Lymphostase

Thrombophlébite

Lymphostase - la pathologie du système lymphatique, accompagnée d'une insuffisance de la circulation lymphatique et de la rétention du liquide lymphatique dans les tissus. Avec la lymphostase il y a un resserrement des tissus, un œdème persistant et un épaississement notable du membre (lymphœdème), des ulcères sur la peau. La détermination de la cause de la lymphostase nécessite une échographie du bassin, de la cavité abdominale, des vaisseaux des membres, de la radiographie pulmonaire, de la lymphographie et de la lymphoscintigraphie. Le traitement de la lymphostase peut être non chirurgical (massage, compression, hirudothérapie, médicaments) et chirurgical (reconstruction des anastomoses lympho-veineuses).

Lymphostase

Lymphostase (lymphœdème, lymphoedème) se développe à lutter contre les processus de formation de la lymphe et son écoulement à travers les capillaires lymphatiques et les squelettes des organes et des tissus des extrémités vers les collecteurs principaux et canal thoracique lymphatique. Selon les statistiques de l'OMS, environ 10% de la population mondiale souffre de lymphostase. Lorsque lymphostase a noté un gonflement progressif en cours des membres et de son augmentation de volume, le tissu sous-cutané d'étanchéité, la peau rugueuse, hyperkératose, des fissures et des ulcères. la progression lymphostase au développement de l'éléphantiasis (hypertrophie du membre) provoque des souffrances physiques et psychologiques du patient et conduit à l'invalidité. La lymphostase est traitée par des spécialistes dans le domaine de la phlébologie et de la lymphologie.

Causes de la lymphostase

Le développement de la lymphostase peut être dû à un large éventail de facteurs. La perturbation de la circulation lymphatique avec rétention lymphatique dans les tissus se produit dans l'insuffisance cardiaque, la pathologie rénale, l'hypoprotéinémie, lorsque les lignes lymphatiques ne peuvent pas faire face à l'écoulement de la lymphe. La lymphostase peut être une conséquence de l'insuffisance veineuse chronique avec des formes décompensées de varices, du syndrome post-thrombophlébite, des fistules artério-veineuses. L'excrétion de l'excès de liquide tissulaire entraîne une expansion compensatoire des vaisseaux lymphatiques, une diminution de leur tonus, le développement d'une insuffisance valvulaire et une insuffisance lympho-veineuse.

Les raisons peuvent être malformations lymphostase lymphatiques, obstruction des vaisseaux lymphatiques à leur endommagement (traumatismes mécaniques ou chirurgicales, brûlures), la compression des tumeurs ou des infiltrats inflammatoires empêchant lymphatique drainant. Lorsque lymphangite et l'un des lymphadénite obliteration vaisseaux lymphatiques entraîne l'expansion et d'autres insuffisance valvulaire, accompagnée de ganglions de stase.

La mastectomie élargie réalisée pour le cancer du sein est compliquée par le développement d'un lymphodème du membre supérieur dans 10 à 40% des cas. Habituellement pendant la mastectomie, la dissection des ganglions lymphatiques axillaires est réalisée (lymphadénectomie axillaire) - l'ablation des ganglions lymphatiques qui sont des zones de métastases régionales. La probabilité de développer une lymphostase dépend directement du volume de la lymphadénectomie axillaire. La lymphostase provoquée peut également provoquer le cancer de la prostate, le lymphome, la lymphadénectomie inguinale-fémorale, la radiothérapie des zones de drainage lymphatique régional.

Dans certains cas, une circulation lymphatique altérée avec le développement de la lymphostase est observée avec des lymphangites streptococciques récidivantes (avec phlegmon, érysipèle), des infections parasitaires. Dans les pays à climat tropical, la filariose lymphatique est transmise par les moustiques (éléphantisme, éléphantiasis). L'infection se manifeste par la défaite des ganglions lymphatiques, leur augmentation, la fièvre, la douleur intense, l'hypertrophie des jambes, des mains, de la poitrine ou des organes génitaux.

Classification des formes de lymphostase

Compte tenu de ces facteurs, la lymphostase peut se développer principalement ou secondaire. La lymphostase primaire est caractérisée par une insuffisance du système lymphatique associée à des anomalies congénitales des voies lymphatiques (hypoplasie, agénésie ou obstruction vasculaire, insuffisance valvulaire, syndromes héréditaires). Avec la lymphostase primaire, un ou les deux membres peuvent être affectés; Les manifestations du lymphoedème sont déjà exprimées dans l'enfance et se développent à l'adolescence.

A propos de la lymphostase secondaire est dit dans le cas de blessures ou de maladies du système lymphatique initialement formé normalement. Le lymphoedème secondaire se développe souvent dans un membre, habituellement dans la région de la levée du pied et de la partie inférieure de la jambe et a plus souvent un caractère post-traumatique ou inflammatoire.

Le lymphoedème se rencontre principalement chez les femmes. Chez 91% des patients, une lymphostase des membres inférieurs se développe. Avec le développement de la lympho-optique à l'âge de 15-30 ans, ils parlent du lymphoedème juvénile, après 30 ans - sur le lymphoedème tardif. Dans le développement de la lymphostase, on distingue 3 stades consécutifs: 1 - œdème transitoire léger, 2 - œdème irréversible; 3 - l'éléphantiasis (œdème irréversible, kystes, fibrose).

Les symptômes de la lymphostase

Au stade le plus facile de la lymphostase, il y a apparition systématique d'un oedème transitoire de l'extrémité, visible le soir et disparaissant le matin, après le repos. L'œdème a tendance à augmenter après un effort physique ou une restriction prolongée de la mobilité, rester longtemps sur les jambes. Les changements irréversibles et la prolifération du tissu conjonctif à ce stade sont toujours absents, de sorte que l'accès en temps opportun au lymphologiste et la thérapie conservatrice menée conduisent à une régression persistante de la maladie.

La lymphostase de gravité moyenne est caractérisée par un œdème non évanouissant, la croissance des tissus conjonctifs, le resserrement et la raideur de la peau, qui peuvent s'accompagner de sensations douloureuses. En appuyant un doigt sur le tissu enflé, il laisse des traces de l'impression qui persiste longtemps. Un œdème lymphatique persistant peut entraîner une fatigue accrue du membre affecté, des convulsions.

Dans le lymphoedème sévère, il existe des troubles irréversibles du drainage lymphatique, le développement de changements fibrokystiques dans les tissus et l'éléphantiasis. La lymphostasie devient si prononcée que le membre perd ses contours et sa capacité à fonctionner normalement. À ce stade de la lymphostase, on peut noter le développement des rétractions et l'ostéoarthrose déformante, les ulcères trophiques, l'eczéma, l'érysipèle. Le résultat extrême de la lymphostase peut être la mort d'un patient d'un sepsis sévère. Avec la lymphostase, la probabilité de développer un lymphosarcome augmente.

Diagnostic de la lymphostase

Lorsque des signes de lymphostasie apparaissent, vous devriez consulter un chirurgien vasculaire (phlébologue, lymphologiste) pour établir la cause de la pathologie. En cas de défaite des membres inférieurs, il existe un besoin d'échographie de la cavité abdominale et du bassin; avec le lymphoedème des mains - radiographie de la cavité thoracique.

