Causes, symptômes et traitement de l'obstruction des vaisseaux des jambes

Structure

La douleur dans les membres inférieurs lors de la marche ou de l'activité physique (course, cyclisme) n'est pas seulement le résultat d'une tension musculaire, mais elle peut aussi être le signe d'un blocage des vaisseaux des jambes, des artères et des veines. La claudication intermittente est le principal symptôme précoce de l'occlusion progressive des artères des jambes, dont la cause est le plus souvent l'athérosclérose. Une manifestation plus grave de cette maladie est l'apparition d'ulcères non guérisseurs ou, dans les cas extrêmes, de gangrène. Colmatage du lit artériel des membres inférieurs peut se produire de façon aiguë, dont la cause est la thromboembolie - une occlusion complète et soudaine de la lumière du vaisseau avec un thrombus sectionné.

La formation de thrombus peut se produire dans les veines superficielles et profondes des membres inférieurs. Thrombose dans le premier n'est pas si dangereux, car elle conduit rarement à une embolie pulmonaire, contrairement à la deuxième situation. Il est nécessaire de comprendre les causes et les conséquences des pathologies.

Lire dans cet article

La principale cause de blocage est la formation de caillots sanguins

La coagulation sanguine est un processus physiologique très important pour le corps humain, dans lequel les plaquettes, la fibrine et d'autres composants sont collés ensemble pour former un caillot (thrombus). Cette réaction vous permet d'arrêter le saignement en cas d'atteinte de la peau ou des organes internes. Le caillot forme un film protecteur qui protège le corps des saignements abondants. En l'absence de cette réaction aux dommages, toute coupe mineure peut se terminer mal.

Il existe deux types de caillots sanguins. Certains sont formés dans la zone de circulation sanguine rapide (artères), initialement constitué de plaquettes, ont une couleur grise. D'autres apparaissent dans des vaisseaux sanguins (veines) relativement lents, rouges, et apparaissent à la suite du collage de la fibrine avec des érythrocytes.

Dans les veines, cela se produit plus souvent que dans les artères, car le sang coule plus lentement. Autres mécanismes de développement de la thrombose veineuse: lésions endothéliales (couche interne de la paroi vasculaire), hypercoagulabilité (augmentation de la coagulabilité du sang).

Dans le lit artériel des membres inférieurs, les caillots viennent le plus souvent des parties supérieures du grand cercle de la circulation sanguine. Cette situation est appelée thromboembolie, ce qui implique que le caillot a été formé pas dans une occlusion vasculaire, et il a déménagé du cœur, de l'aorte abdominale, l'artère iliaque. Par conséquent embolies artérielle dans les jambes se pose souvent contre les arythmies cardiaques, des anévrismes, des lésions athérosclérotiques vasculaires situées au-dessus des artères fémorale (la plaque athéroscléreuse formée sur les masses thrombotiques qui peuvent se détacher et se déplacer ensuite dans la circulation sanguine vers la périphérie).

L'athérosclérose est la cause de l'occlusion vasculaire

Occlusion des artères: soudaine et progressive, aiguë et chronique

Un thrombus sectionné, se déplaçant avec un flux de sang, se coince dans la lumière du vaisseau, provoque son blocage complet, l'approvisionnement en sang des tissus cesse. En conséquence, une ischémie aiguë se développe ou, comme cette affection est également appelée, une insuffisance aiguë des membres inférieurs. Soudain, les symptômes suivants apparaissent:

  • douleur aiguë;
  • pâleur soudaine de la peau;
  • paresthésie (picotement de l'aiguille);
  • diminution locale de la température de la peau;
  • manque de pouls;
  • paralysie.

Cet état nécessite une aide urgente, en prenant des mesures urgentes. Un patient atteint de thromboembolie reçoit une injection locale de thrombolytiques à travers un cathéter ou une opération est effectuée. Le thrombus est retiré par la méthode ouverte - le vaisseau est disséqué directement au-dessus du site de sa localisation, ou à l'aide d'un cathéter à ballonnet.

L'occlusion des artères sur les jambes peut se développer progressivement, puis une obstruction artérielle chronique se pose. Le plus souvent, cela se produit à la suite de l'athérosclérose. D'autres causes moins courantes:

L'athérosclérose oblitérante des membres inférieurs est une maladie systémique qui entraîne le plus souvent une insuffisance artérielle chronique dans les jambes. La rapidité de sa détection et de son traitement peut grandement faciliter la vie du patient. Comment le définir?

La cause de l'athérosclérose oblitérante

La cause principale des artères rétrécissement de la lumière des jambes est l'athérosclérose - une maladie chronique dans laquelle la paroi du vaisseau est accumulée dans une substance analogue à la cire, que l'on appelle la plaque d'athérome. Initialement, ces dépôts sont constitués de cholestérol, de certaines fractions de lipoprotéines. ceux-ci augmente avec le temps, le tissu conjonctif (sclérose), rejoint le calcium (calcification), ce qui conduit à une perte d'élasticité, une sténose (réduction luminale) jusqu'à ce que l'obstruction du vaisseau (occlusion complète). En conséquence, la circulation sanguine dans les membres inférieurs est brisée, l'ischémie des tissus, ou leur privation d'oxygène se développe.

des navires « Colmatage athérosclérose » dans la partie inférieure du corps qui peut se produire non seulement dans les jambes, mais dans les artères du bassin, l'aorte abdominale, qui se manifeste d'abord l'apparition de crampes et la douleur pendant l'exercice. Ceci est le premier symptôme d'occlusion vasculaire dans les jambes qui se produit lorsque l'artère vers la zone de plaques formées est réduite de plus de moitié.

Les facteurs de risque sont les mêmes que pour les lésions des artères coronaires - les vaisseaux sanguins qui alimentent le cœur et conduisent à l'infarctus du myocarde:

  • fumer,
  • le diabète,
  • hypertension artérielle,
  • cholestérol sanguin élevé.

Les symptômes de rétrécissement de la lumière des artères des membres inférieurs

Selon le niveau d'obstruction du flux sanguin, des douleurs peuvent apparaître dans les mollets des jambes, des cuisses ou des fesses. L'intensité et la durée dépendent largement du degré de rétrécissement de l'artère. En cas de sténose sévère (la lumière du vaisseau est presque bloquée), la peau des doigts devient pâle, il fait froid, le pouls de la fosse poplitée, de la cheville ou de la cuisse n'est pratiquement pas palpable. Dans les cas graves (blocage complet), lorsque le flux sanguin vers les tissus cesse, ils commencent à mourir (c'est ce qu'on appelle la gangrène), ce qui nécessite généralement l'amputation.

Ce symptôme indicatif de blocage des vaisseaux sur les jambes a même son nom - "claudication intermittente". Le froid et certains médicaments sont également capables de provoquer des douleurs dans les jambes.

Comment diagnostiquer l'occlusion artérielle

Le but du diagnostic est de révéler la place et le degré de sténose artérielle. Les méthodes de recherche suivantes sont utilisées pour cela:

Comment les pathologies des jambes sont traitées

L'utilisation de l'un ou l'autre type de traitement dépend largement de l'emplacement (quelle artère est atteinte, à quel niveau) et du degré d'occlusion du vaisseau. Dans les stades initiaux de la sténose, les symptômes de la maladie peuvent être contrôlés par des exercices physiques réguliers. Une bonne aide dans ce domaine sera également:

  • Si le patient a des kilos en trop, alors leur perte ne fera que profiter;
  • s'il fume - se débarrasser de cette dépendance permettra d'éviter la progression de la maladie.

