la douleur persistante et les démangeaisons font qu'une personne essaie d'éviter les actes de défécation. Ceci, à son tour, conduit à la constipation de nature psychogène. Et toute constipation ne fait qu'aggraver le cours des hémorroïdes.

Toujours au deuxième stade de la maladie, les démangeaisons et les sensations de brûlure s'intensifient, ce qui provoque l'émergence du liquide de l'anus. Si, au premier stade, les exacerbations étaient rares et courtes, elles deviennent plus fréquentes et plus fortes au second stade. Une personne ressent presque toujours de la douleur dans le rectum. On a l'impression qu'un corps étranger est coincé dans le rectum.

Traitement des hémorroïdes à l'étape 2

Le traitement des hémorroïdes dans la deuxième étape devrait être complexe. La maladie n'a pas encore commencé et il est possible d'utiliser à la fois un traitement médical et des remèdes populaires en parallèle. Aussi, pour certaines indications, il est possible d'utiliser des méthodes cardinales de résolution du problème, telles que les noeuds hémorroïdaux dé-artériels et la coagulation infrarouge.

Le traitement spécifique dépend de nombreux facteurs: l'état de la muqueuse, le nombre d'hémorroïdes.

Médicament

Tout d'abord, un soulagement significatif de la condition peut être fourni même par de simples méthodes préventives. Pour cela, il est nécessaire de normaliser la nutrition afin de traiter la constipation. Sous l'interdiction devraient être des produits aigus, de la viande grasse, de l'alcool. Il est nécessaire de consommer plus de légumes crus et de fruits, de chou marin, de graines de lin, de son de blé pour boire beaucoup d'eau pure purifiée. Le médecin peut prescrire des préparations enzymatiques qui affectent le péristaltisme et la flore de l'intestin grêle et du gros intestin: le fibrillax, le regulax, etc.

À 2 stades d'hémorroïdes, il est recommandé de prendre des médicaments veinotoniques. Ils renforcent les parois des vaisseaux, ce qui améliore grandement le bien-être du patient. Le plus souvent utilisé detraleks et troxevasin.

Pour éliminer le syndrome de la douleur, l'inflammation des hémorroïdes, leur saignement et la thrombose, un traitement local est utilisé sous forme de pommades et de suppositoires (suppositoires).

Le choix d'un médicament spécifique doit se concentrer sur le symptôme le plus fort: la douleur, la prévalence du processus inflammatoire, la thrombose, etc. En présence de saignement, il est nécessaire d'estimer l'ampleur de la perte de sang.

Pour éliminer la douleur sévère, l'utilisation d'analgésiques combinés locaux et d'analgésiques non narcotiques est indiquée. Pour l'anesthésie locale, des médicaments tels que l'ulaproct, l'aurobine, le proctogliolol, le néfluan et d'autres sont utilisés.

En présence de thrombose des hémorroïdes et de leur inflammation, des anticoagulants locaux (suppositoires) et des médicaments combinés sont utilisés pour lutter contre la douleur, l'inflammation et la thrombose. Ce proctosédil et l'hépatratrine G, qui réduisent l'inflammation, préviennent la thrombose et l'enflure. Le polidocanol a un effet sclérosant et analgésique local. La prednisolone réduit les démangeaisons et les brûlures, a un effet anti-inflammatoire.

Dans la thrombose hémorroïdaire, des anticoagulants d'action locale, par exemple des pommades de troxevasine et d'héparine, sont utilisés. Ces préparations sont bien combinées avec des onguents hydrosolubles - lévomécol, levosine, mafinide.

Si le saignement ne s'arrête pas dans l'heure, cela indique un processus aigu. Pour son élimination, appliquez des bougies à l'adrénaline. Utilisez également des médicaments locaux tels que beriplast, adroxone, tachycomb, spongostan, qui se composent de thrombine et de fibrinogène. Ils se dissolvent lorsqu'ils sont injectés dans le canal anal, formant un film de fibrine.

Traitement avec des remèdes populaires à la maison

Le traitement peut commencer avec des lotions provenant des décoctions d'herbes de calendula, de sauge et de camomille. Ils sont recrutés en quantités égales, bouillir avec de l'eau bouillante, insister et faire des compresses sur l'anus.

Les bains sédimentaires avec l'ajout d'herbes et de la solution de propolis fonctionnent également bien. Pour éliminer l'inflammation et réduire la taille des hémorroïdes, vous pouvez utiliser des bougies de glace. Ils sont bien utilisés avant l'acte de défécation, afin de faciliter sa conduite.

Méthodes minimalement invasives pour traiter les hémorroïdes du 2ème degré

Au deuxième stade des hémorroïdes, certaines méthodes de traitement peu invasives peuvent déjà être utilisées.

Par exemple, la procédure de désartrisation est effectuée. Il ne prend pas plus d'une heure et après la procédure, le patient peut revenir au mode de vie habituel dans quelques jours.
Également dans la deuxième étape, la coagulation infrarouge et la ligature avec des anneaux de latex peuvent être réalisées.

Avec le traitement sclérosant, on utilise des solutions à 2-3% d'éthoxiclerol, de thrombovar et de fibrovaïne. Après leur introduction, les protéines de la membrane interne du nœud sont dénaturées. La session dure seulement 10 minutes, mais après quelques semaines, vous devrez peut-être répéter la séance. Dans la deuxième phase de la maladie, de bons résultats après la sclérothérapie sont atteints dans 85% des cas.

En outre, dans la deuxième étape des hémorroïdes, les vaisseaux hémorroïdaux peuvent être ligaturés sous le contrôle de la dopplerométrie à ultrasons. Grâce à cette technique, l'emplacement et le nombre de branches terminales de l'artère hémorroïdaire supérieure est déterminée. Ceci est fait par un anoscope spécialement conçu avec un capteur à ultrasons. Ensuite, une aiguille spéciale avec un fil de polypropylène à travers une fenêtre dans un anoscope est cousue et un vaisseau hémorroïdaire est bandé. Cette procédure peut être effectuée simultanément avec 4-6 vaisseaux. Après cela, les nœuds disparaissent.

Vous Êtes Intéressé Varices

Hémorroïdes 4e degré

Prévention

Les hémorroïdes sont une maladie chronique qui se développe par étapes. Au total, quatre degrés sont distingués, ce dernier étant le plus lourd et le plus négligé. Il se produit chez le patient, si dans le temps ne faites pas attention aux symptômes des hémorroïdes et ne cherchez pas d'aide médicale....

Bougies pour le traitement des hémorroïdes internes

Prévention

Le traitement de la forme interne des hémorroïdes doit être complexe, de sorte que les proctologues prescrivent plusieurs types de traitement en même temps, en fonction de la gravité des symptômes....