Pour déterminer l'emplacement du ganglion lymphatique et la perméabilité des vaisseaux, la lymphographie aux rayons X, la lymphoscintigraphie avec le Tc-99m, l'IRM et la tomodensitométrie sont utilisées. Ces techniques vous permettent de juger des changements dans le canal lymphatique, identifier les zones de frisure, lymphangiectasie, défaillance de la valve.

Lymphostase différencier de la thrombose veineuse profonde et postflebiticheskogo syndrome dans lequel lymphoedème unilatérale, doux oedème, présence gipepigmentatsii, eczémas variqueux et varices. Pour exclure la pathologie veineuse, l'échographie des veines des extrémités est réalisée.

Traitement de la lymphostase

Le but du traitement de la lymphostase est de restaurer l'écoulement de la lymphe des membres ou d'autres organes. Lorsque lymphostase montre l'affectation de massage drainage lymphatique manuel, pneumocompression matériel, thérapie physique (thérapie magnétique, la thérapie au laser, hydro-massage), la sélection et porter des bas de compression. Le patient est recommandé de suivre un régime avec restriction de sel, thérapie d'exercice, natation, marche scandinave. De médicaments utilisés flebotoniki avec effet lymphotrope, enzymes angioprotectors, immunostimulants. Avec les ulcères trophiques et l'eczéma, ils subissent un traitement local.

Avec la lymphostase, vous devez soigneusement prendre soin de vos pieds pour prévenir le développement d'une lymphangite. Dans ce but, il est préférable d'effectuer une pédicure de matériel médical avec l'utilisation de moyens spéciaux pour les soins des pieds hygiéniques et thérapeutiques. Avec le développement de l'infection fongique, les antimycotiques sont prescrits, et les traitements des pieds avec des agents antifongiques.

La base du traitement chirurgical de la lymphostase peut être l'inefficacité de la thérapie conservatrice complexe, la progression du lymphoedème, la présence de fibrose sévère et la déformation des sacs lymphatiques. Avec lymphostasis recours à la création microchirurgicale des anastomoses lymphoblastiques, liposuccion et dermo-fasciolectomie.

Dans le cas d'un lymphœdème primaire, un complexe lymphoïde tissulaire complet est transplanté. Avec l'éléphantiasis prononcé, qui exclut la possibilité d'effectuer des opérations radicales, tunneling des zones touchées pour le drainage lymphatique dans les tissus sains, l'intervention de résection est effectuée.

Prophylaxie et pronostic de la lymphostase

Le refus de traiter le lymphoedème contribue à un œdème lymphatique encore plus grand des tissus, à une mobilité réduite du membre, au développement d'une infection chronique. Indépendamment du stade auquel la lymphostase a été diagnostiquée, les patients doivent observer un angio-chirurgien. La thérapie de support de cours pour la lymphostase devrait être exécutée pour la vie.

Pour prévenir la circulation lymphatique dans les extrémités permet un soin soigneux de la peau des mains et des pieds, un traitement rapide des plaies et la prévention de leur infection. Il est nécessaire de conduire la thérapeutique du rein, le coeur, les récipients veineux, afin d'éviter la décompensation de la pathologie.

Pour prévenir le développement d'un lymphœdème postopératoire au cours des dernières années, la mammologie a abandonné la lymphadénectomie totale pendant la mastectomie radicale et se limite à l'ablation des ganglions lymphatiques de signalisation.

Lymphostase - qu'est-ce que c'est? Les symptômes et le traitement de la localisation, stade

Qu'est-ce que c'est? La lymphostase est le développement dans le corps des processus lymphatiques stagnants dans l'espace extracellulaire des tissus. En plus des localisations caractéristiques de la pathologie de la lymphostase (dans les membres), d'autres variantes de la manifestation des troubles fonctionnels du système lymphatique sont également connues - dans les tissus de la glande mammaire, du visage ou du scrotum.

Selon les statistiques, plus de 200 millions de personnes dans le monde sont sensibles à la lymphostase, la catégorie principale étant les femmes (l'âge des héroïnes de Balzac). Et la part du lion des troubles de l'écoulement lymphatique est causée par la localisation dans deux ou un membre inférieur (presque dans 90% des cas).

Le développement de la lymphostase commence par des processus pathologiques qui perturbent les fonctions des petits vaisseaux du système lymphatique (capillaires, collecteurs), qui se manifeste seulement par un œdème mal perceptible dans les jambes. Graduellement, de grands vaisseaux sont impliqués dans le processus, entraînant des changements trophiques dans les membres et une augmentation de leur volume, qui se manifeste par l'éléphantiasis.

Genèse du développement

Les troubles de l'écoulement lymphatique peuvent se développer pour diverses raisons. Les principaux sont dus à:

  • Complications causées par des maladies vasculaires. Avec la localisation de la lymphostase dans les membres inférieurs, la cause peut être - CVI, varices, complications de la thrombophlébite aiguë ou chronique;
  • Blessures ou lésions postopératoires des vaisseaux du système lymphatique sous la forme de ruptures, de constriction, de blocage ou de pansements chirurgicaux;
  • Les néoplasmes qui provoquent la compression des canaux lymphatiques, leur expansion et les processus stagnants;
  • Les processus d'inflammation provoqués par les invasions parasitaires et les bactéries pathogènes qui favorisent l'élargissement des ganglions lymphatiques et le développement de la lymphadénémie;
  • Effet chimiothérapeutique.

La genèse principale du développement de la maladie est l'accumulation de liquide lymphoïde dans la structure intercellulaire des tissus, provoquée par une augmentation de la pression lymphatique causée par un déséquilibre dans la formation et l'écoulement de la lymphe, saturée en protéines.

Photo de lymphostasie de l'œdème des membres inférieurs

Ce processus entraîne une localisation limitée ou généralisée de l'œdème tissulaire. Avec un tel œdème avec la lymphostase de la jambe, vous pouvez lutter avec succès, car le gonflement ne provoque pas de changements tissulaires thermodynamiques (irréversibles).

Mais, lorsque des changements dans la forme de la destruction des protéines commencent dans le liquide lymphoïde, les fibres de fibrine et de collagène se développent dans la peau et la structure de la cellulose, des muscles et des tissus fasciaux.

La prolifération rapide du tissu conjonctif entraîne des changements thermodynamiques dans les tissus affectés, comme des lésions cicatrices, l'inhibition de la circulation sanguine et de violer trophisme provoquer le développement de réactions inflammatoires. Selon le facteur causatif, deux formes de lymphostase se distinguent dans le développement de la maladie:

  1. Primaire, causée par des anomalies congénitales dans le développement des conduits du système lymphatique, avec la manifestation des symptômes dès la petite enfance, ou au début de la période pubertaire.
  2. Secondaire, caractérisé par le développement de la maladie en raison de diverses conditions pathologiques. En plus du lymphœdème, qui affecte les membres inférieurs et supérieurs, ce groupe comprend la lymphostase de la main après une mastectomie.

Les symptômes de la lymphostase par étapes et localisation

lymphostase, photos des symptômes après le retrait de la poitrine

En principe, les signes pathologiques de la forme primaire et secondaire de la lymphostase ne présentent pas de différences particulières. Dans la version secondaire, les symptômes de la lymphostase des membres inférieurs se manifestent en fonction de la sévérité des manifestations cliniques provoquées par les stades de la maladie:

1) Le début du stade primaire de la lymphostase est marqué par la formation d'un gonflement persistant et croissant sur l'arrière des pieds pendant la journée. La peau est étirée et brillante. Une légère pression laisse une rainure, qui se redresse rapidement.