Pour les patients présentant une sténose sévère, une chirurgie endovasculaire est indiquée. Dans les cas plus graves, l'ablation chirurgicale ouverte de la plaque athéromateuse est utilisée. Si cela ne peut pas être fait, un shunt est effectué.

  • Angioplastie / Stenting - opération endovasculaire, permet d'élargir la lumière du vaisseau. Il est effectué sous le contrôle de l'examen angiographique. Initialement, un cathéter flexible est amené à l'emplacement de la plaque dans l'artère. Ensuite, en utilisant le premier cathéter, en tant que conducteur, introduisez un second diamètre plus petit avec un ballonnet gonflable à l'extrémité. Le ballon doit être installé à travers la sténose, après quoi il est gonflé, ce qui conduit à une expansion de la lumière du vaisseau, la compression de la plaque. Terminez la procédure en installant un stent auto-expansible, qui maintient l'artère dans son état dilaté.
  • Chirurgie de pontage artériel- Une intervention chirurgicale qui implique l'imposition d'une anastomose par pontage. Avec cette aide, le flux sanguin est rétabli. Il va, en contournant la section bloquée du navire. À cette fin, les extrémités du vaisseau de transplantation (habituellement les sections veineuses situées sur le bras) sont cousues dans les parois des artères au-dessus et en dessous de la sténose. Ceci est réalisé par redirection (contournement du rétrécissement) du flux sanguin à travers la greffe. L'opération est indiquée avec une occlusion complète (blocage) du vaisseau.
Le résultat de l'angioplastie

Le blocage du thrombus des veines des membres inférieurs

La formation d'un thrombus dans les veines des membres inférieurs, également appelée thrombose veineuse, est une pathologie assez fréquente. Une condition dangereuse est la thrombose veineuse profonde (TVP), lorsque le blocage ne se produit pas dans les veines superficielles des jambes situées juste en dessous de la peau, mais dans la masse musculaire. Cette condition est la vie en danger, car un thrombus peut se détacher et avec le flux sanguin dans l'artère pulmonaire, provoquer un arrêt cardiaque instantané.

Les causes de la formation de caillots

L'augmentation de la coagulation du sang est généralement causée par le ralentissement du flux sanguin dans les jambes, ainsi que par l'endommagement des parois des veines à la suite d'un traumatisme ou d'une infection, qui sont les principales causes de la formation de thrombus.

D'autres facteurs qui contribuent à la formation de thrombus comprennent:

  • fumer
  • maladies cardiovasculaires;
  • le diabète;
  • hypertension artérielle;
  • maladies oncologiques;
  • l'utilisation de certaines hormones, en particulier l'utilisation d'œstrogènes pendant la grossesse, augmente le risque de caillots sanguins dans les jambes;
  • maladies génétiques.

Les symptômes de la formation de caillots dans les jambes

La formation d'un thrombus dans les veines sous-cutanées s'accompagne d'un léger œdème local, de douleurs et de rougeurs. Les symptômes de la thrombose veineuse profonde sont plus prononcés, peuvent inclure:

  • gonflement des chevilles et des mollets;
  • douleur, gonflement, rougeur et chaleur autour de la zone affectée;
  • augmentation de la douleur lorsque vous relevez votre jambe.

Le diagnostic de la thrombose

Habituellement l'occlusion d'un thrombus des veines superficielles sur les jambes, dont les symptômes sont assez difficiles à confondre avec une autre pathologie, est reconnue sans grande difficulté par les médecins. Si nécessaire, une échographie est attribuée. Dans le cas d'une thrombose veineuse profonde, le diagnostic nécessite généralement l'utilisation d'un examen radiologique, d'une imagerie par résonance magnétique (IRM) ou d'une tomodensitométrie (TDM).

Traitement du blocage des veines

Le traitement dépend de la cause de la formation d'un thrombus. Dans la plupart des cas, des anticoagulants sont prescrits (anticoagulants). Le repos au lit est également recommandé pendant 3 à 5 jours. Thérapie locale: utilise de la chaleur humide et des médicaments qui réduisent l'enflure et la douleur. Typiquement, le traitement ambulatoire est effectué à la maison, en outre, le médecin recommande:

  • marche modérée;
  • essayez de garder votre pied dans une position élevée;
  • porter des bas de compression.

Si le médecin estime que «le problème du thrombus doit être résolu immédiatement», le patient est placé dans un hôpital pour un traitement thrombolytique. Les thrombolytiques sont des médicaments qui dissolvent rapidement un thrombus. Ils sont insérés dans la circulation sanguine par une veine située sur le bras, ou le médecin peut utiliser un tube spécial (cathéter), fournissant ces médicaments directement au thrombus. Compte tenu du fait que les médicaments peuvent causer des saignements graves, ils ne sont utilisés que dans des situations très spécifiques.

Chez les patients qui ne sont pas prescrits des anticoagulants, la chirurgie est effectuée. Le traitement de l'obstruction des vaisseaux sur les jambes chirurgicalement vise à prévenir l'embolie pulmonaire. Pour ce faire, établir un «piège pour les caillots sanguins" (filtre de cava) dans la veine cave inférieure. Il est capable d'empêcher un thrombus d'entrer dans les poumons (embolie pulmonaire), cependant, n'empêche pas l'apparition de nouveaux caillots.

Si vous remarquez les premiers signes d'un thrombus, vous pouvez prévenir une catastrophe. Quels sont les symptômes si un caillot de sang dans la main, la jambe, la tête, le cœur? Quels sont les signes de l'éducation qui s'est détachée?

Dans les membres inférieurs, la thrombophlébite des veines superficielles survient le plus souvent. Il a diverses formes - aiguë, superficielle, ascendante, subaiguë, veines sous-cutanées. Seule la détection et le traitement en temps opportun permettront d'éviter les conséquences désastreuses.

Un thrombus sectionné constitue une menace mortelle pour une personne. Prévention de la thrombose des veines et des vaisseaux peut réduire le risque d'une menace mortelle. Comment prévenir la thrombose? Quels sont les moyens les plus efficaces contre lui?

Les changements dans les veines indiquent souvent une pathologie. Cependant, non seulement le diagnostic visuel de la thrombophlébite des membres inférieurs permet au médecin de diagnostiquer, mais aussi des tests sanguins, des méthodes d'examen matériel.

L'intervention chirurgicale sur les membres inférieurs, en particulier l'ablation des veines, provoque souvent l'apparition d'une pathologie telle que la thrombophlébite après chirurgie. Comment l'éviter? Quel type de réhabilitation sera effectué par le patient?

Souvent, la thrombose veineuse profonde porte une menace sérieuse à la vie. La thrombose aiguë nécessite un traitement immédiat. Les symptômes sur les membres inférieurs, en particulier la jambe inférieure, ne peuvent pas être diagnostiqués immédiatement. L'opération n'est pas toujours obligatoire.

