Les meilleurs remèdes pour les hémorroïdes aiguës pour le traitement de la maladie

Causes

Cette maladie complique grandement la vie, causant de la douleur et de l'inconfort, surtout lorsqu'elle survient avec une exacerbation. Faire face aux hémorroïdes aidera médicaments et remèdes populaires. Lequel d'entre eux sont les meilleurs pour la maladie, comment l'utiliser correctement - c'est dans l'examen des médicaments antihémorroïdaux pour usage externe et interne pendant la période d'exacerbation de la maladie.

Qu'est-ce que les hémorroïdes?

Les processus stagnants qui se produisent dans les veines du rectum se produisent dans une partie significative de la population à l'âge adulte. Avec les hémorroïdes, les parois des vaisseaux se dilatent, s'amincissent et deviennent enflammées, formant des noeuds. Au cours du développement de la maladie:

  • les masses fécales endommagent les veines, provoquant la formation de fissures;
  • saignement se produit;
  • les nodules enflammés tombent;
  • quand ils sont coincés, il y a beaucoup de douleur.

L'apparition de la stase veineuse, la violation de la bonne circulation sanguine pendant la maladie s'explique par l'augmentation de la pression intra-abdominale, ce qui provoque:

  • travail sédentaire;
  • haltérophilie;
  • hypodynamie;
  • de longue date;
  • constipation chronique;
  • sports de puissance;
  • grossesse
  • souche pendant la livraison;
  • toux forcée;
  • processus inflammatoires dans les organes pelviens;
  • maladie du foie;
  • les néoplasmes;
  • excès de poids.

A cause de ce qui est exacerbé

La maladie évolue souvent de façon chronique, sans causer de grands problèmes, de sorte que les patients ne se précipitent pas chez le médecin, ce qui aggrave la situation. La maladie aiguë commence soudainement, avec une augmentation active des symptômes. La base des processus est la thrombose des ganglions ou leur violation, violation de l'approvisionnement en sang des corps caverneux. L'attaque provoque:

  • sortir les cônes vers l'extérieur;
  • spasme anal;
  • brouillage net du navire;
  • cessation de l'écoulement du sang;
  • le développement de l'inflammation;
  • infection causée par l'ingestion de bactéries anaérobies;
  • présence dans les noeuds de caillots, thrombus.

Les facteurs provoquant le développement de la forme aiguë de la maladie sont:

  • abus dans le régime salé, aliments frits, l'alcool - augmenter le flux de sang vers les organes;
  • soulever fréquemment des poids - conduit à la perte de cônes;
  • manque d'activité physique, sédentarité, travail debout - créer une stagnation du sang;
  • apparition de la constipation, la diarrhée - provoquer des violations des hémorroïdes.

Symptômes et signes

L'aggravation de la maladie nécessite un appel urgent au médecin, sinon des problèmes graves se poseront. La nécrose des tissus, l'infection du sang, le choc anaphylactique ne sont pas exclus. Le spécialiste sélectionnera les meilleurs médicaments pour le traitement de la maladie. Les symptômes de forme aiguë sont:

  • douleur aiguë;
  • sensation d'éclatement, de pression;
  • sang pendant la défécation;
  • dense, cramoisi abandonné des noeuds;
  • écoulement muqueux;
  • angioedème dans l'anus.

Si vous ne prenez pas les meilleurs remèdes pour les hémorroïdes aiguës, vous ne pouvez pas exclure les symptômes désagréables. Apparaissent:

  • une douleur intense en s'asseyant, en marchant, en déféquant;
  • rougeur dans l'anus;
  • brûlant;
  • démangeaisons sévères;
  • l'intoxication du corps;
  • augmentation significative de la température;
  • faiblesse générale;
  • vomissements prolongés;
  • le développement d'infections;
  • noircissement, teinture des noeuds;
  • lésions tissulaires eczémateuses près de l'anus;
  • l'anémie hémolytique;
  • dermatite de la région périanale;
  • ulcères trophiques sur les jambes;
  • choc hémorragique;
  • septicémie.

Que faire si vous avez une exacerbation des hémorroïdes

Même compte tenu de la délicatesse du problème, l'essentiel est d'aller chez le médecin immédiatement. Cela aidera à éviter les complications graves. Le complexe de mesures thérapeutiques comprend:

  • une bonne nutrition à l'exclusion des aliments nocifs;
  • refus d'alcool;
  • la normalisation du péristaltisme intestinal;
  • restauration de la microflore;
  • le respect de la pureté de la région périnéale - procédures hygiéniques quotidiennes à trois temps;
  • Exercices d'exercice pour activer la circulation sanguine, écoulement lymphatique.

Seul le médecin choisira le meilleur traitement. Pour supprimer l'attaque, nommez:

  • réception d'anesthésiques pour soulager la douleur;
  • suppositoires rectaux, qui éliminent l'inflammation, guérir les fissures;
  • microclysters huileux;
  • antiseptiques - en présence d'infection;
  • médicaments qui cessent de saigner;
  • les médicaments anti-inflammatoires;
  • Hirudothérapie;
  • physiothérapie;
  • recettes de médecine populaire pour usage externe et interne;
  • intervention chirurgicale dans les cas difficiles.

Médicament

La thérapie conservatrice implique une approche globale du problème. L'utilisation des meilleurs remèdes pour les hémorroïdes aiguës dépend des symptômes dominants. Les proctologues prescrivent au traitement:

  • médicaments anti-inflammatoires - Movalis, Diclofenac, Proctosidil;
  • pour l'anesthésie - suppositoires Anuzol, Anestezol, suppositoires contenant dicaine, anestezin;
  • anticoagulants - Pommade à l'héparine;
  • phlébotrophique - venotonique contenant des flavonoïdes naturels, - Troxerutin, Venarus;
  • antiagrégants, réduisant la formation de thrombus, - Escuzan, Ginkor Forte.

Parmi les meilleurs remèdes pour les hémorroïdes aiguës - capsules, comprimés, suppositoires, pilules, aidant à arrêter une attaque. Ceux-ci incluent:

  • préparations pour la régénération cellulaire - Bezornil, Methyluracil;
  • antispasmodiques - bougies à l'extrait de belladone;
  • immunostimulants - Posterizan;
  • préparations avec un effet hémostatique, arrêter le saignement, soutenir l'hémostase, - Natalsid, Vikasol;
  • accélérer le péristaltisme de l'intestin - Bisacodyl;
  • médicaments antibactériens - Levomekol, Dioxysin;
  • laxatifs - Prelax, Guttalax, Regulax, suppositoires avec de la glycérine.