En plus d'un petit malaise sous la forme de raspiraniya, le patient ne se sent pas. Les symptômes douloureux sont absents - à mesure que les bouffissures du matin se dissipent, les patients n'ont plus de préoccupations particulières et personne n'est pressé d'obtenir de l'aide médicale. Bien que ce soit dans cette période, le traitement de la lymphostase donne le résultat le plus efficace.

2) Les symptômes de la deuxième étape sont caractérisés par des changements fibrotiques dans les tissus oedémateux. La consistance des tissus oedémateux est dense, avec la douleur on note la douleur, pendant longtemps la trace approfondie reste. La peau au-dessus de l'œdème est très sensible et a une apparence peu attrayante.

Sa surface est sèche, couverte de fissures et de rides, non alignées, avec des caresses. A ce stade de la lymphostase, il n'y a pas encore de signes évidents de troubles de la circulation, mais des réactions inflammatoires apparaissent sur la peau sous la forme de petites taches hyperémiques. Souvent, il y a des crampes musculaires.

3) Dans la troisième étape de la lymphostase, il y a des changements notables dans la peau. Il est fissuré, sec et fortement tendu. La bouffissure massive est très perceptible, alors que visuellement augmente la taille du membre affecté. Sur la peau apparaît un spotting rouge déversé - évidence du développement de l'inflammation et des réactions d'infection. Au fil du temps, il y a des signes évidents de lésions cutanées trophiques.

4) Au quatrième, dernier stade du développement de la maladie, il se manifeste par des signes étendus de défaite des membres, s'étendant jusqu'au tibia et à la zone fémorale. Les changements pathologiques impliquent les articulations et les os, provoquant leur déformation.

Le membre perd ses dimensions d'origine, augmentant considérablement. Dans les structures tissulaires, des zones d'induration (compactage) et de fibrose avec une nuance cyanotique non naturelle sont notées. En l'absence de traitement pour la lymphostase, des néoplasies verruqueuses peuvent apparaître et des suintements d'ulcères (trophiques).

Lymphostase après mastectomie - un phénomène fréquent - la perte des ganglions lymphatiques avec le tissu du cancer lui-même, sa graisse et les tissus musculaires, ne s'arrête pas la fonction du système lymphatique, ce qui entraîne une accumulation de liquide lymphatique dans le tissu, formant un gonflement. Son excès peut s'infiltrer à travers les coutures d'exploitation qui est souvent considérés par les patients comme la sélection des ichor post-opératoire.

L'enflure, après la chirurgie, se développe sur la main du processus pathologique. La symptomatologie correspond à des signes communs, manifestés à différents stades de la lymphostase.

La complication la plus terrible à la dernière étape de la maladie est le sepsis ou le développement de la bouffissure dense (fibriderma) - c'est un processus irréversible qui n'est pas inversé régresser.

Dans l'écrasante majorité, la lymphostase de la main après mastectomie ne nécessite pas de traitement, elle passe indépendamment pendant six mois. Faciliter la situation de la manipulation de l'auto-massage, et des exercices médicaux spéciaux recommandés par le médecin.

Traitement de la lymphostase - médicaments et techniques

Malheureusement, il n'existe pas de protocole unique pour le traitement de la lymphostase, bien que le traitement soit en cours. Son but est déterminé par:

  1. Faire face à la progression de la maladie
  2. La normalisation des processus métaboliques;
  3. Prévention du développement des lésions profondes et des complications.

Le traitement est individuel et complexe, en raison de la genèse différente de la pathologie. La première étape commence avec l'élimination du facteur causatif (parfois par une méthode opératoire, en éliminant les néoplasmes qui entravent le mouvement de la lymphe).

L'utilisation d'une thérapie médicamenteuse pour la lymphostase des membres inférieurs est recommandée seulement aux premiers stades de sa manifestation, lorsqu'il n'y a pas de changements structurels dans la structure des tissus et de la peau, ou en tant qu'addition dans la période postopératoire. Son objectif est de réduire la sécrétion du liquide lymphoïde et de rétablir sa libre progression grâce à divers médicaments:

  • Les médicaments qui améliorent les processus de circulation lymphatique - "Detralex", "Venorutona", "Troxevasin".
  • Normaliser la circulation sanguine dans les micro-vaisseaux - "Trental" et les vaisseaux périphériques - "Theonikola", "Drotaverina" ou "No-shpy".
  • Fournir le retrait de la lymphe de l'espace interstitiel - "Acide nicotinique" ou "Kumarin".
  • Moyens qui assurent la normalisation des processus métaboliques et du trafic tissulaire - "Troxérutine", "Hyaluronidase" et "Réopirine".
  • Moyens qui diluent le sang - "Curantil" et stimulant les fonctions immunitaires: "Acide ambré", "Lycopid" et divers complexes vitaminiques.
  • Antibiotiques, avec l'ajout d'érysipèle.

En plus d'un traitement conservateur, les traitements physiothérapeutiques sont prescrits sous forme d'électro, de magnéto, de stimulation laser et de pneumomassage. Cela permet d'accélérer les processus métaboliques et de normaliser le flux lymphatique à travers le système. Avec le traitement médicamenteux de la lymphostase, ces procédures contribuent à la récupération normale de l'écoulement lymphatique et au renforcement des parois vasculaires.

Si le traitement thérapeutique est inadéquat, de nombreuses techniques chirurgicales sont utilisées. De toutes les options: liposuccion, lymphangiectomie, drainage lymphatique et leurs combinaisons, le plus souvent applicables.

Dans le traitement du lymphoedème des membres inférieurs, y compris lymphostase de traitement après une mastectomie, et aussi d'un traitement médicamenteux et la thérapie physique, est nécessaire bandage membres et une thérapie de ruban élastique d'application de compression (l'utilisation de sous-vêtements de compression).

Comment pouvez-vous vous aider vous-même?

sous-vêtements de massage et de compression

Le traitement de la lymphostase des membres inférieurs à la maison n'est possible qu'au stade initial de la maladie. Différentes méthodes de kinésithérapie (active et passive) recommandées par un médecin - kinésithérapie active sous forme d'exercices thérapeutiques, sélectionnées par un spécialiste et techniques passives sous forme de massage, peuvent être utilisées. Le massage thérapeutique peut être fait indépendamment, ou avec l'aide des membres du ménage.

1) Commencez le massage avec de légers mouvements circulaires du membre seulement avec les mouvements vers le haut. Puisque le système lymphatique n'a pas d'appareil valvulaire, le mouvement de la lymphe fournit une différence de pression, c'est exactement ce que les mains doivent effectuer.

2) Ensuite, il n'y a pas trop de zèle à pétrir, tapoter et frotter. Les mouvements de massage alternent avec des actions de caresses.

3) Strokes et terminer la séance de massage.

Le massage avec la lymphostase est effectué dans deux semaines, en prenant des pauses entre les cours pendant 1-2 semaines. Il ne faut pas oublier que les exercices d'exercices ne doivent être pratiqués qu'en lingerie de compression (bas, guêtres, golf).

