Types, signes et méthodes de traitement de l'obstruction veineuse

Thrombophlébite

Ce type de pathologie, comme le blocage des veines, souvent appelé thrombophlébite ou thrombose, est une maladie assez fréquente. En règle générale, les caillots sanguins se forment dans les veines des personnes âgées, bien que ces dernières années, comme de nombreuses maladies, la thrombophlébite a «grandi plus jeune». Les cas les plus fréquents de la maladie sont diagnostiqués sur les jambes et les mains. Une forme très grave de la maladie est un blocage de l'artère carotide.

Les principales causes de la pathologie

Les experts définissent deux raisons principales pour le développement de cette pathologie.

  1. Travail de longue date
  2. Prédisposition de nature génétique.

Ces deux causes provoquent une sténose des vaisseaux - rétrécissement, ce qui provoque des caillots sanguins dans les veines, qui les obstruent. La pathologie à un stade précoce se manifeste dans plusieurs caractéristiques:

  • œdème le soir (en particulier les membres inférieurs);
  • lourdeur, inconfort et fatigue dans les jambes;
  • des convulsions (surtout la nuit);
  • l'apparition des "étoiles" vasculaires.

Dès qu'il y a des sensations douloureuses prononcées, des convulsions sévères dans les muscles du mollet, la peau sur les jambes ou les mains changent de couleur et les patients constatent des vaisseaux gonflés, il est urgent de commencer le traitement. Sinon, il est possible d'aggraver l'état du patient - obturation des vaisseaux veineux, la progression des changements trophiques, l'apparition d'un gonflement prononcé.

Les médecins disent que ces symptômes progressent souvent sur le fond de divers facteurs aggravants - l'obésité, les troubles métaboliques, le mode de vie sédentaire. Souvent, la maladie est diagnostiquée chez les patients alités, car leur circulation sanguine est altérée et le sang est mal acheminé vers les extrémités.

Le cours et le développement de la maladie

L'occlusion du système veineux est appelée thrombose. Cette pathologie, comme la thrombose, conduit souvent à des troubles de la circulation sanguine locale, et sous une forme négligée - et à des changements systémiques globaux dans la circulation sanguine. Les veines les plus profondes des jambes sont exposées au plus grand risque - le plus souvent elles forment des caillots.

Cette pathologie est caractérisée par le développement rapide de l'inflammation, et avec la progression du processus inflammatoire, la thrombose passe dans la thrombophlébite. De plus, une thrombose sur les jambes peut provoquer une complication aussi grave que la gangrène veineuse. Gangrene est diagnostiqué à la suite de la thrombose continue, qui couvre non seulement les veines centrales, mais aussi les vaisseaux collatéraux (bypass), et, par conséquent, le spasme des artères centrales de type réflexe.

Ce type de maladie est typique chez les patients souffrant de thrombophilie ou de maladies malignes diagnostiquées. Le rétrécissement des vaisseaux de tous les types (la sténose) conduit aussi à l'obstruction des récipients, les veines et les artères principales. Si nous considérons la sténose en relation avec le système cardio-vasculaire, alors nous pouvons parler du rétrécissement des parois des vaisseaux, à la suite du dépôt sur eux. En règle générale, les dépôts sont caractérisés par des formations lipidiques, dont les patients ne connaissent que bien le cholestérol. Le rétrécissement des vaisseaux peut être localisé localement ou s'étendre à tout le système vasculaire. Mais en tout cas, c'est le risque de caillots sanguins dans les veines et les artères, et, par conséquent, leur blocage, et la violation du flux sanguin.

Le tableau clinique de l'évolution de cette maladie est très différent selon le degré de blocage, la perturbation du flux sanguin et peut se manifester à la fois dans l'inconfort et la fatigue des jambes et des mains et dans l'œdème et la formation d'ulcères trophiques. Pour diagnostiquer ou exclure une thrombose, pour déterminer le stade de la pathologie, et pour commencer le traitement correct, vous devez effectuer une analyse de type duplex.

Signes de la maladie des membres inférieurs

Symptômes fréquents d'obturation des vaisseaux veineux sur les jambes:

  • brusquement apparu et gonflement prononcé sur les hanches, les jambes ou les pieds;
  • Veine gonflée dans n'importe quelle zone des jambes;
  • fortes sensations douloureuses de pressage ou d'éclatement, augmentant avec la charge croissante. La caractéristique est l'atténuation de la douleur lorsque les jambes sont en position relevée;
  • sensations douloureuses sur le principe des démangeaisons dans les veines;
  • nuance bleutée de la peau des membres inférieurs.

Si une veine a explosé dans une région, elle peut être à la fois le symptôme de la maladie et le résultat d'une blessure accidentelle passée inaperçue. Mais, en règle générale, cela se produit à la suite de varices. Si vous ne commencez pas à temps le traitement, puis après un certain temps, la maladie peut s'aggraver, et l'inflammation peut commencer.

L'apparition d'une telle pathologie comme la thrombose est lourde non seulement avec la possibilité de dommages trophiques, mais avec un blocage, mais aussi un risque pour la vie - l'apparition de la thromboembolie de l'artère pulmonaire. Cela est dû à la possibilité de pénétration par le flux sanguin dans le poumon d'un thrombus sectionné, ce qui peut entraîner une mort immédiate.

Étant donné que les symptômes de la pathologie ne sont pas clairement prononcés, et la similitude de l'image clinique de la maladie avec d'autres maladies du système cardiovasculaire ou des pathologies pulmonaires, le traitement de la thrombose devrait commencer lorsque les premiers signes apparaissent.

Types de traitement

Lors de l'occlusion des vaisseaux veineux sur les jambes, le traitement est prescrit uniquement par un spécialiste. Au stade initial, des méthodes conservatrices sont utilisées, et en l'absence de résultats, une intervention chirurgicale. Tous les médicaments visent à réduire la douleur, à réduire le risque de formation de nouveaux caillots sanguins, à soulager l'inflammation et à réduire le risque de complications.

En règle générale, les médecins prescrivent des médicaments de différents groupes à des fins diverses:

  • prévenir la formation de nouveaux thrombi, dans le but prophylactique de nommer les fonds d'un groupe d'anticoagulants directs;
  • l'effet des anticoagulants indirects peut causer des saignements, ils sont donc pris sous la surveillance d'un spécialiste;
  • Pour la résorption des veines existant déjà dans les veines, les médecins recommandent les thrombolytiques. Mais presque tous ont des effets secondaires et peuvent causer des complications.

Pour prévenir la thrombose progressive et comme obstacle à l'arrachage des thrombus, on utilise des filtres cava spéciaux, établis au moyen d'une petite opération dans l'intervalle du vaisseau veineux creux inférieur, pour lequel une incision est pratiquée sous anesthésie locale.

Si le traitement conservateur ne donne pas les résultats escomptés et que le risque élevé d'inflammation et de complications persiste, l'intervention chirurgicale est réalisée sous anesthésie générale et le thrombus est retiré. Dans ces cas, les rechutes sont possibles, par conséquent, comme une prévention de la formation de nouveaux thrombi et le développement ultérieur de la thrombose, un cours d'héparine est recommandé.

Premiers secours pour la thrombophlébite

Lorsque les premiers symptômes de la phase aiguë de la thrombophlébite apparaissent, il est nécessaire d'appeler d'urgence un spécialiste, et avant d'arriver, mettre le patient dans une position horizontale, et fournir les premiers soins nécessaires. La jambe affectée doit être placée sur une colline (vous pouvez faire un coussin, mettre un oreiller). Avant l'arrivée d'un spécialiste, le traitement ne doit pas être auto-administré, en particulier les remèdes populaires, les onguents à friction et les formulations, et en aucun cas le massage ne doit être pratiqué. Sinon, il est possible de provoquer une rupture du thrombus.

