Tous les symptômes et signes d'un micro-AVC et les femmes

Structure

De cet article vous apprendrez: les signes les plus typiques d'un micro-AVC chez la femme et ses premières manifestations. Les symptômes qui n'indiquent pas nécessairement un accident vasculaire cérébral, mais qui devraient alerter une femme, donnant lieu à une attitude plus attentive à leur santé, ou servir de signal pour un examen détaillé.

On pense qu'une micro-coupure est moins dangereuse qu'un AVC étendu. C'est vrai, mais même avec de petites lésions cérébrales, de graves effets sur la santé peuvent survenir. Par conséquent, il est extrêmement important de déterminer les premiers symptômes d'un micro-accident vasculaire cérébral à temps et de commencer le traitement.

Il existe des preuves des femmes microstroke n'ont pas de caractéristiques spécifiques par rapport aux mini-AVC chez les hommes. Un diagnostic rapide est souvent lourde de difficultés: les troubles de la circulation minimales sont transitoires (venir rapidement et aller), n'ont souvent pas les caractéristiques typiques d'accident vasculaire cérébral, dans le cadre de laquelle la maladie peut être manquée - personne microstroke enduré ne sait souvent pas. Mais même ces subtiles, les violations auto-disparition ne vont pas vraiment au corps sans laisser de traces, et peut entraîner des complications et répétées, des épisodes plus graves.

Le diagnostic et le traitement de cette maladie sont pris en charge par un neurologue.

Symptômes principaux et caractéristiques de la micro-attaque

Étant donné qu'un micro-accident vasculaire cérébral entraîne une irrigation sanguine insuffisante de la région du cerveau, les signes caractéristiques de la lésion de cette zone apparaissent - la symptomatologie neurologique dite focale. Les symptômes sont assez spécifiques, leur présence et leur sévérité dépendent de la localisation du processus pathologique.

S'il y a une violation de l'approvisionnement en sang à certaines zones du cerveau, les patients ont des symptômes neurologiques correspondants

Nous analyserons les symptômes focaux en fonction de la place de la perturbation circulatoire dans le cortex cérébral.

Les symptômes de troubles circulatoires dans le lobe frontal du cerveau

  • Marche incertaine, "bancale" en marchant.
  • Léthargie, incertitude des mouvements, manque de contrôle sur les mouvements et réduction de la force musculaire.
  • aphasie motrice - difficulté de la parole, dans lequel la victime de la femme microstroke commence soudainement à avoir des difficultés avec la sélection des définitions de mots pour la description des événements (y compris leur état de santé), ou mésusages de cas, declension, etc...
  • Contractions convulsives à court terme et crampes musculaires dans les doigts ou les orteils.
  • Changements de comportement - gaieté inappropriée, blague ou, au contraire, des accès de rage, l'apathie est possible.
  • Perturbation de l'odorat (habituellement une perte de sensibilité aux odeurs est notée d'un côté du nez).

Le partage sombre

  • Diminution ou perte de sensibilité tactile - il est diagnostiqué par l'incapacité de détecter avec les yeux fermés les caractéristiques de l'objet touchable (lisse-rugueux, dur-doux, froid-chaud, etc.).
  • Difficulté à essayer de lire, écrire et (ou) lire.

Le lobe temporal

  • La surdité a fourni la santé de l'oreille.
  • "Dips" dans la mémoire et d'autres troubles de la mémoire, par exemple, des sensations "deja vu" fréquentes.
  • Le bruit dans les oreilles.

Lobe occipital

  • Déficience visuelle - du rétrécissement des champs de vision jusqu'à sa perte complète.
  • La déficience visuelle est l'incapacité de la reconnaissance visuelle des objets et des personnes vivantes (une personne voit un objet, mais ne peut pas comprendre ce qu'elle est, ne reconnaît pas les connaissances en personne - mais peut les retenir par la voix ou le nom).

Les symptômes typiques du micro-accident vasculaire cérébral sont très vifs, visibles par les autres, et il est impossible de manquer leur apparence. Mais les femmes elles-mêmes dans le cas de troubles du débit sanguin cérébral parfois ne peuvent pas évaluer adéquatement leur état et refusent de se reconnaître comme malades. Dans de tels cas, les proches doivent convaincre une femme de la nécessité d'un examen et chercher immédiatement un spécialiste - un neurologue ou un thérapeute.

D'autres symptômes de micro-accident vasculaire cérébral

Parmi les autres symptômes typiques de la circulation cérébrale, avec un micro-coup, on peut noter parmi les premiers:

  1. céphalée sévère soudaine, parfois accompagnée de nausées ou de vomissements;
  2. crises à court terme répétées de maux de tête chez les femmes qui n'ont pas souffert de migraines et d'autres types de maux de tête;
  3. l'un des symptômes les plus typiques est l'asymétrie du visage (abaissement du coin de la bouche, une paupière, l'aplatissement du pli nasolabial d'un côté); L'asymétrie faciale est l'un des symptômes d'un micro-accident vasculaire cérébral
  4. perte de conscience;
  5. l'état de "stupeur", le manque de réaction à ce qui se passe autour;
  6. paresthésies - diverses sensations désagréables - "ramper rampant", picotements, engourdissement dans les mains et les pieds;
  7. engourdissement de la langue, violation de la prononciation des sons;
  8. perturbation de la conscience, perte d'orientation dans le temps et l'espace.

Dans un certain nombre de cas, une micro-lésion chez les femmes (ainsi que chez les hommes) peut avoir lieu sans la symptomatologie typique, qui se manifeste uniquement par des signes rares et spécifiques:

  • des étourdissements;
  • un sentiment de fatigue, de léthargie;
  • double vision, clignotement des "mouches";
  • faiblesse dans les mains ou les pieds.

Malheureusement, la plupart des femmes accordent peu d'attention à de telles plaintes, les considérant comme un résultat naturel du surmenage à la fin de la journée. Cependant, si ces symptômes sont exceptionnellement graves, surtout si vous n'avez jamais ressenti de fatigue auparavant avec faiblesse et vertiges - vous devez consulter un médecin (un médecin qui, après examen, peut recommander une consultation d'un neurologue).

Comment déterminer les premiers signes?

Les tests suivants sont utilisés pour déterminer les premiers signes de micro-AVC:

  1. Sourire - il se révèle "courbe", l'un des coins de la bouche reste immobile.
  2. Langue Vysovyvanie - le bout de la langue pendant un coup dévie sur le côté (droite ou gauche).
  3. Fermeture - un œil est fermé sans serrer.
  4. Vérification de la coordination des mouvements - lorsqu'un micro-coup survient, il devient difficile d'essayer de garder les deux mains devant soi les yeux fermés (l'un d'entre eux commence à «descendre»), quand on lève lentement les mains, un «lag» apparaît.
  5. Test pour un discours clair - le patient ne peut pas prononcer des mots complexes, des virelangues, répéter une longue phrase sans erreurs.