Avec l'exacerbation, il ne faut pas s'engager dans l'automédication. Il est important que le meilleur médicament soit prescrit par le médecin en tenant compte des symptômes, de l'état du patient. Les médicaments peuvent être achetés via le réseau de pharmacies, commander et faire un achat dans une pharmacie en ligne. Dans les grandes villes - Moscou, Saint-Pétersbourg - il y a des représentations, vous n'avez donc pas besoin de payer pour la livraison du médicament. Le traitement des hémorroïdes avec exacerbation est effectuée en utilisant des médicaments:

  • vasoconstricteur - suppositoires contenant du tribénoside, de la phényléphrine;
  • angioprotecteurs, améliorer la circulation sanguine, - Detraleks, Troxevasin.

Intervention chirurgicale

Lorsque les meilleurs fonds pour les hémorroïdes aiguës ne donnent pas de résultats, il y a une menace de complications, les médecins prescrivent des opérations chirurgicales. L'équipement moderne permet de réaliser l'intervention par la méthode minimalement invasive. Ces méthodes comprennent:

  • cryodestruction - destruction d'unités par l'azote liquide;
  • photocoagulation infrarouge;
  • sclérothérapie - l'introduction de médicaments spéciaux qui provoquent le collage des veines;
  • l'alliage de nœuds avec des anneaux de latex;
  • Embolisation des branches de l'artère rectale.

La maladie déclenchée, le pincement des ganglions, le saignement sévère, le développement de la nécrose, nécessitent une intervention chirurgicale radicale. Dans ce cas, utilisez:

  • hémorroïdectomie - excision des ganglions et des tissus environnants suivie d'une coagulation au laser;
  • thrombectomie - retrait d'un thrombus avec un arrangement externe de cônes;
  • hémorroïdopexie - suturer les tissus du ganglion avec la forme interne de la pathologie en utilisant des clips spéciaux.

Remèdes populaires

Le traitement des hémorroïdes aiguës à domicile est effectué avec l'aide de guérisseurs traditionnels. Il est important de les coordonner avec votre médecin afin de ne pas causer de complications. Pour l'élimination des symptômes, recommandez:

  • mâcher la racine de pissenlit;
  • faire des bains avec un tour, écorce d'un chêne, une calendula;
  • boire un bouillon de graine d'aneth pour éliminer la constipation;
  • effectuer des bains de fumée avec de l'ail - réduire la douleur;
  • faire des lotions avec du jus de carotte, des betteraves - dessiner dans les noeuds;
  • boire une décoction d'ortie dioïque - arrête de saigner;
  • utiliser de la pommade à partir d'un mélange de vaseline, de lanoline, de propolis.

Bougies efficaces pour l'exacerbation des hémorroïdes

Les suppositoires rectaux, absorbés et ingérés, ont un effet curatif rapide, soulagent l'inflammation. Les meilleurs remèdes pour les hémorroïdes aiguës sous la forme de suppositoires sont particulièrement efficaces dans la forme interne de la maladie. A Moscou, vous pouvez acheter des suppositoires:

Hémorroïdes aiguës: symptômes et traitement

Lorsque des hémorroïdes aiguës se manifestent, un traitement doit parfois être fourni de toute urgence pour éviter des conséquences graves. Nœuds pincés, syndrome de douleur sévère, perte de sang - ce n'est pas une liste complète des problèmes qui surviennent lorsque la pathologie s'aggrave. Le traitement doit viser à surmonter les symptômes douloureux et dangereux. Il devrait être effectué à la prescription du médecin, mais il peut être fourni dans un hôpital ou à la maison, en fonction de la gravité de la manifestation.

Le mécanisme de développement d'une attaque

Hémorroïdes est une maladie inflammatoire qui se développe sur le plexus veineux du rectum près de l'anus et se manifeste par la formation d'hémorroïdes, c'est-à-dire. protubérances gonflées sur les parois veineuses. Compte tenu de la localisation de la lésion, les hémorroïdes externes (externes) et internes sont isolées. Dans le premier cas, le nœud hémorroïdaire est situé directement à la sortie du rectum dans l'anus ou en général sur sa surface, et est donc détecté visuellement. L'emplacement interne du nœud le dissimule à une certaine distance de l'anus.

La maladie peut survenir sous forme aiguë et chronique. Une crise aiguë survient à la suite d'un processus inflammatoire intense, d'une thrombose veineuse ou d'une hémorroïde étranglée. Ce peut être un type indépendant de pathologie ou le résultat d'une exacerbation de la forme chronique. En tout cas, la variété aiguë de la maladie est caractérisée par un début brutal, une manifestation intense des symptômes principaux, et parfois une détérioration de l'état général d'une personne. Dans certains cas, une attaque peut entraîner de sérieuses complications.

Étiologie du phénomène

L'exacerbation des hémorroïdes est associée à l'influence d'un certain nombre de facteurs. Les causes les plus fréquentes sont:

  1. Nourriture incorrecte. Une attaque aiguë est facilitée par l'utilisation de produits «agressifs» - assaisonnements épicés, produits fumés, épices, marinades. Hobby particulièrement dangereux pour les boissons alcoolisées. Les signes explicites de la maladie se manifestent intensément le matin, avec une gueule de bois. Il convient de garder à l'esprit que dans la forme chronique de la maladie, même une pile de vodka peut provoquer une exacerbation.
  2. Défécation anormale. La constipation et la diarrhée prolongée entraînent souvent une perte et une atteinte des hémorroïdes.
  3. Posture défavorable. Une longue position assise (en particulier sur une surface dure) ou un long séjour sur les jambes entraîne une stagnation dans le petit bassin, ce qui provoque le remplissage de la masse sanguine par la poche hémorroïdaire. En conséquence, le risque de thrombose veineuse augmente, et les nœuds tombent et sont violés.
  4. Activité physique L'exacerbation de la maladie est très souvent causée par l'haltérophilie, et cela peut être un impact ponctuel avec un poids important ou une occupation fréquente par des travaux de déchargement et de chargement.

Exacerbation de la pathologie

Les symptômes et le traitement, prescrits pour éliminer les manifestations aiguës, dépendent largement du mécanisme de développement de la pathologie. Les hémorroïdes externes aiguës (ainsi que la variété interne) se développent rapidement, mais il y a deux raisons au développement - la violation du noeud hémorroïdal ou la thrombose.

Avec la perte de l'éducation à l'extérieur sous la forme d'exacerbation d'une maladie chronique, les hémicroïdes sont toujours affectés. En règle générale, la cause de ce phénomène est l'exercice ou les selles tendues. Pour un certain nombre de raisons, un spasme du sphincter se produit, et le muscle spasmodique bloque le retour du nœud à sa place après le retrait de la charge. À la suite du pincement du noeud du noeud, l'écoulement sanguin de la poche s'arrête, il y a un œdème et un syndrome de douleur intense. Long séjour dans cette position conduit au fait que le sang dans la cavité du nœud s'épaissit, formant un thrombus. Ensuite, un processus nécrotique est provoqué, ce qui nécessite une intervention chirurgicale.