En cas de diagnostic de thrombophlébite aiguë de type superficiel, un traitement à domicile est possible. Le médecin détaillera le schéma du traitement du blocage pour soulager l'inflammation, prévenir le développement ultérieur de la thrombose. Selon l'état du patient, le spécialiste de la maladie donnera des recommandations sur les mesures préventives à prendre pour soigner le patient.

Par exemple, avec une forme chronique de blocage, il faut constamment fixer un pansement de bandages sur les jambes, utiliser des bandages élastiques, des bas, faire constamment des exercices spéciaux pour les jambes, sauf pour cela le médecin nomme des mesures physiothérapeutiques particulières. Six mois après l'atténuation de la période aiguë, le patient est prescrit un traitement dans des sanatoriums spécialisés.

Maladie des veines des membres supérieurs

Un autre type de blocage est un blocage des vaisseaux veineux dans les bras (ou d'une part), qui est isolé dans une pathologie distincte - syndrome de Paget-Shreter. Les principaux symptômes de la pathologie de la veine sous-clavière sont des plaintes du patient pour des douleurs dans les veines des mains, des poches dans cette zone. Lors de la levée de poids, un réseau veineux prononcé apparaît sur les bras. Un autre symptôme caractéristique est la pâleur de la peau sur les mains, perte de sensibilité totale ou partielle.

Les causes de cette pathologie sont:

  • prédisposition génétique à la sténose vasculaire (souvent, pathologie congénitale);
  • maladies diagnostiquées - athérosclérose oblitérante, thrombo-angiite, pathologies du système cardiovasculaire;
  • lésion traumatique des vaisseaux sanguins et des artères;
  • les blessures des tissus mous.

Lorsque des signes apparaissent, on prescrit aux patients un examen complet des veines, à la fois sur les mains et sur les jambes, en utilisant une dopplerographie par ultrasons ou une phlébographie radio-opaque. En plus du traitement complexe, qui peut inclure des remèdes populaires, le patient doit adhérer à un régime strict - exclure du régime les poissons, les produits carnés, frits et épicés.

Les remèdes homéopathiques pour la thrombose

L'utilisation de remèdes populaires ne peut pas être considérée comme un traitement à part entière de ce type de pathologie, mais dans le cadre d'un cours de médecine générale permet d'arrêter une attaque aiguë, soulager l'inflammation. L'un des remèdes les plus efficaces est la teinture de feuilles d'ortie.

Bains efficaces pour les jambes de l'herbe des marshweed. Avec le diagnostic établi - varices, les médecins recommandent 2 fois par jour pour lubrifier toutes les zones touchées avec du vinaigre, et la réception simultanée de l'eau diluée avec du vinaigre de cidre de pomme.

Étant donné la complexité et la durée du traitement de la pathologie, sa diversité et le long processus de développement, les médecins devraient être traités le plus tôt possible afin de ne pas laisser la maladie affecter tout le système et prévenir la formation de caillots et de blocages.

Occlusion des veines: facteurs de développement, localisation, signes, diagnostic, traitement, prévention

Dans notre société, l'idée que le blocage des veines est le destin des personnes âgées obèses avec des varices des membres inférieurs a pris racine. La pratique médicale ne réfute pas ce fait. Oui, le surpoids, la maladie variqueuse, l'âge et d'autres états pathologiques multiples jouent un rôle dans le développement des caillots sanguins veineux, mais ce rôle est l'un des nombreux et parfois ne mène pas. De plus, beaucoup de gens ne savent pas que les thrombose veineuse, phlébite, thrombophlébite et varices sont différentes maladies, parfois ils peuvent se produire simultanément dans une seule personne, mais dans la pratique médicale, ils se retrouvent souvent seuls.

Causes de l'obturation des veines

Il y a environ 150 ans, le scientifique allemand Rudolf Virchow a décrit les principes de base de la formation de circonvolutions intravasculaires du sang, qui est devenue connue sous le nom de Triade de Virchow. Malgré l'âge vénérable de la découverte, elle reflète objectivement et intelligemment l'essence du processus pathologique et a donc conservé sa pertinence de nos jours.

Il y a trois éléments constitutifs principaux qui affectent la formation de la convolution du sang à l'intérieur du vaisseau:

caillots sanguins - substrat d'obstruction veineuse

  1. Augmentation de la coagulation du sang (hypercoagulabilité);
  2. Dommages à l'endothélium (une fine couche de cellules recouvrant la surface interne des vaisseaux);
  3. Réduction de la vitesse du flux sanguin à l'intérieur du vaisseau.

Derrière la sécheresse de la terminologie médicale, pas si rare dans l'état de la vie.

1. La coagulabilité accrue du sang, à son tour, est basée sur 2 mécanismes: Maladies congénitales du système de coagulation sanguine (thrombophilie) et syndrome hypercoagulable acquis. Dans le cas de malformations congénitales, le diagnostic implique des tests génotypiques et autres tests de laboratoire, les états acquis peuvent être transitoires (temporaires) et peuvent être causés par:

  • Habitudes nocives (tabagisme, alcool, drogues);
  • Le mode de vie (embonpoint, inactivité, imprécisions alimentaires);
  • Grossesse, à partir du deuxième trimestre;
  • L'utilisation de médicaments (contraceptifs oraux, œstrogènes, médicaments anesthésiques, agents de contraste aux rayons X, hormones du cortex surrénalien);
  • Hépatique, insuffisance rénale;
  • Les tumeurs;
  • Déshydratation;
  • Stress chronique et pathologique.

2. Dommages à la membrane interne des veines:

  • Traumatisme immédiat du vaisseau (injections intravasculaires et cathéters);
  • Traumatisme mécanique étendu;
  • Interventions chirurgicales volumétriques;
  • Installation de dispositifs intravasculaires (filtres, stents, valves, prothèses, etc.);
  • Infections (virales, bactériennes), infections toxiques, conditions septiques;
  • Perte de sang massive;
  • Brûlures extensives;
  • Hypoxie aiguë et chronique (manque d'oxygène);
  • Maladies auto-immunes (lupus érythémateux systémique, syndrome des antiphospholipides et autres).

3. Pour réduire la vitesse du flux sanguin dans les veines plomb:

  • Les varices;
  • La compression de la veine par quelque chose (la tumeur, le corps étranger, l'utérus élargi, les fragments de l'escroc dans les fractures, etc.);
  • Dommages aux valves des veines;
  • Position forcée prolongée du corps (avec des fractures, des opérations, des maladies graves);
  • Augmentation de la viscosité du sang.

Il faut également tenir compte du fait que si une personne a eu des caillots sanguins plus tôt (AVC, crise cardiaque, thrombose veineuse, embolie pulmonaire), le risque de thrombose récidivante est 3 à 4 fois plus élevé.

Les manifestations cliniques de l'obstruction veineuse

Dans le coeur tombent dans deux veines principales, qui s'appellent les veines creuses supérieures et inférieures. La partie supérieure recueille le sang du haut du corps (tête, cou, membres supérieurs), le plus bas, respectivement, de toutes les autres parties du corps et des organes. Cliniquement, tous les symptômes du blocage des veines dépendent de leur localisation, ils sont donc divisés en thromboses dans le système des veines creuses supérieures et inférieures.

1. Blocage des vaisseaux du bassin de la veine cave inférieure

Le blocage des vaisseaux sanguins piscine veine cave inférieure est la grande majorité (95%) du nombre total de thrombose veineuse enregistré, le plus dangereux pour la vie humaine, il faut donc attitude prudente et prudente au problème, à la fois par le médecin et le patient.