"Masques" micro-coup

1. L'intoxication alcoolique

Le plus souvent microstroke « masqué » par intoxication alcoolique. En effet, les symptômes cérébraux focaux et les troubles de la circulation cérébrale est très similaire au comportement des gens en état d'ébriété: le même incoordination des mouvements, trébuchant et chancelant en marchant, prononciation floue, confusion, désorientation, et des réponses inappropriées aux questions. La principale caractéristique - l'absence d'odeur d'alcool.

Cependant, l'alcool lui-même, même en petites quantités, est capable de provoquer un trouble de la circulation cérébrale. Et dans ce cas, il est extrêmement difficile de distinguer les uns des autres. Et si une femme après avoir pris une boisson alcoolisée a un comportement atypique ou étrange pour des symptômes d'intoxication, la consultation d'un médecin est obligatoire.

2. Crise hypertensive

Un autre masque de micro-AVC est la crise hypertensive. Une pression accrue est également accompagnée d'un mal de tête, avec une crise, des nausées, des vomissements et une déficience visuelle sont possibles.

D'autre part, une pression artérielle élevée peut provoquer un micro-accident vasculaire cérébral, donc si des valeurs de pression artérielle élevées ont été détectées pendant la mesure, il est impossible d'éliminer tous les symptômes de l'hypertension seulement. Les signes d'observation seront des problèmes de mémoire, une altération de la conscience, une sensibilité et des tests positifs (deux ou plus) sur les troubles de la circulation cérébrale.

Poursuite du développement des symptômes

Le micro-accident, contrairement à un accident vasculaire cérébral, est caractérisé par des symptômes transitoires - les plaintes apparaissent brusquement, mais ne durent pas longtemps - de quelques minutes à plusieurs heures (maximum - un jour). Alors les symptômes disparaissent, mais ils ne passent pas sans laisser de trace - dans la région du cerveau, qui a souffert d'une perturbation circulatoire, des changements sont souvent maintenus. Ils peuvent provoquer l'apparition dans les plaintes diverses et les signes suivants, par exemple:

  • maux de tête chroniques;
  • problèmes de mémoire;
  • troubles de la parole (prononciation indistincte des mots, bégaiement);
  • difficultés dans la sélection des définitions, des termes, des caractéristiques des actions et des sujets;
  • manque d'esprit, incapacité à se concentrer;
  • attaques périodiques de vertiges.
Les perturbations qui peuvent survenir après la micro-gravure transférée

Si vous n'avez jamais été diagnostiqué avec un micro-accident vasculaire cérébral ou d'autres problèmes avec le cerveau et la mémoire, mais les plaintes ci-dessus ont commencé à se poser - il est tout à fait possible que vous avez transféré la micro-course sur vos pieds. Dans ce cas, il est également nécessaire de consulter un médecin, sinon les problèmes vont progresser, et les troubles de la circulation cérébrale peuvent se reproduire, et avec des conséquences beaucoup plus graves sur la santé.

Rappelez-vous que, selon les statistiques de presque la moitié des patients qui ont subi une micro-coupure, au cours des trois prochaines années, il y a déjà un AVC important dans le cerveau. Par conséquent, il est extrêmement important de ne pas ignorer les symptômes même à court terme, mais de consulter un spécialiste - un neurologue ou un thérapeute.

Comment identifier microinsultes chez les femmes - les premiers signes, symptômes et traitement

Microinsult est une maladie qui devient plus jeune chaque année. On le trouve de plus en plus chez les personnes qui n'ont pas encore 30 ans. La plupart le portent sur leurs pieds, ne faisant pas attention aux symptômes et aux signes caractéristiques.

Cela affaiblit le corps et augmente le risque de récidive de l'attaque dans le futur. Regardons ce qu'est un micro-organisme, comment il se manifeste chez les femmes (jeunes et vieux), quels sont les symptômes et les premiers signes de la maladie, et quels sont les traitements et les premiers secours dans cette situation.

Différence d'un accident vasculaire cérébral

En cas d'accident vasculaire cérébral, dommages aux vaisseaux cérébraux, qui peuvent causer:

Un tiers des personnes finissent leur vie avec une issue fatale après avoir subi un accident vasculaire cérébral. Il est impossible de restaurer complètement le cerveau après cette maladie.

À un micro-coup, seule une partie des petits vaisseaux est affectée. Une caractéristique distinctive - une courte durée.

Cela dure de quelques minutes à un jour, après quoi le cerveau retrouve ses fonctions complètement ou partiellement. Beaucoup de gens ne savent même pas qu'ils ont vécu un micro-insultes.

La principale cause de la maladie - les spasmes des vaisseaux cérébraux. En conséquence, certains des navires cessent de fonctionner normalement.

Cependant, l'aide doit être fournie au plus tard 3 à 6 heures après la manifestation des premiers symptômes.

Provoquer une attaque peut:

  • le surpoids;
  • consommation d'aliments épicés et gras;
  • l'alcool et le tabagisme;
  • activité physique intense;
  • chirurgie cardiaque;
  • changements drastiques dans les conditions climatiques;
  • athérosclérose.

Les personnes qui souffrent de diabète, d'apnée et de néoplasmes malins sont les plus sensibles aux micro-accidents vasculaires cérébraux. En outre, une cause fréquente de la maladie est une augmentation constante de la pression artérielle.

Comment distinguer une micro-course d'un AVC que vous apprendrez de cette vidéo:

Caractéristiques distinctives de la femelle et du mâle

Une micro-coupure peut se produire également chez les hommes et les femmes. Les mauvaises habitudes, les situations stressantes et le mauvais style de vie en sont les principales raisons, bien que le facteur héréditaire joue également un rôle important. Chez les femmes âgées de 18 à 40 ans, la maladie survient moins fréquemment que chez les hommes du même âge. Après 60 ans - il est le plus vulnérable aux femmes.

À un jeune âge, les symptômes se manifestent en partie, ce qui rend le diagnostic difficile. Les hommes qui ont eu un micro-AVC à un jeune âge l'ont souvent radié pour un malaise général et de la fatigue.

Basse visibilité précoce

Initialement, le micro-élevage provoque une céphalée sévère, qui ne peut pas être éliminée avec des analgésiques. Il a un caractère prononcé et peut se produire plusieurs fois par jour. Une femme se sent étourdie et peut être nauséeuse. Une personne est dans un état épuisé, pour lequel elle est caractéristique:

Très souvent, il y a une pression artérielle élevée. En même temps, il y a une douleur pressante dans la tête.

Il peut y avoir une douleur dans le coeur. La respiration est rapide.