Selon la nature du prolapsus des ganglions, les hémorroïdes sont divisées en de tels degrés de sévérité:

  • Étape 1 - la formation tombe pendant la défécation, mais revient ensuite de façon indépendante à son ancienne place;
  • 2 stade - le noeud hémorroïdal tombe et ne revient pas, mais il peut être facilement ajusté manuellement;
  • Étape 3 - un nœud blessé ne peut pas être retourné, et la question de ce qu'il faut faire est résolue seulement avec l'aide de soins médicaux d'urgence.

Le deuxième mécanisme du développement de la forme aiguë de la maladie est associé à la thrombose. Thrombi, c'est-à-dire des caillots sanguins se forment à la suite de l'apparition de zones stagnantes dans les veines. La masse sanguine commence à pénétrer activement dans la cavité du ganglion hémorroïdaire, ce qui lui procure une pression excessive et une augmentation de la taille. Un fort syndrome de douleur se produit à la suite de la compression des terminaisons nerveuses. La défaite du sac gonflé au passage des excréments favorise les hémorragies intensives.

Le mécanisme thrombotique du développement des hémorroïdes aiguës est divisé en 3 étapes:

  • Stade 1 - les symptômes de la forme aiguë sont clairement exprimés, mais le processus se déroule sans réponse inflammatoire;
  • stade 2 - la réaction inflammatoire ne va pas au-delà du nœud hémorroïdaire, ce qui peut provoquer une légère rougeur et un gonflement au voisinage immédiat du foyer;
  • Étape 3 - l'inflammation se propage aux tissus environnants, ce qui cause des dommages jusqu'au tissu sous-cutané.

Manifestations symptomatiques

Dans les hémorroïdes aiguës, les symptômes se manifestent clairement, ce qui facilite le diagnostic et l'administration du traitement nécessaire. L'aggravation de la pathologie est caractérisée par 3 signes principaux:

  1. Syndrome de douleur. Les symptômes douloureux des hémorroïdes aiguës sont d'une nature intense, privant parfois le patient de la capacité de travail, ne permettant pas de s'asseoir et de marcher. En déféquant, la douleur peut devenir insupportable. En même temps, il y a des brûlures et des démangeaisons sévères.
  2. Le signe externe. Le nœud hémorroïdaire externe dans une condition enflammée est facilement détecté par un examen externe. Il a un reflux cyanotique et un gonflement marqué. Lors de la palpation, une formation assez dense est trouvée. Le noeud interne est visuellement fixé pendant les retombées. À l'intérieur du canal anal, il est possible de tâtonner avec un doigt, et une douleur aiguë se produit.
  3. Le symptôme déterminant d'une exacerbation est le saignement. Si le développement chronique de la maladie dans les selles ne révèle que des traces de sang, alors dans la phase aiguë, les saignements peuvent être intenses. La perte de sang à long terme provoque des symptômes caractéristiques tels que des vertiges, une faiblesse générale, des évanouissements. Le traitement des hémorroïdes aiguës est en grande partie déterminé par la capacité d'arrêter le saignement.

Les méthodes de traitement dépendent directement de la présence de circonstances aggravantes. Par conséquent, la question de savoir comment traiter les hémorroïdes aiguës devrait être résolue par des spécialistes. Lorsque la maladie s'aggrave, de telles complications peuvent survenir:

  1. Une réaction inflammatoire commune. L'inflammation peut couvrir une zone assez large autour de l'anus et du périnée. Il y a des démangeaisons intenses et une sensation de brûlure. De l'anus, le liquide est constamment libéré. Au stade avancé, la température du corps augmente, il y a des signes d'intoxication générale du corps.
  2. Si l'inflammation n'est pas arrêtée par un médicament, le processus d'une nature purulente-inflammatoire se développe. La poursuite de la progression de la maladie peut déclencher la septicémie.

Les médicaments modernes avec un rendez-vous en temps opportun peuvent assez rapidement pour guérir la forme aiguë des hémorroïdes, sans apporter la maladie à ces complications.

Principes de traitement de la pathologie

Le traitement des hémorroïdes aiguës vise principalement à arrêter le développement de la pathologie, c'est-à-dire. sur l'enlèvement du noeud hémorroïdaire pincé et la thrombose des veines. En outre, une crise aiguë d'hémorroïdes manifeste des symptômes qui appauvrissent le corps humain, et par conséquent, ne peut pas faire sans un traitement symptomatique visant à soulager la douleur, arrêter le saignement, éliminer les démangeaisons et les signes d'une réaction inflammatoire.

La question de savoir comment traiter la maladie devrait être résolue par le proctologue. L'auto-traitement conduit souvent à des complications imprévues. Les patients sont traités en fonction de la gravité de l'évolution de l'attaque, de la durée de la phase aiguë, du mécanisme de développement de la maladie et des caractéristiques individuelles de l'organisme.

La façon la plus commune de combattre l'exacerbation de la maladie est un traitement conservateur. Il comprend des médicaments de nature locale (externe) et systémique, des thérapies diététiques, des vitamines, des méthodes de physiothérapie. Dans le cours sévère de la pathologie et de la violation du nœud, une intervention chirurgicale peut être prescrite.

NOS LECTEURS RECOMMANDENT!

Pour un traitement efficace des hémorroïdes, nos lecteurs conseillent Proctolol.
Ce remède naturel, éliminant rapidement la douleur et les démangeaisons, favorise la cicatrisation des fissures anales et des hémorroïdes.
La composition du médicament comprend uniquement des composants naturels qui ont une efficacité maximale.
Le médicament n'a pas de contre-indications, l'efficacité et la sécurité du médicament est prouvée par des études cliniques dans le Research Institute of Proctology.
En savoir plus... »

Thérapie de base

Le traitement principal est fourni par des moyens externes - onguents, gels, suppositoires, suppositoires rectaux, et simultanément des préparations prescrites et systémiques pour l'administration orale. Avec différents mécanismes du développement de la maladie, ce qui suit devrait être fait:

  1. Traitement pour la thrombose. La thérapie est fournie par des moyens avec des capacités thrombolytiques. L'un des médicaments les plus populaires dans ce domaine est la pommade ou suppositoires pour les hémorroïdes aiguës.Gepatrombine G. Ces médicaments sont basés sur la substance active de l'héparine qui dissout les caillots sanguins et empêche leur formation; anesthésiques avec effet analgésique; prednisone, qui a un effet anti-inflammatoire. Hepatrombin est efficace pour n'importe quelle localisation de la lésion. Cette drogue est habituellement combinée avec le rendez-vous d'autres drogues antihémorroïdales - Troxevasin, Troxerutin (gels), pommade d'héparine.
  2. Éliminer la violation des nœuds. Le moyen le plus efficace pour éliminer les spasmes du sphincter est la mise en place de compresses dans la région du périnée. Tout d'abord, une compresse froide est appliquée pour soulager le spasme, puis mis chaud - pour détendre les muscles. Après avoir éliminé les causes de brouillage, le nœud peut facilement être ajusté manuellement.
  3. Combattre l'inflammation. Dans le cours compliqué des hémorroïdes aiguës avec réaction inflammatoire, des médicaments anti-inflammatoires sont prescrits, en particulier Proctoside et Relief Ultra. L'effet augmente avec l'administration d'agents systémiques non stéroïdiens - Diclofenac, Nyz, Movasin, Movalis. Lors du traitement des hémorroïdes externes aiguës, la pommade Levomekol est souvent utilisée. Dans le même temps, il est recommandé de prendre des médicaments, des veines toniques, par exemple Detralex.
  4. L'élimination des saignements. A cet effet, les suppositoires sont largement utilisés, les vaisseaux spasmodiques pour arrêter l'écoulement du sang. Un résultat positif est obtenu en installant des bougies avec de l'adrénaline. Avec l'exacerbation des hémorroïdes externes, les onguents avec des capacités hémostatiques sont efficaces - Adroxon, Spongostan, Beriplast.