Blocage des veines profondes des membres inférieurs - la condition la plus commune de toute la thrombose et encore assez désagréable et dangereux, car il peut conduire au développement d'une embolie pulmonaire, l'insuffisance veineuse chronique et des ulcères veineux - complications graves et sévères. L'endroit le plus commun de la formation initiale du thrombus est les veines de tibia et les veines iliaques (situées à l'intérieur de l'anneau pelvien dans la profondeur de notre corps). La présence et la sévérité des symptômes dépendent en grande partie de l'emplacement du blocage, du calibre et du nombre de vaisseaux touchés par le processus.

les veines des jambes sont normales, avec colmatage (thrombose) et thromboembolie (séparation des thrombus) par des complications menaçantes

a. Veines profondes

Le blocage de quelques-uns, jusqu'à trois jambe veineuse profonde, dans la préservation de la fonction normale des autres veines ne provoquent pas de violations importantes du flux sanguin veineux des membres, ce qui entraîne l'absence de tableau clinique sévère et, en conséquence, cette pathologie peut être diagnostiquée du tout. Dans le même temps, la possibilité de développer des effets négatifs du colmatage des vaisseaux sous forme d'insuffisance veineuse chronique, d'ulcères trophiques et d'EP est préservée. Le blocage des veines profondes du tibia est difficile à diagnostiquer et provoque souvent une mort subite d'une personne, dans le contexte d'une santé complète externe. Les manifestations cliniques possibles du blocage des veines sur les jambes comprennent:

  • La douleur dans les muscles du mollet, qui ne diffère pas dans leur intensité, augmente avec la marche, les mouvements brusques du pied et dans la position «debout»;
  • Gonflement unilatéral mineur du pied, de la cheville et du tiers inférieur du tibia, qui peut être déterminé à l'aide d'un ruban à mesurer - la circonférence du tibia avec l'occlusion des veines profondes sera plus grande de 2 à 3 cm;
  • Augmenter la température du membre affecté - la différence de température est généralement très faible, ce qui nécessite des soins, et de préférence un thermomètre précis;
  • Le symptôme de Homans - la douleur dans le muscle gastrocnémien augmente avec la flexion de l'articulation de la cheville (lorsque les doigts atteignent le genou);
  • Il y a un symptôme de Moïse - si vous demandez à quelqu'un de serrer le tibia dans le tiers supérieur avec les deux mains vers l'avant, la douleur dans les muscles du tibia augmentera;
  • Si vous mettez le brassard de l'appareil pour mesurer la pression sur le tibia et pomper la pression au-dessus de 150 mm Hg. La douleur dans les muscles de la jambe sera considérablement augmentée (symptôme de Lovenberg).

blocage des veines crurales

b. Veine fémorale

Le blocage de la veine fémorale commune est souvent une manifestation (la manifestation primaire) d'un blocage latent des vaisseaux sur les jambes. A une image vivante, et ne provoque pas de difficultés dans le diagnostic:

  1. Gonflement soudain, une augmentation significative du volume de la majeure partie du membre inférieur;
  2. Cyanose prononcée du membre, croissant de haut en bas;
  3. Les veines sous-cutanées dans la région de l'ensemble du membre inférieur, de l'aine et du pubis, deviennent plus prononcées, élastiques;
  4. L'élargissement des ganglions lymphatiques dans l'aine;
  5. Haute température corporelle jusqu'à 38 ° C.

Habituellement, quel que soit le traitement, les manifestations cliniques lorsque la veine fémorale commune est bloquée du 3ème au 4ème jour diminuent progressivement, et la condition s'améliore lentement.

des signes de blocage aigu des veines des jambes

c. Les veines du tronc du bassin

Dans une littérature médicale spéciale apprécié la thrombose ileofemoralny collective à long terme, ce qui signifie joint occlusion iliaque (à l'intérieur du bassin) et la veine fémorale. Les manifestations cliniques de la congestion veineuse dans ce niveau anatomique sont très semblables aux symptômes d'obstruction de la veine fémorale, la seule différence étant que la clinique occlusion vasculaire dans les jambes et les fesses zone impliquée et le tiers inférieur de l'estomac. Environ un quart du membre affecté ne devient pas cyanosé, et la couleur blanche du lait, ce qui d'une certaine manière indique un haut degré d'occlusion vasculaire.

caillot de sang dans la veine iliaque pour angiographie

2. Blocage des vaisseaux du système de la veine cave supérieure

système vasculaire de la veine blocage cave supérieure comme une maladie distincte est rare, en raison de la topographie anatomique et - en comparaison avec les navires IVC la force d'attraction de la terre au-dessus des vaisseaux du corps est nettement plus faible.

Dans la très grande majorité des cas, les causes d'occlusion dans le système de la veine cave supérieure sont secondaires, c'est-à-dire qu'elles sont la manifestation d'une autre maladie:

  1. Conséquences des manipulations médicales (cathétérisme des veines jugulaires ou sous-clavières);
  2. Les états septiques bactériens;
  3. Tumeurs des organes du thorax.

Séparément, parmi tous les cas d'obstruction des vaisseaux du système de la veine cave supérieure, la maladie (syndrome) de Paget-Shreter est caractérisée par la difficulté du flux sanguin à travers la veine sous-clavière. Les manifestations cliniques de leur identité, différences seulement dans les causes de leurs causes. La maladie est souvent observée chez les hommes athlétiques physiquement forts engagés dans un travail physique ou sportif intense. Le syndrome est la conséquence d'une fracture de la clavicule ou de la première côte, de maladies oncologiques dans la veine sous-clavière, de sa ponction et de son cathétérisme.

  • Anamnèse: le début de la maladie a été précédé d'un traumatisme ou d'une injection intraveineuse dans la zone de la veine affectée;
  • Inflammation prononcée: veine dense, rouge, chaud, intensément douloureux;
  • Il n'y a aucun signe de perturbation du flux sanguin dans l'ensemble du membre: il n'y a pas d'œdème étendu du membre entier, le processus est limité à une petite zone;
  • Les ganglions lymphatiques régionaux (axillaires) ne sont pas agrandis, indolores.

Blocage de la veine sous-clavière (manifestations d'une maladie ou syndrome de Paget-Shreter):

  1. L'œdème capture tout le membre supérieur du poignet à la clavicule;
  2. Cyanose prononcée du membre;
  3. Les veines superficielles de l'épaule et de l'avant-bras se gonflent, deviennent bien marquées, tendues, mais restent élastiques;
  4. La douleur est une sensation sourde, éclatante, prononcée de lourdeur, parfois de faiblesse dans la main;
  5. Lorsque vous sentez la région axillaire et la surface interne de la douleur à l'épaule augmente.

Blocage de la veine jugulaire s'accompagne d'un œdème, d'une cyanose et d'une douleur fulgurante au niveau de la moitié de la nuque et de la tête.

Blocage de la veine cave supérieure s'exprime par les bouffissures, la cyanose et les sensations douloureuses dans la région des deux membres supérieurs, la tête et le cou, qui augmentent progressivement en quelques jours.

tableau clinique dans le syndrome de la veine cave supérieure, incl. à cause de la thrombose

Le diagnostic de l'occlusion des veines

Un examen détaillé et un interrogatoire du patient permettent de déterminer la direction globale du diagnostic et d'établir un diagnostic préalable.

Le diagnostic de laboratoire le plus efficace est réduit à la détermination du D-dimère dans le sang. Une augmentation de cet indicateur peut se produire avec une variété de conditions, y compris la formation active de thrombus dans le corps. C'est-à-dire que le taux normal de D-dimères exclut complètement le processus de formation active de thrombus dans le corps au moment du prélèvement sanguin, ce qui permet de couper immédiatement la recherche diagnostique dans le sens de l'occlusion thrombotique des vaisseaux sanguins.