Signes notables de la maladie

À l'avenir, la condition des femmes se détériore considérablement. Quels sont les symptômes du micro-AVC d'une femme?

Le premier est une violation de la coordination du mouvement. À la suite de la défaite même des petits vaisseaux, la fonction de l'appareil vestibulaire est perturbée, ce qui conduit à une démarche chancelante ou de fréquentes chutes.

Ce symptôme ne peut en aucun cas être ignoré, car il indique des problèmes évidents avec les vaisseaux du cerveau.

Il y a une légère faiblesse dans les bras et les jambes. Le corps devient «lourd» et il est difficile pour une personne d'effectuer des actions. Cela peut être accompagné par une augmentation de la transpiration ou des frissons.

Signaux alarmants devant être adressés au médecin

En raison de la progression de la maladie, les symptômes suivants sont observés, qui ne peuvent en aucun cas être ignorés:

  • engourdissement des membres;
  • perte de conscience;
  • problèmes avec la parole;
  • impossibilité de contrôler les expressions faciales;
  • perte de mémoire
  • mauvaise perception du monde environnant;
  • difficultés à considérer l'objet;
  • nausées et vomissements.

Les symptômes apparaissent à la fois, et le plus souvent il survient au moment de la plus forte augmentation de la pression artérielle.

Qu'arrivera-t-il si j'ignore

Le résultat dépend du degré de dommages vasculaires, des maladies concomitantes et de l'âge de la personne. Avec une légère lésion des vaisseaux, la restauration des fonctions cérébrales se produit relativement rapidement. Ceci explique pourquoi la plupart des jeunes souffrent d'une micro-coupure et ne demandent pas d'aide médicale.

A un âge plus avancé et en présence d'autres maladies du coeur et des vaisseaux sanguins, des complications sont possibles:

  • problèmes de mémoire et d'attention;
  • agressivité et irritabilité;
  • dépression prolongée;
  • détérioration de la vision;
  • maux de tête fréquents.

Premiers secours

Vous ne devez en aucun cas pratiquer l'automédication et vous devez appeler une ambulance. Avant l'arrivée des médecins, il est nécessaire de s'allonger sur une surface plane et de mettre votre tête sur le côté. Dans la pièce, il est souhaitable d'ouvrir les fenêtres pour assurer l'approvisionnement normal en oxygène.

Les vêtements doivent être défaits. Vous pouvez mettre une serviette humide sur la tête du patient. Une personne devrait être en paix totale et ne devrait pas être déplacée indépendamment. Il est impossible de paniquer dans cette situation - cela n'affectera que négativement l'état du patient.

Pour ce faire, vous devriez toujours avoir un tonomètre en main. Comment choisir un appareil pour mesurer la pression artérielle, nous dirons ici.

Et quel type de moniteur de pression artérielle au poignet est meilleur, vous apprendrez séparément.

Thérapie

Les tactiques de traitement et de traitement anti-AVC dépendent du degré de lésions vasculaires et des caractéristiques individuelles du corps humain. Le traitement visera à restaurer les vaisseaux sanguins et prévenir la formation de caillots sanguins. Pour évaluer le degré de lésion vasculaire, une étude IRM est réalisée, qui permet de détecter même les plus petits changements. Le régime de traitement comprend:

  • des moyens médicamenteux;
  • l'élimination de la cause qui a causé la maladie;
  • massage
  • Exercice thérapeutique
  • le bon mode de vie.

Dans les premières heures après un micro-accident vasculaire cérébral, le médecin nomme les vasodilatateurs et les angioprotecteurs du patient., qui améliorent les processus métaboliques dans les vaisseaux.

Conséquences

Les soins médicaux dispensés dans le temps permettent d'éviter les effets négatifs du micro-AVC. Si une personne ne cherche pas d'aide, à l'avenir, il y a un risque accru de récurrence de l'attaque.

Une attaque cérébrale ischémique ou un accident vasculaire cérébral peut se développer, et ces pathologies peuvent conduire à la mort. Dans certains cas, la conséquence est un problème de capacités mentales, de troubles de la parole et de pertes de mémoire.

Il est très important de reconnaître les premiers signes d'un micro-accident vasculaire cérébral et d'appeler une ambulance. L'automédication et la prise de médicaments à la maison sans examen préalable ne peuvent que nuire à la santé générale d'une personne.

À propos de ce qu'il faut faire après un micro-coup, vous découvrirez en regardant cette vidéo:

Microinsultes et AVC: signes chez les femmes, premiers soins, causes et prévention

L'AVC est un trouble aigu de la circulation cérébrale, qui se développe dans le contexte d'un blocage ou d'une rupture du vaisseau sanguin du cerveau. Cette maladie concerne à ce jour les lésions les plus fréquentes du système nerveux central chez l'adulte et les pathologies qui entraînent le plus souvent la mort et l'invalidité des patients.

Les signes d'AVC chez les femmes en bas âge sont souvent ignorés, pour cette raison, malgré le fait que, avant l'âge de 30 ans, l'AVC est moins fréquent, le taux de mortalité chez les femmes est légèrement plus élevé.

Au cours des dernières années, il y a eu une fréquence plus élevée d'AVC chez les femmes d'âge moyen, mais la plupart des femmes ont plus de 60 ans.

Il est extrêmement important de demander de l'aide dès que possible, le traitement doit être commencé au plus tard 6 heures après l'attaque, il est impossible de fournir une assistance adéquate à la maison.

Les troubles aigus de la circulation cérébrale chez les femmes sont plus sévères que chez les hommes, le taux de mortalité est plus élevé. La période de réadaptation chez les femmes après un accident vasculaire cérébral est généralement plus longue que celle des hommes, le processus de récupération dans le corps est lent, et les conséquences à long terme (paralysie, parésie, des étourdissements, des difficultés d'élocution et marche) se développent souvent.

Les symptômes de l'AVC chez les femmes

L'évolution de la maladie chez les jeunes femmes et les patients plus âgés peut être quelque peu différente - chez les patients âgés de plus de 50 ans, les lésions cérébrales se produit généralement plus rapidement.

Les signes d'un AVC sont typiques et atypiques. Ces derniers sont plus particuliers aux femmes, ils peuvent rendre le diagnostic plus difficile pendant les premières heures de développement de la pathologie.

Le premier signe d'un AVC chez les femmes est généralement un mal de tête soudain de haute intensité. S'y ajoutent des troubles de la vision et / ou la perte auditive, des étourdissements, des troubles de la parole, un engourdissement du visage et / ou des membres, parésie du visage d'une part, des troubles de la marche et la coordination des mouvements, la faiblesse marquée.

Si l'AVC n'est pas ischémique, mais hémorragique, le tableau clinique est généralement plus lourd. Une photophobie, une dysphagie, une confusion ou une perte de conscience peuvent se développer.