Il existe une thrombose post-traumatique en l'absence de traitement adéquat. La forme aiguë de la lésion des vaisseaux profonds des membres inférieurs est dangereuse par la rupture du thrombus. Plus un caillot est identifié tôt, plus les chances de succès du traitement sont élevées.

Principalement, en raison d'un séjour prolongé dans une position, une thrombose iléofémorale peut se produire. Symptômes - cyanose, gonflement des veines, engourdissement du pied, etc. Le diagnostic repose sur l'échographie, CT. Le traitement de la thrombose veineuse aiguë commence par l'installation de filtres à cava et la dilution des médicaments.

La prévention de la thrombose vasculaire doit être réalisée de manière globale. Ce régime, et une bonne nutrition, des médicaments et des vitamines. Toutes les informations dans l'article.

Nous nous débarrassons d'un blocage des veines sur les jambes

Le traitement du blocage des veines sur les jambes doit être fait par un médecin. Cette condition est considérée potentiellement potentiellement mortelle, de sorte que vous ne pouvez pas prendre de médicaments qui affectent les caillots sanguins et le niveau de cholestérol vous-même. La lumière du vaisseau peut être fermée complètement ou partiellement, mais le patient ressent immédiatement les symptômes de la maladie. En règle générale, cette affection est accompagnée d'un syndrome douloureux marqué. Ensuite, nous allons parler des causes du blocage des veines et comment traiter cette condition.

Causes de la pathologie

Avec l'obstruction des vaisseaux sanguins, les personnes âgées souffrent souvent de pathologies cardiaques, de diabète sucré et de problèmes vasculaires. Dans l'anamnèse, la thrombophlébite est nécessairement présente. Diverses violations du système circulatoire peuvent entraîner une consommation excessive d'alcool, des médicaments à long terme, des blessures graves aux membres. Les principaux facteurs qui provoquent le développement de la maladie comprennent:

  • la stagnation du sang, survenant sur le fond de l'alitement prolongé, les varices, serrant le récipient, etc.
  • problèmes de coagulation du sang;
  • Inflammations causées par des infections ou des maladies génétiques.

Le traitement du blocage des veines sur les jambes peut être effectué par un thérapeute, un chirurgien vasculaire ou un phlébologue. Tout dépend des qualifications du spécialiste et du degré de négligence. Ne vous engagez pas dans l'automédication des caillots de sang. Cette pathologie est considérée comme dangereuse pour la vie humaine. Le blocage complet du vaisseau peut entraîner une mort tissulaire étendue, une nécrose.

Symptomatologie de la maladie

La thrombophlébite des veines profondes se manifeste par une douleur intense. La veine affectée devient rougeâtre. Avec le temps, la pigmentation de toute la jambe change. La température de la peau du membre augmente. Si la maladie est aiguë, alors la température du corps entier est augmentée. La jambe commence à gonfler. Lorsque les symptômes de la thrombose seront plus prononcés:

  • douleur intense dans la jambe, qui devient plus sévère en marchant;
  • la peau devient très pâle à la place de la thrombose;
  • La jambe touchée par la gorge sera plus froide que saine.
  • Les veines sous-cutanées du deuxième jour s'agrandissent;
  • oedème fort, apparaissant dans quelques jours.

Diagnostics

Pour étudier l'état de la paroi veineuse, le patient est référé pour une dopplerographie des vaisseaux. Il vous permet de déterminer le type de thrombus et son emplacement. Les diagnostics de colmatage comprennent également un examen visuel du patient. L'échographie fournira une image plus complète de la maladie. Si pendant le diagnostic une partie du caillot est arrachée, le patient est envoyé au service de chirurgie.

Le mécanisme de la thrombose et l'évolution de la maladie

La thrombose survient dans le contexte des troubles de la coagulation. Le colmatage et l'occlusion des veines se développent en raison de problèmes métaboliques communs. Ils apparaissent souvent chez les femmes enceintes et à la suite de blessures. Avec la thrombophlébite, des caillots sanguins se forment du fait que la veine est enflammée. Sa surface devient lâche, donc le cholestérol est fixé dessus. Parfois, avec l'inflammation, les germes pénètrent dans le corps. Ensuite, le patient est diagnostiqué avec une thrombophlébite purulente. En l'absence de traitement, le caillot commence lentement à se déplacer vers le haut.

Quelle est la différence entre une thrombose et une thrombophlébite?

La thrombose peut se produire dans les veines profondes et superficielles, pas gâté par l'impact de toute maladie. Plus souvent, la maladie souffre de vaisseaux profonds. Thrombophlébite affecte seulement les veines superficielles. Sous l'influence de maladies concomitantes, elles commencent à se déformer, et ce n'est que plus tard que se forme un caillot de sang. La thrombose est considérée comme plus dangereuse. il apparaît dans des veines saines.

Principes généraux de traitement

Au stade initial de la maladie, les médecins préfèrent un traitement conservateur. Mais ne pense pas qu'il est capable d'éliminer les cônes veineux et d'autres manifestations de problèmes avec les vaisseaux sanguins. Ils ne peuvent être enlevés que par une intervention chirurgicale. Les médicaments sont choisis de manière à soulager complètement le patient du syndrome de la douleur et à réduire le taux de caillots sanguins. Si les médicaments n'aident pas, les médecins ont recours à l'installation de filtres à caféine et d'autres moyens chirurgicaux pour traiter les blocages.

Premiers secours en cas d'exacerbation

Au stade aigu de la thrombophlébite, vous devriez appeler votre médecin. Le patient devrait prendre une position horizontale. La jambe du patient doit être placée sur une plate-forme surélevée (oreillers ou une couverture pliée plusieurs fois). Faire l'auto-massage, en frottant divers onguents médicinaux ou en utilisant des recettes folkloriques ne peuvent pas. Toutes ces procédures peuvent provoquer une rupture du thrombus.

Lorsque la maladie s'aggrave, le médecin peut établir un plan de traitement pour la maison. Les caractéristiques de la thérapie dépendent du stade de la maladie et de l'ensemble du tableau clinique. Dans la forme chronique de la maladie, les médecins sont invités à porter des tricots de compression et de prendre des médicaments qui détruisent les caillots sanguins. Le patient doit effectuer un exercice spécialisé.

Méthodes de traitement

L'occlusion des veines perturbe l'écoulement naturel du sang. La peau et les membres reçoivent moins de nutriments, ce qui entraîne éventuellement la survenue d'ulcères trophiques, un changement de la couleur du Tudor, l'apparition d'une éruption cutanée. Dans cet état pathologique, le patient souffre d'une douleur persistante, de sorte que le traitement de la maladie est nécessaire. Si vous ne tenez pas compte du traitement, développez éventuellement une gangrène. La méthode de traitement du blocage est déterminée par le stade de la maladie et le nombre de caillots de sang. Pendant le diagnostic, le médecin détermine où le thrombus est exactement et comment il peut être éliminé. Les traitements les plus communs pour l'affection sont:

  • prendre des médicaments;
  • l'ablation chirurgicale de caillots sanguins;
  • la thrombolyse;
  • installation d'un filtre cava.