En plus du traitement, il est possible d'utiliser les recettes de la médecine populaire, sous la forme de compresses de feuilles de chou, plantain, bouleau et immortelle, brassées et infusées pendant une demi-heure.

Au sujet de la nutrition et du régime

le traitement lymphostase ne sera pas couronnée de succès, même dans sa phase initiale, si vous ne tenez pas un ajustement de régime alimentaire, visant à réduire le poids supplémentaire du patient, ce qui aggrave le tableau clinique et la restauration des processus normaux dans le système vasculaire. Car l'approche scientifique recommandée MI Pevzner - numéro de table alimentaire 10, dont le régime alimentaire se compose d'un Piranha équilibré et complet, a un effet bénéfique sur la fonction circulatoire.

Dans ce cas, vous devriez abandonner les procédures du solarium, visiter les saunas des bains publics, chaussures et vêtements inconfortables et serrés, exclure l'haltérophilie, éviter les situations où vous devez rester debout pendant une longue période ou vous asseoir dans une position inconfortable.

Pronostic du traitement

Le résultat du début inopportun du traitement de la lymphostasie est le handicap. En outre, la détection rapide du facteur causal et un traitement adéquat peuvent protéger les patients contre le développement de processus infectieux, dont les conditions préalables sont les érosions, les ulcères et les plaies ordinaires sur la surface enflée de la peau.

Lymphostase

Lymphostase (un autre nom - lymphœdème) est une maladie congénitale ou acquise qui survient à la suite de perturbations dans le processus d'écoulement lymphes des vaisseaux lymphatiques périphériques et des capillaires lymphatiques dans les jambes, les bras, et également d'autres organes aux collecteurs lymphatiques principaux et au conduit thoracique. En raison d'une telle violation, oedème des tissus en raison de la faible fuite de liquide lymphatique. Un tel liquide est produit dans les tissus et évacué par le système lymphatique et les veines. La cause de la lymphostase est maladie chronique du système lymphatique, qui non seulement perturbe l'écoulement naturel du liquide lymphatique, mais aussi le déséquilibre de la lymphe dans le corps, ce qui contribue au fait que la taille de l'organe affecté augmente considérablement.

Les manifestations les plus communes de la lymphostase sont les femmes en bas âge. Avec la progression, cette maladie provoque le début traumatisme psychologique, inconvénients physiques et la souffrance, et plus tard même le handicap est possible.

Types de lymphostase

Les principales fonctions du système lymphatique sont la participation à la réaction de la réponse immunitaire et le transport de 2 à 4 litres de liquide accumulé par le métabolisme dans le corps. Comme symptômes, l'apparition de troubles trophiques sur les phanères. Le plus souvent, les membres inférieurs et supérieurs sont affectés, dans de rares cas, il y a une lésion des organes génitaux. Guidé par les causes de la maladie, la lymphostase est divisée en deux groupes:

  • Lymphostase primaire. Avec ce type de maladie, le système lymphatique est déficient en raison d'un manque de vaisseaux lymphatiques, qui est congénitale. Cette pathologie peut être détectée après la naissance, mais surtout elle se manifeste au cours de la période de l'adolescence et à un âge plus jeune.
  • Lymphostase secondaire. La maladie se manifeste si le système lymphatique est développé normalement, mais il y a certaines blessures ou maladies qui causent des perturbations dans son travail. Ainsi, les causes de telles violations peuvent devenir des infections staphylococciques et parasitaires, des traumatismes, au cours de laquelle les ganglions lymphatiques et les vaisseaux du système lymphatique sont endommagésdommages, brûle, irradiation). En outre, le fonctionnement du système lymphatique est affecté par l'apparition de tumeurs à la fois malignes et bénignes, l'élimination au cours de l'opération des ganglions lymphatiques.

Les étapes de la lymphostase

Distinguer les étapes suivantes de la lymphostase:

La lymphostase est transitoire. La maladie peut passer presque imperceptiblement et disparaître sans traitement. Le patient a un petit gonflement, il progresse à peine sensiblement, par conséquent, le patient s'habitue au gonflement et pratiquement ne le remarque pas. Pratiquement pas de sensations.

Le premier stade de la lymphostase. Le patient est doux œdème spontané. Si la maladie progresse, l'œdème devient plus perceptible, le patient remarque que le membre a significativement augmenté. À la même heure le matin, l'œdème n'est presque pas perceptible, mais le soir, il augmente de nouveau considérablement. À ce stade de la maladie, le patient, en règle générale, ne cherche pas d'aide médicale, mais est déjà obligé d'utiliser un bandage élastique pour le membre enflé, d'utiliser des remèdes populaires. Avec les conseils reçus d'un spécialiste dans le temps, l'œdème peut être traité avec l'aide des moyens les plus simples, car pour la première étape du développement de la lymphostase les croissances des tissus conjonctifs. En règle générale, à ce stade du développement de la maladie, l'expert conseille au patient de suivre un cours manuel drainage lymphatique et choisissez les bons tricots de compression.

La deuxième étape de la lymphostase. A ce stade de la maladie, un œdème irréversible spontané apparaît. Compte tenu de la prolifération du tissu conjonctif, la peau devient plus ferme plus tard, après avoir appuyé sur l'œdème, une fovéa est visible. Le patient ressent constamment l'étirement de la peau à la place du gonflement, lorsque la tension de la peau augmente, la douleur peut être ressentie. C'est à cause de la douleur que la plupart des patients à ce stade de la maladie se tournent vers un spécialiste. Si la lymphostase a atteint ce stade de développement, la maladie est beaucoup plus difficile à traiter. Pour des résultats efficaces, le médecin et le patient doivent faire beaucoup d'efforts. Ainsi, il est nécessaire de procéder à un traitement de drainage lymphatique, un port constant d'un bandage correctement sélectionné et une compression élastique. Si vous approchez le traitement correctement, les résultats de la thérapie seront positifs.

La troisième étape de la lymphostase. Un patient avec ce stade de la maladie a oedème irréversible, kystes, fibrose. Compte tenu de la croissance des tissus altérés, le membre sur lequel la tumeur s'est formée n'a plus de contour. C'est ainsi que se manifeste le soi-disant stade de l'éléphant. L'extrémité peut devenir si grave que le patient peut significativement altérer la mobilité et la fonction du membre affecté. Si les violations dans la sortie de la lymphe ont atteint ce stade, alors le patient présente un certain nombre de complications, dont la plupart peuvent ne pas disparaître tout au long de sa vie. Donc, s'il n'y a pas de traitement efficace approprié, le patient développe un érysipèle, cellulite, mycose, eczéma. Dans des cas plus rares, il y a une transformation de la tumeur - lymphangiosarcome. C'est dû au fait que la lymphostase devient très souvent un phénomène accompagnant d'autres maladies, vous devriez consulter un médecin, en notant les premiers signes de la maladie.