À haute pression artérielle, il y a hyperémie de la peau du visage, bradycardie, rotation du pied d'une jambe vers l'extérieur.

Par symptômes atypiques comprennent la douleur et un sentiment de plénitude dans les oreilles, une douleur dans la poitrine, une respiration sifflante, essoufflement, tachycardie, soif intense, sécheresse de la muqueuse buccale, le hoquet. Certains patients éprouvent des nausées, des vomissements, de l'agitation, de la fièvre.

Le risque d'AVC augmente chez les femmes pendant la grossesse, en particulier dans le cas de son évolution pathologique.

La présence de certains signes d'un AVC dépend de la partie du cerveau affectée. L'AVC du côté gauche se produit plus souvent (le côté droit du tronc est affecté, et vice versa). Avec un AVC du côté gauche, des troubles de la parole, de l'écriture et de la lecture peuvent également se développer. Dans le cas d'un AVC du côté droit, les troubles de la parole sont généralement absents, mais peuvent être observés chez les gauchers.

Les signes d'un AVC et d'un micro AVC chez la femme peuvent être les mêmes, mais ils sont généralement moins prononcés dans un micro-AVC et régressent rapidement. Cependant, l'état inoffensif n'est pas une micro-lésion, souvent des attaques ischémiques transitoires sont des signes avant-coureurs d'AVC chez les femmes.

Comment déterminer un accident vasculaire cérébral

Le risque d'AVC aigu est que le patient n'est pas toujours en mesure de reconnaître indépendamment les signes et les symptômes de la maladie précoce, et la course quand il est, il ne peut pas s'aider. Pendant ce temps, il est essentiel de demander de l'aide le plus tôt possible, le traitement doit être démarré au plus tard 6 heures après l'attaque, afin de fournir des soins adéquats à la maison est impossible.

Aide pour identifier un accident vasculaire cérébral dans le temps peut être entourant. S'il y a un soupçon qu'un trouble aigu de la circulation cérébrale commence, il est recommandé d'effectuer un test exprès de quatre actions simples:

  • demande à un homme de sourire - d'un coup le sourire se déforme;
  • demandez-leur de lever la main et de rester dans cette position pendant un moment - avec un coup, il est difficile de soulever les bras à la même hauteur;
  • demander une phrase simple, par exemple, donnez votre nom - Quand un accident vasculaire cérébral est brisé discours, une personne dit, comme un ivre;
  • demander la langue dehors - En coup, la langue dévie de la ligne droite.

Il est important de se souvenir de ce test, peut-être qu'un jour il sauvera la vie de quelqu'un.

Le premier signe d'un accident vasculaire cérébral chez les femmes est généralement un mal de tête soudain et de haute intensité.

Que faire s'il y a des signes d'accident vasculaire cérébral chez une femme

En cas de suspicion d'atteinte aiguë de la circulation cérébrale, même s'il s'agit d'un micro-accident vasculaire cérébral, le patient doit être immédiatement hospitalisé.

Que faire, comment prodiguer les premiers secours? Principalement, il est nécessaire d'assurer la paix et le flux d'air frais, ainsi que de ne pas laisser le patient seul avant l'arrivée des médecins. Le patient doit être étendu avec une tête élevée, desserrer les vêtements serrés, avec le développement de vomissements tourner la tête d'un côté, remplacer un récipient approprié. Ne donnez pas de médicaments avant l'arrivée d'une ambulance.

Le médecin traitant doit être informé des symptômes observés, des médicaments pris, des maladies existantes, de la présence d'allergies et des mesures prises.

Qu'est-ce qui cause un AVC?

Les causes d'AVC clés comprennent les maladies du système cardio-vasculaire (hypertension, arythmie, maladie coronarienne et de ses complications, l'athérosclérose, les vaisseaux sanguins cérébraux), le diabète sucré, plus âgés, l'exposition au stress, tension physique et psycho-émotionnel, surpoids, mode de vie malsain (manque de sommeil, surmenage, régime inadéquat, inactivité).

À quelle pression l'accident vasculaire cérébral se produit, dépend de quelle est la pression artérielle du patient. Ainsi, chez les femmes souffrant d'hypotension, un accident vasculaire cérébral peut survenir avec la pression artérielle, qui est considérée comme faible, par exemple, à 130/95 mm Hg. Art.

Le risque d'AVC augmente chez les femmes pendant la grossesse, en particulier dans le cas bien sûr pathologique, avec une utilisation prolongée de contraceptifs oraux, les migraines chroniques, le syndrome des ovaires polykystiques, mammites, les mauvaises habitudes (le tabagisme est particulièrement dangereux sur l'âge de 35 ans).

Les signes d'un AVC sont typiques et atypiques. Ces derniers sont plus particuliers aux femmes, ils peuvent rendre le diagnostic plus difficile pendant les premières heures de développement de la pathologie.

Les causes des AVC hémorragiques comprennent les modifications congénitales des vaisseaux sanguins du cerveau (anévrismes, malformations artérioveineuses), les traumatismes cranio-cérébraux.

Comment éviter un accident vasculaire cérébral ou sa récidive

Prévenir l'apparition d'un accident vasculaire cérébral ou, si cela s'est déjà produit, une rechute, vous pouvez sérieusement aborder la prévention. La principale méthode de prévention est l'amélioration du mode de vie. Ce concept comprend la nutrition rationnelle, le rejet des mauvaises habitudes, la correction de l'excès de poids corporel, une activité physique suffisante, le contrôle de la pression artérielle, une nuit de sommeil suffisante, l'évitement du stress.

En cas de micro-AVC ou d'AVC, il est important de suivre un traitement médicamenteux visant à améliorer la circulation cérébrale, à observer régulièrement par un médecin. La réhabilitation efficace, ainsi que la prévention d'éventuelles rechutes, est un traitement de sanatorium et spa.

Vidéo

Nous proposons de regarder une vidéo sur le sujet de l'article.

Signes d'un micro-AVC chez les hommes et les femmes - causes et symptômes, diagnostic, méthodes de traitement et conséquences

En fait, une micro-coup est le même coup, seules les lésions touchent les petits vaisseaux. La pathologie est encore dangereuse, car elle conduit à des troubles des fonctions de base du cerveau. Le micro-organisme est de plus en plus jeune et survient non seulement chez les personnes âgées, mais aussi chez les personnes de moins de 30 ans. Beaucoup de patients ne remarquent même pas ses signes, bien que chaque patient les ait. Il est important de connaître les symptômes d'un micro-accident vasculaire cérébral, car, en portant la maladie sur vos jambes, une personne augmente la probabilité de récurrence d'attaques dans le futur.

Qu'est-ce que microinsult?