Les hémorroïdes aiguës sont dangereuses pour leurs complications. Seule l'adoption rapide de mesures adéquates peut arrêter le développement sérieux de la maladie. Le traitement doit être effectué selon les instructions du médecin, tk. l'automédication peut entraîner des conséquences graves.

Aide médicale pour les hémorroïdes aiguës

Une thrombose, un prolapsus, une atteinte et une inflammation des ganglions caverneux internes du rectum surviennent chez 1 à 3% des adultes. Les soins médicaux complexes pour cette maladie sont effectués par des proctologues. Le traitement des hémorroïdes aiguës comprend des remèdes locaux, une thérapie générale et des interventions chirurgicales.

Prévention de la maladie

Les hémorroïdes aiguës sont le plus souvent une complication du processus pathologique chronique du système veineux du rectum. La détérioration de l'état est due à une violente violation de l'approvisionnement en sang des corps caverneux.

Conseils pour la prévention des hémorroïdes aiguës:

  • Limiter les aliments pointus, fumés et marinés dans l'alimentation;
  • éliminer l'abus d'alcool;
  • suivre la régularité du tabouret;
  • Évitez de soulever des poids;
  • essayer de bouger plus.

Important! Si les symptômes d'hémorroïdes aiguës se produisent, consultez immédiatement un médecin. L'automédication peut provoquer des complications de la maladie. Le médecin fait le diagnostic sur la base de l'anamnèse, un tableau clinique et l'examen du patient.

  • douleur intense dans l'anus et le périnée;
  • prolapsus des hémorroïdes;
  • l'étranglement et le compactage des nœuds;
  • hyperémie et œdème dans la région entourant l'anus;
  • fièvre.

Soins médicaux

Les soins médicaux complets pour les hémorroïdes aiguës visent à réduire les symptômes cliniques, en arrêtant l'inflammation des hémorroïdes, la normalisation de la circulation sanguine dans les corps caverneux.

  • un régime spécial et un régime quotidien;
  • préparations locales (suppositoires, gels, onguents);
  • thérapie conservatrice;
  • intervention chirurgicale (selon les indications).

L'assistance médicale est mieux assurée dans un hôpital (au moins dans les premiers jours). La maladie est la cause de l'incapacité temporaire.

Régime et régime

Dans les premiers jours de la maladie, il est nécessaire de limiter l'activité physique. Dans les cas graves, le repos au lit est recommandé.

Dans le régime limite tous les aliments irritant la muqueuse intestinale. Vous ne pouvez pas inclure dans le menu des bouillons de champignons et de viande, gras et frits, des épices, des sauces, du fromage et des produits lactiques, du cacao, du kvas, des boissons gazeuses. De plus, l'alcool est complètement exclu.

Conseils! Pour éliminer les spasmes des fibres musculaires, les médecins recommandent des bains chauds quotidiens.

Traitement local

Les préparations pour le traitement topique des hémorroïdes aiguës contiennent des composants anti-inflammatoires, analgésiques et thrombolytiques.

Les agents peuvent contenir une ou plusieurs substances actives dans la composition.

  • pour le traitement des hémorroïdes externes: onguents, gels;
  • pour le traitement des hémorroïdes internes: bougies;
  • pour le traitement des hémorroïdes combinées: suppositoires, onguents et gels.

Anti-inflammatoires pour traitement externe

Des médicaments anti-inflammatoires pour les hémorroïdes aiguës utilisent des stéroïdes et des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Les médicaments stéroïdiens (tels que la prednisolone) soulagent rapidement l'enflure et l'inflammation. Ils réduisent bien le syndrome de la douleur Ces médicaments ne sont pas utilisés pendant longtemps en raison du risque d'atrophie de la muqueuse rectale.

Les médicaments non stéroïdiens soulagent également la douleur, mais leur efficacité est légèrement inférieure.

Analgésiques pour les remèdes locaux

Les préparations pour l'anesthésie locale réduisent la douleur, le prurit et l'inconfort dans l'anus. Pour la thérapie, utilisez des médicaments avec de la lidocaïne, du polidocanol et d'autres. Habituellement, ces substances font partie des médicaments combinés (suppositoires, onguents, gels).

Thrombolytiques locaux

Parmi les agents thrombolytiques, la composition des médicaments pour les hémorroïdes aiguës comprend le plus souvent l'héparine. Cette substance aide à dissoudre les caillots déjà formés dans les corps caverneux. En outre, les thrombolytiques empêchent l'apparition de nouveaux caillots sanguins.

Autres installations locales


Pour maintenir la paroi vasculaire dans un état normal, des médicaments venotonisants et des angioprotecteurs (troxérutine, diosmine) sont ajoutés au traitement.

Thérapie conservatrice du processus aigu

Les soins complets pour les hémorroïdes aiguës comprennent nécessairement une thérapie générale. Un tel traitement affecte le corps entier, en éliminant certaines des causes et des manifestations de la maladie.

Pour un traitement conservateur, appliquez:

  • analgésiques;
  • les médicaments anti-inflammatoires;
  • antispasmodiques;
  • les antiagrégants;
  • venotoniques et angioprotecteurs.

Moyens contre la douleur et l'inconfort

Pour réduire le syndrome de la douleur au premier jour injecter par voie intramusculaire des analgésiques non-narcotiques. Ce groupe de médicaments comprend baralgin, analgin et autres.

Les spasmolytiques (papaverine, drotavérine) soulagent également la douleur dans l'anus. Ils éliminent le spasme des fibres musculaires du sphincter et la compression mécanique des hémorroïdes étranglées.

Anti-inflammatoires

Depuis les premiers jours dans le schéma de traitement des hémorroïdes aiguës comprennent des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens. Ces médicaments utilisent peros sous la forme de capsules et de comprimés. Le plus souvent recommander le nimésulide, le diclofénac, l'ibuprofène, le butadione.

Des médicaments pour améliorer la circulation sanguine

Pour améliorer la microcirculation dans les corps caverneux du rectum aider anti -agrégants (par exemple, l'acide acétylsalicylique).

Pour augmenter le tonus des veines et restaurer la paroi vasculaire, recommander trokserutin, diosmin, tribenozid.