Diagnostic de la lymphostase

Lorsqu'il réfère à un médecin qui se plaint des symptômes décrits ci-dessus, le patient consulte d'abord un phlébologue spécialisé, en même temps qu'il subit un examen échographique des veines. Aussi dans le processus de diagnostic, les résultats de l'échographie des organes pelviens et de la cavité abdominale sont importants s'il y a une tumeur des membres inférieurs. Si le patient se plaint de dommages aux membres supérieurs, l'expert examine attentivement les organes de la cavité thoracique. En outre, lors du diagnostic d'un médecin, le médecin est guidé par les résultats obtenus au cours des tests de laboratoire: un test sanguin clinique et biochimique, un test d'urine générale. Pour déterminer le niveau de perméabilité des vaisseaux lymphatiques, lymphographie et lymphoscintigraphie. Si l'expert soupçonne que le patient a d'autres maladies, alors les médecins d'un certain profil sont impliqués dans l'enquête.

Traitement de la lymphostase

Pour un traitement efficace de la lymphostase, un effort doit être fait pour surmonter la progression et l'œdème direct, et ses complications possibles. Pour les résultats positifs, les facteurs déterminants sont le traitement en temps opportun du patient à des spécialistes, ainsi que son attitude ultérieure à résoudre les problèmes de santé. Dans l'ensemble, les patients qui reçoivent un diagnostic de lymphostase sont prescrits traitement conservateur, le but de ce qui est d'améliorer l'écoulement de liquide lymphatique de l'espace entre les cellules des tissus. Le traitement vise à assurer une augmentation du nombre de voies détournées de transport de la lymphe. Pour cela, le patient doit d'abord changer le rythme habituel de la vie et du travail. Pendant deux semaines, il est conseillé au patient d'adhérer au régime semi-post. Il est important que le patient passe la plus grande partie de la journée en décubitus dorsal, en gardant les membres horizontalement et sous une forme élevée.

Aussi pour le traitement est attribué une méthode drainage lymphatique manuel. Ceci est un massage très soigneux de la tumeur affectée par la tumeur, ce qui devrait faciliter le mouvement des protéines dans la lumière des capillaires lymphatiques. Les mouvements de massage stimulent également les contractions des vaisseaux lymphatiques. En conséquence, l'écoulement de la lymphe devient plus dynamique. Cette procédure doit être effectuée sur le patient, en position couchée sur le dos. Les mouvements de massage sont effectués de manière à agir directement sur la peau. La séance de massage dure de 15 à 30 minutes. Veuillez noter que cette procédure ne peut pas être effectuée s'il y a infections aiguës, thrombose veineuse, tumeurs malignes, maladies systémiques au stade de la décompensationet.

Le patient peut être affecté à effectuer une compression pneumatique variable. Cette procédure permet d'augmenter le niveau de pression dans les tissus, accélère la sortie de liquide de l'espace intercellulaire. Par conséquent, l'œdème diminue. La procédure est réalisée à l'aide d'un dispositif pneumatique avec un grand nombre de chambres.

Il est très important de choisir un spécial tricots de compression thérapeutiques et portez-le régulièrement. Les patients doivent être conscients qu'une mauvaise application d'un bandage élastique peut nuire à l'état. La bonneterie de compression est choisie en fonction du stade de la maladie. De tels vêtements devraient être portés le matin, vingt minutes après que le patient se soit levé du lit. Vous devez le filmer environ deux heures avant le coucher.

En tant que thérapie médicamenteuse, les patients atteints de lymphostase reçoivent des phlébotoniques orales, qui ont un effet lymphotensif. Aussi affecter efficacement le traitement des médicaments limfodrenazhnye qui sont pris par voie orale ou injecté. Pour une utilisation locale, des onguents et des gels qui réduisent le gonflement sont utilisés. Dans le processus de traitement, le résultat est directement influencé par les limites nutritionnelles qui contribuent à une diminution du volume de liquide interstitiel dans le corps. Donc, il est important de consommer du sel, ainsi que des produits protéinés. Si le traitement conservateur ne donne pas de bons résultats, les méthodes chirurgicales doivent être consultées. Il est possible de réaliser une opération microchirurgicale pour créer anastomoses lympho-veineuses, une greffe complète de ganglion lymphatique est également effectuée.

Prévention de la lymphostase

Comme les principales mesures pour prévenir l'apparition de cette maladie, les éléments suivants sont mis en évidence. Il est très important de toujours prendre soin des ongles, afin de réduire le risque d'infection. Dans le même but, lorsque vous effectuez un travail avec vos mains (par exemple, travailler dans l'agriculture), vous devez toujours porter des gants de protection. En cas de blessure, il doit être traité très soigneusement et correctement. Pour éviter le gonflement, il est important de porter des vêtements amples et confortables et des chaussures. Il convient de garder à l'esprit que la cause de la lymphostase peut être l'obésité, Il est donc important de respecter les règles d'une alimentation saine et d'avoir une activité physique régulière.

Si le patient a subi une intervention chirurgicale, il est très important d'exclure des charges de force importantes sur le bras ou la jambe opérée. Ainsi, le patient doit constamment effectuer des exercices de gymnastique, recommandés par le médecin traitant, pour passer un massage. Vêtements de compression est également une méthode efficace de prévention.

Lymphostase

Lymphostase - une perturbation progressive du flux normal de la lymphe dans les vaisseaux lymphatiques canal, localisés dans différentes parties du corps, et manifeste l'apparition d'un œdème des tissus mous stables, les troubles trophiques de la peau. Typiquement, les manifestations initiales lymphostase se développent à la suite de vaisseaux lymphatiques de petit calibre (capillaires et les vaisseaux lymphatiques périphériques), et si les processus pathologiques affectant les grands collecteurs lymphatiques et le canal thoracique, de développer des changements irréversibles dans les tissus mous.

Selon les statistiques mondiales, l'incidence de la lymphostase dans le monde atteint 250 millions de personnes. L'incidence de cette pathologie chez les enfants est de 1/10 000 et est une limbostase congénitale des membres et des visages associée à des anomalies dysplasiques. Dans la structure de la morbidité, les femmes âgées de 30 à 45 ans prévalent et la lymphostase des membres inférieurs représente au moins 90% des cas.

Le groupe à risque comprend les personnes jeunes, et la forme la plus courante de la maladie est la lymphostase des jambes. En tant qu'unité nosologique indépendante de «lymphostase», les scientifiques dans le domaine de la médecine ont été caractérisés dès 1934 et en même temps la divisaient en lymphostase primaire et secondaire.

Le diagnostic de "lymphostase" peut être établi et traité seulement par un phlébologue qualifié après un examen complet du patient dans les conditions d'un hôpital chirurgical spécialisé du profil vasculaire.

Le pronostic pour la vie avec la lymphostase est favorable, cependant, cette maladie peut causer un trouble persistant de la santé et de l'incapacité, conduisant le patient à un handicap.

Lymphostase des membres inférieurs

Lymphostase forme congénitale des membres inférieurs en raison de violations morphologiques génétiques de canal lymphatique vasculaire, qui est, les anomalies congénitales des vaisseaux lymphatiques (hypoplasie, aplasie et hyperplasie). C'est une pathologie grave, dont le début est l'apparition d'un œdème des tissus mous d'un membre, le plus souvent à l'adolescence. La lymphostase congénitale est une maladie génétiquement déterminée et peut être transmise par transmission héréditaire.

Sous développé des symptômes cliniques lymphostase non seulement locale manifeste, mais aussi des symptômes communs compromettra fortement la qualité de vie des patients (complications végétatives-vasculaires, hormonales et inflammatoires).