Thérapie médicamenteuse

Les médicaments pour traiter le blocage des veines sur les jambes aident à éliminer les manifestations cliniques de la maladie. Certains groupes de médicaments contribuent à la normalisation du flux sanguin et préviennent le développement de complications supplémentaires. Le plus souvent dans le traitement de la maladie, les groupes de médicaments suivants sont utilisés:

  • Anticoagulants. Réduire la viscosité du sang, contre-indiqué chez les patients présentant une hypotension et des indicateurs biochimiques normaux.
  • Médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens. Enlever le spasme des vaisseaux sanguins, éliminer le syndrome de la douleur.
  • Phlébotonique. Ils favorisent la normalisation de la structure des vaisseaux sanguins, normalisent le flux sanguin, réduisent les convulsions.

Les médicaments peuvent être externes et internes. Aux agents extérieurs portent des gels, des onguents, une crème. Ils peuvent contenir les groupes de substances ci-dessus, ainsi que des composants supplémentaires qui éliminent l'œdème, l'irritation de la surface des jambes. Les préparations pour dissoudre les thrombus sont prises sous forme de comprimés.

Intervention chirurgicale

Au traitement chirurgical procéder, si dans le corps humain ont été formés thrombi dangereux, c'est-à-dire. bloquant complètement l'écoulement du sang. Dans cet état, il y a une mort accélérée des tissus, qui est lourde de gangrène. Le type d'intervention chirurgicale est déterminé par l'emplacement du thrombus. Lorsque les vaisseaux profonds sont endommagés, le chirurgien peut piquer la veine, installer un shunt ou retirer le caillot d'une autre manière. Dans cette situation, il est important de ne pas laisser le sang coaguler, de sorte que le patient doit respecter le repos au lit.

Thrombolyse

Cette méthode de traitement des varices est rarement utilisée en pratique chirurgicale. Même chez les patients présentant une coagulabilité sanguine sévère, il provoque des saignements sévères. Le principal avantage de la procédure est qu'elle contribue à la destruction des gros caillots. L'intervention chirurgicale est réalisée comme suit:

  1. Le patient fait une anesthésie et anesthésie la jambe.
  2. Un cathéter est inséré dans le vaisseau affecté.
  3. Commencer à introduire une substance qui favorise la dissolution du thrombus.
  4. Le cathéter est retiré. Si nécessaire, arrêtez le saignement.

Après la procédure, vous abaissez souvent la pression, les frissons apparaissent. C'est une réaction normale à la dégradation des enzymes. Le traitement des complications et des effets secondaires sera symptomatique.

Filtres de cava

Ces dispositifs sont implantés dans les veines, lorsque le thrombus s'est déjà détaché. Visuellement, ils ressemblent à de petits parapluies métalliques. Des filtres à cava sont installés pour attraper les caillots sanguins déchirés. Leur utilisation empêche le développement d'une embolie pulmonaire chez le patient.

Auto-massage

Un massage quotidien facile aidera à prévenir d'autres caillots sanguins. Effectuez-le est autorisé, lorsque les veines sont enflammées, mais les caillots ne sont pas encore formés en eux. En présence de caillots sanguins, tout effet mécanique sur les jambes est contre-indiqué. Pour la procédure, utilisez une pommade à l'héparine ou un gel de Troxérutine. D'abord, vous devez bien étirer vos orteils, puis commencer à masser vos pieds. Terminez la procédure en frottant la cuisse et en tapotant légèrement.

Caractéristiques de la nutrition

Pour éviter les complications accidentelles, il est important de manger des aliments sains et sains. Dans le régime devrait être beaucoup de fruits, légumes, viande maigre. Il est permis de consommer des légumineuses et des produits à base de farine complète. Pour normaliser le travail de l'intestin, une personne devrait consommer plus de fibres. Il contient des légumes. Assurez-vous d'utiliser de la vitamine E, oméga-3, acides gras insaturés.

Le patient doit abandonner les boissons gazeuses sucrées, la viande grasse, les aliments frits. Il est nécessaire de limiter l'utilisation d'huile végétale, de margarine, de produits fumés. Les aliments contenant une quantité accrue de cholestérol naturel devraient également être exclus du menu.

Remèdes populaires

Traitement à la maison du blocage des veines sur les jambes peut être effectuée à l'aide de recettes à base d'herbes. Le patient ne devrait pas refuser de prendre des médicaments, tk. ils sont les principaux dans la lutte contre la maladie, mais peuvent aider le corps à faire face à la maladie en prenant des infusions d'herbes qui diluent le sang. Les médecins sont invités à boire du thé à la camomille, marronnier, ortie du blocage des veines. Pour diluer le sang, vous pouvez préparer les boissons suivantes:

  • Mélangez également les feuilles de groseille, les fruits du chardon, l'écorce de chêne. Les brasser avec de l'eau chaude, puis prendre la boisson qui en résulte à la place du thé.
  • Le chêne d'écorce bouillonne sur un feu et y ajoute une marguerite de chimiste. Le bouillon résultant devrait être mangé 3 fois par jour.

Si le patient a tendance à saigner (tout, même au niveau nasal), il est alors interdit de boire du thé et des préparations qui diluent le sang. Il est permis de faire des compresses de soda et d'essuyer les zones touchées des jambes avec du peroxyde d'hydrogène.

Conséquences et complications possibles

En l'absence de traitement, un thrombus peut se détacher et provoquer une embolie pulmonaire. Cette complication est considérée comme la plus dangereuse pour la vie humaine. En l'absence de toute thérapie, la quantité de caillots de sang commence à croître. Cela peut provoquer le développement de complications directement liées au travail des organes internes. Pour les pathologies qui surviennent dans le contexte de la thrombophlébite et de la thrombose, comprennent:

  • gangrène;
  • AVC et crises cardiaques;
  • dysfonctionnement des veines rénales, hépatiques, portales.

Prévention de la maladie

L'occlusion des veines - un état du corps, dont le développement est plus facile à prévenir que de s'engager dans son traitement à long terme. Il est recommandé aux patients ayant un penchant pour cette affection de porter une maille de compression. Il doit être porté le matin. Avec une viscosité accrue du sang, le patient doit prendre des anticoagulants. Contrairement à la croyance populaire, la thrombose est très fréquente chez les athlètes. Ce qui lui a été confirmé en particulier par des personnes qui, en raison des circonstances, ont abandonné la formation pendant un certain temps et y sont ensuite retournées. De tels athlètes phlébologues recommandent:

  • utiliser plus d'eau pendant l'exercice;
  • réduire lentement l'intensité de l'exercice;
  • faire un étirement profond après avoir terminé l'entraînement.

En général, les recommandations avec une propension à la thrombose seront les mêmes qu'avec la prédisposition à d'autres maladies du système vasculaire. L'homme doit bouger plus. Si le travail est associé à un long séjour en position assise ou debout, vous devez faire un échauffement quelque part toutes les 2 heures. Si vous avez tendance à bloquer les veines, vous devez cesser d'utiliser des bains chauds et des saunas, et les remplacer par une douche de contraste.