En médecine, l'AVC est un trouble aigu de la circulation cérébrale (ONMC), qui se développe à la suite d'une obstruction ou de dommages aux vaisseaux sanguins qui alimentent le cerveau. Le micro-organisme est l'ONMI, dans lequel le déficit neurologique persiste pendant plusieurs minutes à un jour. C'est la principale différence par rapport à un accident vasculaire cérébral. À l'avenir, les fonctions cérébrales sont partiellement restaurées. Le préfixe "micro" indique que les petits navires ont été détruits.

En médecine traditionnelle, le concept de «micro-insultes» est absent, mais en pratique, il est utilisé par les médecins et les patients. La pathologie peut se développer chez toute personne, quel que soit son âge, mais le plus souvent elle survient après 30 ans. Le mécanisme de développement d'un micro-accident vasculaire cérébral peut se présenter sous la forme de plusieurs étapes:

  1. Une augmentation soudaine de la pression artérielle ou la coagulation des vaisseaux sanguins par un thrombus dans une partie du cerveau.
  2. Violation du processus circulatoire, le développement de cellules de privation d'oxygène.
  3. Nouvelle progression de l'hypoxie. Si la circulation sanguine peut retrouver son ancien volume, la régénération des tissus cérébraux se produira.
  4. Si le micro-organisme continue à se développer, les cellules du cerveau meurent, la nécrose se développe. La zone d'AVC est plus grande dans ce cas.

Causes et groupes à risque

La cause commune du développement de micro-ondes est un obstacle à la circulation sanguine, qui fournit de l'oxygène et des nutriments au cerveau. Cela peut arriver dans les cas suivants:

  • Avec obstruction des vaisseaux sanguins. En raison du rétrécissement de leur lumière, l'apport sanguin vers le cerveau diminue, à cause de ce que l'hypoxie se développe - la privation d'oxygène des tissus. Les vaisseaux peuvent être bouchés avec une plaque cholestérique ou athérosclérotique, un thrombus, une bulle de gaz, une métastase ou un criblage bactérien.
  • Lorsque le vaisseau d'alimentation se rompt. Dans ce cas, un AVC hémorragique se développe. Déversé d'un vaisseau sanguin déchiré trempe les tissus environnants et n'atteint pas le bon endroit.
  • Avec spasme vasculaire. Cette déviation est typique chez les personnes souffrant d'hypertension persistante. Un saut de pression brutal peut entraîner non seulement un accident vasculaire cérébral, mais aussi d'autres troubles de la circulation cérébrale.

En tenant compte des raisons du développement des symptômes de la micro-AVC, les médecins ont pu identifier des groupes de personnes très susceptibles de développer cette pathologie. Les facteurs de risque incluent les maladies suivantes ou les mauvaises habitudes:

  • crise cardiaque ou accident vasculaire cérébral dans l'histoire;
  • l'obésité;
  • manger beaucoup d'aliments sucrés et gras;
  • l'artériosclérose des vaisseaux sanguins;
  • les maladies du système cardio-vasculaire;
  • mode de vie sédentaire;
  • fatigue chronique;
  • stress fréquent
  • fumer, abus d'alcool;
  • troubles de la coagulation (héréditaires ou acquis) - polyglobulie, syndrome des antiphospholipides, défaut de développement Leiden;
  • la ménopause chez les femmes;
  • prédisposition héréditaire;
  • diabète sucré.

Les symptômes d'un micro-accident vasculaire cérébral

Un certain tableau clinique avec un micro-coup dépend de l'emplacement de la lésion et du calibre du vaisseau d'alimentation. L'artère moins endommagée, les symptômes les moins prononcés sont. Les signes de micro-AVC chez les femmes et les hommes ne diffèrent pas en spécificité. Beaucoup de patients écrivent leur condition pour des changements de temps, des changements dans la pression atmosphérique, le surmenage ou le stress. Un symptôme caractéristique de la pathologie est la faiblesse générale avec un sentiment de faiblesse, de surdité et de somnolence.

Les troubles visuels et l'engourdissement des membres et du visage peuvent être observés du côté droit ou gauche, mais toujours avec l'hémisphère opposé du cerveau affecté. Un symptôme clair d'un micro-accident vasculaire cérébral est la perte de mémoire. Sa récupération se produit pendant une courte période - environ 5-6 heures. Les signes d'un micro-accident vasculaire cérébral ressemblent à l'image clinique d'un accident vasculaire cérébral, mais l'attaque dure de 5 minutes à un jour. Pour déterminer chez l'homme cette condition pathologique est possible pour les raisons suivantes:

  • Souriez. Avec elle, le patient aura un coin de sa bouche plus bas que l'autre.
  • Discours Cela devient flou et lent.
  • Mouvement Un membre peut être en retard par rapport à l'autre ou ne pas être contrôlé.

Premiers signes

Étant donné que le micro-élevage affecte les petits vaisseaux, il est possible qu'une personne ne remarque pas les symptômes de la pathologie à un stade précoce. Beaucoup ne font tout simplement pas attention à eux. Connaître les premiers signes d'un micro-accident vasculaire cérébral est important afin de contacter un médecin dès que possible, car le traitement ultérieur et la rééducation en dépendent. Ainsi, pour reconnaître cette pathologie peut être sur les symptômes discrets suivants:

  • mal de tête pressant, qui n'est pas enlevé par les analgésiques et se produit plusieurs fois par jour;
  • des étourdissements;
  • sensation de nausée;
  • fatigue;
  • somnolence;
  • "Chair de poule" sur la peau;
  • le déclin des forces;
  • augmentation de la pression artérielle;
  • douleur dans le coeur;
  • respiration rapide.

Manifestations notables

Lorsque la pathologie progresse, ses signes les plus visibles apparaissent. Une lumière vive et un bruit fort commencent à irriter la personne. Le patient ressent un sentiment d'anxiété, un déclin général de la force et de la somnolence. Ces symptômes sont associés aux symptômes suivants:

  • légère faiblesse dans les bras et les jambes;
  • transpiration ou frissons;
  • violation de la coordination des mouvements, démarche instable, chutes fréquentes;
  • engourdissement des membres;
  • difficultés à considérer l'objet;
  • nausées et vomissements;
  • perte de conscience;
  • impossibilité de contrôler les expressions faciales;
  • problèmes avec la parole.

Chez les hommes après avoir bu

Microinsult est plus fréquente chez les femmes, mais les hommes tombent aussi dans le groupe à risque en raison de l'alcoolisme. Ceux qui souffrent de cette dépendance ont une forte probabilité de développer des troubles de la circulation cérébrale. Ils sont souvent notés après un abus d'alcool prolongé. Les symptômes de ces troubles peuvent être perdus dans le contexte des plaintes habituelles, par conséquent, ils sont également ignorés par de nombreux patients. Les signes caractéristiques d'un micro-accident vasculaire cérébral chez un homme après une consommation excessive d'alcool sont énumérés:

  • mal de tête sévère;
  • la nausée, pire en essayant de se lever et de s'asseoir;
  • troubles de l'élocution (lisp, dessin animé);
  • "Lisser" l'articulation;
  • marmonnement indistinct en réponse aux questions;
  • des yeux de verre;
  • mouvement inconscient des mains;
  • transpiration excessive;
  • rougeur de la peau sur le visage.