Traitement chirurgical des hémorroïdes aiguës

Si le traitement conservateur ne donne pas de bons résultats, un autre traitement chirurgical est effectué.

  • mini-opérations pour l'élimination des caillots sanguins;
  • opérations mini-invasives (sclérothérapie, coagulation infrarouge, ligature avec anneaux de latex, cryodestruction, ablation par radiofréquence et autres);
  • hémorroïdectomie d'excision classique;
  • ligature des vaisseaux hémorroïdaux sous le contrôle de la dopplerométrie ultrasonique.

Indications d'hémorroïdectomie classique selon Milligan-Morgan est une hémorroïdes sévères de 3-4 stades. Les techniques restantes sont également utilisées pour les étapes initiales du processus pathologique.

Mais peut-être est-il plus correct de ne pas traiter une conséquence, mais une raison?

Nous vous recommandons de lire l'histoire d'Olga Kirovtseva, comment elle a guéri son estomac. Lire l'article >>

Comment traiter les hémorroïdes aiguës: les causes, les symptômes et les méthodes de traitement de la maladie exacerbée

Les veines variqueuses des veines hémorroïdales sont une maladie proctologique assez commune qui survient chez les hommes et les femmes dans la belle moitié de l'humanité.

Beaucoup de patients ne s'inquiètent pas de ce problème pendant un certain temps, mais à un moment donné il y a une attaque accompagnée d'une douleur aiguë qui est formée en raison de la thrombose des nodules veineux.

Les sentiments désagréables sont si prononcés qu'une personne pense à propos de ce qu'il faut faire avec les hémorroïdes aiguës. Tout d'abord, vous devriez soulager le syndrome de la douleur et consulter immédiatement un médecin. Les causes des hémorroïdes et d'autres symptômes d'exacerbation seront décrits plus en détail.

Quand il y a un stade aigu d'hémorroïdes enflammées?

Qu'est-ce que les hémorroïdes aiguës et chroniques? Ce sont différents types de la même maladie. Et si la chronisation du processus pathologique prend un cours plus pacifique, alors dans le cas d'une exacerbation la situation s'aggrave de manière significative.

C'est pourquoi chaque patient devrait avoir une idée des facteurs qui exacerbent la pathologie de la pathologie. Ces "provocateurs" doivent être exclus si une personne ne veut pas aggraver son état.

  • Activité physique intense. En raison de la montée soudaine de quelque chose de lourd ou à cause de charges excessives constantes, dont le mal s'accumule graduellement, souvent il y a une exacerbation de la maladie hémorroïdaire.
  • Problèmes avec le mouvement de l'intestin. Ils comprennent à la fois une constipation prolongée et une diarrhée prolongée. Ces deux processus désagréables conduisent à l'inflammation, les dommages aux hémorroïdes, résultant en ceux qui tombent ou sont violés. La blessure se produit en raison du spasme de la valve anale.
  • Non-respect du régime alimentaire. L'affûtage avec des hémorroïdes se produit souvent après la consommation enthousiaste de produits tels que les épices, les produits fumés, les marinades, salés, soda. Bien sûr, l'alcool est extrêmement nocif. Ils conduisent tous à une augmentation du flux sanguin vers les organes pelviens, à savoir, vers le canal anal.
  • Faible mobilité et être dans une position. Long séjour sur les jambes ou dans la chaise conduit à une sursaturation des formations caverneuses avec du sang, à la suite de laquelle il y a un œdème et une augmentation de la taille. Dans les situations particulièrement difficiles, les nodules tombent hors de l'anus et sont violés.

Avec une exacerbation des hémorroïdes, le médecin, tout d'abord, soulage le syndrome de la douleur, puis il découvre la cause de la détérioration de la condition afin d'exclure son influence dans le futur.

Comment une exacerbation se produit-elle avec les hémorroïdes?

L'apparition d'une exacerbation d'une maladie proctologique peut être l'un des deux processus pathologiques - la violation du nodule hémorroïdaire ou de sa thrombose.

Infraction

Hémorroïdes enflammées aiguës internes se produit généralement en raison de la violation du noeud hémorroïdaire.

En raison de certains facteurs, la congestion veineuse située à l'intérieur du rectum s'étend vers l'extérieur, irritant le sphincter anal et conduisant à son spasme.

Être dans un tonus musculaire accru ne permet pas au cône hémorroïde de revenir, en plus de la base usée de celui-ci.

Pour cette raison, le sang arrête de s'éloigner de la formation veineuse, il y a un gonflement et une douleur.

Si vous ne prenez pas certaines mesures, la stagnation dans le sang du cône hémorroïde commence à s'épaissir, conduisant éventuellement à la formation d'un caillot sanguin.

Retard dans le traitement aggrave de manière significative le pronostic de guérison et augmente la durée de la période de récupération. Une compression prolongée augmente le risque de nécrose du cône et peut entraîner une intervention chirurgicale.

Thrombose

Un processus similaire est sensible aux hémorroïdes enflammées externes internes et aiguës. Avec une stagnation prolongée accompagnée d'un épaississement du sang, des caillots sanguins se forment dans les cônes hémorroïdes.

Les caillots pressent sur les parois des vaisseaux sanguins, les terminaisons nerveuses sont écrasées. Tout cela conduit à l'émergence d'un syndrome douloureux aigu et intense, dont il est difficile de se débarrasser.

Même si le patient a précédemment refusé de visiter le cabinet proctologique, les sensations douloureuses actuelles font changer la décision. Une personne doit simplement se tourner vers le médecin, car les douleurs sont insupportables.

Complications possibles

Si une exacerbation des hémorroïdes est ignorée, il y aura probablement des complications graves. La conséquence la plus commune est l'inflammation dans la région anorectale et le périnée.

La douleur est telle que le patient ne peut tout simplement pas accomplir les actions les plus simples: manger, dormir, travailler et, naturellement, aller aux toilettes. Les couvertures de peau deviennent rouges, chaudes au contact.

Comme la vidange de l'intestin devient souvent impossible, des substances toxiques restent dans le corps, conduisant à une intoxication aiguë. Le processus s'accompagne d'une augmentation de la température et de l'épuisement physique.

Si l'inflammation n'est pas traitée, la suppuration du tissu sous-cutané dans la zone anorectale, ou la paraproctite commence. Souvent, cette complication conduit à la fistule du rectum ou du vagin.

Une autre conséquence grave des hémorroïdes aiguës est l'empoisonnement du sang. Il est formé à la suite de la pénétration de micro-organismes pathogènes à partir des nodules hémorroïdaux affectés dans la circulation sanguine systémique. Les patients fragilisés et les personnes âgées sont le plus souvent sujets à la septicémie.

L'infection du sang est une condition extrêmement grave qui menace la vie. Pour sauver le patient, non seulement un chirurgien, mais aussi un cardiologue, un néphrologue aura besoin d'aide. Des procédures multiples sont nécessaires - opérations, compte-gouttes, médicaments antibactériens intraveineux.