La méthode la plus efficace pour le diagnostic des membres inférieurs est lymphostase IRM, et des mesures thérapeutiques appliquées massage de drainage lymphatique et la physiothérapie (paquets de boue, les ultrasons et la thermothérapie).

La lymphostase secondaire des membres inférieurs se développe le plus souvent après un traumatisme antérieur ou un érysipèle sévère. Les manifestations initiales de la lymphostase sont un gonflement du dos du pied. Les patients à ce stade ne présentent aucune plainte spécifique, et souvent pendant cette période il n'est pas possible de reconnaître la maladie.

Au fur et à mesure de la progression des troubles de l'écoulement lymphatique, l'œdème se développe et des plis grossiers apparaissent sur la peau du pied, qui ne sont pas déplacés par la palpation. A ce stade, il est nécessaire de différencier les symptômes existants avec des maladies telles que la neurofibromatose et le gigantisme du membre inférieur.

En l'absence de mesures diagnostiques et thérapeutiques opportunes, la lymphostase progresse et des changements pathologiques s'étendent aux parties proximales du membre inférieur (le tibia et la cuisse).

Il y a une classification selon le degré de manifestations cliniques, dans lequel on distingue 4 degrés de sévérité. Le premier degré de lymphostase est caractérisé par une lésion des parties distales du membre inférieur, qui se manifeste sous la forme d'une déformation et d'un gonflement du pied plus à partir de la surface arrière. Avec le second degré de lymphostase, le processus pathologique est localisé sur le pied et le tibia. Le troisième degré implique la défaite non seulement du pied et du tibia, mais aussi de la hanche. Dans la quatrième étape, en plus de ces symptômes, des changements trophiques bruts apparaissent à la surface de la peau.

Lymphostase de la main

Dans 70% des cas, une lymphostase du membre supérieur se développe après une mastectomie, accompagnée de l'ablation des ganglions lymphatiques régionaux et, dans certains cas, d'un petit pectoral. L'élimination radicale des ganglions lymphatiques régionaux est effectuée afin d'empêcher la récidive et la propagation de l'oncopathologie et sans cette manipulation on ne peut pas parler d'un traitement efficace pour le cancer du sein. Cependant, lors du retrait d'un groupe de gros ganglions lymphatiques et de vaisseaux lymphatiques, des conditions sont créées pour l'accumulation de liquide lymphatique dans les tissus mous de la région humérale et même son isolement à travers la surface de la plaie postopératoire.

À cet égard, tous les patients opérés sont recommandés pour effectuer des exercices de gymnastique spéciaux visant à améliorer la circulation lymphatique. Dans la plupart des cas, la lymphostase de la main après une mastectomie est transitoire et ses symptômes disparaissent après un mois.

En outre, une lymphostase secondaire de la main est observée après des brûlures et des infections de la peau, ainsi qu'après des blessures d'origines diverses. Dans l'étape lymphostase clinique élargi membre supérieur apparaît comme un gonflement progressif tissu résistant et doux changements de la peau trophique (ulcères trophiques, hyperpigmentation) et irréversible des changements des tissus mous de cicatrice.

Il existe deux principaux groupes de lymphostases de la main: aiguë (transitoire) pendant au plus 6 mois et survenant immédiatement après une mastectomie, et chronique, qui dure de nombreuses années et a une évolution progressive persistante.

Les méthodes les plus efficaces de traitement médical sont des mains ne sont lymphostase: massage lymphatique manuel de drainage, le port de bas de contention, électrostimulation musculaire, la thérapie magnétique et la thérapie au laser.

Afin d'empêcher la progression de la lymphostase légère et d'empêcher le développement de fibredema, les patients après l'opération pour enlever le sein devraient exécuter un ensemble d'exercices de gymnastique et de techniques d'auto-massage. Bien sûr, la présence de lymphostase entraîne un certain handicap de la femme, mais avec toutes les règles pour les soins de la peau, et aussi en suivant les recommandations du médecin en termes d'activité physique, cette condition passe par elle-même.

Si les symptômes apparaissent lymphostase membres supérieurs après 1 an après la chirurgie et la mastectomie, accompagnée de la formation des phoques au cours des tissus mous gonflé, cette situation est la raison d'un examen détaillé de l'oncologue du patient pour diagnostiquer la récurrence possible ou les métastases du cancer.

Causes de la lymphostase

Le principal lien étiopathogénique dans le développement de la lymphostase de n'importe quel endroit est l'accumulation de liquide lymphatique dans les tissus mous et la survenue d'un œdème limité ou généralisé. Le taux quotidien moyen de formation du liquide lymphatique est d'environ deux litres, et sa formation est due à la filtration du plasma sanguin dans l'espace interstitiel, après quoi la lymphe pénètre dans les vaisseaux du canal lymphatique.

Le mécanisme de la formation de la lymphostase se déroule selon un principe unique, mais l'unification dans tous les cas est une violation de l'intégrité morphologique ou fonctionnelle des vaisseaux du canal lymphatique.

Il y a deux groupes principaux de cette pathologie - la lymphostase primaire et secondaire, et la base de cette division est le facteur étiologique de l'origine de la maladie.

Le mécanisme de déclenchement dans le développement de la lymphostase est la perturbation du flux lymphatique normal à travers les vaisseaux lymphatiques de petit et de gros calibre. Lorsque le flux lymphatique est perturbé, des conditions d'augmentation de la pression intra-lymphatique sont créées (dans des conditions normales, il ne dépasse pas 10 mm Hg), ce qui entraîne la libération d'un excès de protéines dans les tissus mous environnants. À ce stade, aucun changement structurel ne se produit dans les tissus mous et l'œdème est transitoire.

Plus tard dans les tissus, la protéine se décompose et la formation de fibres de fibrine et de collagène, qui se manifeste sous la forme de la prolifération du tissu conjonctif dans les muscles, les fascias, les tissus adipeux sous-cutanés et la peau. Ces changements sont irréversibles et progressifs.

En relation avec le développement de changements cicatriciels sur le segment affecté, la circulation sanguine est perturbée, ce qui conduit inévitablement à des maladies trophiques et inflammatoires.

La lymphostase peut être attribuée à la catégorie des maladies polyéthiologiques, puisque son apparition peut être influencée par divers facteurs, dont les principaux sont:

- bas vaisseaux varicosités et abdominale membre, accompagnée d'une insuffisance veineuse chronique, à la suite duquel la vasodilatation du canal lymphatique compensatoire, une diminution du tonus ou de développement d'insuffisance valvulaire de la paroi vasculaire;

- malformations congénitales des vaisseaux du système lymphatique, sous la forme aplasie (absence complète de certain segment vasculaire), une hypoplasie (des vaisseaux lymphatiques sous-développement) et l'hyperplasie (hypertrophie de la paroi vasculaire, la tortuosité excessive du navire), conduisant au développement de lymphostase primaire ou congénitale;

- lésion mécanique de la paroi vasculaire du vaisseau lymphatique à la suite d'un traumatisme ou d'une brûlure;

- le syndrome de la compression du récipient lymphatique par l'infiltrat inflammatoire ou néoplasique environnant;

- les modifications inflammatoires de la lymphadénite d'un segment se propagent aux vaisseaux lymphatiques d'un ordre différent, à la suite de quoi une défaillance de la valve se développe;

- Les méthodes prolongées d'interventions chirurgicales pour le cancer s'accompagnent d'un retrait radical des ganglions lymphatiques régionaux, ce qui entraîne inévitablement un dysfonctionnement du système circulatoire lymphatique;

- Une lymphostase filiforme spécifique est observée lorsque les helminthes de "filaires" pénètrent dans le corps, les vaisseaux lymphatiques étant la localisation préférée. Ce type de lymphostase peut également être attribué à une lésion mécanique du canal lymphatique, puisque lorsqu'un grand nombre d'helminthes s'accumulent dans la lumière du vaisseau, une violation du flux lymphatique est créée;

- La lésion streptococcique systémique, qui se manifeste sous forme d'érysipèle, est souvent un mécanisme déclenchant dans le développement de la lymphostase localisée sur les membres supérieurs ou inférieurs;

- les maladies du système urinaire au stade de l'insuffisance rénale chronique provoquent le développement de la lymphostase des membres inférieurs et du scrotum.