Signes dangereux

Avec certains signes d'un micro-accident vasculaire cérébral, vous devez appeler immédiatement une ambulance, car cela dépend de la rapidité avec laquelle le patient sera capable de restaurer les fonctions perdues du corps. Les indications pour un médecin sont les symptômes suivants:

  • impossibilité de sourire;
  • douleur intense dans la tête;
  • paralysie du membre supérieur ou inférieur;
  • troubles de la parole ou de la vue;
  • omission du coin de la bouche;
  • faiblesse
  • engourdissement des membres;
  • mauvaise perception du monde environnant;
  • "Rampement rampant";
  • nausée, vomissement;
  • confusion de la conscience;
  • des convulsions;
  • perte de sensibilité.

Les symptômes d'une micro-course transférée

Si la pathologie a été transférée aux jambes, le patient conserve un certain nombre de signes du micro-coup lui-même. Une personne souffre de problèmes de mémoire, il a un trouble de la concentration. Parmi les autres signes notables sont les suivants:

  • état dépressif;
  • irritabilité accrue;
  • confusion de la parole;
  • douleur dans la tête;
  • des étourdissements;
  • engourdissement des membres.

Conséquences

Si le patient ne s'est pas retourné à temps pour demander de l'aide, il a un risque élevé de récidive de l'attaque à l'avenir. Il existe une probabilité de développer une attaque ischémique ou un accident vasculaire cérébral qui entraîne des défaillances de la mémoire, des problèmes d'élocution et des troubles mentaux. De nombreux patients ignorent la micro-lésion, car la restauration des fonctions cérébrales se produit relativement rapidement. Ceci est lourd avec le développement à l'âge adulte des complications suivantes:

  • altération de la vision;
  • maux de tête fréquents;
  • dépressions à long terme;
  • agressivité et irritabilité;
  • augmentation des larmes;
  • les violations de la concentration de l'attention;
  • infarctus du myocarde.

Diagnostics

La méthode standard pour diagnostiquer cette pathologie est l'imagerie par résonance magnétique (IRM) du cerveau. À la suite de cela, un spécialiste reçoit une image sur l'écran du moniteur. Dans l'image, vous pouvez voir la structure du cerveau en détail et voir même les plus petits (en quelques millimètres) foyers de dommages. L'IRM aide à surveiller le processus de résorption des lésions. En plus de cette procédure, le patient se voit assigner plusieurs autres études, telles que:

  1. Neurologue d'inspection. Le médecin note les symptômes neurologiques spécifiques, ayant étudié l'état des réflexes, des pupilles et des muscles du patient.
  2. Mesure de pression. Avec un accident vasculaire cérébral mineur, il est augmenté.
  3. Angiographie. Cette étude est nécessaire pour étudier les changements structurels et pathologiques dans le lit vasculaire du tissu cérébral.
  4. Dopplerographie. Cette procédure suppose l'étude de la structure des vaisseaux à l'aide d'ultrasons. Cela aide à identifier les déchirures ou les blocages des artères et des veines.
  5. Échocardiogramme C'est une échographie du coeur, qui révèle des anomalies dans son travail. La procédure est capable de détecter les défauts dans les valves cardiaques, ce qui peut entraîner la formation de caillots sanguins ou de caillots sanguins.
  6. Test sanguin. Déterminer sa coagulabilité - si elle est augmentée, le patient a un risque de caillots sanguins dans les vaisseaux du cerveau.
  7. Électrocardiogramme. Aide à identifier les arythmies, qui sont incluses dans la liste des causes d'AVC.

Traitement de micro-accident vasculaire cérébral

La première fois que le patient est assisté dans un hôpital. On prescrit des médicaments à une personne, ce qui aide à rétablir l'activité des vaisseaux cérébraux. Lorsque les médicaments sont annulés, le patient est autorisé à rentrer chez lui. Ici, le patient doit continuer le traitement. Au cœur de la thérapie se trouvent un mode de vie sain et une bonne nutrition.

Lorsque vous vous rétablissez, vous devez mettre votre activité physique de jour. D'abord, ils doivent être minimes. À l'avenir, la quantité d'exercice peut être progressivement augmentée. En plus du sport, le patient est recommandé:

  • éviter le stress;
  • cesser de fumer et d'alcool;
  • suivre des cours de massage;
  • maintenir le poids dans la norme.

La nutrition pendant le rétablissement ne devrait pas provoquer une nouvelle attaque. Les aliments gras, gras et salés devraient être complètement exclus. Les produits pour le régime devraient être choisis avec beaucoup de magnésium et de potassium. Le jour il devrait y avoir 5-6 repas: 3-4 collations principales et 2-3. Les produits suivants sont également interdits:

  • boissons gazeuses;
  • jus emballés;
  • produits fumés;
  • produits de farine;
  • produits semi-finis;
  • thé et café forts.

En sélectionnant le menu, vous devez vous concentrer sur le contenu calorique quotidien pas plus de 2500 kcal. Dans le régime alimentaire, il est recommandé d'inclure les produits de la liste:

  • boissons aux fruits;
  • décoctions à base de plantes;
  • produits laitiers fermentés;
  • légumes et fruits;
  • fruits de mer;
  • poisson;
  • les haricots;
  • myrtille.

Premiers secours

Quand il y a des signes anxieux d'un micro-accident vasculaire cérébral, vous devriez appeler immédiatement une ambulance. Après l'appel, vous devez donner les premiers soins au patient. Cela dépend de la vie du patient et de son rétablissement ultérieur. Les premiers secours sont donnés selon les instructions suivantes:

  1. Placez le patient sur une surface dure. Quand vous êtes dans la rue choisissez un endroit ombragé.
  2. Pour éviter l'œdème cérébral, levez la tête. En cas de vomissement, tournez-le sur le côté afin que le vomi ne pénètre pas dans les voies respiratoires et ne provoque pas d'asphyxie.
  3. Pour assurer une respiration normale, déboutonner les vêtements serrés, desserrer la sangle, si nécessaire - déchirer le col du pull. Appliquer froid à la tête.
  4. Mesurez la pression - si elle est élevée, donnez au patient un antihypertenseur. Les médicaments spasmolytiques sont interdits.