De telles conséquences possibles sont un autre argument en faveur d'un traitement rapide du proctologue dès les premiers symptômes d'hémorroïdes exacerbées.

Symptômes, signes d'hémorroïdes aiguës

Symptomatique des varices aiguës est assez diversifiée, mais le symptôme principal est la douleur. Douleur dans le processus pathologique aggravé, en tirant, en pulsant, se produire avec n'importe quelle action et mouvement.

Signes d'hémorroïdes exacerbées ressemble à ceci:

  • les hémorroïdes internes aiguës ne sont pas visibles à l'œil nu, mais la palpation sent la densité, le toucher même conduit à une douleur atroce;
  • les hémorroïdes externes aiguës sont clairement visibles pendant l'examen, puisque le nodule se distingue par une inflammation, un gonflement, une densité, une teinte bleutée et une douleur;
  • le saignement se développe lorsqu'un nodule hémorroïdaire thrombosé ou étranglé est rompu. Dans ce cas, la douleur diminue, l'état de la personne s'améliore quelque peu, il semble que la maladie est passée.

Quand le corps devient intoxiqué, la température augmente, le patient commence la fièvre, la faiblesse apparaît, et le vomissement se produit. En général, l'état général se détériore rapidement.

La sévérité des symptômes dépend de la gravité du processus pathologique aigu. Les proctologues distinguent 3 étapes de la thrombose des hémorroïdes:

  • le premier - la formation d'un caillot sanguin s'accompagne d'une douleur aiguë, d'un œdème, d'une légère rougeur de la zone ano-rectale, de démangeaisons et de brûlures, mais il n'y a pas d'inflammation prononcée;
  • le deuxième - le processus inflammatoire ne capture que le nœud hémorroïdaire, le gonflement est plus prononcé, il y a un spasme du sphincter anal et des rougeurs autour de lui. L'attachement aux nodules s'accompagne d'une douleur intense;
  • le troisième - le processus inflammatoire passe non seulement les sites proches, mais aussi les graisses sous-cutanées. Une personne ressent une douleur incroyable dans la zone anorectale et dans le périnée. Les nœuds deviennent cyanosés, apparaissent des plaies, le processus nécrotique est possible.

Le traitement des hémorroïdes aiguës pendant la grossesse devrait commencer immédiatement, afin d'exclure les complications possibles et l'utilisation de médicaments puissants qui pourraient nuire à un enfant dans l'utérus.

Comment traiter les hémorroïdes aiguës?

Pour traiter les hémorroïdes dans la phase aiguë doit être le plus rapidement possible, car le retard entraîne des conséquences indésirables. La thérapeutique des varices exacerbées des hémorroïdes peut être retardée, car il est important non seulement de soulager la douleur, mais aussi d'améliorer l'état général du patient.

Si diagnostiqué avec des hémorroïdes aiguës, la question de ce qu'il faut faire n'est pas du tout amusante. Le plus souvent, tout un ensemble de mesures est appliqué, y compris un traitement conservateur et une intervention chirurgicale.

Médicaments

La principale et première tâche est de sauver une personne d'un syndrome de douleur aiguë, car tolérer ces sentiments est impossible et pas nécessaire. À cette fin, les proctologues prescrivent différents médicaments, en se concentrant sur le type de maladie (externe ou interne) et la sévérité des symptômes.

Le choix des remèdes pharmaceutiques contre la douleur est large: les suppositoires rectaux, les médicaments de pommade, les formes de comprimé de la drogue. Les médicaments d'effets locaux donnent un effet plus rapide, de sorte qu'ils sont souvent nommés par des spécialistes.

  1. Bougies d'hémorroïdes aiguës

Traitement des hémorroïdes dans le stade aigu implique l'utilisation de certains médicaments qui aident à la douleur, l'inflammation et d'autres symptômes négatifs:

  • Avance de secours, Posterizan, Procto-Glivenol, Anestesol pour les hémorroïdes efficacement soulager le syndrome de la douleur, car ils contiennent des anesthésiques qui affectent rapidement les hémorroïdes. Appliquer également des bougies avec belladone;
  • Soulagement Ultra, Proctosedil M, Ultraprotect avec les hémorroïdes, entre autres choses, contiennent des composants hormonaux qui sont conçus pour lutter contre les processus inflammatoires dans les cônes hémorroïdes et des démangeaisons sévères;
  • Gepatrombin G, Nigepan contenir une substance héparine, qui a des propriétés antithrombotiques. Des médicaments sont prescrits si les hémorroïdes aiguës s'accompagnent de la formation de caillots sanguins et de la liquéfaction du sang;
  • quand de fortes sensations douloureuses sont souvent prescrites bougies avec de l'adrénaline, ce qui supprime même un processus inflammatoire sérieux. Le médicament est produit dans les pharmacies selon la prescription du médecin.
  1. Pommade signifie

De nombreux agents antihémorroïdaux fonctionnent en deux versions: les suppositoires et les médicaments à pommade. Lors de la formation d'un thrombus dans un nœud externe souvent utilisé des médicaments tels que Gepatrombin G, pommade héparine, Troxérutine, Troxevasin.

Avec les agents de pommade, les zones touchées sont barbouillées, pour le rendre plus efficace, vous pouvez faire une demande, le fixer avec un pansement médical, et laissez-le toute la nuit.

Pour intensifier l'effet, des comprimés et des capsules à action veinotonique sont utilisés. Ces médicaments aident à éliminer l'une des principales causes de varices des hémorroïdes - faiblesse des parois des vaisseaux sanguins.

Parmi les veinotoniques les plus communs sont:

En outre, le médecin peut prescrire des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (Naise, Pentalgin) pour réduire le syndrome de la douleur et le processus inflammatoire.

Si la douleur ne passe pas et après l'application des médicaments ci-dessus, il est permis d'utiliser une mesure d'urgence. Par exemple, un blocage de plusieurs injections de novocaïne dans la région sacrée aide à soulager même une attaque sévère de la douleur.

Intervention opératoire

Hémorroïdes "normales" nécessitent un traitement, la période aiguë de la maladie implique parfois de prendre des mesures radicales, par exemple, une intervention chirurgicale.

De telles mesures sont prises en l'absence de l'effet des méthodes conservatrices de traitement. Cependant, le mot "opération" ne devrait pas être effrayé. Dans la plupart des cas, la chirurgie soulage le patient du problème de façon permanente ou permanente.