Occlusion des veines sur les jambes

Occlusion des veines des membres inférieurs

La formation de thrombus dans les veines des membres inférieurs est assez commune. L'occlusion des veines profondes en médecine est appelée thrombose ou phlébothrombose. La formation de caillots sanguins dans les veines superficielles, accompagnée de leur inflammation, est une thrombophlébite. La lumière du vaisseau peut être fermée partiellement ou complètement, respectivement, le flux sanguin est perturbé ou arrêté complètement. Un thrombus peut être attaché au mur, mais il peut aussi être mobile (flottant).

L'occlusion des veines sur les jambes pendant la thrombose est causée par trois processus pathologiques:

  • violation de la structure de la paroi du navire;
  • coagulabilité accrue du sang;
  • ralentir le flux de sang.

On croit généralement que l'occlusion des veines des jambes se produit seulement chez les personnes âgées. En fait, ce n'est pas le cas. Une occlusion aiguë due à une thrombose est observée chez les femmes enceintes, après des fractures, pendant de longs vols ou des voyages.


La formation de thrombus dans les jambes au-dessus de la veine poplitée est particulièrement dangereuse

La thrombose veineuse profonde a plusieurs causes principales de développement:

  • l'inflammation résultant de processus infectieux ou immunologiques, d'injections, de blessures;
  • stagnation du sang dans le système vasculaire en raison de l'alitement prolongé, du travail, des varices, un obstacle à la circulation sanguine qui s'est produit lorsque le vaisseau a été comprimé, après un effort physique considérable (surtout chez les non-entraînés);
  • violation de la coagulabilité du sang en rapport avec des maladies (pathologies endocriniennes, maladies du foie, tumeurs malignes, utilisation de contraceptifs hormonaux, etc.).

Manifestations

Les signes classiques de thrombose veineuse profonde sont enregistrés seulement chez la moitié des patients. Les symptômes ne sont généralement pas exprimés et ils apparaissent de façon inattendue. Les principaux sont:

Lecture recommandée: Thrombose veineuse profonde de la partie inférieure de la jambe

  • douleur dans la jambe, augmentant avec la marche ou debout de longue date dans la position debout. La condition s'améliore si vous mettez votre pied sur l'estrade;
  • l'œdème, qui apparaît après un certain temps;
  • sensation de lourdeur et raspiraniya dans la jambe;
  • peau pâle au-dessous de la place de la thrombose (parfois il devient cyanotique et brillant);
  • la jambe du patient est plus froide que saine;
  • veines saphènes étendues, apparaissant le deuxième jour.

Souvent, le premier signe de phlébotrombose est l'embolie pulmonaire. Les principaux symptômes de PE:

  • toux,
  • essoufflement,
  • hémoptysie,
  • arrêt cardiaque réflexe.

Traitement de la thrombose

La thrombose est une condition dangereuse, donc le traitement doit être commencé immédiatement. Si l'occlusion du vaisseau sous le genou est survenue, un traitement ambulatoire (sans hospitalisation) peut être prescrit. Dans d'autres cas, une personne est amenée à l'hôpital du service de chirurgie.

A l'aide de l'échographie (échodoppler et échographie Doppler couleur), le type de thrombus et sa localisation sont déterminés.

Tout d'abord, il est déterminé si le thrombus dans la veine est solidement fixé et s'il y a une menace d'EP. S'il n'y a pas de danger, le patient doit se tenir au lit pendant trois à cinq jours. Toutes les procédures thermiques à ce moment sont contre-indiquées. S'il n'y a pas d'informations exactes sur la position du thrombus et qu'il n'est pas possible de les obtenir, le repos au lit devrait durer jusqu'à dix jours, tandis que la jambe doit être soulevée.

Le traitement peut être conservateur et opératoire.

La thérapie est effectuée seulement à un stade précoce. Attribuer des pilules et des injections, qui normalisent la coagulabilité du sang, aider à réparer un thrombus, améliorer le flux sanguin à travers les vaisseaux, prévenir le développement de complications. Des médicaments de différents groupes sont utilisés:

  • analgésiques (Diclofenac);
  • antibactérien;
  • anticoagulants (réduire l'activité du système de coagulation);
  • phlébotonie (Troxerutin, Troxevasin, etc.);
  • angioprotecteurs (normaliser les processus métaboliques dans les parois des veines, réduire leur perméabilité).

L'intervention chirurgicale est indiquée si un caillot de sang mobile est trouvé dans la veine, qui est attaché à un vaisseau avec un côté, l'autre côté est libre. À ce stade, la prise de médicaments qui dissolvent les caillots sanguins est contre-indiquée, car cela peut entraîner leur fragmentation et le développement de l'EP.

Habituellement, en cas de thrombose aiguë, une thrombo-utérine est pratiquée (retrait du thrombus). Si la chirurgie n'est pas effectuée à temps, le patient peut avoir la gangrène. Avec un thrombus mobile, un filtre spécial est implanté dans la lumière de la veine cave inférieure, qui ne passe pas un caillot de sang.

Dans de rares cas, une thrombolyse est réalisée - une procédure plutôt dangereuse conduisant à des saignements. Dans la veine affectée est inséré un cathéter avec un médicament thrombolytique qui agit sur le caillot de sang.


Dans la thrombose, le patient a besoin de soins d'urgence, le plus souvent avec hospitalisation. Dans certains cas, une intervention chirurgicale peut être nécessaire

En plus de la chirurgie pour prévenir la thromboembolie, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour éliminer la cause de la formation de thrombus (lorsque la veine est un ganglion lymphatique ou une tumeur).

Puis-je être traité avec des remèdes populaires?

Les médecins préviennent qu'il est impossible de traiter la thrombose des membres inférieurs à la maison. Les remèdes populaires non seulement n'aident pas, mais peuvent nuire, jusqu'à l'invalidité et la mort.

Thrombophlébite

Thrombophlébite affecte les veines qui sont sous la peau. Selon les médecins, l'inflammation de la paroi et la formation d'un caillot sanguin qui ferme la lumière du vaisseau sont des processus interreliés qui se développent simultanément.

Les principales causes: ralentissement du flux sanguin, coagulation rapide du sang, dommages aux veines. L'inflammation des parois des vaisseaux est non infectieuse, mais les bactéries peuvent rejoindre le thrombus de la circulation sanguine, puis une thrombophlébite purulente se développe. Il se développe souvent avec des varices.

La thrombophlébite est plus fréquente que la thrombose, mais elle est moins dangereuse. Si le traitement est commencé à temps, le risque de séparation n'est pas élevé.

Sans traitement, l'inflammation s'accumulera, un thrombus peut s'attacher à un côté du mur, l'autre extrémité sera dans la veine. Peu à peu, il devient friable et instable, à tout moment, il peut se détacher, même au moindre impact, et conduire au développement de l'EP.

En l'absence de traitement, le caillot sanguin remonte, détruit les valvules, pénètre dans les veines profondes, développe une phlébothrombose.

  • douleur intense dans le site de la veine affectée;
  • la couleur rougeâtre de la veine, qui est une corde serrée;
  • propagation progressive de la rougeur au-delà de la zone touchée;
  • gonflement du pied;
  • augmentation de la température de la peau;
  • sous forme aiguë - une augmentation de la température du corps.