Thérapie médicamenteuse

Certains médicaments sont prescrits en tenant compte de l'état du patient et de la raison du développement de son micro-AVC. Il est impossible de nommer exactement la durée de la prise et le dosage des médicaments, car ils sont sélectionnés exclusivement par un médecin sur la base d'un tableau clinique de la pathologie. Les objectifs de la pharmacothérapie sont de rétablir la circulation sanguine normale et de prévenir les complications. Pour ce faire prescrire de tels médicaments:

  • Thrombolytiques: Streptokinase, Alteplase, Tenteplase. Assigné à dissoudre le caillot de sang et rétablir le flux sanguin dans les vaisseaux. Ils ne peuvent pas être utilisés pour un AVC hémorragique.
  • Anticoagulants: Héparine, Fragmin, Fraksiparine. Ces médicaments sont indiqués pour prévenir la formation de caillots sanguins en raison d'une diminution de la coagulation sanguine.
  • Désagrégeants: Dipyridamole, Aspirine, Clopidogrel. Ces médicaments interfèrent avec l'adhésion des plaquettes, et sont donc utilisés pour réduire le risque de caillots sanguins.
  • Antihypertenseur: Corinthe, Nifédipine, Cordipine. Ce groupe de médicaments est utilisé à la fois pour les soins d'urgence et pour la récupération après un micro-AVC. Les médicaments réduisent la tension artérielle, réduisant ainsi le risque de caillots sanguins. La posologie de chaque médicament est déterminée individuellement.
  • Diurétiques: mannitol, furosémide. Ces fonds soulagent l'œdème cérébral en supprimant l'excès de liquide. Indication pour leur utilisation est la prévention du coincement des tissus cérébraux enflés dans l'ouverture occipitale.
  • Neuroprotecteurs: Pyracétam, Cérébrolysine, Vinpocétine. Ils sont montrés pour améliorer la mémoire et augmenter la résistance de cerveau à l'hypoxie.

Prévention

La principale condition de prévention est le contrôle de la pression artérielle, car son augmentation est la cause de différents types d'AVC. Pour cela, une personne est recommandée de respecter les règles suivantes:

  • réduire l'influence des facteurs qui causent le stress;
  • assurer un sommeil complet;
  • mange bien;
  • S'abstenir de l'abus d'alcool et de fumer;
  • garder le poids sous contrôle;
  • ne commencez pas les maladies chroniques;
  • aller faire du sport;
  • au diabète sucré pour superviser le niveau du sucre.

Micro-AVC chez les femmes

Microinsult - nécrose des cellules cérébrales causée par une thrombose ou un spasme aigu d'un petit vaisseau. À un micro-coup en comparaison avec l'atteinte étendue le foyer de la lésion des tissus nerveux est petit, c'est pourquoi la symptomatologie se montre faiblement et les violations sont insignifiantes. Il y a une forte probabilité de rétablissement complet en peu de temps. La micro-insulte chez les femmes se produit un peu plus souvent que chez les hommes. La raison de ceci - les caractéristiques physiologiques du corps de la femme et un esprit mince, plus sujet au stress.

Qu'est-ce qui peut déclencher une micro-course

L'attaque d'un micro-accident vasculaire cérébral, en règle générale, est précédée de plusieurs mois ou plusieurs années d'exposition des femmes à des facteurs défavorables. Ceux-ci comprennent à la fois des troubles pathologiques et un mode de vie incorrect. Dans le premier cas, les maladies suivantes peuvent provoquer une micro-coupure chez une femme:

  • Hypertension artérielle.
  • Athérosclérose.
  • Augmentation du développement de la viscosité sanguine et de la thrombose dans ce contexte.
  • Maladies vasculaires - sténose, vascularite, malformations congénitales.
  • Les maladies du coeur - la maladie ischémique, l'arythmie, les maladies cardiaques.
  • Diabète sucré.
  • Syndrome d'apnée.
  • Embolie
  • Tumeurs intracrâniennes.
  • Lésion cranio-cérébrale.
  • Les troubles hormonaux causés par la prise de contraceptifs, la grossesse, la ménopause, la ménopause.

Négatif sur l'état des vaisseaux sanguins reflète un style de vie incorrect et de mauvaises habitudes. Le risque d'avoir un micro-AVC est augmenté chez les femmes qui:

  • fumée;
  • abuser de l'alcool;
  • le stress émotionnel et le stress;
  • la malnutrition mange;
  • prendre des substances narcotiques;
  • Ne pas suivre la norme de poids et sont obèses;
  • mener un style de vie passif - bouger peu, ne pas faire du sport;
  • sont engagés dans un travail physique excessif;
  • vivre dans une zone écologiquement défavorable;
  • travailler dans des industries nuisibles.

Une femme exposée aux facteurs décrits doit être observée régulièrement avec un neurologue et, si nécessaire, sous traitement d'entretien.

Les symptômes et les signes du micro-coup chez les femmes

La violation de la circulation cérébrale, causée par un micro-accident vasculaire cérébral, est plutôt difficile à reconnaître au stade initial. La manifestation des signes précoces de la pathologie est souvent attribuée à un léger malaise d'une femme. Au moment d'une attaque, elle peut expérimenter:

  • mal de tête difficile à contrôler;
  • fatigue;
  • faiblesse
  • somnolence;
  • un saut de pression artérielle;
  • accélération de la respiration;
  • douleur dans la poitrine;
  • nausée légère.

Si une femme ne fournit pas de soins primaires, à l'avenir l'état de santé s'aggrave et on observe:

  • perturbation de la coordination - perte d'orientation, échelonnement;
  • faiblesse dans les membres;
  • irritabilité dans la lumière vive et le bruit fort;
  • des étourdissements;
  • un sentiment d'anxiété et de panique.

Les symptômes critiques indiquant une insuffisance cérébrale aiguë sont:

  • altération de la conscience;
  • nausées et vomissements sévères;
  • engourdissement des membres;
  • violation des expressions faciales;
  • problèmes avec la parole;
  • vision diminuée;
  • perte de mémoire
  • difficulté à avaler.

En comparaison avec l'AVC étendu, les symptômes avec un micro-coup ne durent pas plus de 1 heure, après quoi l'état de santé s'améliore. C'est le danger - la femme ne cherche pas d'aide, alors que le problème reste non résolu et l'attaque du micro-accident vasculaire cérébral peut se reproduire.