La pratique proctologique moderne implique de plus en plus l'utilisation de méthodes chirurgicales minimalement invasives (épargnantes), par exemple:

  • thrombectomie - l'ouverture du nodule hémorroïdaire, dans lequel le caillot sanguin est retiré. Caractérisé par une récupération assez rapide;
  • ligature avec des anneaux de latex - une intervention dans laquelle la base du nodule est écrasée par une ligature spéciale en latex;
  • désarçonner - la ligature des vaisseaux artériels, qui nourrissent les cônes hémorroïdaux, à l'aide d'instruments spéciaux;
  • laser ou photocoagulation - cautérisation de nodules à l'aide de rayons infrarouges ou de faisceaux étroits à haute fréquence;
  • sclérosant - intervention, dans laquelle un sclérosant est injecté dans la masse hémorroïdaire, aidant les parois des vaisseaux sanguins à coller ensemble;
  • cryodestruction - destruction des formations caverneuses agrandies au moyen d'azote liquide.

C'est pourquoi les méthodes minimalement invasives sont effectuées uniquement après un traitement conservateur, qui soulage la douleur sévère, l'inflammation et d'autres symptômes caractéristiques des hémorroïdes exacerbées.

Il est possible que la nomination d'interventions chirurgicales radicales, par exemple, une hémorroïdectomie. De telles manipulations sont montrées dans des cas particulièrement graves et négligés d'hémorroïdes. Caractérisé par un traumatisme plus important par rapport aux méthodes minimalement invasives.

Recettes folkloriques

Il devrait être entendu que les prescriptions de médecine alternative et le traitement des hémorroïdes aiguës à la maison sans recourir à un proctologue est un moyen direct de complications et de conséquences négatives.

Pour guérir les varices aiguës des hémorroïdes exclusivement avec l'aide de remèdes populaires est impossible! Cette condition nécessite l'aide d'urgence d'un médecin qualifié.

Que de traiter les hémorroïdes, définira ou déterminera le proctologist. Il peut conseiller les remèdes populaires suivants, qui devraient être utilisés en conjonction avec des médicaments:

  • huile de baies d'argousier - lorsque les ganglions sont situés à l'intérieur du rectum, des écouvillons imprégnés d'huile sont insérés dans l'anus, avec des noeuds externes faisant des lotions;
  • suppositoires de glace - Des remèdes similaires peuvent réduire le syndrome de la douleur et arrêter les saignements;
  • suppositoires de pommes de terre - Ces remèdes soulagent la douleur et l'inflammation. Du fruit découpé "torpilles", qui insèrent dans la nuit dans l'anus.

Encore une fois: nous ne pouvons pas être traités par des méthodes de médecine alternative, sans consulter un spécialiste en proctologie. Ceci est lourd de l'émergence de conséquences indésirables.

Le régime correct pour l'exacerbation des hémorroïdes

Le respect de l'alimentation est l'une des conditions les plus importantes pour le traitement des hémorroïdes. L'utilisation d'aliments utiles et l'exclusion des aliments nocifs aideront à accélérer la guérison et à réduire la gravité des symptômes négatifs.

Dans le cas d'une exacerbation d'une maladie hémorroïdaire vous avez besoin de:

  • refuser des plats gras, salés, marinés, fumés, produits de boulangerie;
  • inclure dans le régime plus de fibres naturelles, qui sont contenues dans les fruits, le kéfir et d'autres produits de lait aigre, le son;
  • boire la quantité optimale d'eau propre et d'autres liquides (sauf le café et la soude) - environ 1,5 litre par jour;
  • rompre une ration quotidienne pour 5-6 petites portions;
  • exclure l'usage de l'alcool.

Certaines personnes trouveront ces règles de manger dur, mais elles seront plus faciles à suivre si vous comprenez une chose simple - très bientôt les gens se sentiront soulagés des symptômes négatifs et avertiront des difficultés avec la défécation.

Si le régime n'aide pas, l'acte de défécation est encore difficile, le médecin peut prescrire un laxatif, par exemple, à base de lactulose - Normate, Dufalac.

En outre, en cas de traitement intempestif dans la salle de proctologie, une forte détérioration de la santé est possible en raison du développement de complications graves. C'est pourquoi il est impossible de retarder le traitement des hémorroïdes aiguës. Sois en bonne santé!

Comment faire pour supprimer une attaque aiguë d'hémorroïdes?

Hémorroïdes - une maladie courante chez les femmes et les hommes, la forme aiguë de la maladie est accompagnée d'une douleur aiguë et provoque le patient une gêne considérable, ainsi que le risque de complications graves.

Envisager les principales causes, symptômes, signes de la maladie, ainsi que les moyens de traiter et de soulager les symptômes aigus de la maladie.

Aiguë Hémorroïdes - c'est une forme dangereuse de la maladie qui nécessite des soins médicaux immédiats, comme tous les symptômes typiques de la maladie se manifestent aiguë aiguë, le patient souffre de graves douleur soudaine.

Très souvent, l'hémorroïde, qui a couru chroniquement, entre dans la forme aiguë.

Causes de la maladie

Afin d'empêcher la manifestation de la maladie dans la forme aiguë, vous devriez connaître les facteurs principaux qui mènent à une exacerbation de la maladie:

  • Nourriture épicée, salée, épicée, abus d'alcool. Ces produits entraînent une augmentation du flux sanguin vers les organes, en particulier le petit bassin.
  • La constipation ou la diarrhée, qui contribuent à la violation et le prolapsus des hémorroïdes.
  • La chute des noeuds est également causée par la levée d'objets lourds. Dans le groupe de risque sont, tout d'abord, les chargeurs, les constructeurs.
  • Stagnation du sang dans les organes pelviens en raison d'un manque d'exercice, d'un mode de vie sédentaire et stagnant. À risque sont des employés de bureau, ainsi que des conseillers de vente.

Les principaux symptômes et signes de la maladie

Le principal signe de la maladie sous forme aiguë est la violation (hémorroïdes externes) ou la thrombose des ganglions (hémorroïdes internes).

La thrombose au cours de la maladie peut se manifester en 3 étapes:

  • Sans processus inflammatoires.
  • Avec des processus inflammatoires dans les nœuds.
  • Avec des processus inflammatoires dans le tissu sous-cutané.

La maladie sous forme aiguë peut être distinguée par la présence des symptômes suivants chez le patient:

Photo: hémorroïdes internes et externes

  • Douleur sévère, qui augmente lors d'un voyage aux toilettes, de la toux, des éternuements. Dans les cas graves, il est difficile pour un patient de marcher et de s'asseoir sur des chaises avec un siège dur. La présence de douleur aiguë est le principal symptôme des hémorroïdes aiguës.
  • Saignement pendant l'acte de défécation ou après l'acte. Le sang est visible sur le papier toilette, dans les selles ou sur le linge. Le saignement ne se manifeste que dans 60% des cas et n'est pas le principal symptôme caractéristique de la forme aiguë.
  • Solide, douloureux au toucher des nœuds de bleu ou de pourpre, qui sont visibles à l'extérieur ou à l'intérieur du rectum.
  • Che et brûlant dans le rectum.
  • Gonflement et rougeur de l'anus.
  • Une fièvre, un état fiévreux du patient.
  • Faiblesse, léthargie, apathie.
  • La nausée, le vomissement, d'autres signes de l'intoxication de l'organisme.