Pour le traitement de la thrombophlébite prescrire des médicaments qui renforcent les parois des veines, en supprimant l'inflammation, en empêchant la formation de thrombi, en diluant le sang. Ce sont des comprimés pour la réception interne, des agents intraveineux et des onguents. Dans les premiers jours de la maladie, vous pouvez appliquer du froid sur la zone touchée. Lorsque le processus purulent prescrivent des antibiotiques. Le port de la maille de compression est montré.

Prophylaxie de l'obturation des veines

La thrombose est une condition dangereuse qu'il est plus facile d'éviter que de traiter. Pour la prévention, les médecins sont invités à suivre les règles suivantes après la chirurgie:

  • Il est obligatoire d'utiliser des tricots de compression ou un bandage élastique des membres inférieurs pour accélérer le flux sanguin.
  • Appliquer des anticoagulants pour l'amincissement du sang (aspirine, héparine).
  • Ne mentez pas longtemps.

Le risque de développer une thrombose peut guetter les athlètes, surtout avec une petite formation. Après l'achèvement, par exemple, de la course, la tension diminue fortement, la pression artérielle baisse, le flux sanguin est perturbé. Dans ce cas, procédez comme suit:

  • Buvez plus d'eau (pendant et après les cours).
  • Vous ne pouvez pas arrêter tout de suite, vous devez continuer à bouger pendant un moment.
  • Il est recommandé de partir après la compétition après 24 heures.
  • Si vous devez rester assis ou debout pendant une longue période, vous devriez vous réchauffer toutes les heures.
  • Avec de longs vols, portez des tricots de compression.
  • Essayez de marcher plus, allez nager.
  • Avec une tendance aux varices et à la thrombose pour exclure la vapeur et le sauna, utilisez plus souvent la douche de contraste pour renforcer les vaisseaux sanguins.

Conclusion

Lorsque les veines des jambes sont bloquées, les symptômes apparaissent plutôt tard. La lumière du vaisseau se ferme progressivement, et l'inconfort s'accumule lentement. Pendant longtemps, une personne ne ressent aucun inconvénient. C'est cette thrombose qui est dangereuse.

Lorsque les premiers signes commencent à apparaître, beaucoup de gens les ignorent et se tournent vers le médecin déjà à un stade aigu, lorsque la lumière est complètement couverte d'un caillot de sang. La chose la plus terrible est qu'à tout moment elle peut se détacher, s'élever vers le cœur et les poumons, fermer de gros vaisseaux et mener à la mort. Par conséquent, il est très important de consulter un médecin à la moindre suspicion de troubles vasculaires dans les jambes. Dans la phase initiale, le blocage est traité avec des méthodes conservatrices.

Occlusion des veines sur les jambes, causes et traitement

Occlusion des veines sur les jambes ou phlébothrombose se produit à la suite de la formation d'un thrombus et le blocage du flux sanguin. Ce processus est exposé à la fois aux veines sous-cutanées et aux vaisseaux situés dans la profondeur. Le plus souvent, la thrombose se produit dans le contexte du processus inflammatoire, accompagnée de la destruction de l'endothélium vasculaire. Le processus est précédé de varices.

Malysheva m'a dit comment guérir les varices pendant 5 jours! Notez la recette.

Causes de la thrombose

Les principales causes de la formation de thrombus sont les changements dans la composition du sang et ses qualités rhéologiques. Pathologie génétiquement déterminée de la composition des parois des veines et les fonctions de l'appareil valvulaire créent des conditions préalables à l'apparition de varices.

Avec la stagnation prolongée du sang et l'étirement des veines, le processus d'hémothorax est perturbé et la vitesse du sang circule dans les veines.. Violation de la composition du sang, augmentation de la coagulation provoque la formation de caillots sanguins. Cependant, il existe également des causes externes menant à la pathologie:

  • les changements liés à l'âge dans le fond hormonal et l'état des tissus corporels;
  • interventions chirurgicales;
  • une longue période d'immobilisation;
  • hypodynamie;
  • mauvaises habitudes;
  • prendre des médicaments hormonaux;
  • installation de pacemakers et d'autres prothèses;
  • intoxication prolongée du corps.

Mécanisme de formation de thrombus

Lorsque l'endothélium est enflammé ou que la structure de la veine interne de la veine est brisée mécaniquement, des irrégularités apparaissent sur lesquelles un caillot se forme. Avec l'augmentation de la viscosité et l'abaissement de la fluidité du sang, les fibres de fibrine en tombent, qui "s'accrochent" aux irrégularités des parois des vaisseaux. Lorsque le flux sanguin est perturbé, la stagnation du sang accélère ce processus.

Dans les fibres, les éléments formés du sang se déposent - érythrocytes, leucocytes, plaquettes. Un caillot de sang rouge se forme. Avec une stagnation prolongée, le thrombus est élargi et peut recouvrir complètement la lumière interne du vaisseau. Ce processus pathologique est appelé occlusion ou obturation des veines. L'occlusion s'accompagne d'une augmentation de la perméabilité de la paroi veineuse et du processus inflammatoire.

Donc, le corps essaie de compenser la pathologie. Le liquide du sang (exsudat) nage dans les tissus entourant le vaisseau. Les médiateurs de l'inflammation stimulent la production de substances qui dissolvent le thrombus. La plupart des thrombus résultants subissent un processus de lyse (dissolution).

De plus, les mécanismes de compensation impliquent des veines perforantes. reliant les vaisseaux sous-cutanés et profonds. Sur eux le sang circule autour de la zone blessée. Cependant, lorsqu'un caillot de sang traverse la circulation sanguine dans les veines profondes de la partie inférieure de la jambe et de la cuisse, il se produit une occlusion veineuse. La gravité du processus pathologique dépend de l'emplacement et de l'ampleur du vaisseau.

Occlusion des veines sur les jambes

Les symptômes, leurs caractéristiques et leur gravité dépendent du vaisseau et du lieu où le thrombus s'est bloqué. Ainsi, par exemple, avec la thrombose des veines située dans le massif musculaire (profond), on peut observer:

  • changement de la couleur de la peau de la jambe (cyanose);
  • changement de température du membre (diminution due à une insuffisance circulatoire);
  • formation d'œdème sous le site de la thrombose;
  • forte douleur;
  • crampes musculaires;
  • sensation de plénitude lors de l'abaissement du membre;
  • une augmentation générale de la température corporelle et une diminution du bien-être.

Lorsque la veine fémorale est obstruée, la limitation de mobilité dans l'articulation du genou est ajoutée aux symptômes énumérés. L'œdème s'étend en même temps de la périphérie de la jambe à la région inguinale. Parfois, les poches se propagent à la fesse. Lors de la palpation il y a une disparition de la pulsation des artères. L'image de la veine thrombosée est fortement augmentée. Parfois, en raison d'un apport sanguin insuffisant, le membre devient blanc.

Un diagnostic rapide est nécessaire pour toute localisation et la gravité du processus, car il existe une menace de séparation du thrombus et de la mort dans la thromboembolie - occlusion de l'artère pulmonaire.