  • L'angioscanner duplex à compression échographique (échographie) implique l'étude des veines superficielles et profondes des extrémités;
  • La radiographie à l'aide d'agents de contraste est utilisée en cas d'efficacité diagnostique insuffisante des ultrasons;
  • La tomodensitométrie (TDM et IRM) est plus souvent utilisée pour l'occlusion des veines localisées dans les cavités abdominale et thoracique.

Traitement du blocage des veines

Le choix des tactiques de traitement est déterminé sur la base de la localisation de l'obstruction veineuse et de la probabilité de développer une EP.

Saisie des veines sous-cutanées des membres supérieurs

Pratiquement toujours appliquer un traitement conservateur, qui comprend:

  1. Froid à l'endroit de l'occlusion du vaisseau;
  2. Préparations locales qui diluent le sang (pommade à l'héparine et plusieurs de ses analogues - lyoton, thrombless, lavenum, etc.);
  3. Anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), topique et interne (analgine, aspirine, indométhacine, diclofénac et autres).

Occlusion des veines sous-cutanées des membres inférieurs

En fonction des tactiques choisies par le médecin, un traitement conservateur et chirurgical, ou des combinaisons de ceux-ci, peuvent être effectués. Le traitement conservateur comprend tout indiqué pour l'occlusion des veines superficielles des mains plus:

  • Mode actif: dans ce cas, le mouvement est la vie;
  • Thérapie de compression: bas, bandages élastiques.

les tricots de compression sont un moyen important de prévenir le blocage des veines des membres inférieurs et de ses complications

Traitement opératoire

  1. Croix -ectomie - après l'habillage de la veine saphène et toutes ses branches, elle est excisée;
  2. Thrombectomie des veines profondes principales: si un blocage se propage aux veines profondes - retirer le thrombus de ces veines et ensuite produire une crossectomie;
  3. La miniflébectomie - est réalisée dans les premiers stades après le blocage des veines et implique une crossectomie avec l'élimination de tous les vaisseaux varicosés associés à la veine sous-cutanée;
  4. La thrombectomie par ponction consiste à retirer un thrombus d'un site d'obstruction veineuse enflammée lorsqu'un blocage de veine ancienne, récidivante ou non traitée se produit.

Blocage des veines profondes des membres inférieurs

Cette localisation du blocage est assez dangereuse et nécessite une attention maximale.

  • À risque de PE (ou manque d'informations sur un tel risque) - le repos au lit le plus strict! Lors du diagnostic (échographie, TDM, radiographie), l'absence confirmée de risque est un mode actif;
  • Compression élastique (bas, bandages);
  • Traitement anticoagulant (héparine, apixaban, rivaroxaban).

Le traitement opératoire a trois directions, et le choix de la méthode de traitement chirurgical est fait par un chirurgien vasculaire, basé sur un certain nombre d'indications médicales complexes:

  1. L'installation du filtre cava - à haut risque d'embolie pulmonaire et le manque d'efficacité du traitement dans la veine cave inférieure, un dispositif spécial est installé, dont la tâche est d'arrêter le caillot déchiré et de sauver réellement la vie du patient;
  2. Thrombectomie intravasculaire - retrait d'un thrombus de la lumière du vaisseau par une méthode endoscopique chirurgicale;
  3. Lyse intravasculaire (dissolution) du thrombus par l'introduction de préparations spéciales dans le cathéter à travers le cathéter
  4. Stenting de la veine (installation de la "prothèse" du vaisseau).

Si non traité?

Comment la situation peut-elle être résolue si une occlusion veineuse s'est produite et si le traitement correspondant n'a pas été effectué? Le résultat de la thrombose veineuse dépend de nombreux facteurs et peut, comme sans laisser de trace, et conduire à la mort:

  • Un thrombus peut de manière indépendante se dissoudre (se dissoudre);
  • Le thrombus peut commencer à se dilater et conduire à l'obstruction des vaisseaux situés à la fois au-dessus du site de la thrombose initiale, et au-dessous;
  • Il est possible de détacher un thrombus ou une partie de celui-ci de la paroi vasculaire, son mouvement avec le flux sanguin vers le coeur et l'embolie ultérieure des artères pulmonaires (développement de PE qui conduit très souvent à la mort);

mécanisme d'embolie pulmonaire (embolie pulmonaire)

  • Le thrombus peut être organisé (condensé, devenir comme un tendon), après quoi un blocage persistant de la veine peut se développer, ou avec le temps le thrombus peut se recanaliser («germer» avec de nouveaux vaisseaux);
  • Le résultat de toute thrombose est une tendance accrue à la thrombose récurrente (répétée), à ​​la fois sur le site du blocage primaire, et dans toute autre partie du lit vasculaire.

En temps opportun, le plus tôt possible, chercher de l'aide médicale en cas de blocage des veines, augmente considérablement les chances de préserver la santé et même la vie humaine.

Nous nous débarrassons d'un blocage des veines sur les jambes

Le traitement du blocage des veines sur les jambes doit être fait par un médecin. Cette condition est considérée potentiellement potentiellement mortelle, de sorte que vous ne pouvez pas prendre de médicaments qui affectent les caillots sanguins et le niveau de cholestérol vous-même. La lumière du vaisseau peut être fermée complètement ou partiellement, mais le patient ressent immédiatement les symptômes de la maladie. En règle générale, cette affection est accompagnée d'un syndrome douloureux marqué. Ensuite, nous allons parler des causes du blocage des veines et comment traiter cette condition.

Causes de la pathologie

Avec l'obstruction des vaisseaux sanguins, les personnes âgées souffrent souvent de pathologies cardiaques, de diabète sucré et de problèmes vasculaires. Dans l'anamnèse, la thrombophlébite est nécessairement présente. Diverses violations du système circulatoire peuvent entraîner une consommation excessive d'alcool, des médicaments à long terme, des blessures graves aux membres. Les principaux facteurs qui provoquent le développement de la maladie comprennent:

  • la stagnation du sang, survenant sur le fond de l'alitement prolongé, les varices, serrant le récipient, etc.
  • problèmes de coagulation du sang;
  • Inflammations causées par des infections ou des maladies génétiques.

Le traitement du blocage des veines sur les jambes peut être effectué par un thérapeute, un chirurgien vasculaire ou un phlébologue. Tout dépend des qualifications du spécialiste et du degré de négligence. Ne vous engagez pas dans l'automédication des caillots de sang. Cette pathologie est considérée comme dangereuse pour la vie humaine. Le blocage complet du vaisseau peut entraîner une mort tissulaire étendue, une nécrose.

Symptomatologie de la maladie

La thrombophlébite des veines profondes se manifeste par une douleur intense. La veine affectée devient rougeâtre. Avec le temps, la pigmentation de toute la jambe change. La température de la peau du membre augmente. Si la maladie est aiguë, alors la température du corps entier est augmentée. La jambe commence à gonfler. Lorsque les symptômes de la thrombose seront plus prononcés:

  • douleur intense dans la jambe, qui devient plus sévère en marchant;
  • la peau devient très pâle à la place de la thrombose;
  • La jambe touchée par la gorge sera plus froide que saine.
  • Les veines sous-cutanées du deuxième jour s'agrandissent;
  • oedème fort, apparaissant dans quelques jours.

Diagnostics

Pour étudier l'état de la paroi veineuse, le patient est référé pour une dopplerographie des vaisseaux. Il vous permet de déterminer le type de thrombus et son emplacement. Les diagnostics de colmatage comprennent également un examen visuel du patient. L'échographie fournira une image plus complète de la maladie. Si pendant le diagnostic une partie du caillot est arrachée, le patient est envoyé au service de chirurgie.