Si vous ne prenez pas les mesures appropriées à temps et ne cherchez pas l'aide médicale d'un médecin, vous pouvez rencontrer des complications sous la forme de processus purulents dans le corps, l'épuisement, l'infection du sang.

Traitement de la maladie

Un traitement rapide de la maladie empêche le développement de complications dangereuses.

Les principales méthodes de traitement des formes aiguës d'hémorroïdes:

Photo: bougies d'hémorroïdes

Bougies. Effets locaux sur l'inflammation, sont rapidement absorbés et absorbés dans le sang, sont les plus efficaces pour les hémorroïdes internes aiguës.

Il existe un grand nombre de catégories de bougies: analgésiques, Calendula, Propolis, ihtiolovye, bourdaine, hémostatique, prévention, methyluracyl, anti-inflammatoire, le glycérol, l'adrénaline, des bougies avec la belladone.

Une partie de la forme la plus populaire et efficace de suppositoires dans les hémorroïdes aiguës: Proktozan, forte Posterisan, Valium, Natalsid, Gepatrombin, Ginkor rectite, Procto Glivenol, Relief Ultra, Anuzol.

Pommades et gels. Bonne aide sous la forme d'une pommade aiguë prolapsus hémorroïdes externes: Proktozan, Soulagement Ultra, Troxevasin, Héparine, Levomekol, Bezornil, Aurobin, Gepatrombin, Bezornil.

Troxerutin et Troxevasin. Onguents peuvent être appliqués directement sur les zones douloureuses de l'anus, et pour une plus grande efficacité devrait faire des pansements et des compresses dans la nuit, par exemple, une pommade Levomekol qui soulage inflammatoire et analgésique.

Comprimés. La prise de médicaments aide à soulager l'inflammation, tonifie les vaisseaux sanguins et les capillaires, renforce l'action des médicaments locaux (onguents, gels et suppositoires). Dans les hémorroïdes aiguës, de tels médicaments sont montrés: Movalis, Naise, Movasin, Diclofenac, Detralex.

Hirudothérapie. L'essence de la procédure est que les nœuds externes sont attachés à des sangsues médicinales, qui sont extraites avec de la salive hirudine, ce qui aide à guérir la thrombose. Le traitement doit être effectué dans des cliniques spécialisées par des spécialistes qualifiés, car il existe un risque de complications (formation d'abcès, saignement).

Physiothérapie. Ce n'est pas la principale méthode de traitement, elle ne fait que compléter le médicament.

Traitement chirurgical: utilisation de laser, scalpel à ultrasons et ondes radio, opération de Longo, extraction de thrombus (thrombectomie) et autres opérations.

Traitement non chirurgical: ligature avec des anneaux de latex, coagulation infrarouge, destruction des hémorroïdes, cryothérapie, ligature des sutures et autres méthodes.

Traitement populaire. les méthodes locales qui sont appliqués directement sur la zone de l'anus: infusions microclysters marguerite, pissenlit, chiendent, bains frais avec l'ajout de permanganate de potassium ou décoctions d'herbes dans l'eau, des bougies froides cristallisés miel, tampons et compresses teinture Hypericum.

Traitement interne: Utilisez décoctions d'herbes: feuilles d'ortie, ronce, framboises, fleurs et baies de sorbier, l'écorce de bourdaine, alpiniste pochechuynogo, achillée, fanes de carottes, qui soulagent la douleur et l'inflammation.

Des moyens pour tonifier les veines, vaisseaux et capillaires: l'utilisation de graines de châtaigne de teinture vers l'intérieur, infusions de feuilles de noisetier, églantier, herbes Molène.

Il est également efficace d'utiliser des baies fraîches cornouiller, qui, cependant, ne sont pas adaptés pour les personnes ayant une forte acidité, facilement nerveux système nerveux et constipé.

Moyens opératoires pour neutraliser une attaque aiguë d'hémorroïdes

Une crise aiguë d'une maladie peut prendre une personne au dépourvu à tout moment, dans l'armoire à pharmacie, il est toujours nécessaire d'avoir des médicaments qui aident rapidement et rapidement à éliminer la douleur aiguë et sévère:

  • Des analgésiques et des médicaments anti-inflammatoires: Relief, Neo-Anuzol, Posterisan, bufexamac, hydrocortisone, Detraleks, Glivenol, Ginkor Forte Passepartout, le kétoprofène, le diclofenac.
  • Adrénaline, suppositoires novocaïne, analgésiques et suppositoires anti-inflammatoires: Anuzol, Relief, et autres.
  • Onguents anti-inflammatoires: héparine, troxérutine.
  • Remèdes populaires: bains sédentaires et lotions à l'eau froide, bougies de glace, lavements à la décoction de camomille ou d'écorce de chêne.

Diète pour les hémorroïdes aiguës

Il est très important dans le traitement des hémorroïdes aiguës d'observer un régime spécial qui aide le patient à normaliser les selles, à se débarrasser de la constipation et des troubles. Les principes de nutrition pour la constipation avec les hémorroïdes sont examinés ici.

Les règles de base du régime alimentaire pour les hémorroïdes aiguës:

  • Il est nécessaire d'exclure la farine, salée, grasse, frite, fumée, marinée.
  • Le pain de levure doit être remplacé par du pain de farine complète.
  • Mangez beaucoup de légumes et de fruits frais.
  • Chaque jour, buvez au moins un demi-litre d'eau fraîche.
  • Mangez plusieurs fois par jour, toutes les 2-3 heures. Les portions devraient être petites.
  • Ajouter de l'avoine, du seigle ou du son de blé à la vaisselle.
  • Exclure le café, la gelée, l'eau gazeuse contenant du sucre, les thés forts.
  • Inclure dans le régime des produits laitiers aigre-doux (kéfir, yaourts).
  • Les pommes de terre ne sont pas plus de 2 fois par semaine, seulement sous une forme bouillie.

Les hémorroïdes aiguës doivent être diagnostiquées à temps et prescrites, ce qui ne peut être fait que par un spécialiste qualifié.

Pour traiter une maladie le plus souvent recours à des méthodes médicales (pilules, onguents, gels, suppositoires), en plus vous pouvez utiliser les recettes de la médecine traditionnelle, il est très important au cours du traitement est le respect d'un régime alimentaire spécial.

Vous Êtes Intéressé Varices

Les onguents les plus efficaces et les moins chers des hémorroïdes - une revue de 20 médicaments nationaux et étrangers

Causes

Beaucoup de patients souffrant d'une augmentation des hémorroïdes, veulent se débarrasser des symptômes désagréables sans chirurgie - avec l'aide d'un traitement conservateur....

Detralex

Causes

Detralex appartient à la catégorie des agents veinotoniques. Ce médicament est à base de flavonoïdes - substances d'origine végétale. Les composants actifs sont l'hespéridine et la diosmine, grâce à l'action desquelles il est possible d'éliminer la stase veineuse d'origine diverse....