Premiers secours pour micro-AVC

Si au moins trois des symptômes décrits sont observés chez une femme, un certain nombre de personnes doivent appeler une équipe de médecins. Avant leur arrivée, la victime devrait recevoir des soins primaires et faciliter ainsi la situation. Aux mesures d'aide d'urgence en cas de suspicion de micro-AVC chez les femmes sont:

  • placement de la victime dans une position confortable - sur une surface plane sur le dos avec une tête élevée et tournée vers le côté;
  • fournir un accès aérien - ouvrir la fenêtre si la victime est dans la pièce;
  • élimination des irritants (bruits forts et lumière vive), susceptibles d'aggraver l'état de la victime;
  • assurer une respiration complète - affaiblissement des éléments vestimentaires (ceinture, écharpe, boutons sur le chemisier);
  • mesure régulière de la pression artérielle;
  • la création d'une situation psycho-émotionnelle favorable pour la victime - une conversation sur un sujet abstrait, l'assurance du contrôle de la situation et la fourniture d'une assistance adéquate;
  • fourniture de réanimation (respiration artificielle, massage cardiaque) en cas de signes d'arrêt respiratoire.

Il est interdit d'effectuer les actions suivantes sans soupçon de la micro-insulte sans indiquer l'ambulancier paramédical:

  • administrer des médicaments spasmolytiques et sédatifs;
  • arroser et nourrir la victime;
  • Appliquez des compresses froides ou des pieds chauds;
  • secouant et gênant la femme, essayant de l'amener à la conscience.

L'ambulancier qui est venu à l'appel, il est nécessaire de dire en détail sur la symptomatologie et de rapporter les indicateurs de pression enregistrés au moment de la détérioration du bien-être.

Diagnostics

Pour une attaque d'un micro-accident vasculaire cérébral, il y a des signes qu'un diagnostic préliminaire peut être fait avant même de venir à l'hôpital. Aux méthodes visuelles de diagnostic, qui permettent de distinguer une micro-lésion chez les femmes d'une autre maladie, on retiendra les tests suivants:

  • sourire - un coin des lèvres est abaissé, le sourire se révèle être tordu;
  • visser - avec un strabisme fort, un œil n'est pas complètement couvert;
  • la clarté du discours - le patient ne peut pas prononcer une longue phrase, répondre à une question simple;
  • coordination - avec un micro-coup, il est impossible de garder les deux mains dans une position élevée sur un seul niveau.

Dans un hôpital, le diagnostic d'un "micro-insulte" est fait après avoir passé un examen instrumental en utilisant les méthodes suivantes:

  • imagerie par résonance magnétique ou CT - le degré d'endommagement des cellules cérébrales et la localisation du foyer est évalué;
  • angiographie - révèle l'état des parois du vaisseau endommagé et le degré de perméabilité du canal;
  • un électrocardiogramme est effectué pour évaluer la performance du cœur;
  • tests sanguins (pour le cholestérol, le glucose, la coagulabilité) - pour identifier les maladies qui peuvent provoquer et aggraver une attaque d'un micro-accident vasculaire cérébral.

Après l'examen et la détection de la gravité de la lésion des tissus nerveux, le patient est prescrit un traitement, qui avant l'amélioration de la condition est effectuée à l'hôpital.

Le traitement du micro-accident vasculaire cérébral chez les femmes

Avec un accident vasculaire cérébral diagnostiqué, une femme reçoit un traitement complet visant à:

  • rétablissement de l'apport sanguin aux tissus cérébraux;
  • la restauration du travail des récepteurs nerveux dans la région de la lésion;
  • la prévention des crises répétées;
  • restauration des fonctions perdues ou limitées du corps.

Pour rétablir l'apport sanguin du tissu cérébral et le travail des cellules nerveuses, le patient est prescrit:

  • médicaments qui diluent le sang, si la cause d'un micro-accident vasculaire cérébral est la thrombose;
  • les vasodilatateurs;
  • médicaments qui stabilisent la pression artérielle;
  • nootropiques;
  • neuroprotecteurs;
  • sédatifs.

Après avoir enlevé l'état aigu de la victime, un programme de réhabilitation est nommé, qui comprend:

  • le passage des procédures de physiothérapie et de la thérapie par l'exercice;
  • performance des massages;
  • application de méthodes non traditionnelles - acupuncture, acupuncture;
  • cours avec des spécialistes spécialisés - orthophoniste, psychologue.

Microinsult et ses conséquences

Le recours opportun à des spécialistes aide à minimiser le risque de conséquences après le micro-AVC transféré. Pendant un certain temps après l'attaque, la victime peut éprouver:

  • faiblesse
  • des étourdissements;
  • fatigue rapide;
  • un sentiment de distraction, d'inattention et d'oubli;
  • se balancer en marchant;
  • double vision dans les yeux.

Si les symptômes du micro-accident vasculaire cérébral ont été ignorés, la femme s'expose au risque de récidive, ainsi qu'au développement d'une vaste attaque ischémique. Dans de tels cas, les conséquences deviennent plus graves et la femme a les violations suivantes:

  • problèmes de perception et de parole;
  • paralysie;
  • distorsion du visage;
  • manque de coordination;
  • déficience de la mémoire;
  • une diminution de la sensibilité de la peau à la température, à la douleur et au toucher;
  • distraction et concentration réduite de l'attention;
  • détérioration de la vision;
  • difficulté à avaler;
  • troubles mentaux - sautes d'humeur, larmes, agressivité, irritabilité;
  • les saisies d'épilepsie.

Pour réduire la probabilité des limitations décrites de l'activité cérébrale, il est nécessaire de demander l'aide d'un médecin avec les premiers symptômes d'un micro-accident vasculaire cérébral.

Mesures préventives

Il est beaucoup plus facile d'empêcher une attaque d'un micro-accident vasculaire cérébral que de guérir ses conséquences. Pour ce faire, les femmes à risque et dépassant la limite d'âge de 50 ans doivent prendre des mesures préventives:

  • régulièrement suivi par des spécialistes;
  • subir un traitement médical de maladies susceptibles de provoquer une micro-insulte;
  • abandonner les addictions;
  • contrôler la pression artérielle, le cholestérol et la glycémie;
  • entièrement nourri;
  • équilibrer le temps de travail et de repos, normaliser le sommeil;
  • se développer physiquement;
  • surveiller le poids corporel, pour éviter l'excès de sa norme;
  • éviter le stress nerveux et les situations stressantes.

Les mesures décrites ne nécessitent pas d'efforts particuliers pour s'y conformer, mais réduisent le risque de micro-AVC et les conséquences dangereuses.

Vous Êtes Intéressé Varices

Herbion Esculus gel: un examen détaillé de la drogue

Structure

Beaucoup d'entre nous ont connu divers problèmes liés aux jambes. Il s'agissait de différents types d'œdèmes, de lourdeurs dans les membres inférieurs ou de varices, qui pendant longtemps n'ont pas cédé à un traitement complet....

Vascularite hémorragique - causes, symptômes et traitement

Structure

Vascularite hémorragique est considérée comme une maladie qui est une sorte de vascularite immunitaire des petits vaisseaux et se caractérise par une augmentation de la formation de complexes immuns, une augmentation de la perméabilité des parois vasculaires....