Le mécanisme de la thrombose et l'évolution de la maladie

La thrombose survient dans le contexte des troubles de la coagulation. Le colmatage et l'occlusion des veines se développent en raison de problèmes métaboliques communs. Ils apparaissent souvent chez les femmes enceintes et à la suite de blessures. Avec la thrombophlébite, des caillots sanguins se forment du fait que la veine est enflammée. Sa surface devient lâche, donc le cholestérol est fixé dessus. Parfois, avec l'inflammation, les germes pénètrent dans le corps. Ensuite, le patient est diagnostiqué avec une thrombophlébite purulente. En l'absence de traitement, le caillot commence lentement à se déplacer vers le haut.

Quelle est la différence entre une thrombose et une thrombophlébite?

La thrombose peut se produire dans les veines profondes et superficielles, pas gâté par l'impact de toute maladie. Plus souvent, la maladie souffre de vaisseaux profonds. Thrombophlébite affecte seulement les veines superficielles. Sous l'influence de maladies concomitantes, elles commencent à se déformer, et ce n'est que plus tard que se forme un caillot de sang. La thrombose est considérée comme plus dangereuse. il apparaît dans des veines saines.

Principes généraux de traitement

Au stade initial de la maladie, les médecins préfèrent un traitement conservateur. Mais ne pense pas qu'il est capable d'éliminer les cônes veineux et d'autres manifestations de problèmes avec les vaisseaux sanguins. Ils ne peuvent être enlevés que par une intervention chirurgicale. Les médicaments sont choisis de manière à soulager complètement le patient du syndrome de la douleur et à réduire le taux de caillots sanguins. Si les médicaments n'aident pas, les médecins ont recours à l'installation de filtres à caféine et d'autres moyens chirurgicaux pour traiter les blocages.

Premiers secours en cas d'exacerbation

Au stade aigu de la thrombophlébite, vous devriez appeler votre médecin. Le patient devrait prendre une position horizontale. La jambe du patient doit être placée sur une plate-forme surélevée (oreillers ou une couverture pliée plusieurs fois). Faire l'auto-massage, en frottant divers onguents médicinaux ou en utilisant des recettes folkloriques ne peuvent pas. Toutes ces procédures peuvent provoquer une rupture du thrombus.

Lorsque la maladie s'aggrave, le médecin peut établir un plan de traitement pour la maison. Les caractéristiques de la thérapie dépendent du stade de la maladie et de l'ensemble du tableau clinique. Dans la forme chronique de la maladie, les médecins sont invités à porter des tricots de compression et de prendre des médicaments qui détruisent les caillots sanguins. Le patient doit effectuer un exercice spécialisé.

Méthodes de traitement

L'occlusion des veines perturbe l'écoulement naturel du sang. La peau et les membres reçoivent moins de nutriments, ce qui entraîne éventuellement la survenue d'ulcères trophiques, un changement de la couleur du Tudor, l'apparition d'une éruption cutanée. Dans cet état pathologique, le patient souffre d'une douleur persistante, de sorte que le traitement de la maladie est nécessaire. Si vous ne tenez pas compte du traitement, développez éventuellement une gangrène. La méthode de traitement du blocage est déterminée par le stade de la maladie et le nombre de caillots de sang. Pendant le diagnostic, le médecin détermine où le thrombus est exactement et comment il peut être éliminé. Les traitements les plus communs pour l'affection sont:

  • prendre des médicaments;
  • l'ablation chirurgicale de caillots sanguins;
  • la thrombolyse;
  • installation d'un filtre cava.

Thérapie médicamenteuse

Les médicaments pour traiter le blocage des veines sur les jambes aident à éliminer les manifestations cliniques de la maladie. Certains groupes de médicaments contribuent à la normalisation du flux sanguin et préviennent le développement de complications supplémentaires. Le plus souvent dans le traitement de la maladie, les groupes de médicaments suivants sont utilisés:

  • Anticoagulants. Réduire la viscosité du sang, contre-indiqué chez les patients présentant une hypotension et des indicateurs biochimiques normaux.
  • Médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens. Enlever le spasme des vaisseaux sanguins, éliminer le syndrome de la douleur.
  • Phlébotonique. Ils favorisent la normalisation de la structure des vaisseaux sanguins, normalisent le flux sanguin, réduisent les convulsions.

Les médicaments peuvent être externes et internes. Aux agents extérieurs portent des gels, des onguents, une crème. Ils peuvent contenir les groupes de substances ci-dessus, ainsi que des composants supplémentaires qui éliminent l'œdème, l'irritation de la surface des jambes. Les préparations pour dissoudre les thrombus sont prises sous forme de comprimés.

Intervention chirurgicale

Au traitement chirurgical procéder, si dans le corps humain ont été formés thrombi dangereux, c'est-à-dire. bloquant complètement l'écoulement du sang. Dans cet état, il y a une mort accélérée des tissus, qui est lourde de gangrène. Le type d'intervention chirurgicale est déterminé par l'emplacement du thrombus. Lorsque les vaisseaux profonds sont endommagés, le chirurgien peut piquer la veine, installer un shunt ou retirer le caillot d'une autre manière. Dans cette situation, il est important de ne pas laisser le sang coaguler, de sorte que le patient doit respecter le repos au lit.

Thrombolyse

Cette méthode de traitement des varices est rarement utilisée en pratique chirurgicale. Même chez les patients présentant une coagulabilité sanguine sévère, il provoque des saignements sévères. Le principal avantage de la procédure est qu'elle contribue à la destruction des gros caillots. L'intervention chirurgicale est réalisée comme suit:

  1. Le patient fait une anesthésie et anesthésie la jambe.
  2. Un cathéter est inséré dans le vaisseau affecté.
  3. Commencer à introduire une substance qui favorise la dissolution du thrombus.
  4. Le cathéter est retiré. Si nécessaire, arrêtez le saignement.

Après la procédure, vous abaissez souvent la pression, les frissons apparaissent. C'est une réaction normale à la dégradation des enzymes. Le traitement des complications et des effets secondaires sera symptomatique.

Filtres de cava

Ces dispositifs sont implantés dans les veines, lorsque le thrombus s'est déjà détaché. Visuellement, ils ressemblent à de petits parapluies métalliques. Des filtres à cava sont installés pour attraper les caillots sanguins déchirés. Leur utilisation empêche le développement d'une embolie pulmonaire chez le patient.

Auto-massage

Un massage quotidien facile aidera à prévenir d'autres caillots sanguins. Effectuez-le est autorisé, lorsque les veines sont enflammées, mais les caillots ne sont pas encore formés en eux. En présence de caillots sanguins, tout effet mécanique sur les jambes est contre-indiqué. Pour la procédure, utilisez une pommade à l'héparine ou un gel de Troxérutine. D'abord, vous devez bien étirer vos orteils, puis commencer à masser vos pieds. Terminez la procédure en frottant la cuisse et en tapotant légèrement.

Caractéristiques de la nutrition

Pour éviter les complications accidentelles, il est important de manger des aliments sains et sains. Dans le régime devrait être beaucoup de fruits, légumes, viande maigre. Il est permis de consommer des légumineuses et des produits à base de farine complète. Pour normaliser le travail de l'intestin, une personne devrait consommer plus de fibres. Il contient des légumes. Assurez-vous d'utiliser de la vitamine E, oméga-3, acides gras insaturés.

Le patient doit abandonner les boissons gazeuses sucrées, la viande grasse, les aliments frits. Il est nécessaire de limiter l'utilisation d'huile végétale, de margarine, de produits fumés. Les aliments contenant une quantité accrue de cholestérol naturel devraient également être exclus du menu.