Diagnostic de la thrombose veineuse

Pour clarifier le diagnostic, des méthodes de laboratoire et des diagnostics matériels sont utilisés. La méthode de diagnostic la plus informative est le balayage duplex des vaisseaux sanguins, qui permet non seulement de détecter le thrombus, d'analyser l'état de la paroi du vaisseau, mais aussi d'évaluer la vitesse, la direction du flux sanguin, l'intégrité des veines. Selon le témoignage, un phlébologue peut prescrire une IRM ou un scanner. Lorsque le thrombus est situé au-dessus de la zone inguinale, le médecin prescrit une radiographie avec un agent de contraste.

Méthodes mécaniques pour l'étude du taux de remplissage sanguin du vaisseau - pléthysmographie par impédance. Dans le même temps, la veine est pincée au moyen d'un brassard spécial ou un bandage élastique dans une position élevée. Lorsque le membre est abaissé, le bandage de compression est affaibli et le temps de remplissage sanguin du vaisseau est détecté.

Par la méthode de phleborhaphy, on peut déterminer la capacité du thrombus à se déplacer. Ce qui n'est pas toujours possible, en utilisant d'autres méthodes de recherche.

NOS LECTEURS RECOMMANDENT!
Pour se débarrasser rapidement et efficacement des varices, nos lecteurs recommandent la crème "VARIUS ". Le médicament élimine les varices pour un cours, rapidement et efficacement, se compose uniquement de leurs composants naturels. VARIUS est complètement sûr. Il n'a pas d'effets secondaires.

Traitement de la thrombose veineuse

  • en fixant le thrombus et en excluant le risque de sa séparation;
  • amélioration des propriétés rhéologiques du sang;
  • restauration des membres de gemotoka et de limfodrenazha;
  • la normalisation de l'approvisionnement en sang des tissus et l'élimination du risque de complications.

En règle générale, une thérapie conservatrice est utilisée et seulement dans des cas exceptionnels un traitement chirurgical est indiqué.

La pharmacothérapie consiste à prescrire des médicaments:

  • soulager la douleur - Diclofénac, Aertal, Papaverin, No-Shpa et autres.
  • pour la dilution du sang utilisé - Phéniline, Héparine, Warfarine, Fragmin, Ginkgo Biloba, Escuzan, etc.;
  • pour la dissolution du thrombus est prescrit - Aspirine, Trental. Reopoliglyukin, Fibrinolysin, Urokinase, Alteplase et d'autres;
  • Pour restaurer la structure et la fonction de la paroi vasculaire phlebotonics sont utilisés - Troxevasin, Ginkgo forte, Troxerutin, Detralex, Venoruton. Flebodia 600 et autres;
  • Les angioprotecteurs sont utilisés pour protéger la structure interne des vaisseaux sanguins - Ascorutine, Venarus, Venorutinol, Doxy-Khem et autres;
  • agents antibactériens - Azivok, Alfazet, Amoxicilline, Ampiox, Oflo, etc.

Le patient est hospitalisé pour le diagnostic de la thrombose jusque-là. Jusqu'à ce que le thrombus puisse être stabilisé. Le patient est au lit avec un membre surélevé. Dans le cas d'un syndrome de douleur sévère et l'existence d'un risque de séparation du thrombus, le membre affecté est immobilisé avec un pneu spécial.

Si le thrombus est mobile, une intervention chirurgicale est prescrite:

  • la résection du thrombus;
  • couture de veines;
  • pontage chirurgical;
  • l'installation d'un filtre de cava (IVC), qui "Attrape les thrombus";
  • vaporisation au laser, etc.

Comme une thérapie postopératoire, le patient est prescrit des anticoagulants, veinotoniques, anti-inflammatoires. Le port de tricots de compression est une mesure obligatoire pour prévenir la nouvelle thrombose veineuse.

Lorsque la menace de soulèvement du thrombus est éliminée, le patient reçoit une dose d'activité physique sous la supervision d'un médecin.. Une condition obligatoire pour un traitement efficace est la normalisation du mode de vie et l'adhésion à un régime spécial.

Si les veines sont bloquées sur les jambes, un spécialiste doit prescrire le traitement!

Syndrome post-thrombotique

En règle générale, l'application de l'effet thérapeutique restaure complètement ou partiellement la perméabilité du vaisseau. Mais il arrive que l'occlusion complète ne répond pas au traitement. Après quelques semaines autour du thrombus, des changements dystrophiques irréversibles se produisent. Les valves se dissolvent partiellement ou complètement. Le site bloqué de la veine est sclérosé. Il y a un remplacement de la veine pour le tissu conjonctif serré, et un processus de fibrose a lieu.

Le flux sanguin est redirigé, dans un cas grave, le reflux sanguin se produit et l'hémothorax est dirigé du centre vers la périphérie, ce qui conduit à une insuffisance veineuse des veines périphériques. Le syndrome post-thrombotique peut entraîner la formation d'un œdème massif, la perturbation du trophisme tissulaire, la formation d'ulcères trophiques et l'eczéma veineux. Le résultat le plus défavorable est la nécrose tissulaire et le développement de la gangrène.

Prévention de la thrombose veineuse

Lorsqu'on exprime la varicosité et la propension à former des caillots sanguins, il est nécessaire d'appliquer des mesures préventives:

  • prenez régulièrement un anticoagulant prescrit par votre médecin;
  • porter des tricots de compression pour la normalisation du flux sanguin veineux;
  • position verticale et horizontale alternée;
  • dormir avec l'extrémité inférieure du lit;
  • plus pour bouger, effectuer des exercices physiques spéciaux ou des exercices thérapeutiques;
  • Exclure les effets thermiques (vapeur, saunas, bains);
  • utiliser une douche de contraste.

Avec une tendance à la thrombose, la thérapie antiplaquettaire peut durer toute une vie. Tous les médicaments doivent être pris selon les directives et sous la supervision d'un phlébologue. Il est nécessaire de subir régulièrement un examen médical et un diagnostic de l'état des veines pour l'obstruction.

Sans la permission du médecin, les phytopéparations ou autres médicaments traditionnels ne devraient pas être utilisés. Occlusion des veines - une condition sérieuse qui peut mener à la mort du patient, ainsi vous devez adhérer à un style de vie sain et suivre les recommandations du docteur.

Pensez-vous toujours qu'il est difficile de se débarrasser des varices rapidement?

Le stade de démarrage de la maladie peut entraîner des effets irréversibles, tels que: gangrène, infection du sang. Souvent, la vie d'une personne avec une étape avancée peut être sauvée seulement par l'amputation du membre.

En aucun cas devriez-vous commencer la maladie!

Nous recommandons la lecture de l'article par le chef de l'Institut de phlébologie du Ministère de la Santé de la Fédération de Russie, Docteur en Sciences Médicales de Russie Viktor Mikhaïlovitch Semenov.

Occlusion des veines sur les jambes: traitement et prévention

blocage des veines photo

Occlusion des veines sur les jambes - une maladie qui ne peut pas se faire sentir pendant longtemps. Les signaux relatifs à un mauvais débit sanguin dans le flux sanguin veineux ne causent pas d'inconfort important, ils sont donc souvent ignorés. La lumière dans la veine se ferme progressivement. Croître progressivement et des sensations désagréables. Par conséquent, les patients demandent rarement de l'aide médicale dans les premiers stades de la maladie. Le médecin fait face à ce problème même lorsque le thrombus chevauche la veine et que le stade aigu commence.