Symptômes de lymphostasie

Dans le cas du développement de signes de lymphostase avant l'âge de 30 ans, il s'agit de la forme juvénile du lymphoedème, après 30 ans il faut soupçonner une lymphostase tardive.

La localisation préférée de la lymphostase est la défaite des membres supérieurs et inférieurs, mais il existe d'autres formes de la maladie, par exemple, la lymphostase du sein, du scrotum et même du visage.

Dans l'évolution clinique de la lymphostase, les trois stades principaux sont distingués, la durée de chacun d'eux est individuelle pour chaque patient et dépend du diagnostic opportun, ainsi que de la présence ou de l'absence de la bonne tactique pour traiter le patient.

Ainsi, dans la première étape de la lymphostase, la seule plainte du patient est un œdème persistant, progressif et, surtout, réversible de l'une ou l'autre partie du corps. Malheureusement, de nombreux patients ne font pas attention à ce symptôme et demandent plus tard de l'aide médicale. En cette période de la maladie, le patient n'a pas de douleur, mais seulement un sentiment d '"éclatement" dans la zone affectée des tissus mous. En appuyant sur la peau, il y a une trace sous la forme d'une petite fossette, donc ce gonflement est aussi appelé "mou". Un gonflement de la zone affectée est observé le soir et sans médicament seul passe avant le début de la matinée, de sorte que cette forme de lymphostase est appelée "œdème réversible". La peau est lisse et brillante en raison d'étirements intenses. A ce stade, il est assez facile d'obtenir des résultats positifs à partir du traitement avec la bonne sélection de thérapie conservatrice.

Au fur et à mesure que la maladie progresse au stade des changements fibrotiques dans la chaîne pathogénique, le patient développe des symptômes caractérisant la maladie sous-jacente. Les signes spécifiques de lymphostase dans cette situation sont l'apparition d'un œdème limité des tissus mous de consistance dense, la palpation de la zone affectée de la peau provoque une gêne chez le patient, et dans certains cas même de la douleur. Après palpation dans les tissus mous, les traces de pression sous forme de petites fossettes restent longtemps. Les couvertures cutanées deviennent extrêmement sensibles, mais aucune perturbation trophique n'est observée à ce stade. En période d'œdème irréversible spontané avec lymphostase, des modifications inflammatoires des tissus mous sont souvent associées, en raison d'un flux lymphatique limité et de troubles circulatoires. Un symptôme commun qui apparaît à ce stade est des crampes musculaires dues à une circulation locale altérée.

Dans cette période, les patients soulignent l'attention particulière aux changements dans la peau qui peuvent indiquer diverses conditions pathologiques. Par exemple, en raison d'un fort étirement de la peau avec un oedème massif de tissus mous, on observe sa sécheresse, et parfois des fissures. L'apparition de taches rouges diffuses au toucher indique la fixation d'une infection bactérienne et le développement d'une réaction inflammatoire locale de la peau. La peau est fixée à un tissu adipeux sous-cutané plus profond et à un fascia avec des brins fibreux denses, il est donc presque impossible de se replier ou de se déplacer.

Dans la dernière étape lymphostase, qui est souvent appelé « irréversible éléphantiasis » il y a une violation complète de la fonction du membre en raison d'une augmentation significative de sa taille, contractures de connexion et d'installation déformantes maladies des os et des articulations. La peau acquiert une teinte brune due à l'induration et à la fibrose, et en l'absence d'une thérapie adéquate, des formations verruqueuses et des ulcères trophiques accompagnés d'un drainage lymphatique apparaissent sur la peau. Il existe des données statistiques sur les conséquences létales de cette maladie, provoquées par le développement de lésions septiques généralisées au corps.

Traitement de lymphostasie

Les principaux objectifs de toute méthode de traitement de la lymphostase sont de limiter la progression de la maladie, de rétablir les processus métaboliques et de prévenir d'éventuelles complications. Les principaux principes de la thérapie sont: l'approche individuelle et la continuité de telle ou telle méthode de traitement.

Puisque les couvertures cutanées avec lymphostase souffrent dans une grande mesure, il est recommandé à tous les patients de suivre des règles simples pour leurs soins afin de prévenir d'éventuelles complications de nature trophique ou inflammatoire:

- pour nettoyer la peau, n'utiliser que des huiles essentielles ne contenant pas de conservateurs ni de parfums;

- avec le moindre dommage à la peau, il est nécessaire de traiter la zone endommagée avec un antiseptique;

- devrait être limitée aux bains solaires et thermaux (sauna, sauna, solarium);

- Ne pas injecter de drogue dans le membre blessé;

- Il est nécessaire de donner la préférence aux vêtements fabriqués à partir de tissus naturels, pas très près de la peau.

Pour déterminer les tactiques de traitement, il est nécessaire de procéder à un examen approfondi du patient afin de trouver la cause de la maladie. Pour le diagnostic de la lymphostase, des méthodes instrumentales d'examen sont utilisées: examen échographique des vaisseaux des membres inférieurs et supérieurs, ainsi que des organes abdominaux et pelviens, lymphoscintigraphie et IRM.

Pour obtenir des résultats positifs dans le traitement de la lymphostase, il faut non seulement utiliser des méthodes médicamenteuses et autres de thérapie conservatrice, mais aussi normaliser le comportement alimentaire du patient. Si la nutrition rationnelle n'est pas observée, des conditions sont créées pour l'accumulation de protéines de haut poids moléculaire dans les tissus, la progression des troubles trophiques dans la peau et pour réduire la réponse immunitaire de l'organisme, ce qui conduit inévitablement à des complications infectieuses. Les principes de base du régime alimentaire de régime à lymphostase sont: la restriction de l'apport en sel, teneur élevée en protéines d'origine alimentaire et une diminution de la consommation d'aliments contenant des glucides complexes.

Il y a deux directions principales dans le traitement de toutes les formes de lymphostasis - intervention conservatrice et chirurgicale. Les méthodes de traitement médical sont efficaces lorsque la maladie est dans les premiers stades de développement et non accompagné de changements importants dans la structure des tissus mous, ainsi qu'un complément aux méthodes de correction chirurgicale dans les étapes ultérieures de la maladie.