Remèdes populaires

Traitement à la maison du blocage des veines sur les jambes peut être effectuée à l'aide de recettes à base d'herbes. Le patient ne devrait pas refuser de prendre des médicaments, tk. ils sont les principaux dans la lutte contre la maladie, mais peuvent aider le corps à faire face à la maladie en prenant des infusions d'herbes qui diluent le sang. Les médecins sont invités à boire du thé à la camomille, marronnier, ortie du blocage des veines. Pour diluer le sang, vous pouvez préparer les boissons suivantes:

  • Mélangez également les feuilles de groseille, les fruits du chardon, l'écorce de chêne. Les brasser avec de l'eau chaude, puis prendre la boisson qui en résulte à la place du thé.
  • Le chêne d'écorce bouillonne sur un feu et y ajoute une marguerite de chimiste. Le bouillon résultant devrait être mangé 3 fois par jour.

Si le patient a tendance à saigner (tout, même au niveau nasal), il est alors interdit de boire du thé et des préparations qui diluent le sang. Il est permis de faire des compresses de soda et d'essuyer les zones touchées des jambes avec du peroxyde d'hydrogène.

Conséquences et complications possibles

En l'absence de traitement, un thrombus peut se détacher et provoquer une embolie pulmonaire. Cette complication est considérée comme la plus dangereuse pour la vie humaine. En l'absence de toute thérapie, la quantité de caillots de sang commence à croître. Cela peut provoquer le développement de complications directement liées au travail des organes internes. Pour les pathologies qui surviennent dans le contexte de la thrombophlébite et de la thrombose, comprennent:

  • gangrène;
  • AVC et crises cardiaques;
  • dysfonctionnement des veines rénales, hépatiques, portales.

Prévention de la maladie

L'occlusion des veines - un état du corps, dont le développement est plus facile à prévenir que de s'engager dans son traitement à long terme. Il est recommandé aux patients ayant un penchant pour cette affection de porter une maille de compression. Il doit être porté le matin. Avec une viscosité accrue du sang, le patient doit prendre des anticoagulants. Contrairement à la croyance populaire, la thrombose est très fréquente chez les athlètes. Ce qui lui a été confirmé en particulier par des personnes qui, en raison des circonstances, ont abandonné la formation pendant un certain temps et y sont ensuite retournées. De tels athlètes phlébologues recommandent:

  • utiliser plus d'eau pendant l'exercice;
  • réduire lentement l'intensité de l'exercice;
  • faire un étirement profond après avoir terminé l'entraînement.

En général, les recommandations avec une propension à la thrombose seront les mêmes qu'avec la prédisposition à d'autres maladies du système vasculaire. L'homme doit bouger plus. Si le travail est associé à un long séjour en position assise ou debout, vous devez faire un échauffement quelque part toutes les 2 heures. Si vous avez tendance à bloquer les veines, vous devez cesser d'utiliser des bains chauds et des saunas, et les remplacer par une douche de contraste.

Occlusion des veines des membres inférieurs

La formation de thrombus dans les veines des membres inférieurs est assez commune. L'occlusion des veines profondes en médecine est appelée thrombose ou phlébothrombose. La formation de caillots sanguins dans les veines superficielles, accompagnée de leur inflammation, est une thrombophlébite. La lumière du vaisseau peut être fermée partiellement ou complètement, respectivement, le flux sanguin est perturbé ou arrêté complètement. Un thrombus peut être attaché au mur, mais il peut aussi être mobile (flottant).

Thrombose

L'occlusion des veines sur les jambes pendant la thrombose est causée par trois processus pathologiques:

  • violation de la structure de la paroi du navire;
  • coagulabilité accrue du sang;
  • ralentir le flux de sang.

On croit généralement que l'occlusion des veines des jambes se produit seulement chez les personnes âgées. En fait, ce n'est pas le cas. Une occlusion aiguë due à une thrombose est observée chez les femmes enceintes, après des fractures, pendant de longs vols ou des voyages.

Causes

La thrombose veineuse profonde a plusieurs causes principales de développement:

  • l'inflammation résultant de processus infectieux ou immunologiques, d'injections, de blessures;
  • stagnation du sang dans le système vasculaire en raison de l'alitement prolongé, du travail, des varices, un obstacle à la circulation sanguine qui s'est produit lorsque le vaisseau a été comprimé, après un effort physique considérable (surtout chez les non-entraînés);
  • violation de la coagulabilité du sang en rapport avec des maladies (pathologies endocriniennes, maladies du foie, tumeurs malignes, utilisation de contraceptifs hormonaux, etc.).

Manifestations

Les signes classiques de thrombose veineuse profonde sont enregistrés seulement chez la moitié des patients. Les symptômes ne sont généralement pas exprimés et ils apparaissent de façon inattendue. Les principaux sont:

  • douleur dans la jambe, augmentant avec la marche ou debout de longue date dans la position debout. La condition s'améliore si vous mettez votre pied sur l'estrade;
  • l'œdème, qui apparaît après un certain temps;
  • sensation de lourdeur et raspiraniya dans la jambe;
  • peau pâle au-dessous de la place de la thrombose (parfois il devient cyanotique et brillant);
  • la jambe du patient est plus froide que saine;
  • veines saphènes étendues, apparaissant le deuxième jour.

Souvent, le premier signe de phlébotrombose est l'embolie pulmonaire. Les principaux symptômes de PE:

  • toux,
  • essoufflement,
  • hémoptysie,
  • arrêt cardiaque réflexe.

Traitement de la thrombose

La thrombose est une condition dangereuse, donc le traitement doit être commencé immédiatement. Si l'occlusion du vaisseau sous le genou est survenue, un traitement ambulatoire (sans hospitalisation) peut être prescrit. Dans d'autres cas, une personne est amenée à l'hôpital du service de chirurgie.

A l'aide de l'échographie (échodoppler et échographie Doppler couleur), le type de thrombus et sa localisation sont déterminés.

Tout d'abord, il est déterminé si le thrombus dans la veine est solidement fixé et s'il y a une menace d'EP. S'il n'y a pas de danger, le patient doit se tenir au lit pendant trois à cinq jours. Toutes les procédures thermiques à ce moment sont contre-indiquées. S'il n'y a pas d'informations exactes sur la position du thrombus et qu'il n'est pas possible de les obtenir, le repos au lit devrait durer jusqu'à dix jours, tandis que la jambe doit être soulevée.

Le traitement peut être conservateur et opératoire.

La thérapie est effectuée seulement à un stade précoce. Attribuer des pilules et des injections, qui normalisent la coagulabilité du sang, aider à réparer un thrombus, améliorer le flux sanguin à travers les vaisseaux, prévenir le développement de complications. Des médicaments de différents groupes sont utilisés:

  • analgésiques (Diclofenac);
  • antibactérien;
  • anticoagulants (réduire l'activité du système de coagulation);
  • phlébotonie (Troxerutin, Troxevasin, etc.);
  • angioprotecteurs (normaliser les processus métaboliques dans les parois des veines, réduire leur perméabilité).

Habituellement, en cas de thrombose aiguë, une thrombo-utérine est pratiquée (retrait du thrombus). Si la chirurgie n'est pas effectuée à temps, le patient peut avoir la gangrène. Avec un thrombus mobile, un filtre spécial est implanté dans la lumière de la veine cave inférieure, qui ne passe pas un caillot de sang.

Dans de rares cas, une thrombolyse est réalisée - une procédure plutôt dangereuse conduisant à des saignements. Dans la veine affectée est inséré un cathéter avec un médicament thrombolytique qui agit sur le caillot de sang.

En plus de la chirurgie pour prévenir la thromboembolie, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour éliminer la cause de la formation de thrombus (lorsque la veine est un ganglion lymphatique ou une tumeur).