Mais ce n'est pas le pire scénario. Le plus grand danger est le caillot déchirant. Sur la circulation sanguine, il peut atteindre les poumons et le cœur et obstruer les vaisseaux importants. Dans un grand nombre de cas, cela conduit à la mort. Il est important de reconnaître la maladie au tout début et de prendre des mesures pour normaliser la maladie. Dans la plupart des cas, le colmatage veineux est bien traité avec des médicaments.

Symptômes et causes

Provoque un blocage des veines pour une longue position statique des membres. Le travail assis ou debout conduit à une réduction de la contraction musculaire. Le sang stagne et de petits caillots sanguins se forment. Chez la plupart des gens, ils se dissolvent immédiatement en raison des mécanismes de protection naturels. Mais quelque part dans 20% pour cent, ces processus échouent, et les caillots pénètrent dans les gros vaisseaux de la partie inférieure des jambes et des cuisses.

Dans la zone à risque, les personnes âgées en surcharge pondérale, les varices, le diabète sucré, ont subi des blessures. Au blocage des veines peut conduire indirectement à l'utilisation à long terme des contraceptifs, des opérations chirurgicales fréquentes, des naissances difficiles. L'âge de la maladie a récemment augmenté considérablement plus jeune.

Les symptômes primaires de l'obturation des veines:

  • la nuit, les convulsions commencent;
  • tout le temps, il y a de la fatigue et de la lourdeur dans les jambes;
  • il peut y avoir une brève douleur aiguë;
  • l'œdème.

Les symptômes d'une affection aiguë avec un blocage des veines:

  1. Gonflement significatif d'un membre ou d'une partie de celui-ci (tibia).
  2. L'apparition de douleurs aiguës dans les muscles du mollet. La douleur est pire si vous pliez votre pied.
  3. La peau devient bleue.
  4. Stress dans la jambe, le sentiment qu'il éclate.
  5. Sur la peau, un motif visible et clair de veines émerge.
  6. Température

Traitement traditionnel

Lorsque les premiers signes d'un blocage des veines apparaissent, il est nécessaire de subir un examen immédiatement. Maintenant, avec l'aide de méthodes matérielles (échographie, balayage recto-verso), vous pouvez rapidement voir l'état des veines et supprimer ou nier le diagnostic.

Lors de la spécification du diagnostic de blocage des veines, le traitement doit être de nature médicamenteuse. Prescrire des médicaments qui absorbent le caillot et des médicaments qui empêchent la formation de nouveaux caillots sanguins. Dans les cas graves, recourir à la chirurgie. Parfois, un filtre de cava est utilisé - une obstruction mécanique dans de grands vaisseaux le long de la circulation sanguine. Le filtre de Cava ne permet pas aux caillots sanguins de se rapprocher du cœur, ou facile.

Dans un état aigu, vous devez appeler un médecin immédiatement.

Il est interdit de frotter ou masser la jambe douloureuse. Vous pouvez donner noshpu, vitamine C, papavérine. Un oreiller devrait être placé sous le membre affecté.

À l'hôpital, le patient est couché trois semaines. La jambe est dans un état élevé sur le pneu. La pharmacothérapie est effectuée par les groupes de médicaments suivants:

  1. Les médicaments qui réduisent la coagulabilité du sang.
  2. Les médicaments qui inhibent la formation de thrombocytes de thrombogenèse.
  3. Vascularisation

Un régime spécial est requis. De l'alimentation, presque complètement enlevé le poisson, la viande, la farine lourde, la cuisson. Vous avez besoin de plus de fruits et de légumes. Jus utiles.

Traitement avec des méthodes folkloriques à la maison

Les remèdes populaires pour les veines occlusives ne peuvent pas être considérés comme basiques, mais agissent seulement comme auxiliaires. Avant leur utilisation, la consultation du médecin traitant est nécessaire et ne doit jamais être utilisée à la place des médicaments.

L'auto-traitement à domicile entraîne dans la plupart des cas des complications.

Cela est dû au fait que le patient ne connaît pas la cause du développement de la pathologie. Il est nécessaire de faire l'échographie des veines et des récipients.

Recettes prophylactiques:

Recette n ° 1 Infusion à la menthe

Verser la menthe poivrée (cuillère à café) avec de l'eau bouillante. Insister pendant 20 minutes. Buvez le matin pendant une demi-heure avant de manger. Prendre la perfusion pendant plusieurs mois.

Recette numéro 2 "Berry Diet"

Certaines baies ont un puissant effet anti-inflammatoire. Ils affectent le sang, le diluent et réduisent le taux de cholestérol nocif d'un ordre de grandeur. Ce sont des baies comme les canneberges, les bleuets et les cerises. L'irga est très utile. Cela renforce les vaisseaux. Les baies peuvent également être utilisées congelées. Sur les qualités médicales cela n'affectera pas.

Recette n ° 3 "Thé à effet antithrombotique"

Collection numéro 1: prairie de trèfle, feuilles de bouleau, herbe de trèfle dans un ratio de 1: 1: 1

Rassemblement numéro 2: fruits d'un tour, marronnier et cassis (feuilles) dans un rapport de 1: 2: 1

Les deux collections sont versées avec de l'eau à température ambiante et bouillies dans un bain-marie pendant 30 minutes. Appliquez un tiers du verre avant de manger. Boire trois fois par jour. Contre-indications: tout saignement, tendance à saigner (ulcère peptique).

Prévention

Le sang dans les jambes ne devrait pas stagner! Avec un travail debout ou sédentaire, faites un échauffement de cinq minutes toutes les heures. Plus de marcher et nager. Essayez de garder le poids dans la norme.

Nager dans la piscine - la meilleure prévention du développement des maladies des veines et des vaisseaux sanguins

S'il y a un risque de blocage des veines, des talons hauts (plus de 7 cm) et des vêtements serrés ne sont pas souhaitables. Certains sports avec une lourde charge sur la voûte plantaire devraient également être exclus. Le sauna et le bain sont également indésirables. Mais la douche de contraste, au contraire, aidera à rendre les vaisseaux plus élastiques.

Quelles sont les conséquences possibles de l'occlusion des veines? Complications: thrombose. thrombophlébite, thromboembolie de l'artère pulmonaire. résultat mortel.

Elena Malysheva: "Kilogrammes supplémentaires. Comment perdre du poids, ne rien faire. " Nouvelle méthode unique!

Butcher a frappé le studio! De cette façon, vous économiserez des ongles GIBKA en quelques jours.

Les papillomes et les verrues disparaissent dans les 10 jours! Malysheva a montré un MOYEN EFFICACE!

Vous Êtes Intéressé Varices

Qu'est-ce qui aide la pommade de Troquesvazin?

Structure

La pommade Troxevasin est un médicament anti-inflammatoire décongestionnant conçu pour soulager les symptômes des varices, ainsi que toutes les manifestations d'insuffisance veineuse....

Phlébectomie: complications après la chirurgie

Structure

Le terme «phlébectomie» se réfère à l'ablation des veines par chirurgie, dans le langage professionnel, une telle intervention est souvent appelée une veinectomie....