Les principales orientations du traitement conservateur est lymphostase: formation de déclin du liquide lymphatique, la normalisation lymphatique, l'amélioration de la capacité de régénération des tissus et la prévention des réarrangements fibrotiques dans la structure des tissus mous.

En tant que mesures visant à réduire la formation de liquide lymphatique et à normaliser la circulation lymphatique, il est nécessaire de panser régulièrement les membres atteints avec un bandage élastique ou d'utiliser des articles spéciaux en tricot médical. Il est très important de normaliser le comportement alimentaire du patient afin de réduire l'excès de poids et d'aggraver l'état du patient.

Pour normaliser les médicaments utilisés lymphocirculation - Detraleks 500 mg 2 fois par jour, forte Venoruton 300 mg trois fois par jour, 300 mg Troxevasin 2 fois par jour, forte Ginkor 300 mg deux fois par jour. Comme moyen d'améliorer la circulation périphérique, il est conseillé d'utiliser - Theonikol 1 comprimé 3 fois par jour, No-shpa 1 comprimé 3 fois par jour. Pour normaliser la microcirculation, Trental 200 mg 3 fois par jour est utilisé.

Blocage sympathique largement utilisé, éliminant l'effet de rétrécissement sur les vaisseaux du canal lymphatique et contribuant à la divulgation des vaisseaux lymphatiques collatéraux. La durée de l'effet thérapeutique de cette technique est d'au moins trois mois.

Dans lymphostase dans les tissus mous se produit une accumulation excessive de protéines de poids moléculaire élevé, mais dans ce cas, il est avantageux d'utiliser des agents qui favorisent le clivage de fractions de protéines et l'élimination des produits de leur métabolisme dans les vaisseaux sanguins de la circulation veineuse (troxérutine 0,3 g par jour).

Pour améliorer le tissu trophique, le patient est prescrit Gialuronidase 3000 UI par voie sous-cutanée avec un cours d'au moins 5 injections, Butadion 0,1 g 4 fois par jour, les vitamines B, Reopirin 1 dragée 2 fois par jour.

Des traitements efficaces sont des procédures matérielles (pneumomassage, thérapie magnétique et laser), dont l'action est destinée à l'accélération des processus métaboliques dans les tissus et la reprise du courant normal de liquide lymphatique dans le corps.

Lorsque la pharmacothérapie inefficace conservateur, ainsi que lymphostase forme congénitale montrent différentes méthodes chirurgicales, les principaux sont les suivants: la liposuccion, limfangioektomiya et lymphatique shuntage.

Les indications de lymphangiectomie sont des changements fibreux exprimés dans les tissus mous, accompagnés d'une augmentation prononcée du membre et d'épisodes fréquents d'érysipèle. Au cours de cette opération, une ablation segmentaire ou radicale en une ou plusieurs étapes des vaisseaux lymphatiques atteints est effectuée en même temps que le tissu adipeux sous-cutané altéré et, si nécessaire, des fascias. L'opération se termine par la fermeture de la surface de la plaie avec un lambeau cutané retiré d'une zone saine de la peau chez le patient.

La liposuccion implique l'élimination par aspiration d'un tissu adipeux sous-cutané contenant un composant fibreux. La liposuccion est réalisée avec les formes initiales de lymphostase, accompagnées d'une fibrose limitée.

La méthode chirurgicale la plus efficace et la plus justifiée pour le traitement de la lymphostase au stade de fibredema est le shunt de lymphodrene. Les anastomoses lympho-veineuses se superposent à l'hypoplasie des vaisseaux lymphatiques des segments inguinal-iliaque et fémoral avec une lymphostase primaire. Indication pour l'application d'un shunt dans la lyostatose secondaire est une lésion isolée des vaisseaux du canal lymphatique.

À l'ère du développement rapide de la direction microchirurgicale en chirurgie, des opérations combinées combinant la lymphangiectomie segmentaire et le drainage lymphatique direct ont effectivement commencé à être utilisées.

Séparément, il convient de mentionner les remèdes populaires utilisés dans le traitement et la prévention de la lymphostase. Le patient peut faire ces remèdes seul à la maison, mais avant de l'utiliser, il doit consulter un médecin.

Il existe des recettes de médecine traditionnelle, conçues pour le traitement local et général. Une bonne cicatrisation et anti-œdème est le goudron, il est donc recommandé d'utiliser des compresses préparées à partir de 1 c. goudron et bulbes hachés. Pas moins efficace dans la prévention de la lymphostase est la teinture de banane plantain, pour la préparation de laquelle vous avez besoin de 2 cuillères à soupe. feuilles hachées de plantain verser 1 tasse d'eau bouillante, puis filtrer et ajouter 200 ail déchiqueté et 200 miel liquide. Cette teinture devrait être appliquée à 1 cuillère à soupe. 3 fois par jour pendant 15 minutes avant les repas.

Massage avec la lymphostase

Avec la lymphostase, tous les patients sont montrés drainage lymphatique, stimulant l'écoulement du liquide lymphatique dans tout le corps. Dans le stade initial de la lymphostase, quand il y a un gonflement doux sans signes de changements fibreux dans les tissus mous, le drainage lymphatique peut être la seule méthode de traitement efficace. En outre, le massage est utilisé comme une manipulation préparatoire avant d'appliquer des méthodes chirurgicales de traitement dans les derniers stades de la lymphostase.

Le massage drainant lymphatique permet un massage doux et rythmé de la peau et un massage profond des ganglions lymphatiques. La technique de la réalisation du massage est conditionnée par la physiologie de la circulation normale de la lymphe dans l'organisme, c'est pourquoi il faut d'abord libérer les services proximaux des membres de la stagnation, et ensuite distal. Pendant le massage, une pression est exercée sur les tissus, ce qui provoque un rétrécissement réflexe des vaisseaux du canal lymphatique et une augmentation du débit de lymphe dans les vaisseaux collatéraux sous-cutanés.

En moyenne, un massage de drainage lymphatique prend 60 minutes, puisque tous les mouvements de massage doivent être effectués à une fréquence de pas plus de 12 mouvements par minute. Lors de l'exécution des mouvements de massage, une attention particulière doit être accordée à la pression exercée sur les tissus mous. En cas de pression excessive, la circulation sanguine locale peut augmenter, ce qui entraînera inévitablement une augmentation de l'œdème. Chaque séance de massage doit nécessairement se terminer par l'imposition d'un bandage de compression spécial.

Malgré la grande efficacité dans le traitement des lymphostase de massage de drainage lymphatique, il y a des contre-indications à son utilisation: les changements inflammatoires de la peau, des lésions cutanées et connexes oncopathology trophique plus tard artériosclérose des membres inférieurs.

Vous Êtes Intéressé Varices

12 bougies efficaces pour les hémorroïdes

Thrombophlébite

Caractéristiques de la notationUn problème aussi délicat que les hémorroïdes peut être provoqué par le mode de vie sédentaire, l'enthousiasme pour les sports de puissance, l'abus de boissons alcoolisées et la constipation chronique....

Et si les veines devenaient visibles sur mes jambes?

Thrombophlébite

Et si mes jambes sont visibles? Une question similaire n'est pas rare aujourd'hui. La chose principale: si les veines sur les jambes deviennent sensiblement proéminentes, ne pas ignorer une telle circonstance, puisque dans la grande majorité des cas, cela est la preuve d'une perturbation vasculaire....