Puis-je être traité avec des remèdes populaires?

Les médecins préviennent qu'il est impossible de traiter la thrombose des membres inférieurs à la maison. Les remèdes populaires non seulement n'aident pas, mais peuvent nuire, jusqu'à l'invalidité et la mort.

Thrombophlébite

Thrombophlébite affecte les veines qui sont sous la peau. Selon les médecins, l'inflammation de la paroi et la formation d'un caillot sanguin qui ferme la lumière du vaisseau sont des processus interreliés qui se développent simultanément.

Les principales causes: ralentissement du flux sanguin, coagulation rapide du sang, dommages aux veines. L'inflammation des parois des vaisseaux est non infectieuse, mais les bactéries peuvent rejoindre le thrombus de la circulation sanguine, puis une thrombophlébite purulente se développe. Il se développe souvent avec des varices.

La thrombophlébite est plus fréquente que la thrombose, mais elle est moins dangereuse. Si le traitement est commencé à temps, le risque de séparation n'est pas élevé.

Sans traitement, l'inflammation s'accumulera, un thrombus peut s'attacher à un côté du mur, l'autre extrémité sera dans la veine. Peu à peu, il devient friable et instable, à tout moment, il peut se détacher, même au moindre impact, et conduire au développement de l'EP.

En l'absence de traitement, le caillot sanguin remonte, détruit les valvules, pénètre dans les veines profondes, développe une phlébothrombose.

  • douleur intense dans le site de la veine affectée;
  • la couleur rougeâtre de la veine, qui est une corde serrée;
  • propagation progressive de la rougeur au-delà de la zone touchée;
  • gonflement du pied;
  • augmentation de la température de la peau;
  • sous forme aiguë - une augmentation de la température du corps.

Pour le traitement de la thrombophlébite prescrire des médicaments qui renforcent les parois des veines, en supprimant l'inflammation, en empêchant la formation de thrombi, en diluant le sang. Ce sont des comprimés pour la réception interne, des agents intraveineux et des onguents. Dans les premiers jours de la maladie, vous pouvez appliquer du froid sur la zone touchée. Lorsque le processus purulent prescrivent des antibiotiques. Le port de la maille de compression est montré.

Prophylaxie de l'obturation des veines

La thrombose est une condition dangereuse qu'il est plus facile d'éviter que de traiter. Pour la prévention, les médecins sont invités à suivre les règles suivantes après la chirurgie:

  • Il est obligatoire d'utiliser des tricots de compression ou un bandage élastique des membres inférieurs pour accélérer le flux sanguin.
  • Appliquer des anticoagulants pour l'amincissement du sang (aspirine, héparine).
  • Ne mentez pas longtemps.

Le risque de développer une thrombose peut guetter les athlètes, surtout avec une petite formation. Après l'achèvement, par exemple, de la course, la tension diminue fortement, la pression artérielle baisse, le flux sanguin est perturbé. Dans ce cas, procédez comme suit:

  • Buvez plus d'eau (pendant et après les cours).
  • Vous ne pouvez pas arrêter tout de suite, vous devez continuer à bouger pendant un moment.
  • Il est recommandé de partir après la compétition après 24 heures.
  • Si vous devez rester assis ou debout pendant une longue période, vous devriez vous réchauffer toutes les heures.
  • Avec de longs vols, portez des tricots de compression.
  • Essayez de marcher plus, allez nager.
  • Avec une tendance aux varices et à la thrombose pour exclure la vapeur et le sauna, utilisez plus souvent la douche de contraste pour renforcer les vaisseaux sanguins.

Conclusion

Lorsque les veines des jambes sont bloquées, les symptômes apparaissent plutôt tard. La lumière du vaisseau se ferme progressivement, et l'inconfort s'accumule lentement. Pendant longtemps, une personne ne ressent aucun inconvénient. C'est cette thrombose qui est dangereuse.

Lorsque les premiers signes commencent à apparaître, beaucoup de gens les ignorent et se tournent vers le médecin déjà à un stade aigu, lorsque la lumière est complètement couverte d'un caillot de sang. La chose la plus terrible est qu'à tout moment elle peut se détacher, s'élever vers le cœur et les poumons, fermer de gros vaisseaux et mener à la mort. Par conséquent, il est très important de consulter un médecin à la moindre suspicion de troubles vasculaires dans les jambes. Dans la phase initiale, le blocage est traité avec des méthodes conservatrices.

Occlusion des veines sur les jambes: symptômes caractéristiques et traitement

Les veines sont les flux sanguins qui saturent le corps avec de l'oxygène et des nutriments. Ce sont les jambes qui sont équipées d'un système complexe de veines profondes et superficielles.

Dans le cas où les veines profondes ne peuvent pas supporter la charge, les veines superficielles entrent en action. Dans les veines des jambes, des valves spéciales poussent le sang de bas en haut.

Si, pour une raison quelconque, les valves ne supportent pas leur travail, il se produit une stagnation du sang dans les veines. Et en conséquence, un blocage des veines. Naturellement, cela conduit au fait que la nutrition des tissus sera perturbée et que la privation d'oxygène se produira.

Causes de la thrombose veineuse

L'occlusion des veines affecte habituellement les personnes âgées, l'obésité, le diabète, diverses pathologies cardiaques et la thrombophlébite. De plus, le tabagisme, la consommation d'alcool, l'abus de drogues et les blessures graves au travail et aux membres sont des facteurs provocateurs.

Accélérer le processus de caillots sanguins et des interventions chirurgicales, et les maladies infectieuses, et les processus inflammatoires à long terme. Dans certains cas, le cancer peut également agir comme un catalyseur pour la formation de thrombus.

Un certain nombre de facteurs déclenchent l'apparition de thrombus et contribuent au développement de l'obstruction veineuse:

  1. Métabolisme inadéquat et maladie du foie conduire à une augmentation de la coagulation du sang. Une hémoglobine très élevée conduit au fait que le sang devient épais, son mouvement ralentit et la formation de thrombus.
  2. Injection veineuse permanente ou chirurgie conduit à une violation de l'intégrité des veines et à cause de cela, il y a une violation de la structure des parois des veines profondes.
  3. Compression prolongée des veines à cause de vêtements inconfortables, des chaussures ou un mode de vie sédentaire conduit également à des changements pathologiques.
  4. Prédisposition congénitale à la maladie.
  5. Comme un mode de vie sédentaire, et une charge constante sur les jambes peut conduire à la stagnation du sang.
  6. Perturbation permanente de l'alimentation, manque de vitamines et d'oligo-éléments dans les aliments, forte augmentation du poids corporel, grossesses et accouchements lourds.

Il existe deux types d'occlusion des veines selon l'origine de la maladie:

  • endogène se développe à la suite d'une chute dans la lumière du vaisseau, de la graisse, du sang ou du tissu lymphatique;
  • exogène se manifeste par l'entrée de bactéries, de virus, de corps étrangers ou d'air dans les parois du vaisseau.

Lorsque le corps étranger pénètre dans le vaisseau, la veine est étirée à l'état du cône veineux. Sur le corps (jambe ou bras), une teinte cyanotique claire et bleutée est clairement visible.

L'occlusion des veines peut se produire sur les mains, les paumes et les mains, en particulier celles prédisposées aux personnes qui sont soumises à un travail physique intense, souffrant d'hypertension et de maladies du système cardiovasculaire.

Les étapes des varices

À un stade précoce de la maladie, la fatigue générale du patient, la dyspnée, l'augmentation de la pression artérielle, l'inconfort dans les jambes ou les bras, et la lourdeur dans les membres augmentent. Particulièrement souvent ces symptômes se manifestent pendant l'effort physique.

L'étape suivante s'accompagne d'une boursouflure du membre, de sensations douloureuses amplifiées par la palpation. Aux sites de formation des thrombus, on peut observer un réseau veineux ou un nœud sous la forme d'un cône bleuâtre.

Une occlusion profonde conduit à la formation d'ulcères trophiques sur le site de la jonction veineuse. La zone touchée est très prurigineuse, couverte de petits boutons comme une éruption cutanée allergique.

En outre, la maladie commence à affecter les articulations voisines (cuisse, cheville, genou) et entraver leur mouvement. En cas d'exacerbation de la maladie, l'articulation peut refuser pendant un certain temps, créant une situation traumatique pour les ligaments et les muscles.

Si à ce stade vous ne contactez pas un spécialiste pour une aide qualifiée, la maladie, en progressant, peut entraîner la mort des cellules veineuses, l'infection du sang et la mort.

Les symptômes courants de la maladie

L'occlusion des veines sur les jambes se développe habituellement dans le contexte des maladies existantes, et il est donc possible d'ignorer les premiers symptômes du trouble déjà manifesté.

Au début du cours de la maladie, seulement une petite douleur dans les jambes ou une certaine gêne au-dessous du genou et aux pieds est concernée.

Après un certain temps, les symptômes deviennent plus prononcés et deviennent plus vifs. Le patient développe un gonflement sévère, la peau change de couleur, les jambes deviennent ouatinées et en fonte, les crampes nocturnes perturbent.

La zone où le rétrécissement aigu des parois du vaisseau est directement, devient très chaud. Le mouvement provoque la douleur, qui est donnée à la cuisse ou au tibia.

Habituellement, l'œdème se produit à l'endroit de la formation du thrombus lui-même. Par conséquent, vous devriez faire attention à la cuisse, au tibia, au mollet ou au pied. La peau devient bleue et brillante.

Avec l'exacerbation de la maladie, le patient augmente considérablement la température, il ressent une douleur très sévère, et à travers la peau des jambes peuvent être considérés comme des vaisseaux enflammés malades.

Diagnostic de la maladie

Toute personne ayant une prédisposition au blocage des veines doit surveiller attentivement l'état de ses membres. Et aux premiers soupçons sur l'apparition de la maladie adresser à l'expert.

Pour faire le bon diagnostic, le phlébologue procédera à un examen externe des jambes, fera une anamnèse en fonction des plaintes du patient et suggérera une échographie en duplex.

Une telle enquête aidera à déterminer la véritable maladie et à prescrire le bon traitement. Le scanner donnera une image précise de l'emplacement du thrombus et de la profondeur de la lésion veineuse, et aidera également à étudier les causes des tumeurs.

Dans le cas où une partie du thrombus s'est détachée et commence à se déplacer dans la veine, le patient doit être immédiatement examiné en utilisant de nouvelles méthodes de phlébographie, qui permettent d'identifier les néoplasmes mobiles.

Approche complexe de la thérapie

Une maladie aussi grave que le blocage des veines nécessite un traitement médical approfondi, et avec les recommandations du médecin de l'intervention chirurgicale.

Le choix du traitement dépendra de la gravité de la maladie et de l'emplacement des thrombus, ainsi que du degré de risque.

Particularité particulière de cette maladie peut être considérée comme la formation constante de nouveaux foyers, s'il y avait un cône veineux, alors très bientôt un autre et troisième apparaîtra après. Si le traitement est reporté, les cônes forment un maillage nodal, conduisant à une obstruction complète de la veine.

Dans les cas légers, des onguents anti-inflammatoires et toniques sont utilisés, des produits pharmaceutiques qui améliorent la circulation sanguine, des médicaments et des produits qui diluent le sang et le saturent avec les vitamines nécessaires.

Il existe un certain nombre de procédures matérielles pour le traitement de l'insuffisance veineuse, qui sont actuellement les plus progressives et épargnant à tous les stades de la maladie.

Lorsque la gravité de la maladie moyenne administrée par injection intraveineuse ou sous-cutanée, des anticoagulants et des thrombolytiques application systématique capable de dissoudre les caillots sanguins formés.

Si le thrombus commence à se déplacer dans la veine inférieure creuse, un filtre est placé pour l'arrêter. Pour cela, une petite incision longitudinale est réalisée sous anesthésie locale. Dans les cas plus graves, une intervention chirurgicale est effectuée pour éliminer les caillots sanguins et une partie de la veine.

Installation d'un filtre pour les caillots sanguins

Le traitement hospitalier prendra au moins trois semaines, et le patient sera prescrit le repos au lit et un régime spécial qui exclut les graisses animales, épicé, fumé et salé.

Médecine traditionnelle

La méthode non-traditionnelle largement connue de traitement de l'obstruction veineuse est l'hirudothérapie (traitement avec des sangsues médicinales).

Plusieurs sangsues sont placées sur le sacrum et sur les membres au-dessus des noeuds veineux. Après cette procédure, le sang se liquéfie et passe plus vite dans les veines.

Il existe de nombreux autres remèdes populaires pour le traitement des nœuds lorsque les veines sont bloquées:

  1. Très efficace Compresse faite de yogourt et d'absinthe. Pour ce faire, mélanger 100 g de yogourt (lait caillé) avec de l'absinthe hachée et mélanger dans le gruau. Appliquer sur un point douloureux pendant 5-6 heures, couvrir de cellophane. La procédure doit être effectuée pendant une semaine, puis répéter après une pause de trois jours.
  2. Propriétés médicinales bien connues bardane. Avec cette maladie, vous devez utiliser une feuille de bardane bien chauffée. Appliquer sur le point douloureux avec le mauvais côté et envelopper le membre sur le dessus. Le traitement continue jusqu'à ce que la douleur disparaisse complètement, car les cônes diminuent après 2-3 procédures, ne s'arrêtent pas et tiennent au moins 10 séances.
  3. Pour diluer le sang et renforcer les vaisseaux sanguins, vous pouvez faire cuire une décoction de l'écorce de chêne et de la sève de bouleau. Broyer finement 10 g d'écorce de chêne et 20 g de racine de mûre, mélanger avec 20 g de jus de bouleau et 20 g de teinture de prêle. Composition réchauffer, ne conduisant pas à ébullition. Utilisez 4 fois par jour pour 100 g pendant 2 semaines.

Prévention des maladies des veines

Si une personne a une prédisposition aux maladies veineuses, il est nécessaire d'observer un certain nombre de règles simples qui aideront à ne pas conduire à un diagnostic sérieux:

  • parce que le style de vie sédentaire et le travail debout constant mènent à la stagnation du sang dans les veines, Il est nécessaire de faire des pauses de cinq minutes toutes les heures pendant la journée, pour étirer vos jambes;
  • vous devriez constamment effectuer des tests sanguins, boire plus d'eau et prendre de l'aspirine pendant la nuit pour diluer le sang;
  • Vous ne pouvez pas soumettre vos membres à de fortes surcharges, mais vous pouvez faire du sport;
  • devrait être observer un régime et regarde ton poids;
  • Ne portez pas de chaussures inconfortables, abandonner les talons hauts et presser les vêtements;
  • mieux dormir en soulevant vos jambes;
  • ne vous impliquez pas dans le sauna et le sauna, et pour les membres de faire une douche de contraste pour renforcer les parois des vaisseaux sanguins.

En cas d'œdème et de douleur, consultez immédiatement un médecin.

Vous Êtes Intéressé Varices

L'utilisation de l'argile bleue dans les varices

Thrombophlébite

Important! Les médecins sont choqués: "Il existe un remède efficace et abordable pour les varices des membres inférieurs." En savoir plus.
Les conditions de vie modernes ont un certain nombre de conséquences négatives, parmi lesquelles une place particulière est occupée par les varices....